La résidence permanente

Ces petites choses qui me manqueront à Montréal

31 mars 2015
Valise

Ces derniers temps, les jours filent à une vitesse impressionnante. Je jongle entre mes missions professionnelles, l’organisation du mariage, les préparatifs du déménagement outre-Atlantique et les cours de sport (oui là aussi le mariage n’est pas bien loin !). Nos week-ends jusqu’au départ commencent à se booker de visites, de gens à voir, de choses à faire et je déserte un peu trop les pages de ce blog ainsi que vos univers. Mais ça y est, les faire-part sont envoyés et je trouve enfin le temps de souffler un peu pour coucher les mots d’un nouveau billet sur le clavier !

Je me rends compte qu’en effet, fin juillet va arriver vite… et avec, le mariage, le déménagement, les au-revoir et le départ vont s’enchaîner. Nous avons commencé à dresser la liste des affaires qui traverseront l’Atlantique avec nous. Au-delà de ces meubles, livres et papiers en tout genre, il y a quelques petits trucs que je glisserais bien dans ce container en partance pour Montréal. Des habitudes, produits ou services qui me sont acquis à Lyon, mais qui avaient tendance à me manquer quand je vivais à Montréal. Après, les choses ont sans doute évolué depuis que nous sommes rentrés il y a 4 ans et depuis mon dernier séjour au Québec il y a plus de 2 ans.

J’ai beau avoir choisi de partir et ne regretter en aucun cas ce choix, voici ce qui va me manquer une fois là-bas, en plus, bien entendu, de la famille et des amis restés ici.

Les yaourts et les gâteaux

Yaourt chocolat
Côté nourriture, globalement, on trouve quasi de tout à Montréal. Des bons fromages aux bonbons Haribo, en passant par les sachets de levure Alsa, les galettes à la frangipane pour l’Épiphanie et le pain au chocolat du dimanche matin. Pourvu qu’on connaisse la bonne adresse et que l’on soit prêt à mettre le prix pour combler son caprice d’un instant, il est la plupart du temps possible de trouver l’élément gourmand de ses désirs. Oui, même s’il s’agit d’un pot de cancoillotte en provenance directe de Franche-Comté ou d’un époisses de chez Berthaut comme à la maison !

Mais il y a deux aliments qui pêchent dans les supermarchés locaux… Les yaourts et les gâteaux. Là où en France, nos hypermarchés affichent plusieurs linéaires de yaourts bios, natures, fruités, allégés et gourmands, le Métro de mon quartier montréalais (Métro est une chaîne de supermarchés hein, pas juste le moyen de transport cauchemar des claustrophobes) ne réservait qu’un petit coin de son rayon frigorifique aux délices lactés. Idem pour les gâteaux… Les marques nord-américaines se concentrant sur les cookies et autres biscuits. Hop, au revoir Prince, Chamonix, Paille d’Or et autres goûters signés Michel et Augustin. M’est d’avis que j’en emporterai quelques boîtes dans mes cartons !


La cuisine de bistrot à petit prix

Steak tartare
Montréal recèle d’adresses gourmandes où se restaurer. Très cosmopolite, la ville compte un nombre incalculable de restaurants déclinant une nourriture venue d’ailleurs. Cuisine péruvienne, éthiopienne, vietnamienne, vénézuelienne ou encore bretonne, vous n’avez qu’à demander et vous êtes servis. Du fast food à l’adresse gastronomique, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets. Une chance pour les papilles qui aiment voyager !

Et une chance pour les palais qui aiment retrouver ces saveurs qui goûtent bon la maison. Du steak tartare à la soupe de poissons accompagnée de rouille, en passant par la bavette à l’échalote ou le croque-monsieur, il est possible de s’attabler devant un délicieux standard de la cuisine française. Par contre, les prix bistrots, on oublie ! Et oui, on n’est plus au pays.


