Gourmandises, Lecture

Mes livres gourmands du moment #1

6 mars 2013
Livres de cuisine chouchous

La gourmandise, je me suis noyée dedans quand j’étais petite… Si mon tout premier souvenir remonte à la naissance de l’un de mes frères, à 4 ans et des brouettes, ce n’est pas un flash de notre rencontre qui me revient en mémoire ; mais celui des plateaux-repas de l’hôpital sur lesquels je me précipitais. Oui, je sais, ça commence mal ! Qui peut trouver moins ragoûtant qu’une assiette d’épinards en boîte ?!
Mais rassurez-vous, je me suis rattrapée. J’ai grandi les quenottes plantées dans des tartines d’époisses et la cuillère dans toutes les îles flottantes de l’agglomération dijonnaise. Et depuis, c’est une obsession…

Pas un jour ne passe sans qu’à midi, alors que la faim commence à gronder dans mon ventre, je ne file loucher sur le sélection cuisine d’Hellocoton. Pas une virée à la bibliothèque ou dans une librairie ne s’achève sans un passage au rayon livres de cuisine. Pas un voyage à l’étranger ne se termine sans une virée au supermarché local. Et pas une heure (là je me rends compte de mon niveau d’addiction) ne s’écoule sans que je n’aime une photo alléchante sur Instagram. J’ai été envoûtée par cette soif de la découverte culinaire.

Et comme je ne crois pas être un cas isolé par ici, j’ai décidé de vous livrer mes secrets. Approchez et laissez-moi vous présenter ces grimoires gourmands, qui renferment de divines formules magiques pour ensorceler les papilles, jeter un charme aux estomacs et enchanter les palais les plus difficiles.

Le grand livre de la cuisine facile (Marabout)

Le grand livre de la cuisine facile - Marabout
Ce livre, c’est un peu ma bible. En plus de regorger de recettes facilement réalisables, il fourmille d’idées variées pour l’apéro, le brunch, l’entrée, le plat, le dessert, le thé et même le snack d’une petite fringale. Les amateurs d’exotisme seront séduits par les nombreuses recettes d’influences asiatiques, italiennes ou encore indiennes.
Des astuces délivrées avant chaque grande thématique vous guident sur la préparation du poisson, le choix du couteau, les meilleurs accompagnement de soupe, les manières d’emballer des friandises à offrir,… En une image et quelques lignes, vous avez tout compris.
La couverture est estampillée d’un « testé 3 fois » et je veux bien croire l’éditeur. Contrairement à d’autres ouvrages, je n’ai jamais été déçue par une recette. Les proportions sont justes, les quantités suffisantes et les explications claires. En plus, son prix à moins de 21€ est tout doux quand on sait qu’il ne contient pas moins de 900 recettes.

Mes recettes coups de cœur : le pesto épinards et noix ; la salade thaïe au boeuf, au piment et au citron vert ; les bouchées aux abricots.

La prochaine recette : trois façons d’apprêter les asperges (ail-anchois, beurre-parmesan, vinaigre balsamique-tomate-basilic). À mon avis, l’envie de printemps y est pour quelque chose…

 

La cuisine québécoise (Les Éditions de l’Homme)

La cuisine québécoise - Les Éditions de l'Homme
Lorsque nous sommes revenus nous installer en France, je ne pouvais décemment pas quitté le Québec sans un livre traitant de la cuisine locale. Je savais que, sitôt posé le pied sur le Vieux Continent et le ventre rempli de fromages, j’aurais envie de goûter à nouveau au poulet général tao, au carré à l’érable et aux noix, et à la tarte au sucre.
Ce livre compile tous les classiques de la cuisine québécoise, avec un concept original : celui de nous faire découvrir ces spécialités à travers les yeux d’une famille de Québec. Chaque membre nous raconte ses plats préférés, les moments où ceux-ci sont dégustés, leur origine,… belles photos à l’appui. Très coloré, ce livre est des plus agréables à parcourir.
Et comme les mesures sont indiquées à la fois dans le système français et nord-américain, ce livre convient même aux girouettes qui déménagent de continent tous les 3 ans !

