Déco, Mode

Lyon en mode Vintage

7 juin 2012
Marché de la Mode Vintage - Bubble Gum

Peut-être l’avez vu déjà lu à travers la toile. Sûrement même. Le week-end dernier avait lieu à Lyon le 11e Marché de la Mode Vintage. L’occasion d’aller chiner, fouiller et fouiner sous un ciel bleu à faire pâlir la mer des Caraïbes (enfin ça, c’était samedi !), et de découvrir les anciennes usines Brossette où se tenait l’événement.

Après nous être acquittés d’un droit d’entrée de 4€ – ça me fait toujours un drôle d’effet de payer pour avoir le droit d’acheter ! Mais vous me direz, il faut bien rémunérer l’organisation, la sécurité et tout ce petit monde qui gravite sous une chaleur de plomb. Après nous être acquittés des droits d’entrée donc, nous pénétrons dans le temple du vintage.
Dans la cour, s’élève un salivant fumet et une épaisse fumée aux parfums de hot dog. Des Vespa lézardent au soleil, tandis que ses rayons miroitent allègrement sur la surface aluminium d’un airstream. Le sosie sobre d’Amy Whinehouse y régale l’assemblée de donuts.

Cette fois c’est sûr, je suis morte et je me suis réincarnée en Marty Mc Fly. Me voilà qui erre dans le temps. À quelle époque ?
30’s, 50’s, 80’s… Peu importe. Pourvu qu’elle soit révolue !
Les coiffures crantées se mêlent aux chapeaux à voilette, aux magnifiques fauteuils boules et aux converses grunge. Ici des vêtements, là des chaussures, encore des vêtements, des vêtements, des vêtements et puis un coin déco/mobilier. Enfin !

Marché de la Mode VintageMarché de la Mode VintageMarché de la Mode VintageMarché de la Mode Vintage
Il y a du monde, il fait chaud, on sue, c’est dur d’accéder aux stands mais il y a du choix.
Les start-up star Etsy et Yelp sont aussi de la partie !

La motivation de farfouiller me quitte quand je dois jouer des coudes pour accéder à un tas de bagues de pacotille. Des bijoux dont même monsieur Kinder, il n’en voudrait pas pour ses œufs surprise.

Oh, puis là, un stand Bensimon. À 20€ la paire, c’est l’occasion de piocher dans les couleurs de l’arc-en-ciel.
Ah finalement non, le commerçant vient d’annoncer à ses employées, sans aucune gêne et devant toutes les clientes que la paire passe soudain à 25€. Ben oui, ça marche alors autant en profiter ! Business is business.

Marché de la Mode VintageMarché de la Mode Vintage - Couronnes de fleursMarché de la Mode VintageMarché de la Mode Vintage - bagues
C’est bien là, la conclusion de cette visite.
Le vintage, c’est chouette, c’est tendance ; mais sous prétexte que vous êtes dans l’un des plus gros marchés du genre, les prix sont quelque peu exagérés. Reste le marchandage mais la chaleur a fini de m’achever !
Tant pis, je me rattraperais chez Emmaüs.

Et puis, je ne pars pas bredouille… J’ai un beau sac siglé Marché de la Mode Vintage sous le bras. Celui-là, il me sera bien utile pour les soldes !
Je repars aussi la tête chargée de souvenirs. Pleine d’images qui semblent s’être échappées de la mémoire de nos parents et grands-parents. Pleine de tableaux teintés de nostalgie, qui me feront voyager pendant plusieurs nuits.

No regrets comme dirait Robbie, l’ambiance et le dépaysement anachroniques valaient la balade !

Marché de la Mode VintageMarché de la Mode VintageMarché de la Mode VintageMarché de la Mode VintageMarché de la Mode Vintage

Vous aimerez aussi

22 commentaires

  • Répondre Corinne (Couleur Café) 7 juin 2012 at 8 h 22 min

    Tu as fait un carnage ? Bises ;-)))

    • Répondre Anne-Laure 7 juin 2012 at 8 h 29 min

      J’ai failli craquer sur une couronne de fleurs en tissu mais finalement, je n’ai rien acheté. Les prix étaient exagérés et je préfère garder mon budget pour les soldes ! :p

  • Répondre chocoladdict 7 juin 2012 at 8 h 54 min

    allez c’est jeudi confession alors je le dis c’est pas mon truc d’acheter des vieilleries ) mais par contre j’y serai bien juste pour avoir l’impression de retourner dans un film )

    • Répondre Anne-Laure 7 juin 2012 at 9 h 02 min

      T’inquiète, je te comprends !! Je suis pareille.
      J’y allais surtout pour la déco, la vaisselle, le petit mobilier,… Mais hormis un Polaroïd sur lequel nous avons failli craqué (mais vendu 30€ quand une amie en a acheté un 5€ dans un vide-grenier…) et des distributeurs à chewing-gum à 295€ (oui oui), rie n’a vraiment fait tilt.