La box internet et le forfait mobile tout compris

Smartphone
Si ce cher Xavier Niel a des envies d’ailleurs et souhaite délaisser un temps le made in France, qu’il n’hésite pas à poser ses valises du côté de l’Amérique du Nord. Car au Canada, au revoir les doux forfaits internet qui comprennent télé et téléphone. Là-bas, vous pourrez avoir votre offre triple play ; mais il faudra payer pour internet, pour la télé câblée et pour le téléphone de façon indépendante. Les forfaits internet de base sont limités en terme de consommation. Fini les heures passées à regarder des vidéos en streaming ou à télécharger sans compter. Bon de toute façon, c’est maaaaal !

Et pour le téléphone, c’est pareil. Votre forfait téléphonique couvre 3h de communication ? Gardez en tête que ce sont 3h d’appels sortants et entrants ! Oui oui, si on vous appelle, le temps de la communication sera décompté de votre forfait. Sauf si vous avez opté pour les appels entrants illimités.
Les forfaits 3G, eux, sont la plupart du temps limités à une zone. Vous sortez de la région de Montréal ? À vous la chasse aux bornes wifi pour poster cette photo de votre séjour à Toronto. Parce que sinon, vous allez casquer du Méga ! Je ne sais pas si cette politique tarifaire est due aux immenses distances du pays ou à une entente des opérateurs, mais ça fait vite très mal.
Quant au répondeur et à l’affichage du numéro, si vous les voulez, pensez à vous abonner à ce service optionnel et payant.


Les courtes pages de publicité

Publicité TV
Durant notre précédente vie québécoise, nous regardions très peu la télévision locale. Nous avions un poste chez nous (avec un magnifique cintre en guise d’antenne !), mais nous ne la regardions quasiment jamais. Un jour, l’envie nous a pris de vouloir regarder Lost (oui ça date un peu ! ) en direct, lors de son passage sur les ondes canadiennes afin de ne pas attendre 24h de plus pour connaître le dénouement de l’histoire. Et bien, on a vite arrêté, préférant être patients. Parce qu’un épisode de Lost qui dure 42 minutes, il est diffusé en 60 minutes à la télévision canadienne. La faute aux coupures pub qui font leur apparition à l’écran toutes les 8 minutes. À ce rythme, difficile de rester concentré et de se focaliser sur l’intrigue de l’épisode.


L’Histoire à chaque coin de rue

Lyon Saône
Comparées à nos villes européennes, les villes québécoises ont une histoire relativement courte. Montréal a été fondée en 1642 et Québec, il y a un peu plus de 400 ans, en 1608. L’architecture est donc assez nouvelle. Avoir une histoire récente ne veut bien sûr pas dire ne pas avoir d’histoire. D’autant qu’on peut remonter au-delà de ces 400 années si l’on considère que les colons ont un passé commun avec nos ancêtres européens et que les premières nations d’Amérique ne sont pas nées d’hier. Mais lorsque l’on se promène dans les rues montréalaises, cette « jeunesse architecturale » est flagrante. Et j’avoue que parfois, le côté vieilles pierres de nos villes françaises avait tendance à me manquer lors de mes promenades. Pour y palier, il suffit d’aller se balader du côté du Vieux Port à Montréal, ou de prendre la direction du Vieux-Québec le temps d’un week-end.


Les soins dentaires à moindre coût

My Milk Toof
Le tout premier coup de gueule de ce blog vous relatait mon expérience assez dispendieuse du dentiste à Montréal. À l’époque, je n’avais qu’un permis de résidence temporaire. J’avais droit à la sécurité sociale québécoise, la RAMQ, mais pas à la mutuelle d’entreprise. Du coup, les médicaments, frais dentaires et frais d’optique me coûtaient plein pot ! Oh le doux souvenir d’une carie à 295$…

En France, on a tendance à oublier combien nous sommes bien lotis (pour le moment en tout cas) du côté de la prise en charge des soins de santé. Et pour avoir hérité d’une mauvaise qualité d’émail et me taper des caries même en me brossant les dents trois fois par jour, je sais déjà que cette chère RAM, elle va me manquer !


