Mariage

Dis, tu veux bien être ma témouine ?

9 avril 2014
Organisation de mariage - Demande aux témoins

La Thaïlande est derrière nous. Notre résidence canadienne est bien loin devant nous (non, toujours pas de nouvelles à l’horizon). C’est donc tout naturellement que l’organisation du mariage s’est rappelée à nos bons souvenirs. Pour le moment, nous avons une liste d’invités quasi finale ; nous avons trouvé LA salle ; et,… ben en fait, c’est tout !
Il nous reste 15 mois avant le grand jour ; mais à force de lire des blogs spécialisés à droite à gauche, je me dis que ce temps va filer très vite. Voilà donc le moment de concrétiser ces dizaines d’idées, de rencontrer ces prestataires et surtout de réunir tout ça autour d’un budget… ahem, réaliste !

Poussés par l’effervescence printanière, nous nous remettons donc sérieusement au boulot avec comme premier objectif de finaliser le dit budget. Une étape qui, soyons honnête, n’est pas la plus fun de la liste. Mais ce qui va être plus sympa, c’est d’échanger nos idées avec nos chers témoins. Oui, je me suis fourvoyée juste au-dessus en disant que, hormis les invités et la salle, nous n’avions rien. C’est complètement faux ! Nous avons quatre super témoins en stock pour nous accompagner.

L’Homme a opté pour deux amis de toujours. Quant à moi, c’est une cousine et une copine de cœur qui seront à mes côtés. Et si je peux tout leur dire, il n’a pas été si facile de leur poser la fameuse question. Parce que je suis de celles qui sont toujours frileuses de demander quelque chose, de peur de recevoir un non en pleine figure. Pourtant un non, ça n’a jamais tué personne !
J’ai donc pris mon courage à deux mains et, en usant de deux tactiques distinctes, je leur ai demandé si elles voulaient enfiler le costume de super témouines. Je vous raconte ?

La tactique de la bouche pleine

La première à l’apprendre, c’était S.
S. vit à Lyon, à seulement quelques minutes à pieds de chez nous. Pourtant, j’ai mis du temps à cracher le morceau. Je trouvais ça ridicule de le faire par téléphone alors que nous sommes quasi voisines et nos agendas ne coïncidaient pas toujours pour se retrouver toutes les deux. Mais un jeudi midi, avant d’attraper un train pour filer fêter Noël, nous avons déjeuné ensemble. Attablées dans cette cantine libanaise qui n’a rien de girly (mais dont les plats sont savoureux), j’ai posé la question d’une traite entre le houmous et les baklavas. C’était là, c’était maintenant. Pas de détour, pas de fioritures. Juste des mains moites, des voisins aux oreilles curieuses, et des ongles plantés dans ce pauvre bout de pain qui n’avait rien demandé.
« Dis, il y a une question que je voulais te poser… »
« Vas-y mon ptit ! »
« Est-ce que tu voudrais être mon témoin ? »
Le temps de quelques larmes ravalées, la réponse a rapidement fusé…

La tactique de la devinette

Pour L., j’ai fait preuve d’un peu plus de créativité. Comme elle ne vit pas à Lyon, il était difficile de lui poser la question en face à face. Alors que je fouillais dans de vieilles photos pour participer au challenge Photo A Day de Fat Mum Slim, une ampoule s’est allumée dans mon crâne, comme une évidence.
Le temps de trouver une photo de nous deux avec 20 ans de moins, d’écrire au dos un « Dis L., tu veux bien être ma super témouine ? » et d’y coller quelques paillettes, la demande était prête. Pas de signature, pas d’expéditeur sur l’enveloppe. Juste une lettre mystère postée la main tremblotante et une photo légendée en guide de question.
Les jours ont passé et la réponse est vite arrivée… dans la boîte aux lettres !

Deux tactiques toutes simples mais spontanées, en provenance direct du cœur. Deux tactiques qui se sont révélées payantes. Parce qu’elles ont dit oui !

Crédits photo d’entête : The Perfect Palette

Vous aimerez aussi

21 commentaires

  • Répondre July 9 avril 2014 at 8 h 44 min

    La suite, la suite 😀 trop mimi ! N’hésite pas si tu as des questions pour le reste 😉

    • Répondre Anne-Laure 9 avril 2014 at 8 h 53 min

      La suite serait… Comment j’ai pris peur en réalisant une ébauche de budget ! 😀
      Merci beaucoup ma belle. Je pense que je vais t’inonder de quelques questions sous peu !

