Être parent

Mes indispensables pour bébé,
de 0 à 3 mois

1 novembre 2019
Bébé Nina

La liste des achats à prévoir pour accueillir bébé est longue à donner le tournis. Berceau, poussette, couches, siège-auto… il y a ces incontournables qui sont comme une évidence. Et puis il y a toutes ces autres petites choses dont on parle moins, mais qui se révèlent grandement pratiques. Pour (peut-être) vous faciliter un brin la vie, voici quelques trucs, plus ou moins inattendus, qui se sont vite montrés indispensables pour nous durant les trois premiers mois de Nina.

Les pyjamas nouveau-né

Pyjama bébé

On nous avait conseillé, à juste titre, de ne pas acheter de pyjamas en taille naissance car il arrive fréquemment que les bébés soient déjà trop grands pour les porter quand ils arrivent parmi nous. Nous nous étions donc équipés en vêtements de taille 1 mois et plus, et attendions la grande rencontre pour évaluer nos besoins réels. Surtout que nous étions tous les deux de grands bébés à la naissance.
Quand Nina nous a rejoint avec sa silhouette longiligne, elle s’est retrouvée à flotter dans ses bodies et pyjamas. Branle-bas de combat, des amis nous ont dépanné des petits vêtements et Monsieur est vite aller acheter des pyjamas en taille newborn.

Les langes

Langes bébé Little Unicorn

Pour essuyer du vomi, jouer à cache-cache, improviser une station de change, protéger le canapé, couvrir bébé quand il fait un peu frais, le soutenir pendant ses exercices sur le ventre ou encore l’emmailloter (s’il l’accepte), les langes sont le véritable couteau-suisse de la nurserie!

Le cocoonababy de Red Castle

Cocoonababy

Ce petit cocon ramené de France par ma maman nous a été utile à maintes occasions. Il sécurisait Nina dans un espace restreint tout en lui laissant la liberté de bouger les bras à sa guise (elle ne supportait pas l’emmaillotage qui lui gardait les bras prisonniers). Glissé entre Monsieur et moi dans le lit, il nous a permis de faire du cododo le premier mois et de me sécuriser moi. Comme le cocoona (oui, il fait partie de la famille alors il a son surnom!) se déplace facilement, on pouvait apporter Nina avec nous dans toutes les pièces de la maison et avoir les mains libres le temps de manger un morceau. Et enfin, ça a facilité la transition dans son grand lit. Nina était dans le cocoona et le cocoona dans le lit à barreaux!

L’écharpe de portage

2charpe de portage Beluga Baby

La nuit, Nina n’avait pas de souci à dormir dans son lit (ou dans son cocoonababy!) une fois qu’on l’avait bercée, mais la journée c’était une autre histoire. Elle avait besoin d’être sécurisée et dormait principalement sur nous, son oreille collée sur notre cœur. Il était quasi impossible de la poser, même une fois endormie. Au début, c’était bien mignon. Cela nous forçait à nous reposer également. Mais quand Monsieur a repris le travail, c’est devenu bien plus difficile à gérer. Coucou la vessie prête à exploser! Salut la crise d’hypoglycémie en devenir! J’ai donc commencé à utiliser le super porte-bébé qu’une collègue m’avait donné, mais ça donne chaud cette affaire là quand on reste dans le confort de chez soi! Nous avons donc investi dans une écharpe de portage Beluga Baby et c’est le meilleur achat que nous ayons fait. J’ai retrouvé un peu de ma liberté et bébé a continué à faire de belles siestes. Bon, et vous vous moquez de moi en me pointant du doigt si je vous dis que maintenant je suis nostalgique de ces moments-là?

Les bodies kimono

Body kimono bébé

Dans les premiers jours, je n’osais pas manipuler les bras et jambes de Nina. Tout était si petit et paraissait si fragile. J’avais constamment peur de la casser. En plus, la Mini paniquait dès qu’on lui enfilait un vêtement par la tête. Ce qui ne nous aidait vraiment pas à prendre confiance dans nos gestes! Très vite, les cache-couches avec pressions sur le devant sont devenus nos meilleurs alliés. Avec leur ouverture complète, il n’y a pas de tête à passer, ni de bras à tordre pour les enfiler.

Les languettes AirFree de Philips Avent

Dès sa naissance, Nina a été nourrie au biberon et au lait maternisé. Conseillés par des amis nouvellement parents, nous n’avons pas essayé dix milles (ni même deux!) types de biberons et avons opté pour les modèles Philips Avent anti-colique, dans lesquels nous avons ajouté le système de ventilation AirFree développé par la marque. Cette petite languette glissée dans le biberon conduit les bulles d’air rejetées par l’enfant pendant qu’il boit vers le haut du biberon (au lieu qu’elles partent dans le lait qui s’apprête à être ingéré). Ainsi, bébé avale moins d’air et a potentiellement moins mal au ventre. Je ne sais pas vraiment si c’est efficace et si ça a été la clé pour nous. Mais Nina n’a jamais eu de coliques ou de gaz douloureux. Alors, dans le doute, on a continué à les utiliser jusqu’à récemment.

