La résidence permanente

Notre avenir dans une enveloppe

4 mars 2013
Le meilleur est à venir

Voilà, les dés sont jetés. À partir de maintenant, nous ne maîtrisons plus rien. Tout ce que nous pouvons faire, c’est retenir notre souffle jusqu’à ce que la décision tombe ; qu’elle nous soit favorable ou funeste. Dans tous les cas, l’attente sera longue alors mieux vaut s’affairer à accueillir le printemps et profiter de l’été sans trop y penser, avant de passer à l’étape suivante.

Samedi, fébrile, mon petit cœur tambourinant dans la poitrine, je suis allée poster une enveloppe. Un lourd courrier contenant notre vie ; plus d’1 kg de paperasse retraçant notre parcours. Je l’ai tendue au postier les mains quelque peu tremblotantes et, au moment de quitter le guichet, de nombreux si se sont bousculés dans mon esprit. Et si il manquait un papier ? Et si nous avions coché la mauvaise case ? Et si nous avions oublié de signer l’un des nombreux formulaires. Et bien tant pis. C’est fait !

La première marche de la longue ascension vers notre projet d’immigration vient d’être gravie. Notre demande de Certificat de Sélection du Québec a été envoyée et notre sort réside à présent entre les mains des hautes autorités québécoises de l’immigration. Les choses avancent. Croisons les doigts et les orteils pour qu’elles se concrétisent.

Vous le savez déjà, cette fois nous sommes sûrs de vouloir faire notre vie au Québec ; du moins un nouveau bout de chemin, plus long que le précédent. Alors nous prenons le temps de faire les démarches dans le bon ordre en passant par une Résidence Permanente. Ce visa, que l’on peut comparer à la Green Card américaine, nous permettra de vivre au Québec et d’y travailler pour une durée indéterminée. Au bout de trois ans d’établissement sur le territoire, nous serons en mesure de faire une demande de citoyenneté canadienne.

Le processus est fastidieux. Comme nous souhaitons retourner à Montréal, nous devons effectuer de premières démarches auprès du Québec, (cette province choisit elle-même ses immigrants) avant de poursuivre notre candidature à l’échelle fédérale. Et pour chacune de ces étapes, ce sont des mois de traitement du dossier. Mais la motivation est là !

Demande de CSQ
Cette motivation ne nous a pas quittés pour…

… remplir ces formulaires compilant tous nos diplômes scolaires et universitaires, nos expériences professionnelles des 5 dernières années, nos adresses de résidence des 10 ans passés, nos liens de conjoints, ou encore nos précédents séjours au Québec.

… nous soumettre à la terrible épreuve des photos format passeport où tu oublies ton sourire, tu oublies ta frange, tu oublies même la barrette qui pourrait retenir avec un tant soit peu de glamour ta maudite frange. Bref, tu oublies tout semblant d’estime de toi pour une photographie qui ressemble plus à un mugshot sous influence d’une quelconque substance illégale qu’à un reflet de ta propre identité.

… voyager dans le temps, fouiller dans le passé et retrouver notre livret scolaire avec tous nos bulletins depuis la sixième. Ça en fait des notes, des appréciations, des photocopies – mais aussi des souvenirs !

… contacter tous nos anciens employeurs, français et québécois, pour obtenir des attestations de travail détaillées.

… éplucher cette grosse boîte pleine de papiers qui prend la poussière dans le bureau et porte une gracieuse étiquette, sur laquelle il est écrit Impôts.

… passer le TEFAQ ; un test d’évaluation du français qui consiste en une épreuve de compréhension écrite et une épreuve d’expression orale. Et oui, être français ne suffit plus à prouver que l’on maîtrise la langue de Molière.

