Déco

Le complexe de la main verte

24 janvier 2013
main verte

Si Dame Nature a été plutôt généreuse en me dotant d’un cerveau qui ne fonctionne pas trop trop mal et d’une gourmandise à toute épreuve, elle a par contre omis de me doter d’une main verte. Quelle fourbe ! Me faire flancher de bonheur à chaque promenade parmi les arbres au point de vouloir me marier dans une forêt ; me faire battre le cœur dès que l’ombre d’une fleur caresse mes pupilles ; me faire sourire quand un bouquet trône dans ma salle à manger… Tout ça pour n’être même pas capable de s’occuper d’une plante verte. La vilaine !

Car oui, il faut le dire, j’ai un gros problème avec les plantes d’appartement. Elles ne m’aiment pas. Elles me fuient ! Au lieu de chanter gaiement comme dans un Alice au pays des merveilles digne d’un Walt à la moustache parfaitement taillée, les fleurs pleurent de tous leurs pétales quand elles se retrouvent dans l’un de mes pots. Les feuilles qui, dans leur petite boutique d’origine arboraient une mine verte et brillante, attrapent la jaunisse ou s’assèchent comme de vieux pruneaux dès qu’elles ont passé le seuil de ma porte.

Je crois que j’ai la phobie de les assoiffer ; alors je les arrose souvent. Peut-être trop. J’ai essayé la méthode inverse ; mais rien n’y fait.
Jugez plutôt l’allure seyante de ce petit lierre lors de son arrivée chez nous…

Boule Lierre
Et son désormais look de junkie décharné…

Plante pourrie
Je le soupçonne d’avoir sniffé de mauvais engrais pendant que j’avais le dos tourné.
J’ai beau être fan de Tim Burton, là le résultat est un peu trop triste et morbide pour le garder. Je m’apprête donc à lui dire adieu tandis que, juste à ses côtés, un drôle de bonhomme se moque de mes talents de piètre jardinière…

Monsieur Patate
On a bien tenté de me consoler en me disant que je n’y étais pour rien ; que le pot en plastique, ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour une plante ; que ce n’est pas évident de lui octroyer la bonne exposition et la température idéale. Mais bon, ce n’est pas comme si c’était la première à se végésuicider chez moi !

Alors, désormais, je pense me contenter de bouquets éphémères et fleurs de saison, que je ne risque pas d’achever !

Jacinthe
Quoique, cette jacinthe serait encore capable de se recroqueviller dans son oignon…

Et vous, avez-vous la main verte ?
Si oui, je peux en avoir un bout ?

Cet article est dédié à Lucas le yucca qui nous fait l’honneur, lui au moins, de rester pour le moment parmi nous. Croisons les feuilles !

Crédits photo d’entête : A Beautiful Mess via We♥it

Vous aimerez aussi

32 commentaires

  • Répondre Madame Sophie 24 janvier 2013 at 9 h 08 min

    Tout pareil, je suis capable de faire crever une plante rien qu’en la regardant. Et ça me désespère!

    • Répondre Anne-Laure 24 janvier 2013 at 9 h 47 min

      Est-ce qu’il existe des cours de bichonnage de plantes ? Je serais prête à me laisser tenter pour ne plus assassiner de la feuille !

  • Répondre Corinne (Couleur Café) 24 janvier 2013 at 9 h 11 min

    Même galère chez moi ! Je suis une grande amoureuse des plantes et des fleurs mais je les tue. Main tout sauf verte, alors je me contente de fleurs de saison comme toi.

    • Répondre Anne-Laure 24 janvier 2013 at 9 h 47 min

      Les fleurs de saison sont finalement la bonne solution. C’est juste un peu tristoune ces temps-ci. En tout cas, par ici. À Madagascar, tu as de jolies fleurs toute l’année ?

  • Répondre Kreudi 24 janvier 2013 at 9 h 39 min

    Pareil ! J’adorerais vivre dans un appart’ rempli de plantes exotiques pour me faire oublier la grisaille parisienne, mais tout crève, quelle que soit l’exposition. J’ai même cédé aux conseils de personnes qui croient savoir tout sur tout et qui m’ont dit : « tu verras celle là elle ne peut pas crever, c’est hypeeeer résistant ». C’était sans compter sur mon super pouvoir destructeur mwahahahahahah (rire maléfique).

    Bref tout ça pour dire que ça me fait chier quand même, j’aimerais bien avoir des plantes.

