Browsing Tag

immigration

La résidence permanente

Ramener sa cave à vin au Québec

10 mars 2016
Vignes du Beaujolais

Dans les derniers mois qui nous séparaient de la résidence permanente, lorsque nous avons appris qu’en tant qu’immigrants nous aurions le droit de ramener notre cave à vin dans nos bagages, notre première réaction a été de crier… Coooool! Car le bon vin coûte cher au Québec. Le vin tout court même! Lire la suite…

La résidence permanente

Immigrer à Montréal avec un chinchilla

13 janvier 2016
Lincoln le chinchilla

Parmi les nombreux préparatifs qui ont précédé notre déménagement à Montréal, il y en a un qui a surpassé les autres en terme de challenge et de fatigue nerveuse… Une mission bien plus longue que de trouver notre nouveau chez-nous montréalais. Une épreuve bien plus épuisante que de participer à un vide-grenier en pleine canicule pour trouver de nouveaux propriétaires à nos affaires. Une tâche bien plus complexe que de lister toutes les choses qui se retrouveraient enfermées dans les cartons sur le porte-conteneurs. Emporter Lincoln le chinchilla avec nous jusqu’au Québec a été toute une succession de défis! Lire la suite…

La résidence permanente

Les au revoir

3 septembre 2015
Départ des explorateurs de nouveau monde

L’été qui vient de s’écouler a été riche en émotions. Des émotions partagées entre joie, bonheur, impatience, nostalgie et tristesse. La joie de réunir tous ces amis et famille au mariage. Le bonheur de savoir que nous allions enfin rejoindre Montréal. L’impatience du départ vers notre nouvelle vie. La nostalgie de ce quotidien lyonnais qui se ferait bientôt montréalais. Et puis la tristesse des au revoir. Des au revoir longs et morcelés jusqu’à il y a encore quelques jours à peine, ici à Montréal, quand un lyonnais en vacances s’en est retourné au pays. Lire la suite…

La résidence permanente, La vie québécoise

Trouver un appartement à Montréal

11 juin 2015
Trouver un appartement à Montréal

Chambouler ses repères, c’est l’un des défis d’une expatriation. Une belle façon de mettre à l’épreuve son humilité et de s’offrir chaque jour son lot de découvertes. Quand des réflexes sont ancrés en soi depuis plus de 30 ans, c’est toute une aventure de les adapter à sa nouvelle terre d’accueil.
Le Québec a beau parler français, ce n’est pas la France. Les habitudes, les mœurs et les coutumes sont toutes autres. Et c’est là tout l’intérêt de s’y installer pour un bout de chemin. Vive la nouveauté au quotidien !

Ce changement des règles du jeu se cache partout… Dans les subtilités d’une langue que l’on pensait maîtriser ; dans les relations aux autres que l’on apprend à tisser ; dans les allées de ces épiceries et fruiteries que l’on parcoure les yeux grands ouverts ; jusque dans la quête d’un nouveau nid où poser ses valises et faire livrer ses cartons. Voici un jeu auquel nous nous sommes prêtés tout récemment.

Il y a plus de 6 ans, lorsque nous avons débarqué à Montréal avec nos 4 valises et notre visa vacances-travail, nous reprenions l’appartement d’amis que le point de rentrer au pays. Un appart biscornu, mais chaleureux, dans lequel nous sommes restés près de 2 ans. Nous ne nous étions donc jamais livrés à la recherche d’un logement à louer au Québec. Jusqu’au mois dernier… Et quand on a l’habitude en France d’écumer PAP et les sites des agences immobilières à la recherche d’un T3, l’approche montréalaise est quelque peu différente. Laissez-moi vous la présenter ! Lire la suite…

Québec

Retrouvailles avec Montréal

4 juin 2015
Saint-Laurent (Montréal)

Montréal… Je n’y avais pas remis les pieds depuis près de deux ans et demi. Depuis ce pèlerinage de 2012 où j’arrivais en terre québécoise en tant que copine de l’Homme, pour en repartir comme sa fiancée. Depuis ce week-end en chalet, bercé par les couleurs d’un été des indiens incendiaire. Depuis cette prise de conscience qui nous a fait dire « Là-bas, c’est chez nous. Lançons les démarches d’immigration et revenons !  »

Entre ces deux voyages, il s’en est passé des choses… J’ai fêté mes 30 ans. Nous avons vu les copains devenir parents. Je me suis reconvertie professionnellement. J’ai été freelance pendant plus de 4 ans, chose que je n’aurais jamais pensé faire aussi longtemps. Ce blog a grandi, aussi, et m’a apporté de jolies opportunités et de belles rencontres. J’ai concrétisé un projet un peu fou d’écriture. Nous sommes partis à la rencontre de la France et de l’Europe. Nous avons assisté à d’émouvants mariages et profité de nos familles. J’ai découvert Lyon comme jamais, et je l’ai aimée cette ville ; elle a définitivement été notre terre d’adoption.

Aussi, je dois vous avouer que j’appréhendais un peu ces retrouvailles montréalaises. Nous y allions pour trouver l’appartement qui deviendra notre petit nid dès cet été, mais imaginez… Et si le Québec ne me plaisait plus autant ? Et si je ne m’y sentais plus chez moi ? Et si la complicité avec tous ces copains là-bas n’était plus là ? Et si nous avions parcouru tout ce chemin pour rien ? Et si finalement nous ne voulions plus la même chose ?
Et puis moins de 48 heures après l’atterrissage, tous les doutes se sont envolés. L’appréhension a de nouveau fait place à l’évidence. J’ai alors profité ! Lire la suite…