… courir entre les diverses administrations françaises pour faire certifier conformes toutes nos photocopies. Sprint jusqu’à la Mairie de Lyon pour les diplômes et bulletins de notes. Rush au centre des impôts pour nos justificatifs de paiement d’impôt sur le revenu. Et véritable marathon pour faire certifier nos documents canadiens ; la mairie de mon arrondissement n’ayant pas voulu en entendre parler.
Le Consulat canadien de Lyon n’étant plus, j’ai profité d’une escapade parisienne pour faire halte à l’Ambassade du Canada.
Hop, refoulée.
J’ai ravalé ma fierté et me suis dirigée vers le Bureau d’Immigration du Québec situé à quelques pas.
Hop, refoulée.
En désespoir de cause, j’ai joué une dernière carte du côté d’une mairie parisienne.
C’est gagné !
Si vous êtes également dans ce processus d’immigration, sachez que la mairie du 11e arrondissement de Paris a bien voulu nous certifier nos avis de cotisation d’impôts québécois et canadiens – même si ce sont des documents étrangers, ils sont en français donc les agents municipaux sont habilités à le faire (quand ils y mettent du leur).
Moralité, quand ça coince dans une mairie, va rendre visite à sa voisine !

… préparer un beau virement de 910$. Si vous envisagez les démarches à deux, sachez que le demandeur principal doit s’acquitter de 750$ et son conjoint (ainsi que chacun des enfants les accompagnant) de 160$.

Quand je louche sur cette liste de documents, je me dis que le fait de remplir une demande de CSQ est déjà, à elle seule, une première épreuve, un premier test dans ce challenge de l’immigration. Heureusement pour nous, nous sommes plutôt tenaces. Gnark gnark gnark.

À l’heure qu’il est, notre avenir survole l’Atlantique dans une enveloppe bien chargée. Et l’attente ne fait que commencer. Alors, croisez les doigts pour nous !

Vous aimerez aussi

42 commentaires

  • Répondre Flo 4 mars 2013 at 8 h 17 min

    Je croise les doigts pour vous !
    Avec le barreau de New York j’ai fait pas mal de paperasse et je me suis souvent fait la même réflexion que toi: le processus administratif est. Lui même une épreuve ! Mais le jeu en vaut la chandelle 😉

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 9 h 10 min

      Merci beaucoup ! J’espère que nous passerons cette première épreuve sans encombre et que l’attente ne sera pas trop longue. Mais au pire, que sont 6, 9 ou même 18 mois dans une vie ? :)

  • Répondre Isa 4 mars 2013 at 9 h 20 min

    Beau projet que j’ai envisagé pendant un moment mais Mr n’était pas du tout décidé … alors j’ai laissé tomber et puis aujourd’hui, nous nous séparons alors je me dis que peut être il est à encore temps de relancer la machine comme tu dis 😉

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 9 h 24 min

      Oh, je suis désolée d’apprendre la fin de votre histoire. Mais c’est le début d’une nouvelle et peut-être s’écrira-t-elle de l’autre côté de l’Atlantique ?!
      En tout cas, si tu as des questions ou besoin de conseils, n’hésite pas !

  • Répondre Xel0u le l0up 4 mars 2013 at 9 h 42 min

    Allez, on croise les doigts! C’est bien, c’est beau de voir que des gens sont aussi motivés, moi je vous embauche direct, toi & monsieur !!!

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 26 min

      Hé hé, merci Mdame !! 😉

  • Répondre Emmanuelle 4 mars 2013 at 10 h 10 min

    Je croise les doigts pour vous ! Rhalala toute cette paperasse ça en décourage plus d’un :-( Maintenant que c’est lancé je vous souhaite de tout coeur que tout se déroule au mieux.

    J’ai une copine qui est passée par là et après de longs mois elle a enfin pris son aller simple pour Montréal en début d’années !

    Bisous bisous ^^

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 26 min

      Merciiiii ! Je me dis que nous sommes nombreux à attendre le verdict et l’attente ne fait que commencer. Donc on PO-SI-TI-VE ! :p

  • Répondre Fanny 4 mars 2013 at 10 h 29 min

    Incroyable quand même tout ce qu’ils demandent, s’il me fallait retrouver mes bulletins scolaires je serais bien dans la mouise, moi qui perd tout… courage, je croise aussi les doigts

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 25 min

      Oui c’était un peu la course au trésor ! J’ai vraiment béni mon père d’avoir conservé mon livret scolaire et surtout de l’avoir retrouvé en 10 petites minutes ! Papa si tu me lis… 😉

