Cinéma & TV

Dans les coulisses de La Grande Librairie

4 juin 2013
La Grande Librairie France 5 chez Decitre Lyon Confluence

Jeudi dernier, la petite souris de bibliothèque que je suis (oui, une souris c’est quand même plus avenant qu’un rat !) a plongé dans l’univers du livre et s’est glissée dans les coulisses de l’émission littéraire de France 5, La Grande Librairie. Invitée par Decitre, j’ai pu assister au tournage en direct de la dernière édition de l’année, à la librairie de Lyon Confluence.

Quand j’ai appris le thème de l’émission, la valise idéale ou quels grands classiques emporter sur la plage cet été, j’avais déjà hâte d’y être. Mais quand j’ai découvert que parmi les invités se cachait Jean Teulé, génialissime auteur du Magasin des Suicides, j’ai cherché un moyen d’avancer le temps pour me catapulter sur le plateau illico presto !
Bon, n’ayant pas trouvé la trace du docteur Emmett Brown, je me suis contentée de prendre mon mal en patience jusqu’à l’arrivée du grand soir…

Ballerines vernies aux pieds, un exemplaire du Magasin des Suicides dans le sac prêt à recevoir son petit gribouillis, j’entre dans ce temple de la perdition… la librairie Decitre. Au cœur de la boutique, quelque part entre les guides touristiques et les livres pour jeunes adultes, des fauteuils cernés par les caméras brillent sous les spots et n’attendent plus que leurs invités : Jean Teulé, Agnès Desarthe, Eric-Emmanuel Schmitt, Marie-Hélène Lafon et Sylvain Tesson. Au centre du plateau, trône une valise prête à recevoir les bons plans lecture estivaux.

20h10, l’émission démarre dans une demie-heure et les chaises réservées au public se remplissent peu à peu. Mes pupilles s’activent pour ne pas en perdre une miette et pouvoir retranscrire l’ambiance qui m’entoure. C’est qu’à l’entrée, on m’a délestée de mon précieux… Pour ne pas perturber les micros, c’est téléphone éteint dans le sac au vestiaire pour tout le monde. Baaaaah mais comment je vais faire pour tout retenir. Ne me dites pas qu’il va falloir que je fasse marcher ma mémoire !
Les minutes passent et l’on nous répète de délaisser nos portables. Tant pis, la prise de notes se fera dans la tête.

20h20, l’effervescence se fait sentir alors que l’heure du direct approche. François Busnel, présentateur de l’émission sort de la loge improvisée. Le public s’échauffe et applaudit. Un mot envers ses fans et l’excitation monte encore d’un niveau quand les auteurs invités font leur entrée. Les cameramen font leurs derniers réglages et ajustent leur pompe… Sous le trépied de leurs caméras, une feuille avec les visages de chaque invité leur permet de s’y retrouver.

20h30, coup de fond de teint sur les mains de François Brunel. Dernier rappel quant à l’utilisation des téléphones… Il semblerait que quelqu’un dans la salle triche. Ah ben c’est justement Jean Teulé qui a gardé son portable dans la poche de sa veste !
La scripte annonce 2 minutes avant le lancement du direct. Les sourires nerveux s’allongent sur les visages.
1 minute avant le lancement. Dernier coup d’œil aux fiches.
3… 2… 1… C’est parti !

La Grande Librairie France 5 chez Decitre Lyon Confluence

L’émission se déroule au gré du prompteur et des indications de la scripte. Assise derrière François Brunel, je me dis alors qu’animateur est un vrai métier. Sinon, comment réussir à jongler entre le prompteur, les invités et l’iPad que la scripte agite en permanence pour minuter l’émission… « Dans 30 secondes, passe au up de Schmitt. Dans 1 minutes, passe au down de Lafon ». C’est tout un art !

Un à un, les auteurs invités nous font part de leurs recommandations et des classiques qu’il faudrait mieux oublier d’emmener si on ne veut pas emporter de migraine dans la valise. Bien sûr, ils parlent aussi de leur actualité. Le dernier livre d’Agnès Desarthe m’appelle alors. Et pourtant, il ne contient aucune fée, aucun magicien ou aucun élément un tant soit peu surnaturel. Non, dans Comment j’ai appris à lire, Agnès Desarthe raconte comment, après avoir été dégoûtée de la littérature au collège en étant obligée de lire Madame Bovary, elle a réappris à aimer les livres, jusqu’à en faire son métier. Un sujet qui m’a touchée droit au coeur pour avoir ressenti la même chose en 4e, quand en cours de français je me suis vue contrainte de passer au travers des pages et des pages de descriptions de champs de coton des Raisins de la Colère de Steinbeck. Un livre que je n’ai encore jamais réussi à ouvrir de nouveau !

Puis c’est l’envoi du reportage. Le plateau, si scrupuleusement sage pendant le direct, entre en ébullition. C’est au tour de libraires de la région de se mettre en place et de nous faire part de leurs derniers coup de coeur. Tout le monde est à son poste, le direct reprend.

22h10, et pas une minute de plus, l’émission s’achève.
Alors que les régisseurs ne perdent pas une seconde et commencent déjà à démonter le plateau, nous sommes invités à trinquer à cette belle soirée et à nous rapprocher des auteurs. Ni une ni deux, mais non sans une once de timidité, je m’en vais faire signer mon livre à Jean Teulé. Ça y est, je l’ai !!