    • Répondre Anne-Laure 24 janvier 2013 at 9 h 46 min

      Aaaaaah, je ne suis pas la seule à m’être faite avoir par ce bon vieux « tu ne prends aucun risque, c’est increvable ». Pauvre petite plante, elle ne savait pas entre quelles mains elle tombait ! :p

  • Répondre letizia 24 janvier 2013 at 9 h 49 min

    on peut se serrer la main (verte);) je ne l’ai pas non plus, et je suis nulle en cuisine, décidément je ne suis pas une (belle?) plante d’intérieur ahah

    • Répondre Anne-Laure 24 janvier 2013 at 9 h 58 min

      J’adore !
      A défaut d’une benne plante d’intérieur, tu es une jolie liane ! 😉

  • Répondre Do 24 janvier 2013 at 9 h 51 min

    Mais oui mais c’est exactement moi !!! 35m2 de balcon et pas UNE SEULE plante vivante dessus à mon grand désespoir… Je voudrais être riche et avoir un jardinier paysagiste pour transformer mon espace de béton en jardin merveilleux ! Et à l’intérieur… pas mieux. Ah si j’ai un truc vivant depuis quelques mois qui semble bien se porter, si tu veux je te dirai ce que c’est car ça semble bien vivre sans que je ne l’approche trop.

    Et sur la première photo, c’est à toi ? Parce que ça c’est chouette ! C’est des succulentes ? Des trucs qui meurent jamais ?

    • Répondre Anne-Laure 24 janvier 2013 at 9 h 58 min

      Pour l’instant chez moi, seul le yucca semble survivre à mon pouvoir destructeur. Je touche du bois !
      Alors vi vi vi, je veux bien savoir ce qu’est cette petite chose qui s’accroche aussi à la vie chez toi. :)
      La première photo n’est pas à moi (j’aurais aimé !) ; mais oui il s’agit bien de succulentes et de cactus. A priori ce n’est pas ce qu’il y a de plus compliqué à entretenir mais sait-on jamais…

  • Répondre Do 24 janvier 2013 at 10 h 14 min

    D’ailleurs j’ai bien acheté une mini-serre chez Ikea… mais finalement j’y ai mis mon stock de pelotes de laine (à voir sur IG, où je te suis également ;-))

  • Répondre Marie 24 janvier 2013 at 10 h 32 min

    Au boulot j’avais deux plantes qui dépérissaient dans mon bureau, elles sont depuis quelques semaines dans le bureau d’à côté et elle pètent le feu. Les les maudits dès que je les croise ^^
    A la maison c’est mi figue mi raisin, on a un palmier qui pète le feu et touchera bientôt le plafond mais d’autres ont trépassé…

    • Répondre Anne-Laure 29 janvier 2013 at 10 h 19 min

      Tu m’étonnes, il y a de quoi enrager !
      Bon on va dire qu’elles pètent le feu car elles ont trouvé la bonne exposition ; pas parce qu’elle t’ont quittée. :p

  • Répondre Fay 24 janvier 2013 at 10 h 53 min

    Il suffit que je regarde une plante pour qu’elle crève. J’ai un magnifique jardin depuis peu, j’ai plein de projets pour l’aménager cet été…Mais je ferais faire ce boulot de jardinage par les mains expertes de ma grand mère car je suis trop mauvaise !

    • Répondre Anne-Laure 29 janvier 2013 at 10 h 20 min

      Oh cela peut être un super moment d’échange et de partage avec ta grand-mère. Et puis, profite pour faire le plein de conseils ! 😉

  • Répondre Nathalie, lheuredete 24 janvier 2013 at 12 h 01 min

    Je ne suis pas une experte en plantes, mais je m’améliore petit à petit avec les années. Il y a des fois où ça marche, d’autres où je fais encore des catastrophes… mais je continue d’avoir de folles envies de plantes et de bouquets. Je me joins donc à toi : pas facile ! Et puis, pour les bouquets éphémères, tu as raison, c’est sympa aussi et cela fait du bien au moral. COnclusion : fais-toi plaisir !
    Nathalie
    PS. Chez nous, c’est mon mari qui prend de plus en plus de plaisir à s’occuper des plantes du jardin. Il est chou car il reste parfois devant l’un d’entre elles en se posant des questions métaphysiques. Il demande l’avis aux voisins, à Internet, à nos Mamans… Bref, ça cogite ferme ! 😉

  • Répondre Isa tout simplement ... 24 janvier 2013 at 15 h 19 min

    J’ai tellement peu la main verte que je n’ai carrément plus de plantes chez moi , et ce de ma propre volonté et non parce que je les ai laissé mourir …
    Mais il y a eu un moment ou à force de devoir jeter les plantes mortes , j’en ai carrément fait une croix dessus !

  • Répondre Mon petit nuage 24 janvier 2013 at 16 h 06 min

    J’ai déjà fait mourir 2 ou 3 bonsaïs, des plantes vertes, alors c’est pour ça que je prends maintenant des plantes grasses, de la misère et un ficus ! Increvables ! 😉

    • Répondre Anne-Laure 29 janvier 2013 at 10 h 23 min

      Je vais suivre ton exemple alors ! Pourtant je pensais que le lierre était increvable… Mais pas entre mes mains ! Gnark gnark gnark !!

