Istanbul, Voyager

En passant par Istanbul

31 mars 2014
Istanbul tramway

Les vacances sont terminées ! Le chauffage a remplacé la clim et les jus de fruits exotiques ont cédé leur fraîcheur parfumée aux tasses de thé. Mais le moral est au rendez-vous. Parce que le soleil est là. Parce que les batteries sont rechargées. Et parce que je rentre la tête remplie de souvenirs, que j’ai hâte de partager avec vous par ici.
Puisque les valises ont rejoint le placard et que le décalage horaire n’est plus, il est temps de vous emmener sur les traces de ce beau voyage. Il y aura des photos, de la gourmandise et des cadeaux aux accents thaïs. Mais pour commencer, c’est en Turquie que nous faisons un saut.

Lorsque nous avons booké nos billets d’avion, nous souhaitions partir de Lyon et nous éviter un détour par Paris. L’idée de tester Emirates et de voler dans un A380 nous a chatouillé l’esprit ; mais les 200€ de plus par personne nous ont quelque peu freinés. C’est qu’on en fait des choses en Thaïlande avec 400€ !
Alors nous avons finalement opté pour Turkish Airlines, récemment élue 8e meilleure compagnie aérienne de 2013. Ce choix nous a permis de faire escale à Istanbul. Et comme nous ne connaissions pas la ville, nous en avons profité pour choisir un trajet avec 22h d’escale. De quoi avoir un premier aperçu de cette ancienne Byzance et être suffisamment séduits pour vouloir y revenir rapidement à l’occasion d’un week-end prolongé !

Après trois heures de vol entamées par un loukoum de courtoisie pour se mettre directement dans l’ambiance, nous atterrissons à Istanbul en pleine soirée. 22h, un lundi soir, je pensais que nous ne verrions que lumières éteintes et portes closes. Mais c’était sans compter sur la localisation de notre hôtel.
Le Mama Shelter se situe en plein cœur de Beyoğlu. Un quartier où bars, restaurants, art et culture cosmopolite sont au rendez-vous. Au revoir tristes lundis soirs, ici c’est l’effervescence ! Les vendeurs de kestane (grosses châtaignes grillées) côtoient les chariots de simit (pain en anneau proche du bagel) ; les musiciens font entendre leurs voix dans les bars ou sur les trottoirs, tandis que des rabatteurs nous proposent de partir à l’ascension de leur rooftop ; une odeur de viande grillée se dégage des broches de döner kebap et chatouillent les bouquets du fleuriste à quelques pas de la place Taksim. L’atmosphère est légère, détendue et souriante.

Un cocktail coloré siroté au bar branché du Mama Shelter et vient le moment de monter se blottir sous la couette duveteuse, la tête sur l’oreiller moelleux, bercés par les effluves de ce parfum d’ambiance si caractéristique. Les rêves sont beaux sous la vigilance de Taz et Batman !

IstanbulIstanbulMama Shelter IstanbulMama Shelter IstanbulMama Shelter IstanbulMama Shelter Istanbul

Une bonne nuit de sommeil, ça creuse ! Direction Saray Muhallebicisi pour faire le plein d’énergie en composant nous-mêmes notre petit déjeuner. Fromage frais accompagné de noix, sucuk grillée, œufs tomate-poivron-fromage et incontournables pâtisseries. Voilà de quoi prendre d’assaut la ville !

Saray Muhallebicisi BeyogluSaray Muhallebicisi BeyogluSaray Muhallebicisi BeyogluSaray Muhallebicisi Beyoglu

Nous n’avons pas beaucoup de temps sur place et sommes un peu partis les mains dans les poches, sans guide pour ne pas trop charger nos sacs à dos mais avec les bons conseils d’amis voyageurs. Aussi, nous gagnons la vieille ville à pieds et nous concentrons sur le quartier historique de Sultanahmet. L’architecture est marquée de multiples inspirations… Ici on est en Orient ; sur cette façade, on se croirait à Prague ; et cet immeuble est tellement parisien.

Au détour d’une ruelle, la médiévale Tour de Galata allonge sa silhouette par-delà le ciel et domine Istanbul. Sur le pont en contrebas, les cannes à pêche s’alignent et jouent avec les bateaux de croisière, alors que les prises s’agitent dans les seaux sous l’œil amusé des touristes. Quelques rues parcourues, une halte au parc Gülhane et la basilique Sainte-Sophie déploie sa coupole. Trop de monde pour la visiter, nous nous rabattons sur sa voisine, la célèbre Mosquée Bleue.