      • Répondre July 12 avril 2014 at 19 h 27 min

        C’est clair que le budget n’est pas une partie d eplaisir mais cela permet de savoir où l’on va 😉

        • Répondre Anne-Laure 22 avril 2014 at 23 h 11 min

          Exactement. Puis bon, on l’a fait comme ça à la volée. Il va prendre tout son sens une fois les devis (surtout du traiteur !) reçus.

  • Répondre Chloé 9 avril 2014 at 9 h 18 min

    Coucou Anne- Laure,

    C’est trop mignon!
    Je suis aussi témoin cet été. C’était aussi très émouvant quand on me l’a demandé!
    Trop hate.
    Bisous
    Faut que je t’envoie un email, je suis inexcusable :s

    • Répondre Anne-Laure 22 avril 2014 at 23 h 14 min

      Oh profite de ce joli rôle alors. J’espère aussi pouvoir être témoin un jour !
      Et ne t’inquiète pas pour le mail. 😉

  • Répondre Fanny 9 avril 2014 at 10 h 11 min

    Super chouette :-) Mais comment auraient-elles pu dire non ??? et sinon oui je te confirme que le temps passe plus que vite, c’est du délire, mais aussi beaucoup de bonheur de faire ces préparatifs. grosses bises

    • Répondre Anne-Laure 22 avril 2014 at 23 h 14 min

      Oh j’ai hâte d’en savoir plus sur tes préparatifs !

  • Répondre Ginie 9 avril 2014 at 10 h 12 min

    Je n’ai pas du tout été créative pour mes témoins, qui étaient toutes à des kilomètres quand je leur ai demandé (à part ma soeur, car elle, je tenais à le lui demander face à face) ! Du coup, un coup de téléphone, des larmes, des « oui, oui, oui, bien sur !! » et un immense sourire pour moi ! Aaaah le budget … on signe avec le traiteur avant la fin du mois donc autant te dire que ce mot est en train de prendre tout son sens ^^ Bon courage en tout cas !

    • Répondre Anne-Laure 22 avril 2014 at 23 h 19 min

      Oh bon courage pour tes préparatifs alors ! Je commence tout juste à contacter les traiteurs. C’est là qu’on va voir si on a viser juste. Suspense… :)

  • Répondre Poleen 9 avril 2014 at 11 h 15 min

    C’est super mignon ! <3
    Bon courage pour tous ces préparatifs, vous avez le temps alors prenez le temps d'apprécier ces moments, je suis sûre qu'ils vous feront de jolis souvenirs après aussi :)

    • Répondre Anne-Laure 22 avril 2014 at 23 h 13 min

      Merci beaucoup ! Et tu as raison, l’organisation doit aussi être un plaisir. C’est comme préparer son itinéraire et ses bagages avant un beau voyage !

  • Répondre So Oh Cliché 9 avril 2014 at 11 h 56 min

    Deux belles idées qui m’ont même donné un petit frisson ! Emotive, moi ? 😉

  • Répondre L 9 avril 2014 at 12 h 56 min
    • Répondre Anne-Laure 22 avril 2014 at 23 h 10 min

      Je crois que le commentaire n’a pas marché. Mais gros ♥ !

  • Répondre Sandrine | Fraise et Basilic 9 avril 2014 at 15 h 09 min

    Trop mignon !
    Pour moi niveau timing tu es super large, il faut dire que de notre côté il ne s’est passsé que 6 mois entre la demande et le oui à la mairie… Autant dire que 15 mois ça me semble être une éternité… Et tes faire-parts ?

    • Répondre Anne-Laure 22 avril 2014 at 23 h 11 min

      Tu m’étonnes ! On a le temps de se prendre la tête, mais aussi de pouvoir réaliser nos idées.
      Pour les faire-part, c’est normalement un ami Directeur Artistique qui s’en occupe. Mais il ne le sait pas encore ! ^^

  • Répondre MadeleineMiranda 13 avril 2014 at 19 h 08 min

    Vraiment adorable! J’aime beaucoup ton idée :)

  • Répondre La Grenadine 15 avril 2014 at 21 h 39 min

    Courage pour le budget !
    As-tu trouvé ton bonheur à la FNAC au fait ?

    Trop mignons tes demandes en témoin ! (: Une belle idée la seconde pour L. que tu ne pouvais pas voir en face à face.

    • Répondre Anne-Laure 22 avril 2014 at 23 h 12 min

      Merci !
      Non finalement, rien de bien intéressant à la FNAC. Je me suis rabattue sur les blogs (y’a que ça de vrai !^^)

  • Répondre Lealiola 21 avril 2014 at 15 h 45 min

    Très touchant, un bel article! :)

  • Partagez vos pensées