Autographe Jean Teulé

Dans la librairie, seules les caméras encore en place témoignent de l’événement qui vient de se dérouler. Sur les visages, les zygomatiques se font sentir sous l’effet des sourires qui perdurent. Le public, conquis, repart chez lui des étoiles plein les yeux. De mon côté, je file attraper mon tram avec un trésor d’encre et de papier dans le sac à main, et la tête chargée de souvenirs.

Un grand merci à Nathalie et Decitre pour cette invitation et cette belle rencontre !
Et si vous souhaitez revoir l’émission pour savoir quels classiques de la littérature emporter dans vos bagages, le replay est par ici. À ceux qui connaissent ma trogne, ne me cherchez pas, je n’apparais pas à l’écran !

Crédits photos : FTV France 5

Vous aimerez aussi

16 commentaires

  • Répondre letiziabarcelona 4 juin 2013 at 8 h 11 min

    oh c’est chouette d’avoir pu etre en coulisses! je ne connais pas cette emission, depuis que je suis en espagne je suis plus trop ce qui ce passe à la tv en france;)

    • Répondre Anne-Laure 4 juin 2013 at 9 h 03 min

      Oui, c’était marrant d’être témoin de tous ces petits détails qu’on ne voit pas à l’écran ! ^^
      Pour la tv en France, je crois que ton humeur se porte bien mieux loin d’elle. Tu ne rates pas grand chose. :p

  • Répondre Xel0u le l0up 4 juin 2013 at 8 h 12 min

    C’est marrant F. Busnel, je l’adore dans Le grand entretien sur France Inter mais je suis incapable de regarder La grande libraire… Je m’endors à chaque fois…

    Alors, quels grands classiques tu as retenu pour tes vacances ?
    Moi je penche pour Tolstoï… La guerre et la paix à l’aller et Anna Karénine au retour!

    • Répondre Anne-Laure 4 juin 2013 at 9 h 05 min

      Je me replongerais bien dans des pièces de théâtre de Beaumarchais ou de Musset. Et après avoir lu Orgueil et Préjugés du point de vue de ce cher Darcy, je relirais bien la plume de Miss Austen.
      Sinon, Anna Karénine est dans ma PAL depuis plusieurs mois. J’avoue, je ne l’ai encore jamais lu ! :)

  • Répondre Corinne (Couleur Café) 4 juin 2013 at 8 h 40 min

    Génial !! Quelle chance !

    • Répondre Anne-Laure 4 juin 2013 at 9 h 06 min

      Ouiii c’était vraiment une belle invitation !

  • Répondre Nathalie, Lheuredete 4 juin 2013 at 10 h 07 min

    Attention, je vais me mettre en mode groupie (rah, terrible) : La Grande Librairie est une émission que j’aime énormément. Je suis juste frustrée qu’elle ne continue pas encore jusqu’en juillet…
    Merci pour ton compte-rendu !

    • Répondre Anne-Laure 22 juin 2013 at 21 h 43 min

      Cette émission donne envie de lire tellement de livres, qu’une petite pause n’est pas plus mal. Ça nous permet de rattraper toutes ces lectures ! 😉

  • Répondre L'Irrégulière 4 juin 2013 at 13 h 27 min

    Je suis verte de jalousie…

  • Répondre Poleen 4 juin 2013 at 14 h 26 min

    J’ai regardé l’émission jeudi dernier et bien pensé à toi, j’avais vu que tu allais être dans le public !
    Je n’y pense pas tout le temps mais c’est un petit rendez-vous du jeudi soir qui me régale quand j’ai l’occasion :)
    Chanceuse va !
    Grosses bises !

    • Répondre Anne-Laure 22 juin 2013 at 21 h 44 min

      Oh j’aurais dû faire un gros coucou à la caméra alors ! 😉

  • Répondre Chroniques d'une lectrice 7 juin 2013 at 8 h 08 min

    J’y étais également ! Quel bonheur ! Encore Merci à Decitre !

    • Répondre Anne-Laure 22 juin 2013 at 21 h 45 min

      Oui, c’était vraiment une belle soirée !

  • Répondre La Grenadine 17 juin 2013 at 22 h 54 min

    Oooh génial ces coulisses de l’émission.
    J’ai adoré ton article, j’avais l’impression d’y être. ^^
    Ça devait être drôlement chouette de voir l’envers du décor d’une émission tournée en direct. (:

    (Et Emett Brown, toute mon enfance. <3 )

    • Répondre Anne-Laure 22 juin 2013 at 21 h 48 min

      J’ai adoré être comme une petite souris dans ces coulisses ; bon sans parler de la rencontre avec les auteurs. Mais ce côté envers du décor était surprenant. ^^

  • Répondre Salut 2013… Bienvenue en 2014 ! | Rue Rivard 1 janvier 2014 at 23 h 34 min

    […] soirée entre des rayonnages de livres et l’opportunité d’assister au tournage en direct de la Grande Librairie de France 5. De nouvelles idées lecture en pagaille […]

  • Partagez vos pensées