  • Répondre Mon petit nuage 4 mars 2013 at 10 h 42 min

    Un véritable parcours du combattant ! 😉
    Je croise les doigts pour vous !!!! bisous

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 24 min

      J’espère qu’on trinquera à la réponse avant le prochain réveillon ! 😉

  • Répondre mArie 4 mars 2013 at 10 h 55 min

    Bon bin, je croise les doigts alors ! En tout cas, c’est sympa de nous parler des démarches à effectuer : dans un futur lointain (mais pas trop j’espère), j’aimerais beaucoup moi aussi immigrer (bon par contre, la destination est encore tout à fait définie ^^).

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 23 min

      Merci Miss !
      Si jamais tu veux en savoir plus sur le Québec, n’hésite pas ; ça me fera plaisir de te répondre et de partager cette belle expérience.

  • Répondre Nathalie, lheuredete 4 mars 2013 at 11 h 39 min

    Quel parcours !
    Allez, pas de papier manquant, je suis sûre. Tout va bien se passer (parce que oui, parfois, si tout tourne rond dès le départ, c’est tellement agréable :) )
    Tous mes doigts sont croisés…

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 21 min

      Oui, on y croit, on y croit, on y croit ! Faut positiver et ça va marcher. 😀

  • Répondre Rachel 4 mars 2013 at 11 h 42 min

    Je vous souhaite sincèrement d’obtenir une réponse affirmative après tout ce que vous avez déjà entrepris comme démarche!

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 17 min

      Merci ! Ton commentaire va m’aider à tenir en attendant que le couperet tombe. :)

  • Répondre auroreinparis 4 mars 2013 at 13 h 09 min

    Je croise les doigts bien fort pour vous, vos efforts méritent récompense !

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 17 min

      Merci beaucoup ! <3

  • Répondre Vaness&Jeje 4 mars 2013 at 13 h 57 min

    Bonjou, bonjour!
    J’ose un commentaire sur ton blog que je suis depuis quelques mois maintenant.
    Nous arrivons au bout du processus d’immigration que nous avons démarré en octobre 2011!! Alors l’attente, les démarches, les doutes…on connaît! Maintenant que nous n’attendons plus que le précieux sésame et que notre rêve se rapproche, nous n’avons jamais été aussi sûr de notre décision. Alors courage et bonne chance…tout est une question de détermination et visiblement, tu n’en manques pas!

    Vaness

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 14 min

      Bonjour et bienvenue parmi les commentaires alors ! Ça me fait toujours plaisir de lire une nouvelle voix. 😉
      Et surtout félicitations pour votre RP !! Savez-vous déjà pour quand est le grand départ ?
      Merci pour tes encouragements. Je sens que l’attente va être looooongue.

      • Répondre Vaness&Jeje 6 mars 2013 at 13 h 47 min

        Merci!! :)
        Pour le départ, cela va dépendre de la date à laquelle on recevra la fameuse brune, mais idéalement cet été.
        A lire ton post, j’ai l’impression que les procédures se sont encore un peu alourdies(était-ce possible??!!), nous n’avons pas eu à passer de test de français.
        Bon courage en tout cas, mais avec le recul, ça passe vite…et surtout il faut utiliser ce temps pour se préparer 😉

  • Répondre July 4 mars 2013 at 15 h 08 min

    Je vous souhaite beaucoup de chance dans cette aventure qui vous ressemble tant! Une belle réussite de vie <3

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 12 min

      Merci beaucoup ma belle. Comme d’habitude tes commentaires te touchent en plein cœur !

  • Répondre Iris Klimt 4 mars 2013 at 16 h 27 min

    Tu veux que j’aille voir si ton enveloppe est bien arrivée??? 😀

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 07 min

      Hé hé oui je veux bien. Puis si tu peux la faire remonter en haut de la pile aussi… 😉

  • Répondre laulinea 4 mars 2013 at 18 h 45 min

    Oh ben quel courage !! Donc il faut quand même avoir une part de chance pour remplir ces papiers alors, si les administrations refusent de faire leur travail, ça devient vraiment compliqué !