  • Répondre SoOhCliché 24 janvier 2013 at 17 h 42 min

    Je crois que les intérieurs jouent aussi ! Je n’ai pas autant la main verte que ma mère, mais j’ai hérité d’elle un peu de chance avec les plantes. Pourtant, depuis que j’ai déménagé, les plantes qu’on m’offre meurent quasi toutes les unes après les autres. Seules les plantes dépolluantes (dont j’ai oublié le nom) survivent, elles sont même carrément warrior. J’ai donc tristement abandonné l’idée d’avoir des plantes variées dans mon chez moi actuel. Même les bouquets de fleurs y durent moins longtemps… Quelque chose dans l’air, je ne sais pas ! Si ça peut te consoler donc, ha ha :)

    • Répondre Anne-Laure 29 janvier 2013 at 10 h 24 min

      Oh oui, ça me console de voir que je ne suis pas la seule à avoir été oubliée par Dame Nature de ce côté-ci ! 😉

  • Répondre Zélia 24 janvier 2013 at 19 h 08 min

    Coucou miss !
    Ta photo d entête c’est A Beautiful Mess 😉
    Biz Biz

  • Répondre Zélia 24 janvier 2013 at 19 h 09 min

    Ah et sinon, la main verte c’est pareil pour moi..Quand ça pousse, c’est de l’herbe, c’est catastrophique..Je compatis

  • Répondre Xel0u le l0up 25 janvier 2013 at 8 h 36 min

    Moi j’en mets pas c’est plus simple… Et mon homme à la main verte, lui, mais on a juste pas les mêmes goûts en matière de fleurs. Donc c’est niet (oui c’est moi qui décide à la maison :))

  • Répondre Melodie 26 janvier 2013 at 13 h 15 min

    Exactement pareil que toi! J’ai beau leur donner tout mon amour, et aussi de l’eau fraiche 😉 (peut etre trop? peut etre pas assez?) Elles finissent toujours par mourir, les vilaines :(

  • Répondre Laurelas 27 janvier 2013 at 23 h 57 min

    Tout pareil, j’ai tué mes herbes aromatiques très vite (enfin le dernier basilic en date c’est ma coloc qui l’a tué plutôt, alors que j’étais partie en vacances et qu’il grandissait si bien!) et là, le sapin en pot acheté avant Noël me semble bien sec.. (peut être que c’en est un sans racines d’où sa mort prématurée, mais je ne me suis pas encore risquée à vérifier)

    Mais je ne désespère pas, et je sais qu’un jour j’y arriverai (et sûrement mieux le jour où je vivrai un peu moins en ville)

    • Répondre Anne-Laure 29 janvier 2013 at 10 h 26 min

      J’avoue que la pollution et les poussières de métaux lourds ne doivent pas jouer en notre faveur… Non non non, je ne me cherche pas d’excuses ! 😉

  • Répondre Gaëlle 29 janvier 2013 at 18 h 00 min

    Je te donnerais bien un coup de main ! Chez moi c’est verdoyant. Mais je crois que le secret c’est l’attention (et la qualité des plantes que tu achètes) : voir comment réagissent tes plantes à l’eau, au soleil/ lumière, et au fait qu’elles soient mieux en intérieur ou en extérieur. Allez courage et à bientôt !

  • Répondre Banoffee 18 février 2013 at 17 h 50 min

    Bah mince alors :(
    Et dire que j’en viens à me demander de ce que je vais faire d’une de mes plantes devenue trop envahissante ou des autres, que je ne vois plus pousser tellement elles vont vite. Mais c’est toujours avec joie que je les regarde alors j’imagine le pincement au coeur de les voir se végésuicider chez toi. Oui, 90% des plantes meurent d’avoir été trop arrosées :/ Et leur parler, as-tu essayé ? 😉

  • Répondre Koyangi 19 février 2013 at 12 h 47 min

    J’ai longtemps cru que je n’avais pas la main verte mais je me suis rendue compte que tout était un équilibre subtil entre arrosage, lumière et température. Pour l’instant, cela fait des années que j’arrive à faire vivre mes deux Saint Paulias Roberta et Gelsomina au bureau (alors que j’en ai fait mourir plus d’une avant :-() ainsi que Money ma crassula ovata qui n’était qu’une bouture de 2 feuilles quand je l’ai reçue. En revanche, j’avoue que les orchidées m’effraient encore un peu mais il faudra que j’essaie comme de tailler Orangina le calamondin en boule. Je crois que c’est bien de se spécialiser dans une plante ou deux d’abord…

  • Répondre Dans l’antre de Dame Nature… | Rue Rivard 23 avril 2013 at 8 h 07 min

    […] vous l’ai déjà confié… je suis une grande complexée de la main verte ; une empotée de l’arrosoir qui peine à maintenir ses colocataires végétaux en vie. Alors […]

  • Répondre Véritable, un potager d’intérieur intelligent – Rue Rivard 7 novembre 2015 at 18 h 40 min

    […] rendre mes recettes plus savoureuses. Mais le problème, c’est que je n’ai absolument pas la main verte (ou le pouce vert comme on dit par ici) ! J’ai beau essayer, me mettre des rappels, me […]

  • Partagez vos pensées