La baignoire FlexiBath de Stokke

Baignoire Flexibath Stokke

Franchement, je crois qu’il n’y a pas plus stressant que de donner un premier bain à son nourrisson! Tu ne sais pas par où le tenir, tu as peur qu’il glisse, tu lui sers trop le bras,… bref, vive ce beau moment de détente! (De mon côté, j’ai repoussé la chose autant que possible jusqu’à ce que Nina nous fasse un caca explosif qui se répande dans son nombril en cours de cicatrisation et se glisse dans les vestiges de son cordon ombilical. Là, plus le choix!)

Des amis nous ont prêtés cette baignoire pliante avec siège amovible et ce fut une vraie bénédiction. Nous l’installions sur le comptoir de la cuisine pour être à la bonne hauteur et préserver notre dos, et Nina était bien calée dans le petit siège. De cette façon, nous avions les deux mains libres pour nous occuper d’elle et jongler entre l’éponge, le savon et la serviette. Elle nous aura été bien utile jusqu’à ses 4 mois et demi, moment à partir duquel nous sommes passés au bain libre. Allez hop, 3 cm d’eau dans la baignoire et un bébé super heureux de pouvoir agiter ses jambes et ses bras dans tous les sens!

Les alèses pour matelas à langer Munchkin

Alèse table à langer Munchkin

Parce que oui, une housse de matelas à langer, c’est bien. (Deux, c’est même mieux.) Mais entre nous, ça se tache très très vite ; tellement vite qu’on se retrouve souvent démunie et sans housse propre dans les tiroirs. C’est pourquoi ces petites alèses qui viennent se déposer sur la housse sont bien pratiques. En cas de dégât, pas besoin de tout défaire. On attrape bébé d’une main ; et de l’autre, on change l’alèse en une fraction de seconde!

Le détachant BunchaFarmers

Détachant Bunchafarmers

Cette barre faite d’ingrédients naturels biodégradables agit comme un vrai petit miracle sur les taches causées par bébé, ou par ses parents. Il suffit de mouiller le bâtonnet et de frotter la tache avant de laver le tissu comme d’habitude. Vin rouge, caca couleur moutarde, traces d’herbes et auréole de gras disparaissent. Ni vu ni connu!

Les lingettes lavables et le liniment

Lingettes lavables et liniment bébé

Pour produire moins de déchets et préserver la peau de Nina, je ne voulais pas utiliser de lingettes jetables à tout bout de champ. Celles-là, on les réserve aux numéros deux ; et pour le pipi, on se sert de modèles lavables.
J’en utilise plusieurs, notamment celles de La Petite Ourse qui sont super douces mais un peu trop grandes à mon goût. Mes préférées? Ce sont en réalité des feuillets de papier toilette réutilisable trouvés à la boutique Terre à Soi. Leur format carré est parfait pour les petites fesses de bébé.

En duo avec ces lingettes, nous utilisons du liniment Les produits de MaYa à l’huile d’olive. On l’aime particulièrement celui-là car on peut remplir la bouteille au rayon vrac de l’épicerie zéro déchet du quartier (oui Terre à soi encore!). Grâce à cette formule, Nina n’a jamais eu de rougeurs aux fesses jusqu’aux grosses poussées dentaires des 7 mois!

Le Mieux Vivre et Naître et Grandir

Guide Mieux Vivre

Pour les français qui me liront, le Mieux vivre est un livret, que dis-je, une brique de près de 750 pages, que l’on nous remet lors de notre premier rendez-vous de suivi de grossesse, aux alentours de 8 semaines. Réalisé par l’Institut National de Santé Publique du Québec, c’est une véritable bible en ce qui a trait au déroulement de la grossesse, à la croissance du fœtus, à l’accouchement, au développement de bébé et au soin des enfants de 0 à 2 ans. Vous pouvez trouver une version en ligne juste ici. Le Mieux Vivre et le site

Ou tout autre livre avec de grandes illustrations en noir et blanc. Quand il est petit, bébé ne distingue pas bien les couleurs. Ses yeux identifient davantage les forts contrastes. Ce livre joue sur ce point en proposant au petit des dessins noirs sur fond blanc et blancs sur fond noir représentant des objets communs. Dès ses 1 mois, Nina a trippé sur ce livre et nous a offert ses premiers sourires en le regardant. Elle passait de longues secondes à l’observer. C’était impressionnant de voir qu’un si petit bébé pouvait déjà se concentrer.

Émile la pieuvre

Emile le poulpe - Raplapla

On continue dans le noir et blanc avec un objet plus personnel pour Nina… son doudou.
Quand j’ai aperçu cette drôle de petite pieuvre rayée à la façon d’une marinière dans le catalogue des créations de
Raplapla, j’ai tout de suite craqué. Si bien que je me suis empressée de la mettre sur la liste de naissance. Un ami l’a offert à Nina lors de notre shower et c’est devenu son fidèle compagnon. Je pense que le contraste de ses rayures et ses petits tentacules faciles à saisir y sont pour beaucoup! Lui, la tétine et Nina forment aujourd’hui un trio inséparable pour les dodos.

Et vous, quels sont/étaient vos indispensables pour vos bouts de chou du même âge?

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Répondre Mathilde 6 novembre 2019 at 19 h 18 min

    Oh je suis contente de lire que l’écharpe de portage a été un succès Je suis aussi nostalgique de ces moments…

  • Partagez vos pensées