Cinéma & TV, Musique

Le cinéma… et ses effets secondaires

19 septembre 2011
Cinema

Il y a quelques jours, l’Homme m’a traitée de « sans coeur » (bon, euh gentiment hein !) parce que je ne pleurais jamais devant les films. C’est vrai, c’est une chose qui ne m’arrive que rarement. Je ne saurais même pas dire à quand remonte la dernière fois. Peut-être bien la mort de Dumbledore dans Hary Potter et le Prince de sang mêlé ou devant l’émouvant petit papi de Up. Quoi qu’il en soit, j’avais sûrement dû écraser mes sanglots à coup de grosses poignées de pop corn.

Mais ne pas pleurer, ne veut pas dire que les films ne m’émeuvent pas pour autant. Je fonctionne juste à retardement et sur un autre registre… celui de la musique. Si à la sortie des salles obscures, ce sont, hormis le scénario, les images du film qui me restent en mémoire, mon inconscient semble retenir, bien cachée quelque part, toute la partition de la bande originale. Ceci expliquerait notamment pourquoi, étant ado, je passais mon temps dans le rayon « musique de films » de la FNAC et attendais impatiemment chaque année la séquence « Oscar for Best Original Score ».

Si un beau jour, il me prend l’idée de ré-écouter cette musique, toutes les émotions profondément emmagasinées durant la projection, ressurgissent à la surface. Peu importe si cette écoute se fait 3 semaines, 6 mois ou 10 ans après. Les larmichettes montent sans raison apparente, un sourire gagne mon visage ou la chair de poule s’invite sur mes bras. Impossible de lutter !

Certaines musiques ont su rallier mes tympans, toucher mon coeur et ma mémoire pour, je pense, un bon bout de temps.
En voici un top 10…

« Carl Goes Up » de Michael Giacchino – Up

 

« Moonriver » de Henry Macini – Breaksfast at Tiffany’s

 

« Avil 14th » d’Aphex Twin – Marie Antoinette

 

« The Sacrifice » de Michael Nyman- La Leçon de Piano

 

« Edward Scissorhands » de Danny Elfman – Edward aux Mains d’Argent

 

« A New Day » de Randy Newman – Pleasantville

 

« Eternal Sunshine of The Spotless Mind’s Theme » de Jon Brion – Eternal Sunshine of The Spotless Mind

 

« Carol of the Bells » de John Williams – Maman, j’ai rate l’avion

 

« Theme from Jurassic Park » de John Williams – Jurassic Park

 

« The Path of Wind » de Joe Hisaishi – Mon voisin Totoro

 

Et vous, quelles musiques de film vous font encore vibrer, des années après ?

Crédits photo d’entête : We♥it

Vous aimerez aussi

18 commentaires

  • Répondre ✿✿✿letizia 19 septembre 2011 at 8 h 51 min

    moi c’est « sur la route de Madison » quand elle est dans la voiture avec son mari à la fin et Clint Eastwood est juste devant et l’attend…là je pleure automatiquement.
    Sinon la musique de « proposition indécente » quand elle part en hélico avec R. Redford!

    Oui je sais c’est con, mais je fonds à chaque fois!

    • Répondre Anne-Laure 19 septembre 2011 at 18 h 34 min

      Oh non, ça n’a rien de con ; on ne peut rien contre ses émotions (à part se pincer la cuisse ou s’étouffer de pop-corn pour éviter que les larmes ne sortent ! ^^)

  • Répondre Nono 19 septembre 2011 at 9 h 13 min

    Et Dirty Dancing… merde (peut-être un remake en 2012 d’ailleurs… heu pas sûr là, faut pas déconner quand même !)

    • Répondre Anne-Laure 19 septembre 2011 at 18 h 36 min

      Mais euh, j’étais sur la musique classique, d’ambiance là ; sur le Score et pas sur la Soundtrack ! Mais je retiens Dirty Dancing, c’est pas faux. 😉
      Patriiiiiiiiiiiiiiiiick !!

  • Répondre Elea 19 septembre 2011 at 9 h 44 min

    Chacun son mode de fonctionnement ;o)
    Que de souvenirs…

    • Répondre Anne-Laure 19 septembre 2011 at 18 h 36 min

      Oui, je sais, jsuis parfois un peu bizarre ! O__O héhé

  • Répondre maman-mais-pas-seulement 19 septembre 2011 at 10 h 19 min

    Love Story, la musique le film, inoubliable pour moi (et je chiale comme une madeleine …)
    Sinon effectivement la musique de la Leçon de piano aussi …

    • Répondre Anne-Laure 19 septembre 2011 at 18 h 37 min

      Il faudrait que je me le revisionne Love Story – je pense que la dernière fois que je l’ai vu, la seule et unique fois d’ailleurs, remonte à un cours de français au collège ou lycée (oh oui ça date !)

