Geekologie

Véritable, un potager d’intérieur intelligent

7 novembre 2015
Potager d'intérieur autonome Véritable

J’adore avoir de la verdure à la maison, quelques plantes grasses et grimpantes pour donner un petit côté nature à mon intérieur citadin et quelques herbes aromatiques pour rendre mes recettes plus savoureuses. Mais le problème, c’est que je n’ai absolument pas la main verte (ou le pouce vert comme on dit par ici) ! J’ai beau essayer, me mettre des rappels, me restreindre d’arroser, puis leur susurrer des mots doux aussi parfois à ces végétaux, rien n’y fait… Ils finissent quasiment toujours par rendre l’âme et se racornir en un semblant de vieille branche toute rabougrie.

Je garde tout de même secrètement l’espoir d’avoir un jour mon petit potager. Dans notre nouveau chez-nous montréalais, nous avons une cour. Ce serait dommage de ne pas en profiter pour faire pousser quelques tomates, fraises, salades et autres plans de basilic et de menthe (Hello le mojito !)
Mais bon, pour ça, il va falloir attendre le printemps prochain et cela relèvera du gros défi personnel… ou pas !

À notre arrivée sur Montréal, j’ai rencontré Nicolas pour discuter d’une éventuelle opportunité professionnelle. Et quand il m’a présenté son projet, une petite étincelle s’est aussitôt allumée dans mes yeux de faucheuse de plantes vertes.

Nicolas Gehin est ingénieur en électronique, spécialisé en éclairage LED. Durant ses études à Lyon, il a rencontré Tony Campillo, docteur en microbiologie et santé des plantes. Ensemble, ils ont eu l’idée de créer un potager d’intérieur autonome. Véritable était né !

Potager d'intérieur autonome Véritable

Avec l’aide de la designer Chloé Verneuil, ils ont conçu un potager d’intérieur au look moderne et épuré. Comme si on mettait une capsule dans une machine à café, on introduit des Lingots dans le potager. Ceux-ci contiennent graines biologiques, substrat et engrais, mais aucun pesticide ou OGM. L’éclairage LED s’occupe de reproduire la lumière du jour dont les plantes ont besoin pour pousser et leur offre une pause de 8h pour respecter le cycle de nuit. Un réservoir d’eau gère l’irrigation des plantes lorsque cela nécessaire. Il n’y a plus rien à faire, hormis contempler la nature pousser, puis récolter et déguster.
Finie la course au supermarché pour aller acheter un bouquet de basilic qui brunira dans le frigo en quelques jours !

Il existe même une version intelligente du potager Véritable, capable de moduler l’intensité des LED selon la lumière qui inonde la pièce dans laquelle se trouvent les plantes.

Potager d'intérieur autonome Véritable

Les lingots, entièrement biodégradables et compostables, offrent 6 mois de récoltes pour 4 personnes. Basilic vert, thaï ou pourpre, ciboulette, aneth, persil, estragon, verveine, violette, fleur de courgette, tomate cerise, piment et mini-poivron, sont entre autres au menu.

Potager d'intérieur autonome Véritable

J’ai vraiment été séduite par ce concept et c’est pourquoi je voulais le partager avec vous par ici. Je me suis dit que d’autres mains bleues, rouges, roses, jaunes, et même vertes, bref de toutes les couleurs pourraient être intéressées.

La start-up vient de lancer sa campagne de financement participatif sur Kickstarter. Pour accélérer l’industrialisation du produit, elle a besoin de récolter 50 000€. En quelques jours elle a déjà récolté plus de 50% de l’objectif. Une belle promesse ! Si le projet vous plaît, n’hésitez pas à soutenir Véritable par ici et vous recevrez votre potager dès le mois d’avril… Pile pour le retour de la saison des salades !

Potager d'intérieur autonome Véritable

Crédits photos : Véritable

Vous aimerez aussi

10 commentaires

  • Répondre Xel0u 7 novembre 2015 at 23 h 25 min

    Woaw, l’idée est réellement trop top ! On a plus de maison pour le moment, mais si on se pose quelque part en ville, j’adorerai avoir ce genre de truc. D’autant que je ne suis pas la reine des plantes non plus ^^

    • Répondre Anne-Laure 8 novembre 2015 at 19 h 32 min

      Ahah oui dans les sacs à dos, ça risque d’être compliqué !

  • Répondre Apprentie Voyageuse 8 novembre 2015 at 9 h 21 min

    Une vrai bonne idée ! J’ai passé mes années parisiennes à regretter de ne pas avoir de mini potager comme celui-là 😀

    • Répondre Anne-Laure 8 novembre 2015 at 19 h 33 min

      Pareil ! J’ai tué un nombre pas possible de basilics en pot… ^^

  • Répondre Laurelas 8 novembre 2015 at 18 h 00 min

    Ah j’ADORE l’idée, mes pauvres aromates ne me survivent jamais… (enfin si, j’ai ressuscité ma menthe, mais elle n’est pas des plus en forme..)(et en fait c’est quand je pars en vacances l’été que mes plantes se meurent, ma colocataire est piètre jardinière.. quand elle n’est pas elle aussi en vacances!)

    Ce serait top que le projet voie le jour (c’est pas le moment pour mes finances de participer, mais je croise les doigts pour eux) :)

    • Répondre Anne-Laure 8 novembre 2015 at 19 h 34 min

      Hey t’as ressuscité le principal… Mojito ! :) Blague à part, c’est vrai que c’est difficile de garder ses aromates en vie. Je ne sais jamais où les placer ni quand les arroser.

  • Répondre Maé 9 novembre 2015 at 20 h 18 min

    Oh j’adore ce concept ! Je vais suivre cette aventure de près, pour pouvoir recevoir le tout en avril. Quelle super idée !

    • Répondre Anne-Laure 10 novembre 2015 at 18 h 22 min

      Et pour l’hiver ici, c’est juste parfait !

  • Répondre chloé 12 novembre 2015 at 8 h 34 min

    oulalalal c’est trop génial ça !
    J’ai tué tout le basilic et le persil ce printemps/été !
    Dès qu’on aura une adresse, je crois que je craquerai 😉
    Biosus

    • Répondre Anne-Laure 13 novembre 2015 at 10 h 31 min

      Je vois qu’on a les mêmes manies meurtrières ! ^^
      Ces petites plantes, je ne sais jamais quand les arroser, ni où les disposer dans l’appartement. Du coup, ce joli potager résout un peu tous ces problèmes !

    Partagez vos pensées