Voyager

Et si vous passiez un week-end à Lyon en novembre?

5 novembre 2014
Vin Gourmand Mercure

Octobre, ses couleurs, ses citrouilles et ses méchants clowns d’Halloween viennent de céder leur place à novembre. Ce mois mal-aimé, coincé entre l’effervescente incandescence de l’automne et les joyeux préparatifs des fêtes de fin d’année. Ce mois, synonyme de grisaille, coups de blues, dimanches morts et chute des températures.
Mais ne sentez-vous pas ces effluves acidulés de clémentine, ces senteurs ambrées de bougies parfumées, ces arômes cacaotés de chocolats chauds surmontés de crème fouettée, ces moments à se la couler douce au fil des week-ends et jours fériés ? C’est aussi ça novembre. Et il ne revient qu’à nous de revoir notre jugement sur ce onzième mois de l’année.

Imaginez, par exemple, profiter du mois de novembre pour vous offrir un break et vous évader en France… Pour le pont du 11 novembre ou pour une pause improvisée, vous bénéficieriez de l’offre de dernière minute Mercure « 1 nuit achetée = 1 nuit offerte ». D’ici le 9 novembre prochain, vous réserveriez votre séjour dans l’un des hôtels Mercure participants pour une escapade du 7 au 23 novembre 2014. Vous bookeriez 1 nuit et les hôtels Mercure vous offrirait la 2ème. En amoureux, en famille, ou entre amis, vous opteriez même pour Lyon. Hein, c’est pas mal Lyon comme destination ?

Vous sauteriez ce vendredi dans le train ou dans l’avion direction la capitale des Gaules, l’esprit léger et le cœur tambourinant à la perspective de découvertes. Des votre arrivée, la ville aux 2 fleuves étendrait ses lumières devant vos yeux curieux. Vous rejoindriez votre Hôtel Mercure Lyon Part-Dieu situé à deux pas de la gare pour y déposer vos valises. À moins que vous ne préfériez l’Hôtel Mercure Lyon Centre Beaux-Arts localisé sur la Presqu’île, qui forme le centre-ville de Lyon.

Mercure Lyon Centre Beaux Arts
Pour vous imprégner de la chaleur et de la générosité de la ville, vous vous engouffreriez dans l’un de ces mythiques bouchons lyonnais. Attablés chez la Mère Jean, ou sur les nappes à carreaux rouges et blancs de chez Daniel et Denise, vous découvririez la cuisine des mères lyonnaises. Grattons, quenelle géante de brochet, bavette au saint-marcellin, andouillette, gratin dauphinois ou tablier de sapeur si vous l’osez. Le tout arrosé d’un Beaujolais ou d’un Côte du Rhône régional (avec modération bien sûr !) Voilà une entrée en matière qui tient au corps et met le rose aux joues !

Une petite promenade digestive vous amènerait jusqu’aux Pentes de la Croix-Rousse, où de nombreux bars aux chouettes concepts vous proposeraient un cocktail pré-bonne nuit. Au passage, vous jetteriez un petit coup à cette magnifique Basilique de Fourvière éclairée, qui domine la ville avec son allure de château de princesse de conte de fées.

Mercure Lyon La Part Dieu
Samedi matin, après une bonne nuit et un petit déjeuner au buffet de votre hôtel, vous mettriez le cap sur le Vieux-Lyon. Ce quartier moyenâgeux recèlent de passage secrets, appelés traboules, qui ne demandent qu’à se dévoiler. Vous admireriez la Cathédrale Saint-Jean, avec une pensée pour ses architectes dignes des Piliers de la Terre, puis vous vous plongeriez dans les trésors du Musée Miniature et Cinéma. Vous pourriez aussi prendre le métro jusqu’au quartier de Confluence, là où se rejoignent le Rhône et la Saône, pour visiter l’exposition Star Wars Identities à La Sucrière. Vous remontriez ensuite les quais aménagés le long du fleuve de votre choix pour filer déjeuner dans l’un des nombreux salons de thé cosy qu’abrite Lyon.

Un après-midi dans les boutiques et commerces indépendants de la ville, entrecoupé par la dégustation d’une brioche aux pralines signée des mains du maître Pralus, et vous seriez fin prêts pour filer dîner dans le restaurant de votre choix. Éthiopien, péruvien, fusion franco-japonais, bistrot, gastro, thaïlandais, burgers de qualité… vous suivriez vos envies du moment.

Mercure Lyon La Part Dieu
Dimanche, une balade gourmande vous attendrait du côté des Halles Paul Bocuse, temple des lyonnais gourmets. Un brunch entre huîtres et vin blanc, jésus et saucisson pistaché, Saint-Félicien coulant et tarte aux pralines se cache parmi les étals de ce marché de luxe. Cette fois, la promenade digestive vous emmènerait jusqu’au Parc de la Tête d’Or. Entre couleurs automnales, grandes étendues de verdure, rencontres avec les animaux du parc zoologique à l’accès gratuit, et représentations de Guignol, vous auriez bien le temps de croquer les meilleures gaufres de Lyon juste à côté du carrousel.

Et dire qu’il vous resterait encore 2 jours de week-end ! De quoi visiter le quartier de la Croix-Rousse et ses anciens ateliers de soierie, louer une voiture pour aller ramasser les châtaignes dans les Monts du Lyonnais, profiter des manèges de la Vogue des Marrons avant qu’elle ne tire sa révérence pour 1 an, faire un tour au Musée des Tissus ou au Musée d’Art Contemporain, naviguer sur le Rhône jusqu’à l’île Barbe, manger dans un restaurant de Paul Bocuse, assister à un spectacle d’impro, passer au Salon du Chocolat et tout plein d’autres choses.

Mercure 1 nuit achetée = 1 nuit offerte
Et moi, pendant ce temps-là, j’irais du côté de Chamonix ou d’Aix-les-Bains pour me ressourcer à la montagne.
Ça vous dit ? On fait comme ça ?

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  • Répondre lamodeselonsally 12 novembre 2014 at 8 h 27 min

    Pourquoi pas, un week-end en famille ou en deux, ce n’est pas une mauvaise idée ! De plus, cette hôtel est vraiment luxueux, très accueillante.

    • Répondre Anne-Laure 12 novembre 2014 at 11 h 26 min

      Si jamais tu passes sur Lyon, n’hésite pas à m’envoyer un petit message. Je serais ravie de te donner de bonnes adresses à découvrir ! :)

    Partagez vos pensées