Mexique, Voyager

Road Trip au Mexique #1 – Cancún

10 février 2011
Les pieds dans le sable

Le chapitre sur la Floride est clôt ; alors, aujourd’hui, sous ce beau ciel bleu qui domine un Lyon baigné de soleil, je vous propose d’embarquer pour le Mexique.
Notre circuit, en partance de Cancún, fera maintes escales jusqu’à sa destination… México DF.
Afin de vous repérer, vous trouverez une carte du trajet juste ici. Entre le projet de voyage et la réalité, notre parcours a été quelque peu modifié, s’adaptant tantôt à nos envies, tantôt à notre budget (le Yucatán, zone hautement touristique, n’est pas si bon marché). Mais, l’essentiel du voyage y est dépeint.
De quoi, je l’espère, vous dépayser, vous allécher et surtout vous donner envie de sauter dans le prochain vol direction México.

Première étape de notre voyage : Cancún…
Aujourd’hui, célèbre lieu de débauche des étudiants américains qui s’y pressent chaque année pour le Spring Break, Cancún n’était autrefois qu’un territoire maya. Une île sablonneuse où sa petite centaine d’habitants vivotait de la pêche et de la récolte de piments. En 1970, découvrant son potentiel touristique, le gouvernement mexicain décida d’en faire une station balnéaire.
600 000 habitants plus tard, la ville est le point de chute principal des visiteurs de la Riviera Maya. Le dollar y a même détrôné le peso mexicain dans les boutiques et restaurants de la région. Choquant ? Oui, pas mal.
De notre côté, nous avions opté pour cette escale car, venant de Miami, il s’agissait de l’aéroport le plus proche. Et puis, nous voulions aussi voir de notre propre yeux cette destination vedette, pour tant de nord-américains.

Plage Isla Cancun

Et, surprise… Cancún, ce n’est pas une, mais deux villes !
Un centre situé sur la côte avec très peu d’hôtels, sans plage mais habité par de « vrais » mexicains. Et, Isla Cancún, une presqu’île truffée de touristes où s’enchaînent les complexes hôteliers en front de mer.
Le but du voyage n’étant pas de faire bronzette et d’enchaîner les mojitos (ça, nous l’avions fait à Cuba pour souffler un peu et faire le plein de vitamine D après l’hiver québécois), mais de découvrir le pays, nous avions choisi de résider dans le centre-ville, loin de la zone hôtelière.

L’hôtel Rey del Caribe s’est révélé être une oasis de calme au coeur de cette ville bétonnée. Seul hôtel écologique de la ville, il dispose d’un jardin luxuriant, d’une piscine, d’un spa et de wifi gratuit. Les chambres sont spacieuses avec eau chaude à volonté (ce qui n’est pas toujours le cas) et kitchenette. Et en prime, l’accueil y est très chaleureux.

Rey del Caribe

Rey del Caribe

Par contre, je me serais bien passé de notre visiteur nocturne… La porte de la chambre à peine fermée, voilà que je vois se faufiler et courir dans ma direction la seule chose que je redoutais pendant ce voyage. Una cucaracha !
Hmmm les fameuses blattes qui ont fait le succès de Men in Black (ah bon, vous, vous aviez retenu Will Smith !).
Allez, un moment de honte est vite passé… Sachez que, hormis les coccinelles, fourmis et papillons (de jour, je précise), ma tolérance aux insectes et bestioles rampantes est assez, même, extrêmement limitée. L’Homme a donc dû se plier en quatre et sillonner la pièce de long en large pour se débarrasser du cloporte. Et ce ne fut malheureusement pas le seul du voyage… Yeurk, rien que d’écrire ces mots, plusieurs frissons parcourent mon échine !
N’allez pas croire que l’hôtel était sale ; les cafards sont monnaie courantes au Mexique.

Je vous recommande donc tout de même le Rey del Caribe pour séjourner à Cancún. Niveau tarifs, comptez 600 pesos* pour une nuit, petit-déjeuner compris. Et là, il y en a pour tous les goûts, de l’amateur de céréales au curieux désireux de s’attaquer aux spécialités locales (comme ces succulentes quesadillas au fromage).

Quesadillas

Côté activités et visites, disons qu’il n’y a pas grand chose à faire à Cancún. Aucun centre historique, quelques vestiges de fondations mayas mais rien de bien palpitant comparé à la suite du programme. Pour vous restaurer, la Plaza Palapas vaut le détour ; une dizaine de kiosques se succèdent et vous pourrez manger, à moindre frais, des tacos, enchiladas et autres tortas. 15 pesos* les 3 tacos, on a vu plus dispendieux comme repas et en plus, c’est super bon.

