Explorer la catégorie :

La résidence permanente

La résidence permanente

Le premier retour en France

3 janvier 2017
Vacances à Lyon

Premier article de 2017 oblige, je vous souhaite à tous la plus douce des années. Avec du bonheur, de la gourmandise, de l’audace, du soleil, des sourires, du chocolat, de chouettes découvertes et de belles rencontres à la clé! Merci d’être toujours fidèles par ici ou sur les réseaux sociaux, et de me motiver à continuer de taper sur mon clavier. Cela donne lieu à de beaux échanges et à toute une collection de souvenirs que je prends plaisir à relire!

Comme je ne prends pas de résolutions (on a assez de contraintes dans la vie sans s’en rajouter!), j’ouvre le bal 2017 en vous parlant de cette première fois où j’ai reposé le pied sur le sol français. Le 17 août 2015, nous décollions de Lyon direction Montréal, avec notre résidence permanente en poche et nos affaires à bord d’un container. Le 17 décembre 2016, 16 mois plus tard, je retraversais l’Atlantique avec une valise lourdement chargée de cadeaux pour de premières vacances en mère patrie. Lire la suite…

La résidence permanente

Montréal, un an après

17 août 2016
Montréal en été

Et voilà, un an s’est écoulé depuis notre retour à Montréal. Déjà! Un an à vivre au rythme des 3,5 saisons québécoises (le printemps est si court par ici qu’il compte pour moitié!) Un an loin de la France. Un an d’aventures et de découvertes. Après 2 ans de démarches qui nous ont paru interminables, cette année est passée en un claquement de doigt. J’ai l’impression que c’était hier que nous nous gavions d’un ultime plateau de fromages avant d’embarquer dans l’avion! Pourtant, le blogue et ses billets peuvent témoigner de toutes ces semaines passées de ce côté de l’Atlantique. Et si pour souffler cette bougie, on passait par la case bilan? Lire la suite…

La résidence permanente

Ramener sa cave à vin au Québec

10 mars 2016
Vignes du Beaujolais

Dans les derniers mois qui nous séparaient de la résidence permanente, lorsque nous avons appris qu’en tant qu’immigrants nous aurions le droit de ramener notre cave à vin dans nos bagages, notre première réaction a été de crier… Coooool! Car le bon vin coûte cher au Québec. Le vin tout court même! Lire la suite…

La résidence permanente

Immigrer à Montréal avec un chinchilla

13 janvier 2016
Lincoln le chinchilla

Parmi les nombreux préparatifs qui ont précédé notre déménagement à Montréal, il y en a un qui a surpassé les autres en terme de challenge et de fatigue nerveuse… Une mission bien plus longue que de trouver notre nouveau chez-nous montréalais. Une épreuve bien plus épuisante que de participer à un vide-grenier en pleine canicule pour trouver de nouveaux propriétaires à nos affaires. Une tâche bien plus complexe que de lister toutes les choses qui se retrouveraient enfermées dans les cartons sur le porte-conteneurs. Emporter Lincoln le chinchilla avec nous jusqu’au Québec a été toute une succession de défis! Lire la suite…

La résidence permanente

Comment déménager ses affaires au Canada ?

13 novembre 2015
Valise vintage

Lorsque nous sommes partis vivre à Montréal pour la première fois en 2008, nous avions avec nous 4 valises. Quatre valises contenant nos affaires pour 1 an. À l’époque, Corsair accordait encore 2 bagages en soute par passager. Nous avions donc de quoi emporter nos affaires pour les 4 saisons et puis au pire, nous complèterions sur place. Ce que nous avons pris au pied de la lettre !

Quand il a fallu revenir en France après nos 2 années montréalaises au lieu d’une, nous avions près de 7 valises et 200 kg d’affaires à ramener… Les cadeaux reçus de France, les vêtements chauds achetés sur place et les souvenirs d’escapades à New York, ça pèse son poids ! Pour rapatrier nos affaires, nous avions donc opté pour l’Option Plus d’Air Transat qui permet d’ajouter 10 kg à sa franchise bagage. Et comme il nous restait encore beaucoup beaucoup de stock, nous avions fait voyager le reste de notre bazar par fret aérien.

Cet été, armés de notre résidence permanente, ce n’était plus 4 bagages que nous avions à déménager, ni 7 valises, ni 200 kg… Mais tout notre appartement ! Lire la suite…