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 09 min

      C’est clair ; ou en tout cas faut pas lâcher et tout essayer tant qu’on ne nous a pas dit oui. Appelle-moi la coriace ! :p

  • Répondre Curiosités à NY 4 mars 2013 at 19 h 37 min

    Remplir toute cette paperasse quand on immigre c’est déjà en soit une première sélection tellement il faut être patient! J’espère que votre attente ne sera pas trop longue!

    • Répondre Anne-Laure 4 mars 2013 at 21 h 11 min

      Oui entre le nombre de papiers à fournir et les frais de traitements, ils s’assurent de ne recevoir que des dossiers de gens motivés. Puis bon en même temps c’est normal, ils nous accueillent quand même chez eux. Aaaah si je pouvais accélérer le temps ! :)

  • Répondre letizia 4 mars 2013 at 21 h 49 min

    tu es bien courageuse, tous ces papiers…oh la! Mais bon tu es motivee, et en te lisant, j’ai le stress quoi ahah, genre je vais partir avec vous quoi hihi… allez, ca va marcher!

  • Répondre Naelle 5 mars 2013 at 0 h 08 min

    Je me rappelle très bien cette sensation lorsque j’ai déposé le dossier pour le CSQ et pourtant ca fait deux ans. Je me sentais légère, j’avais l’impression que ça y est mon projet de vie prenait forme. Bon courage pour l’attente ! C’est long mais ça en vaut la peine.

  • Répondre cherrylou 5 mars 2013 at 11 h 04 min

    Je croise fort, fort les doigts! ♥

    • Répondre Anne-Laure 5 mars 2013 at 15 h 18 min

      Merci ma belle californienne ! 😉

  • Répondre Musme 6 mars 2013 at 18 h 48 min

    Quel parcours du combattant ! Je savais qu’il était difficile d’immigrer mais je n’imaginais pas à quel point. Je souhaite pour toi que le dossier aille vite

  • Répondre La Grenadine 8 mars 2013 at 17 h 30 min

    Tous mes doigts sont croisés pour vous. N’empêche, le coup du test de français, c’est assez fort !

  • Répondre Laurelas 11 mars 2013 at 19 h 05 min

    Je croise les doigts pour vous! Ces démarches me semblent tellement fastidieuses.. courage! <3

  • Répondre Le Québec se rapproche… | Rue Rivard 23 mai 2013 at 8 h 00 min

    […] de traitement de notre demande de Certification de Sélection du Québec, première étape de notre projet d’immigration et de retour à Montréal, ont enfin été débités de notre compte. Je crois n’avoir jamais […]

  • Répondre Le Québec se rapproche de plus en plus… | Rue Rivard 8 mai 2014 at 11 h 38 min

    […] 14 longs mois que nous avions envoyé notre demande de Certificat de Sélection du Québec ; première étape de notre projet d’immigration et de retour à Montréal. 14 mois à […]

  • Répondre Rue Rivard » Blog Archive » Le Québec se rapproche de plus en plus… 23 juin 2014 at 10 h 34 min

    […] 14 longs mois que nous avions envoyé notre demande de Certificat de Sélection du Québec ; première étape de notre projet d’immigration et de retour à Montréal. 14 mois à […]

  • Répondre wally 27 juillet 2018 at 17 h 30 min

    Hahaha je me souviens quand j’ai dû ( pas en panique mais pas loin) trouver les bulletins, le bac, et des tas de trucs pour ma fille, bien sur elle à Montréal, moi en Dordogne (avec entre temps 2 déménagements pour moi…mais ou sont ses fichus cartons, dossiers …), elle en stress de l’autre côté de l’océan  » cherche maman c’est trop important, dans le dossier jaune dans le carton écrit trucs importants, c’est pour ma résidence permanente, c’est troooooooop important…envoie tout en recommandé dans une enveloppe blindée, c’est toute ma vie là  »
    merci ma chérie pour la pression, l’attente de plus d’un an, le courage qu’il lui a fallu pour continuer de bosser à 80 bornes de Montréal , la fatigue l’hiver, à pelleter la neige dès 5h du matin, oui il faut du courage pour obtenir le graal :)

  • Partagez vos pensées