Tour Galata - IstanbulIstanbulIstanbulIstanbulIstanbulIstanbulSaint-Sophie (Istanbul)

Imposante et majestueuse, la Mosquée Bleue peut se visiter, gratuitement, en dehors des heures de prière. Mesdemoiselles, il faut juste prévoir de se couvrir la tête et éventuellement les épaules en cas de tenue légère. Le nécessaire est prêté à l’entrée.
Ce serait dommage de se priver de sa visite car l’intérieur est magnifique. Colonnes, peintures, vitraux transpercés par la lumière naturelle, marbre sculpté et mosaïques imposent le respect.

Mosquée Bleue (Istanbul)Mosquée Bleue (Istanbul)Mosquée Bleue (Istanbul)Mosquée Bleue (Istanbul)Mosquée Bleue (Istanbul)

L’heure est venue de reprendre des forces avant de filer à l’aéroport. Mais surtout, l’heure de la réconciliation avec le kebab a sonné !
Nous nous attablons à la terrasse ensoleillée de Sütiş Special pour savourer un très bon döner wrap.
Pour avoir vu nombre d’enseignes préparer leurs broches durant notre balade matinale, ici le kebab est un art. Les couches de viande hachée et d’escalopes se succèdent, reléguant les blocs uniformes congelés à la poubelle.

Doner wrap (Istanbul)Thé (Istanbul)

C’est parti pour les dernières photos et la journée s’achève par un trajet en métro nous conduisant jusqu’à l’aéroport.
Nous n’aurons passé que quelques heures dans cette péninsule à la croisée des mondes, mais la beauté et tranquillité des lieux appellent au retour.

En parlant de retour… À la fin de notre périple thaïlandais, nous sommes repassés par Istanbul pour une escale de 16h. Mais entre la fatigue du voyage, l’envie de retrouver vite notre petit nid et la nécessité d’être à l’aéroport à 7h du matin, nous avons préféré nous réfugier à l’hôtel. Nous comptions sur Turkish Airlines pour nous prendre en charge la nuit ; mais malheureusement pour nous, un vol partant de Bangkok beaucoup plus tard que le nôtre nous aurait évité une si longue attente. Aussi, nous avons dû nous débrouiller par nos propres moyens.

Si cela vous arrive un jour, ne faites surtout pas confiance aux agences qui vous vendent des nuitées directement dans l’aéroport. Ceux-ci ont essayé de nous refourguer une nuit dans l’un des pires hôtels de la ville d’après TripAdvisor, pour 120€ alors que celle-ci vaut 50€ sur internet. Nous avons donc attrapé un wifi dans un café et vadrouillé sur les comparateurs de prix tels que www.lastminute.com pour trouver l’hôtel parfait de dernière minute. À 10 minutes de l’aéroport, le Tempo Suites Aiport est au top du confort, de l’accueil et de la gentillesse.
Une belle façon de boucler ce voyage en attendant de revoir Istanbul !

Tempo Suites Airport IstanbulTempo Suites Airport IstanbulLoukoum - Turkish Airlines

Vous aimerez aussi

29 commentaires

  • Répondre julycocoon 31 mars 2014 at 12 h 48 min

    Wooow Istanbul était déjà dans ma to do list mais tu me donnes très envie d’y accoler un : check !!! Merci pour ce chouette compte-rendu !

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2014 at 8 h 04 min

      Avec plaisir ! Cette étape à été une vraie surprise et une belle façon de débuter le voyage.
      Je sens que bientôt ça va être à moi de rêver devant tes photos et récits de vadrouille ! 😉

  • Répondre So Oh Cliché 31 mars 2014 at 14 h 11 min

    Un bien joli aperçu :) Et bon courage pour le retour !

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2014 at 8 h 05 min

      Merci ! Ça y est, le décalage horaire est maitrisé !

  • Répondre chocoladdict 31 mars 2014 at 16 h 14 min

    merci pour cette première étape, j’ai l’impression d’être partie un peu avec toi et ça me donne envie d’aller un jour à Istambul aussi !

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2014 at 8 h 06 min

      Je croise fort les doigts et te souhaite d’y faire un saut alors ! En plus, il y a plein de gourmandises à goûter ! 😉

  • Répondre le prochain voyage 31 mars 2014 at 18 h 19 min

    Cette destination à l’air hyper chouette, vous avez dû bien manger (les photos donnent faim en tout cas) et vous en mettre plein la vue avec les jolis paysages du Boshpore et la mosquée bleue :-)

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2014 at 8 h 08 min

      Hé hé je confirme, ça a été une journée assez gourmande ! La prochaine fois, j’espère bien pouvoir voguer sur le Bosphore et ne pas juste le contempler.

