Bonnes adresses, Lyon

Ce soir, on mange avec les doigts…

22 mars 2011
Injera - galette éthiopienne

« Chéri, va te laver les mains et te brosser les ongles car ce soir on met les pieds les doigts dans le plat !  »
Aaah, je vous laisse songeur là hein ?!
Allez, suivez-moi donc jusqu’au Messob et vous verrez de quoi il retourne…

Aujourd’hui, je vous emmène en Éthiopie pour une expérience culinaire originale, conviviale et même, disons-le, intime, pour certains.
Bande de cochons, ôtez cette image de chantilly de vos esprits mal placés et rangez-moi ce sourire libidineux ; j’ai dit « Éthiopie » !

Le principe du Messob est simple… Ici, on vient déguster et partager les plats traditionnels éthiopiens dont l’élément central est l’injera ; une immense galette préparée à base de farine de millet qui sert à la fois de plateau, sur lequel repose toutes sortes de mets aux chaleureuses saveurs épicées, et… de cuillère. Surpriiiiiise ! Au Messob, point de couvert tu auras pour piquer dans ton plat !

L’idée est de commander une sélection des meilleures spécialités éthiopienne, un plateau unique arrive pour la tablée et chacun y va de son morceau de galette pour attraper et goûter la nourriture.
Rengainez vos mines renfrognées, c’est un concept assez sympa (pour qui a confiance en l’hygiène de ses compagnons) !

Vous trouverez une sélection traditionnelle, une version végétaRienne ainsi qu’une version végétaLienne de ce plateau dégustation.
Et pour les plus frileux, les hypocondriaques ou ceux qui ont des copains vraiment crados (vous traînez avec qui vous voulez, moi ça ne me regarde pas ! ), vous pouvez aussi opter pour un plat individuel. Mais je vous avoue que dans ce cas là, tout le charme du lieu disparaît.

Mehaberawi - Messob

De notre côté, nous avions choisi la première sélection, le Mehaberawi, qui comportait :
– du Doro Wot : du poulet et des oeufs durs dans une sauce aux oignons fondus, épicée et pimentée,
– du fromage frais, pour atténuer les flammes du précédent plat,
– une salade de lentilles aux graines de moutarde,
– un curry de légumes,
– des épinards bouillis (bof),
– un émincé de boeuf,
– un ragoût de lentilles jaunes,
– puis une petite salade rafraîchissante.

Et c’était plutôt bon… même si le meilleur réside dans le fait de pouvoir manger avec ses doigts et de renier les premières années de son éducation !

Venez le ventre bien vide car l’injera a tendance à vous caler plutôt rapidement.
Mais si toutefois vous aviez encore faim une fois le plateau englouti, je vous conseille de prendre le dessert ailleurs. Disons que la carte n’a rien d’original, hormis peut-être la crème caramel à la noix de coco (parce que je suis fan de coco ces temps-ci) ; mais à en juger par la taille ridicule de ce petit flan lorsque j’ai louché sur la table voisine, je pense qu’une grosse cuillère dans un pot d’Häagen Dazs fera davantage l’affaire !

Messob Lyon

Sinon du côté de la déco, la salle principale est très simple mais quelques recoins décorés d’objets typiques et embrumés par l’encens qui s’échappe du brasero rendent le dîner plus agréable.
Quant à l’accueil, rien à redire, il est parfait ; le sourire et l’attention sont là, du début à la fin.
Je vous recommande donc le Messob pour un dîner surprenant entre amis !

Messob Lyon

Et pour les papilles qui salivent de curiosité mais qui ne seraient pas sur Lyon, je vous livre la recette des fameuses injera…

Pour 8 crêpes

Ingrédients :
– 1/2 cuillère à soupe de levure sèche
– 750 ml d’eau chaude
– 300 g de farine de millet très fine (on en trouve en épicerie bio)
– 1 pincée de bicarbonate de soude

1. Laissez la levure se dissoudre dans 50 ml d’eau chaude.
Ajoutez le reste de l’eau et la farine de millet. Mélangez, couvrez d’un torchon et laissez reposer à température ambiante 24h (ah oui, faut pas être pressé)
2. Mélangez la pâte et ajoutez-y le bicarbonate de soude.
3. Faites chauffer une grande poêle à feu moyen.
Versez environ 80 ml de pâte dans la poêle et répartissez-la sur toute la surface.
Couvrez la pâte et laissez  cuire 1 min. La galette ne doit pas brunir mais lever tout doucement et se décoller facilement.
Ne la cuire que d’un côté ; le dessus doit rester humide.
Déposez la crêpe dans une assiette et recommencez jusqu’à épuisement de la pâte.

À servir en accompagnement de viandes en sauce, épicées et relevées.

Messob
85 rue Masséna
69006 Lyon
04 78 24 25 75
Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 14h30 et de 19h à 23h30.
Fermé dimanche soir et lundi.
Métro Masséna / Brotteaux

Bière éthiopienne

Vous aimerez aussi

10 commentaires

  • Répondre Herminette 22 mars 2011 at 10 h 46 min

    Merci pour le voyage et le dépaysement…

    • Répondre Anne-Laure 22 mars 2011 at 14 h 16 min

      De rien, je suis toujours ravie de faire partager mes découvertes !

  • Répondre Koyangi 22 mars 2011 at 12 h 59 min

    Je le savais que c’était de la cuisine éthiopienne rien qu’en voyant la première photo ! J’aime manger éthiopien surtout parce qu’on mange avec les doigts ! Si ça ne tenait qu’à moi, je passerai ma vie à manger avec les doigts, c’est tellement plus simple. En revanche, je ne sais pas pour toi, mais il vaut mieux éviter d’avoir un rendez-vous galant le lendemain si tu veux avoir des ongles impeccables car la nourriture éthiopienne a tendance à les teinter en jaune… Tiens, ça me donne envie d’y retourner très vite, sauf que celui que je connais est chiche dans les portions : 1 petite cuisse de poulet à deux, c’était un peu peu… Bises.

    • Répondre Anne-Laure 22 mars 2011 at 14 h 18 min

      Ah ah, t’es trop forte !
      Et en effet, les épices (dont le curry je pense) ont tendance à tacher le bout des doigts et les ongles. La combine… Faire sa manucure en rentrant chez soi ! 😛

  • Répondre Faustine 22 mars 2011 at 23 h 56 min

    Manger avec les doigts, j’adore ça … Ton billet donne vraiment envie ^^

  • Répondre letiziabarcelona 25 mars 2011 at 9 h 42 min

    tout cela à l’air délicieux et dèpaysant, très joli post, ca me fait voyager un peu derrière mon ordi 😉

  • Répondre Laurelas 2 avril 2011 at 19 h 59 min

    Mmmh, je suis sûre que ce genre de restau existe à Paris aussi, non? Bref, j’ai faim maintenant :)

    • Répondre Anne-Laure 5 avril 2011 at 12 h 46 min

      Oh oui je pense ! C’est à tester une fois pour le côté ludique de la crêpe servant de couverts.

  • Répondre La Comtesse 5 avril 2011 at 7 h 04 min

    J’ai bien envie d’essayer!
    Comment ne pas résister?

    • Répondre Anne-Laure 5 avril 2011 at 12 h 42 min

      Si tu aimes les épices, tu vas te régaler. Et puis quel plaisir de manger avec les doigts !

    Partagez vos pensées