Mes recettes coups de cœur : le pain doré, le pâté chinois et la chaudrée de palourdes.

La prochaine recette : les grands-pères au sirop d’érable semblent inévitables pour cette saison que l’on nomme temps des sucres !

 

Hamburger Gourmet (Marabout)

Hamburger Gourmet - Marabout
Célèbre lieu de perdition parisien pour tout amateur de hambourgeois, le restaurant Blend a concentré toute sa gourmandise dans un livre de recettes alléchant. Au programme, 58 recettes de burgers à la viande rouge, au porc, à la volaille, au poisson et aux légumes pour nos amis végétariens. La maison livre ses conseils pour préparer de succulents pains moelleux, des frites goûteuses, et des sauces et compotées qui sauront se marier avec chacun des sandwichs.
Les photos sont tout simplement magnifiques. Les recettes sont bien expliquées et ce jusqu’au montage de chaque hamburger. Et quelques desserts non moins appétissants raviront les becs sucrés.
Merci encore au Père Noël de nous avoir déposé ce précieux grimoire au pied du sapin !

Mes recettes coups de cœur : les buns au sésame, la compotée d’oignons au vinaigre balsamique et le burger classique.

La prochaine recette : le as (porc-ananas-menthe fraîche). Vivement la saison des barbecues !

 

Junior’s cheesecake cookbook (Taunton)

Junior's cheesecake cookbook - Taunton
Autre souvenir de voyage, ce livre s’est glissé dans nos valises suite à un séjour new-yorkais. Au menu, du cheesecake, du cheesecake et exclusivement du cheesecake… Décliné en 50 recettes au chocolat, aux fruits, au beurre de cacahuète, en format familial, en individuel, en sapin pour Noël, en œuf pour Pâques, avec du glaçage ou seulement quelques tourbillons de crème fouettée. Vous le comprendrez, si vous n’appréciez pas le gâteau au fromage, refermez tout de suite cet ouvrage !
Les propriétaires de la célèbre maison Junior’s nous donnent leurs astuces pour réussir à coup sûr un cheesecake gourmand et aérien. Un tableau très bien pensé nous indique même les solutions pour rattraper un cheesecake approximatif.
Seul petit bémol : ce livre n’a pas l’air d’exister en version française.

Mes recettes coups de cœur : l’original new york cheesecake.

La prochaine recette : le cheesecake version key lime pie floridienne en version individuelle – à la maison, je suis la seule à en manger !

Et vous, avez-vous des livres de cuisine fétiches à me recommander ?
Les nombreux titres de Jamie Oliver me font de l’œil ; sans parler du grand livre de la pâtisserie récemment édité par Marabout !

Vous aimerez aussi

14 commentaires

  • Répondre Fanny 6 mars 2013 at 10 h 04 min

    merci beaucoup pour ton best-of, j’ai souvent hésité à acheter le livre de la cuisine facile, je pense donc craquer très vite. J’ai aussi une passion pour les livres de cuisine, le problème c’est que je les accumule avant d’avoir eu le temps de passer à la pratique…

    • Répondre Anne-Laure 6 mars 2013 at 10 h 25 min

      J’avoue aussi que je commence à les accumuler… Ça va être sympa à transporter jusqu’à Montréal ! 😉
      Pour le Livre de la cuisine facile, fonce. C’est vraiment un très bon investissement ; surtout vu le rapport qualité, nombre de recettes et prix.

  • Répondre chocoladdict 6 mars 2013 at 10 h 27 min

    je veux venir t’aider à goûter le cheesecake dont tu parles à la fin )

    • Répondre Anne-Laure 6 mars 2013 at 12 h 20 min

      Ça c’est une bonne idée !
      Et si, dès les beaux jours revenus, on s’organisait un pique-nique gourmand au parc, entre blogueuses-ventres-sur-pattes ? Je ramène le cheesecake ! (ça me laisse le temps de trouver les mini-moules adéquats ^^)

  • Répondre Marie / Madeleines Plumes 6 mars 2013 at 14 h 31 min

    Je suis totalement accro aux livres de cuisine, encore plus qu’aux sacs et aux chaussures :) Ton best of me plait drôlement, notamment le tout premier qui m’a l’air d’une sacrée mine d’or

    • Répondre Anne-Laure 6 mars 2013 at 14 h 35 min

      Une copine de plus pour ouvrir une bibliothèque culinaire ! 😉
      Le grand livre de la cuisine facile est vraiment très complet. Et Marabout a d’ailleurs décliné le concept avec la pâtisserie, les légumes, mais aussi la cuisine du monde. Je dis ça, je dis rien !!!