Les jolis sous-vêtements

Soutien-gorge
À l’époque où nous vivions à Montréal, il était difficile de concilier délicats modèles de soutiens-gorges sans coque et rembourrage avec prix doux comme la soie. Surtout quand on a une petite poitrine… Les marques ont tendance à brandir les coussinets et autres trompe-l’oeil matelassés ! Aussi, ma maman avait la gentillesse de me préparer quelques colis made in Etam et autres Princesse tam-tam pour que je ne me ruine pas en lingerie.


La proximité de cultures différentes

Europe
Je m’étais jurée en rentrant de Montréal de profiter de l’Europe et de ses grandes capitales si proches les unes des autres. Je m’étais jurée de parcourir la France en long et en large pour découvrir ses régions si riches et culturellement différentes. Et puis le quotidien a pris le dessus. Je ne peux pas dire que nous n’en ayons pas profité… De la Corse au Pays Basque, en passant par Prague, Berlin et plus récemment Londres, on en a vu de jolis coins. Mais comme souvent, j’aurais aimé en voir encore plus (éternelle insatisfaite ? Mais non !).
Une fois à Montréal, il sera plus compliqué de sortir du pays pour partir à la rencontre de nouvelles cultures. Mais en même temps, la découverte, elle sera au coin de la rue !

 
Voilà voilà ce qui me manquera !
Bien sûr, le but de ce billet n’était pas de me plaindre ni de faire ma maudite française, mais bien de dresser la liste de ces petites choses pour en profiter tant que je les ai à portée de main.
D’ailleurs, la prochaine liste, elle sera consacrée à ces choses de France qui elles, ne me manqueront pas !

 
Crédits photos : We♥It, Aime & Mange, Lisovskaya Natalia, Scarlet Words, Pinterest, My Milk Toof, LadyPensham, Je fais mes dessous

Vous aimerez aussi

31 commentaires

  • Répondre Corinne (Couleur Café) 31 mars 2015 at 8 h 49 min

    Les faire-parts sont envoyées, le compte à rebours commence alors pour toi ! Que du bonheur !!!

    • Répondre Anne-Laure 31 mars 2015 at 8 h 52 min

      Ouiiii ça y est. Et ma robe est aussi terminée. Ça se concrétise !

  • Répondre Aude 31 mars 2015 at 9 h 15 min

    Bonjour,

    Je lis ton blog régulièrement mais je ne commente jamais (la timidité :( ) mais …
    Cet article me parle énormément ! Je pars vivre à Hong-Kong dans 1 semaine et je commence à faire la liste des choses qui vont me manquer !
    Bien sûr je suis super excitée et impatiente de commencer cette nouvelle vie mais parfois je me pose des questions idiotes :
    – Et si j’ai envie d’une baguette tradition bien croustillante avec une mie fondante et tiède car à peine sortie du four comme à la boulangerie à côté de chez moi ?
    – Et si je ne trouve pas de fromages ?
    – Est-ce qu’il y a des lieux « historiques » ou juste des buildings ?
    – Est-ce qu’ils auront des yaourts au supermarché (moi aussi j’adore les yaourts :)

    Et puis juste après je me dis que je vais découvrir une culture incroyable, que l’Asie est renommée pour sa street-food et sa gastronomie (bon oui forcément la nourriture de bistrot, l’andouillette, le foie gras, le fromage tout ça ça va me manquer mais j’aurai quand même de quoi me faire plaisir) et que surtout de nombreuses destinations qui me font rêver (Indonésie, Japon, Inde) sont à portée de mains et (presque) de porte-monnaie … Je n’ai qu’une hâte, plonger complètement dans cette aventure !