Cancún étant LA station balnéaire du Yucatán, nous ne pouvions quand même pas passer à côté de la plage. Et, nous n’avons pas été déçus…
Pour vous y rendre depuis le centre, il faudra emprunter l’un des bus municipaux qui sillonnent la presqu’île, passant d’un mall à une plage, à un autre centre commercial à une tripotée d’hôtels et ainsi de suite sur une vingtaine de kilomètres. Si nous n’avons eu aucun mal à accéder à la plage, il a été plus difficile d’en ressortir !
Pour trouver un coin où les vagues seraient moins intenses, nous avons marché une bonne demi-heure dans le sable. Une bonne trempette et ensuite, il a fallu repartir. Ah oui mais nous étions cernés par les hôtels. Impossible de les traverser pour rejoindre la route principale puisque nous n’étions pas clients. Et même en jouant les touristes incrédules, il n’a pas été possible d’amadouer les gardiens pour prendre un raccourci.
Nous avons donc dû repartir d’où nous venions, retraverser toute la plage pendant 30 minutes, jusqu’à atteindre un point d’entrée libre au public.

Pour info, les plages privées sont interdites au Mexique ; n’importe qui peut donc y accéder. Mais pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut ne pas trop vous éloigner de ces points d’accès !

Plage Isla Cancun

Plage Isla Cancun

Et pour clôturer cette petite escale touristique, quoi de plus cliché qu’un dîner accompagné de la musique des mariachis. L’hôtel nous a gentiment conseillé (sans arrière-pensée ni commission aucune hein, bien sûr ^^) La Parilla où nous nous sommes régalés.
Par contre, pour les mariachis, on repassera. Parce qu’à plus de 100 pesos la chanson à notre table, et bien je préfère m’offrir un dessert et profiter de la musique demandée par les autres clients ! Je suis une touriste mais pas un distributeur de billets !

Fajitas - La Parilla

Conclusion : si vous voulez faire de la plage, il y a des endroits bien plus beaux sur la côte du Yucatán et ailleurs au Mexique. Ne considérez donc un arrêt à Cancún que pour le côté pratique de son aéroport international. N’y restez pas.

* Au moment où nous nous y trouvions, 1€ valait 16 pesos (pour mes amis québécois, 1 CAD = 12 pesos).

Vous aimerez aussi

10 commentaires

  • Répondre Tweets that mention Road Trip au Mexique #1 – Cancún | Rue Rivard -- Topsy.com 10 février 2011 at 10 h 09 min

    […] This post was mentioned on Twitter by Josefine Mag and Bliss, Rue Rivard. Rue Rivard said: Jeudi, dépaysement garanti… {blog} Road Trip au Mexique #1 – Cancún http://t.co/t2r0XZv […]

  • Répondre angeline 10 février 2011 at 17 h 09 min

    Magnifiques photos ! :)
    ça donne envie de partir tiens !

    • Répondre anneloric 11 février 2011 at 13 h 02 min

      Merci beaucoup !!
      J’espère bien vous donner envie de découvrir ce beau pays ; ça vaut vraiment le (léger) détour !

  • Répondre Laurelas 10 février 2011 at 22 h 12 min

    Oh, la plage, ça donne drôlement envie :) Hâte de lire la suite de votre voyage!

    • Répondre anneloric 11 février 2011 at 13 h 01 min

      Vous allez en prendre pour quelques articles de la plage (le temps que le printemps arrive) et après, promis, je vous rafraîchis avec de la jungle et de la montagne ! ^^

  • Répondre Faustine 11 février 2011 at 11 h 41 min

    Cancun pour le Mexique est un peu comme le Varadero des Cubains. D’ailleurs, nous n’y avons pas mis un seul pied durant toute notre découverte sur l’ile.

    • Répondre anneloric 11 février 2011 at 13 h 03 min

      Voilà, c’est exactement ça ; un ghetto pour touristes ! Donc autant économiser son temps et courir ailleurs. Surtout que ce ne sont pas les plus belles plages à Cancun.

  • Répondre Koyangi 14 février 2011 at 13 h 09 min

    Bon, c’est noté : visiter le Mexique ! Tes articles donnent très très envie !

    • Répondre Anne-Laure 14 février 2011 at 22 h 49 min

      Échange de bons procédés après avoir lu tes aventures à Goa ! ^^

  • Partagez vos pensées