  • Répondre Flo 1 avril 2014 at 0 h 16 min

    Cela fait déjà un moment que j’ai envie d’aller à Istambul, tu ne fais que confirmer mon rêve !

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2014 at 8 h 09 min

      Go go go ! C’est vraiment une belle destination, aussi bien culturelle que pour sortir et faire la fête.

  • Répondre Faust'in 1 avril 2014 at 0 h 26 min

    Ton récit m’a mis l’eau à la bouche pour la suite de ton aventure :-)

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2014 at 8 h 10 min

      Prochaine étape… Bangkok !

  • Répondre Isa 1 avril 2014 at 7 h 11 min

    Mon prochain long week-end se fera là bas, c’est sur ! D’autant qu’un low cost va s’ouvrir depuis Bordeaux , je n’aurais donc plus d’excuse …

    • Répondre Anne-Laure 1 avril 2014 at 8 h 16 min

      Ah oui alors fait en profiter ! Avec 3h de vol, ça se fait vraiment très bien sur un long weekend.

  • Répondre AurélieT 1 avril 2014 at 10 h 33 min

    Oh que de beaux souvenirs tu m’as remis en tête!
    Istanbul, une des plus belles villes du monde. Il faut vraiment que tu y retournes 4/5 jours. C’est vraiment merveilleux :).
    C’est tellement bien écrit, j’ai envie d’y retourner! :)

    • Répondre Anne-Laure 7 avril 2014 at 9 h 23 min

      Merci ma belle, tu confirmes mon ressenti et tu conformes mes envies. Je sens que je te demanderai des bons plans pour un prochain séjour là-bas ! 😉

  • Répondre Anthony 2 avril 2014 at 12 h 28 min

    Ca donne vraiment envie en tout cas

    • Répondre Anne-Laure 7 avril 2014 at 9 h 24 min

      Et dire que ce n’est qu’à un saut de Lyon ! Ça m’a vraiment donné envie de bouger autour de la France pour des week-ends prolongés…

  • Répondre Poleen 2 avril 2014 at 13 h 24 min

    Je rêve d’y aller depuis des années et tes photos me font vraiment rêver !!

    • Répondre Anne-Laure 7 avril 2014 at 9 h 24 min

      Alors j’espère que tu pourras vite le réaliser. Quelqu’un a-t-il un génie à vœux dans la salle ? :p

  • Répondre LadyMilonguera 2 avril 2014 at 21 h 54 min

    Chouette ballade en ta compagnie !

    • Répondre Anne-Laure 7 avril 2014 at 9 h 25 min

      Merci d’avoir voyagé quelques instants avec moi !

  • Répondre Bangkok de jour | Rue Rivard 4 avril 2014 at 8 h 04 min

    […] à Bangkok après un vol de nuit depuis Istanbul, nos premières heures en terres thaïlandaises furent épiques. Au revoir tous nos repères […]

  • Répondre Xel0u le l0up 4 avril 2014 at 9 h 16 min

    C’est troooop beau! J’en rêve… Un jour :-)

    • Répondre Anne-Laure 7 avril 2014 at 9 h 25 min

      Ah la la c’est l’horreur… Il y a tellement de beaux voyages à faire ! 😉

  • Répondre La Grenadine 5 avril 2014 at 9 h 44 min

    Istanbul a l’air d’une très belle destination ! Tu m’as donnée l’eau à la bouche avec tous ces noms de plats. ^^ Et puis c’est vraiment une bonne idée de prendre une escale plus longue pour visiter une autre ville au détour d’un trajet. J’y penserai si l’occasion de présente. ^^

    • Répondre Anne-Laure 7 avril 2014 at 9 h 28 min

      Oui c’était vraiment l’occasion ! Bon par contre, au retour, ce n’est pas à envisager car tu as juste envie de rentrer chez toi. :)
      Mais je pense qu’on se refera ça pour les prochains voyages à escale ; genre à Madrid, Londres, Genève,… Raaah voilà, je repartirais bien demain !

  • Répondre istambul 22 avril 2014 at 16 h 06 min

    Cet article me rend nostalgique, je donnerais beaucoup pour retourner quelques jours à Istanbul, me promener dans ses rues très animées le soir, dévorer quelques Lahmaçuns au passage…la belle vie quoi ^^

  • Répondre Un week-end à Berlin – Impressions et street food – Rue Rivard 24 juillet 2016 at 1 h 38 min

    […] premier coup d’œil, Berlin ne nous a pas vraiment séduits comme Prague ou Istanbul avaient su le faire. Avec une superficie 8 fois plus grande que celle de Paris, la ville est […]

  • Partagez vos pensées