    • Répondre Surfcity 31 mars 2015 at 15 h 55 min

      Bonjour Aude,

      Je vis à Hong Kong depuis 8 ans et pour répondre à tes questions:
      – Éric Kayser a ouvert plusieurs boulangerie donc tu pourras trouver de la baguette.
      – Tu trouveras aussi tous les fromages que tu veux mais il faut y mettre le prix…
      – Beaucoup de buildings c’est vrai…quelques jolis bâtiments mais c’est vrai que les vieilles pierres nous manquent !
      – peu de choix de yahourts mais il y en a et les supermarchés Park’n’shop ont maintenant pas mal de produits Casino avec des yahourts, crèmes au chocolat et copies de Danettes.

      Bon voyage et bonne installation !

      Anne-Laure: profite à fond des derniers mois en France !

      • Répondre Aude 31 mars 2015 at 16 h 19 min

        Merci pour toutes ces petites infos bien utiles ! Je tré^pigne d’impatience d’arriver à Hong-Kong :)

      • Répondre Anne-Laure 1 avril 2015 at 9 h 08 min

        Merciiii beaucoup. Je vais essayer de bien en profiter. Ma petite liste d’adresses à tester et de choses à faire commence à s’allonger ! Oh et je te souhaite un joyeux anniversaire et une belle 8e bougie à souffler avec Hong-Kong !

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2015 at 8 h 55 min

      Oh non, ne sois pas timide avec moi ! Je vois qu’en plus on partage un beau point commun avec ces installations à l’étranger. :) Wow Hong-Kong dans une semaine. Ça va arriver vite ! Tu dois avoir hâte.
      Parfois, il y a des gens qui ne comprennent pas qu’on se pose ces questions ou qu’on ressente ces petits manques qui paraissent futiles. Après tout, on a choisi d’émigrer… Mais c’est fou comme ces petites choses sont ancrées en nous et comme le fait de ne plus les avoir à disposition peut nous perturber, le temps qu’on prenne d’autres réflexes dans notre pays d’adoption. En tout cas, c’est un projet magnifique que tu es sur le point de concrétiser. Ah la la tous ces pays à proximité, ça va être génial ! Et puis avec le message de Surfcity, c’est tout bon, tu sais déjà où aller chercher ta baguette ! ^^

  • Répondre Aurélie 31 mars 2015 at 9 h 31 min

    Je suis rentrée depuis 9 mois en France et je me reconnais dans toutes ces petites choses qui me manquaient aussi lorsque j’étais à Montréal.
    Aujourd’hui, je pourrais faire une liste toute aussi longue de ce qui me manque de là-bas. Je suis peut-être également une éternelle insatisfaite…

    On aura toujours des choses qui nous manque ici et là-bas… Mais à Montréal au moins, il y a du bon pain, des bons petits restos, des produits français, et plein de petites choses qui sentent bons la France. :)
    C’est déjà pas si mal :)

    Et pour les dents, si jamais tu décides d’abandonner le freelance pour un emploi en entreprise, tu peux avoir une bonne assurance qui couvre les frais dentaire…

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2015 at 8 h 59 min

      Mais non non non, nous ne sommes pas d’éternelles insatisfaites… C’est qu’il y a du bon dans chacun de ces pays ! 😉
      Et je comprends comme certaines choses doivent te manquer. C’est difficile de se défaire de ces habitudes et réflexes acquis à Montréal. J’espère en tout cas que le retour se passe bien et qu’il ne titille pas ton moral.
      Hi hi et je note pour l’assurance… J’espère trouver un emploi à Montréal. Après plus de 4 ans à être freelance, j’ai envie de changement !

  • Répondre Flo 31 mars 2015 at 10 h 56 min

    C’est marrant mais c’est en vivant à l’étranger qu’on remarque qu’il y a des choses vraiment typiquement françaises ! Les yaourts par exemple, beaucoup de français ne réalisent pas que c’est vraiment une spécificité de chez nous ! Je te rejoind également sur tous les autres points (notamment la couverture santé que l’on prend pour acquise en France).
    Autres petites choses que j’ai noté depuis que je suis en irlande : le chocolat à gateaux Nestlé, les mouchoirs en papier de qualité, les éponges (j’en ai ramené de France lors de mon dernier weekend à Paris ^^), le vin (enfin le vin buvable), les supermarchés où on trouve de TOUT (Carrefour me manque).