  • Répondre Stéphanie - Il Etait Une Fois... Cocotte 7 juin 2012 at 9 h 28 min

    Je voulais y aller mais l’aller – retour en train était trop cher de Lille :(.
    Parfois les prix sont vraiment exagérés dans ce genre d’evènement!

    Bises
    Stéphanie

    • Répondre Anne-Laure 7 juin 2012 at 9 h 30 min

      Et puis, entre nous, je pense que la Braderie de Lille est plus rentable ! :)

  • Répondre Ness 7 juin 2012 at 9 h 31 min

    Et puis, ça fait de jolies photos :)

    • Répondre Anne-Laure 7 juin 2012 at 9 h 38 min

      Hé hé, ça c’est une jolie conclusion ! :)

  • Répondre La Grenadine 7 juin 2012 at 10 h 13 min

    Je viens de voir ton commentaire sur les distributeurs à chewing gum, pas donnés ! ^^’

    Cette année je n’y suis pas allée, mais j’avais bien aimé la dernière fois. Mais pareil, les prix flambant au soleil (ha, fichu beau temps) ( :p ) nous ont refroidi, et on a passé notre tour. 😉

    • Répondre Anne-Laure 7 juin 2012 at 10 h 41 min

      Ce week-end il y avait une brocante tout le long de l’avenue Jean Jaurès… Les prix ont soudainement chuté ! ^^

  • Répondre July 7 juin 2012 at 10 h 58 min

    C’est chouette, tes photos donnent envie mais le fait de payer à l’entrée et de prendre les gens pour des igeons, je suis comme toi, je n’aime pas ;)Bisousss!

    • Répondre Anne-Laure 7 juin 2012 at 11 h 42 min

      Oui voilà, c’est une belle balade une fois tous les 2/3 ans. À moins de chercher quelque chose de précis et d’avoir le budget adéquate, cela ne reste qu’une petite balade. Mais agréable quand même ! :)

  • Répondre Toute Petite 7 juin 2012 at 12 h 07 min

    Comme tu dis, rien que pour la balade et pour le plaisir des yeux, ça devait valoir le coup! Mais pas sur que j’aurais été aussi résistante que toi, je suis sure que j’aurais forcément craqué sur une babiole…

    • Répondre Anne-Laure 7 juin 2012 at 12 h 43 min

      Si la chaleur n’avait pas été si pesante, j’aurais certainement fini par craquer sur un polaroïd ou une jolie couronne de fleurs en tissu ! :)

  • Répondre Marie 7 juin 2012 at 13 h 35 min

    Sympa, j’aurais bien aimé venir. Par contre le côté, bonjour pigeons et prix qui flambent, moyen, moyen

  • Répondre Tongs et Sri Lanka 7 juin 2012 at 14 h 30 min

    je pose une option sur les barrettes schtroumpfs :p (oui j’ai 26 ans, et alors ? ;)) ) des bises :)

    • Répondre Anne-Laure 7 juin 2012 at 14 h 45 min

      Hé hé, elles étaient tentantes ces ptites barrettes !

  • Répondre Elsa 7 juin 2012 at 15 h 17 min

    tu as beaucoup de chance d’avoir pu y aller. Mais tout ces marchés sont bien beaux mais les prix sont trop excessifs. La derniere fois que je suis aller dans un salon comme celui-ci, c’était le salon du vintage à Paris et les prix étaient beaucoup trop élevé. Je préfére sincèrement faire les puces et les vides greniers par moi même.

    • Répondre Anne-Laure 7 juin 2012 at 18 h 46 min

      Je suis bien d’accord avec toi. La visite était surtout un plaisir des yeux, non du porte-monnaie ! ^^

  • Répondre letizia 7 juin 2012 at 22 h 36 min

    oui j’en ai entendu parler! les photos sont chouettes j’aurais craqué sur pas mal de choses j’adore les vieilles valises par exemple!

  • Répondre Koyangi 11 juin 2012 at 13 h 38 min

    Je ne suis pas super fan des vieilleries et encore moins des vêtements s’ils ont déjà été portés (le pire, c’est les chaussures pour moi, c’est rédhibitoire comme les sous-vêtements, aaaaargh), mais j’aimerais beaucoup aller à une foire aux antiquités pour trouver des chandeliers, un vinaigrier et des belles carafes à l’ancienne. Je ne sais pas si on trouve ça dans le marché où tu es allée ?

    • Répondre Anne-Laure 12 juin 2012 at 8 h 38 min

      Hihi, le glamour des chaussures d’occasion…
      Oui, il y avait aussi des objets, de la vaisselle et de la déco au Marché de la Mode Vintage. Mais je ne parlerais pas d’antiquité car les plus anciens objets devaient remonter à 1930.

    Partagez vos pensées