Guadeloupe, Voyager

Guadeloupe, au jour le jour #7

14 février 2012
Pointe des Châteaux

Là-bas, droit vers l’est, sur cette langue de terre au bout de ce qui semble être le bout du monde, le ciel et la mer s’embrassent. Les rochers, témoins de leurs effusions, restent pourtant de marbre, stoïques ; tandis que les vagues, curieuses de découvrir de nouvelles contrées, se brisent contre la côte dans l’espoir d’y pénétrer.
Là-bas, Klein aurait trouvé le paradis de son nuancier, face à cet océan de possibles. Guidés par le vent emportant foulards et chapeaux, les promeneurs rêvent à cet univers inconnu qui pourrait se trouver, de l’autre côté.

Vous aimerez aussi

12 commentaires

  • Répondre Letizia 14 février 2012 at 7 h 42 min

    quel bleu! merci pour ce beau moment d’evasion!

    • Répondre Anne-Laure 14 février 2012 at 7 h 57 min

      Avec plaisir ma belle !!
      En tout cas, j’espère qu’à Barcelone le soleil est plus présent qu’à Lyon…

  • Répondre La Comtesse 14 février 2012 at 8 h 33 min

    Très joli texte! Tu donnes envie d’y aller!

    • Répondre Anne-Laure 14 février 2012 at 10 h 49 min

      Je suis ravie alors ! Le but de ces petits articles était vraiment de retranscrire mes sentiments devants ces coins sublimes. :)

  • Répondre la souris 14 février 2012 at 14 h 38 min

    Ca fait rever…

    • Répondre Anne-Laure 14 février 2012 at 14 h 52 min

      Maintenant que je suis rentrée ; j’ai l’impression que cette escapade était un rêve ! :)

  • Répondre Marie de Paris 14 février 2012 at 16 h 01 min

    Ca fait un bien fou… merci 😉

    • Répondre Anne-Laure 14 février 2012 at 16 h 17 min

      Je suis heureuse que cette petite escapade te plaise 😀

  • Répondre July 14 février 2012 at 16 h 36 min

    C’est vraiment superbe *__*

    • Répondre Anne-Laure 14 février 2012 at 18 h 44 min

      La nature qui se déchaîne a vraiment quelque chose de fascinant, voire d’hypnotisant…

  • Répondre Faust'in 15 février 2012 at 13 h 21 min

    En effet, se fracasser contre les rochers, ça ne pardonne pas … Très belle photo.

    • Répondre Anne-Laure 16 février 2012 at 10 h 28 min

      Merci !
      Cette pointe sortie de nulle part était magnifique et vraiment impressionnante ; une inondation de soleil se mêlant au vent et aux embruns et des déclinaisons de bleus à n’en plus finir… Certains se sont quand même risqués à se baigner sur la plage attenante. Moi, j’ai préféré lui tirer le portrait !

    Partagez vos pensées