    Petit bonus : http://www.buzzfeed.com/marietelling/21-reactions-que-tous-les-francais-expatries-reconnaitront#.xsEA3gVX1

    • Répondre Anne-Laure 31 mars 2015 at 11 h 18 min

      Avant de partir, je ne pensais pas que de petites habitudes aussi simples pouvaient être autant ancrées en nous… Ahaha et oui, en effet, j’ai oublié les mouchoirs à la triple épaisseur véritable ! Ça aussi, c’était fatal. Surtout que la saison de la goutte au nez dure 6 mois à Montréal. :)
      Et c’est pareil qu’en Irlande pour les supermarchés. Tu dois aller en pharmacie pour tout ce qui est hygiène. Par contre, c’est plus cher de faire ses courses en supermarché que d’aller chez les petits commerçants indépendants du quartier.
      Et merci pour le bonus partagé. J’ai bien rit ! ^^

  • Répondre Marie / Madeleines plumes 31 mars 2015 at 11 h 03 min

    Et beh, les quelques mois qui arrivent promettent d’être riches en changements ! Je vous souhaite un max de bonheur. De toute façon où qu’on soit on trouve toujours qu’il manque des petites choses qui nous plaisaient ailleurs. Nous on envisage très sérieusement de quitter Paris pour Dijon et même si on sait tout ce qu’on cherche à y gagner en partant ça ne se fera pas sans un pincement au coeur :)

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2015 at 9 h 01 min

      Ouiii il va y avoir du chamboulement et des émotions chatouillées ! Oh vous aussi, vous pensez à bouger ?
      Quoi que vous décidiez au final, j’espère que votre projet se concrétisera. Et peut-être que lors d’un de mes futurs passages à Dijon, on pourra partager un verre ou un goûter ! 😉

  • Répondre Laurelas 31 mars 2015 at 11 h 56 min

    Courage pour ces derniers mois bien remplis rapport à un commentaire plus haut :))

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2015 at 9 h 02 min

      Merci beaucoup ma belle. Va falloir nous relever les manches, mais c’est avec plaisir qu’on le fait ! 😀

  • Répondre Laurelas 31 mars 2015 at 11 h 57 min

    (Mon commentaire a été tronqué non? Arf)

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2015 at 9 h 02 min

      (Hi hi c’est possible. Je ne sais pas ce qu’était ton message de départ. ^^)

  • Répondre Lealiola 31 mars 2015 at 14 h 56 min

    Oh mais oui le temps passe si vite! Nous on rentre bientôt, j’espère pouvoir te recroiser un peu avant! En tout cas ce post me parle beaucoup, ces petits détails qui me manquent mais on en trouve pleins d’autres!

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2015 at 9 h 04 min

      Oh mais oui en septembre, cela fait 1 an que vous êtes partis, c’est ça ? Vous rentrez quand ?
      J’aimerais beaucoup te voir avant le départ pour papoter et que tu me racontes cette année certainement magique et pleine de découvertes.

  • Répondre Pauline 31 mars 2015 at 15 h 01 min

    Ahah « courtes pages de pub » alors qu’en France ON N’EN PEUT PLUS de ces pubs (en même temps, on tolère pas grand chose à la base ahah)mais la vie en France, c’est la nourriture <3 <3 (et les jolis villages)

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2015 at 9 h 05 min

      Mais oui. Faudrait qu’on nous bascule sur le format américain le temps d’un week-end. Ça ferait taire bien des râleurs ! 😉

  • Répondre letizia 31 mars 2015 at 19 h 02 min

    aux US c’etait pareil (et en espagne aussi) les films durent genre 3 h a cause des pubs lol
    je tembrasse
    ca va vite être là! quelle année geniale pour toi!