  • Répondre Alexa75 19 septembre 2011 at 15 h 41 min

    Je comprends ton engouement pour les musiques de films, pour moi elles deviennent souvent la musique d’une partie de ma vie.. Et dernièrement deux chansons reviennent souvent en boucle dans mon lecteur: Ne le dis à personne de la BO du film, et Talk to me, de Yodelice écrite pour le film « les petits mouchoirs »… surtout cette dernière, ensorcelante!!
    Bonne fin de journée à toutes !

    • Répondre Anne-Laure 19 septembre 2011 at 18 h 38 min

      C’est tout à fait vrai. C’est comme les odeurs ; quelques notes peuvent nous rappeler toute une époque.
      Et d’ailleurs, je file écouter la BO des « Petits Mouchoirs », elle m’avait bien plu. Merci pour le rappel !

  • Répondre La Grenadine 21 septembre 2011 at 16 h 12 min

    J’aime tout particulièrement les belles bandes sons également, mais étrangement, je ne les entends pas pendant les films !
    C’est bizarre, mais je suis tellement dedans, tellement prise par l’action ou les belles images (ou alors par les « waouh, mais comme elle a du être dure cette scène à tourner ») que la bande son semble m’échapper. Et c’est comme si je ne l’entendais pas.
    Pourtant, si je l’écoute plus tard, les émotions du films sont là. :)

  • Répondre Koyangi 23 septembre 2011 at 13 h 03 min

    C’est étonnant, ton article me fait penser que je suis moins sensible à la musique qu’aux images. La honte, c’est que je pleure souvent quand je regarde des films mais pas pour les « bons » films, à savoir que la fin de Dumbledore m’est complètement passée au-dessus et même le dernier Harry Potter, je l’avoue, mais je peux pleurer comme une madeleine pour un téléfilm bas de gamme où le petit garçon qui a le sida se fait rejeter dans la cour de récré et perd son chien écrasé par une voiture ou alors pour une publicité d’un supermarché suisse où l’on voit une marmotte qui siffle, ce qui n’a pas de sens car ce n’est pas triste du tout. Tout dépend de mon humeur, en fait. Et la scène, la plus triste pour moi de l’histoire du cinéma, c’est quand Dumbo est séparé de sa maman et qu’elle essaie de le câliner à travers la porte barricadée… :o( Je craque à tous les coups !

    • Répondre Anne-Laure 1 octobre 2011 at 16 h 09 min

      Les émotions sont si personnelles qu’il est difficile de les expliquer ou même de les comprendre. L’important, c’est de se laisser porter et de ne pas chercher à se justifier.
      Bon, j’aimerais tout de même bien la voir cette publicité avec la marmotte ! 😉

  • Répondre Luxe & Vintage 23 septembre 2011 at 16 h 23 min

    Ah mais cet article m’est dédié en fait, non ? 😀 Je suis exactement comme toi ! J’associe énormément un moment d’émotion à sa musique, si cette dernière est ratée alors pour moi la scène aussi…La musique, c’est vraiment la touche qui fera qu’à mes yeux un film restera inoubliable ou non. Je possède une quantité non-négligeable de BO chez moi et suis capable de citer quel titre va à quel compositeur dans quel film, ce qui me fait généralement passer pour une freak aux yeux de mon homme ^_^ Dernier coup de cœur pour Desplat et sa splendide partition pour HP7 partie 2 (lily’s theme, flight of the dragon, etc.)

  • Répondre Fanny 27 septembre 2011 at 22 h 49 min

    Merci pour cette sélection, moi aussi j’adore les BO et c’est souvent la manière dont les films me marquent… j’en ajoute deux pour le plaisir ; la musique de Bright Star (celle que l’on entend dans la bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=U7ULAadZHZM ) me fait un effet dingue, je pourrais chialer juste en l’écoutant, alors avec les images imagine… et puis dans un autre genre il y a cette chanson à la fin du Premier jour du reste de ta vie : http://www.youtube.com/watch?v=QYEC4TZsy-Y ça a été terrible, je me suis ridiculisée au ciné car j’étais vraiment en train de pleurer très bruyamment, c’est la seule fois que ça m’est arrivé…

    • Répondre Anne-Laure 1 octobre 2011 at 15 h 44 min

      Et ben bravo, tu viens de me donner la chair de poule ! (une bonne chair de poule hein 😉 )

  • Répondre Laurelas 16 octobre 2011 at 20 h 12 min

    Je fonctionne tellement à la BO aussi! La musique dans un film est quelque chose qui me marque énormément (ou pas du tout car j’ai détesté). Tu le vois dans mes récentes « critiques » où je ne peux m’empêcher de parler de la BO :)

  • Répondre Ces films qui nous hypnotisent | Rue Rivard 30 avril 2013 at 8 h 04 min

    […] par ces scènes vues des dizaines de fois, ces dialogues que vous connaissez par cœur et ces musiques qui continuent de vous émouvoir des heures après le […]

  • Partagez vos pensées