  • Répondre Iris Klimt 6 mars 2013 at 16 h 41 min

    Ah les grand-pères au sirop!!! Pas très jolis, mais combien délicieux!!!

    Universitaire, j’ai passé 8 mois à la fac de droit de Rennes en genre d’échange Érasmus et j’avais apporté du sirop d’érable dans mes valises. Un week-end, je me suis installée dans la cuisine communautaire et j’ai fait ma recette de grand-pères au sirop d’érable. Timidement, quelques étudiants français sont venus, flairant la bonne odeur. Allez chercher une cuillère et un bol, que je leur dis… au final, le mot s’est passé et ça faisait la file dans le couloir pour goûter le bon dessert sucré cuisiné par la drôle de québécoise de l’étage… :o)

    • Répondre Anne-Laure 7 mars 2013 at 10 h 27 min

      Hmmm avec la bonne odeur de l’érable chaud, tu m’étonnes que tout l’étage se soit précipité ! J’aurais à coup sûr fait partie des goûteurs. ^^

  • Répondre letizia 6 mars 2013 at 21 h 47 min

    je gouterais bien les buns au sésame! moi par contre, je mange, mais je cuisine po!

    • Répondre Anne-Laure 7 mars 2013 at 10 h 28 min

      Ah ah maligne ! 😉

  • Répondre Arielle 7 mars 2013 at 11 h 08 min

    Ne pas parler de livres de cuisine devant moi! Aussitôt que j’ai terminé ton article, je suis allée ajouter le Grand livre marabout dans ma wishlist amazon, puis les versions légumes et pâtisserie. Ils y côtoient notamment les livres de Lorraine Pascale, dont les recettes me font toujours envie dans ses émissions à la BBC. Par prudence, et parce que je les accumule un peu trop facilement, je vais d’abord aller à la bibliothèque les consulter.

    Pour ce qui est du sirop d’érable, je t’invite à essayer le recette de poudding chômeur de Caroline Dumas – une tuerie!: ¸http://aladistasio.telequebec.tv/recettes/recette.aspx?id=617 Sinon, ton livre de recette québécois contient une recette de cipaille? C’est un plat de ma région qu’on mange dans les soupers de famille ou à Noël, habituellement à base de gibier. J’aime bien recevoir des européens avec ces plats traditionnels, bien que ce soit assez lourd.

    • Répondre Anne-Laure 7 mars 2013 at 12 h 35 min

      Tu as bien raison d’aller les feuilleter à la bibliothèque avant de les acheter. Le ressenti qui se dégage d’un livre et de sa mise en page est très important si on veut prendre du plaisir à le consulter et être sûr de l’utiliser. Moi par exemple, je n’aime pas du tout les livres de cuisine sans photo ; ça ne me donne pas envie de réaliser leurs recettes.
      Merci pour le pouding chômeur de Caroline Dumas. Je tenterai celle-ci la prochaine fois pour changer de ma recette habituelle. :)
      Pour la cipaille, nop, elle n’est pas dans le livre. J’ai par contre une recette de tourtière aux trois viandes mais j’imagine que ce n’est pas la même chose.

  • Répondre La Grenadine 8 mars 2013 at 17 h 33 min

    Ton premier souvenir n’est pas ordinaire dis donc ! (:
    Très chouette cette sélection d’ouvrage : ils me font de l’œil maintenant !

    • Répondre Anne-Laure 12 mars 2013 at 8 h 58 min

      Oui, un peu spécial ! Et c’est vraiment le premier flash qui me revient. ^^

    Partagez vos pensées