  • Répondre Maé 31 mars 2015 at 20 h 04 min

    Je te conseille koodo pour le téléphone ! 50$ par mois pour appels illimités (entrants et sortant) dans TOUT le Canada et textos internationaux illimités ! Affichage, boite vocale et tout le tralala inclus aussi 😉
    À moins que vous preniez la totale TV+cell+Internet avec Bell ou Vidéotron. Ils ont des offres plus intéressantes maintenant.
    Bonnes préparations !

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2015 at 9 h 09 min

      Merci du super conseil ; c’est super chouette ! Je vais aller creuser leurs forfaits et étudier tout ça…

  • Répondre LaNe 3 avril 2015 at 5 h 19 min

    alors oui pour la lingerie et les vêtements en général il ya moins de choix, mais par contre pour les forfaits tel et internet ça reste cher mais ça s’est vraiment amélioré (pratiquement tous les forfaits ont des appels entrants illimités et interurbains inclus)
    Pour la bouffe on trouve d’excellents « bistros » de cuisine nord américaine, et tout ce qu’il faut pour cuisiner le reste chez toi :) il ya de très bonnes boulangeries qui se sont ouvertes aussi!
    Enfin il me semble que c’est assez normal de ne pas retrouver la même chose que chez soi quand on quitte son pays, et on est vraiment chanceux à Montréal de ce côté je trouve! Je suis moins dépaysée qu’en Allemagne dans les magasins.

    Enfin si ça peut te rassurer je me fais régulièrement envoyer Princes, Granolas et Nestlé Dessert ainsi que du thé de France, et je fais la razzia de soutifs quand je rentre !

    • Répondre Anne-Laure 8 avril 2015 at 8 h 41 min

      Ouf, tu me rassures sur le coup des forfaits mobile et web.
      Je suis bien d’accord avec toi. Que l’on parte dans un pays étranger pour les vacances ou pour une expatriation, l’idée n’est pas de retrouver une copie de son pays d’origine. Sinon, il n’y a aucun intérêt à voyager ! :)
      C’est quand même fou comme ils savent se rendre indispensables ces Princes !!

  • Répondre Rue Rivard » Blog Archive » Ces petites choses qui ne me manqueront pas à Montréal 9 avril 2015 at 8 h 03 min

    […] pas, je me suis mise à dresser toutes sortes de listes. La semaine dernière, je vous énumérais ces petites choses qui me manqueront à Montréal. Aujourd’hui, il est temps d’équilibrer la balance. C’est que, mince, je […]

  • Répondre Marie 10 avril 2015 at 10 h 55 min

    Le coup du téléphone avec répondeur payant et minutes décomptées quand on est appelé, ça me semble dingue !
    Quand à la pub toutes les 8 minutes c’est juste totalement impossible à supporter, déjà en France elle me sort par les yeux.

    • Répondre Anne-Laure 16 avril 2015 at 10 h 36 min

      Mais oui, c’est impossible de se concentrer sur un film à ce rythme là ! Un petit séjour à l’étranger et hop, on se rend vite compte qu’on n’est pas si mal loti en France du côté des pubs tv ! ^^

  • Répondre Anaïs 8 mai 2015 at 4 h 13 min

    J’ai bien rigolé en lisant tn poste et je me suis tellement reconnue! Je me suis fait envoyée des Princes, chocobon et la levure Alsa, avant d’en trouver chez le « chinois ».
    Je peux te rassurer sur une chose, il y a des Danettes à Mntréal, depuis Juillet dernier, à priori les magasins du palteau ont été dévalisés :p !!!!
    Le prix des forfaits pour la Banque, c’est hallucinant aussi ! (où tu dois compter le nombre de transaction que tu fais)

    • Répondre Anne-Laure 4 juin 2015 at 10 h 10 min

      Oh j’avais oublié ça, le nombre de transactions limitées dans le forfait bancaire ! Grrr je crois qu’on va se faire un bon tour de toutes les banques en arrivant pour essayer de négocier ça.
      Et durant mon dernier séjour montréalais, j’ai eu la surprise de voir qu’on trouvait plus de gourmandises made in France à Montréal… Miam les Haribo ! :)

    Partagez vos pensées