Lyon, Plus de culture

Et si la Ville Lumière, c’était… Lyon ?!

13 décembre 2011
Lyon by night

Par une belle soirée de décembre – le 8 précisément -, alors que Madame la Lune hissait ses gracieuses rondeurs par delà le ciel étoilé, Alice, qui tournait en rond dans son Pays des Merveilles, eut envie de découvrir d’autres contrées.
Combien de fois lui avait-on vanté le charme et la beauté de la Ville Lumière ?
À peine ces souvenirs poétiques eurent-ils refaits surface dans son esprit, elle décida d’aller contempler de ces propres yeux ces joyaux nocturnes dont elle avait tant entendu parler. Avec toute la discrétion dont elle savait faire preuve, elle se glissa dans les cales de la péniche du Charpentier, attendant patiemment que celui-ci daigne voguer sur les eaux du Fleuve.

Les secondes s’écoulèrent…
Les minutes passèrent…
Lassée d’attendre le départ, Alice se recroquevilla dans un coin et s’assoupit, bientôt bercée par le remous des vagues léchant la coque. Soudain, la péniche s’immobilisa et Alice fut arrachée de son sommeil par une succession de pétarades semblables aux accès de colère de la Reine de Coeur. Tremblotante, elle s’extirpa du bateau en quatrième vitesse avant de poser ses yeux sur la splendeur responsable de tout ce capharnaüm.

Dans l’obscurité de la nuit, des jets de couleurs incendiaires embrasaient les cieux. Tour à tour or, améthyste ou émeraude, chaque explosion touchait ses tympans d’une onde détonante.

Feux d'ArtificeFeux d'ArtificeFeux d'Artifice

Sous ces rayons multicolores, une épaisse brume se déployait à travers le ciel ; comme si un puissant dragon en mal de flammes fulminait depuis les profondeurs de son antre.

– Aucun doute, se dit Alice, me voici dans la Ville Lumière !
Avide d’en apprendre plus sur ce monde illuminé, et de discuter avec ce dragon mal-luné, elle s’engagea sur le chemin le plus proche, bien loin d’imaginer toutes les curieuses rencontres qui allaient suivre…

Dans cette ville, les chenilles n’étaient pas bleues et ne fumaient pas le narguilé.
Non, de couleur verte et rassemblées en troupeau longiligne, elles se laissaient onduler au gré des courants aériens.

Les Algues Lumineuses

Les rois essayaient d’échapper aux griffes de leur reine hystérique en s’inspirant de l’invention farfelue de Carl Fredricksen.

I Love Clouds

Le sourire du chat de Cheshire s’effaçait pour laisser place au regard pénétrant d’invisibles créatures.

Regard Félin

Les indiens, partis chasser le gibier, avaient laissé leurs totems allumés pour les guider sur le chemin du retour.

Les Totems chasseurs d'ombres

Les étalons sauvages galopaient en liberté et défiaient l’apesanteur dans l’immensité d’une place appelée Terreaux.

Transe Nocturne

Les grands enfants, excités par les nuances phosphorescentes et les bruits métalliques d’un flipper géant, délaissaient les cartes à jouer et se pressaient pour dresser la balle et dompter sa trajectoire.

Urban FlipperUrban FlipperUrban Flipper

Caresser les étoiles devenait possible, même sans champignon magique. Pour cela, il suffisait de grimper dans cette machine sphérique et clignotante.

Grande roue - Place Bellecour

Dans un parc, aux allures de forêt enchantée, les arbres étendaient leurs ombres tandis que des pommes fluorescentes n’attendaient que d’être croquées.

Le Mythe de la Tête d'Or

Enivrée par tant de beautés étincelantes, Alice sentit ses genoux l’abandonner ; quand soudain, une voix caverneuse la rappela à la réalité. Devant elle, un majestueux dragon aux tons incandescents venait de se poser, lui murmurant qu’elle s’était fourvoyée.

Dragon

Dans la Ville Lumière, jamais elle ne s’était promenée.
Si les illuminations étaient bien à l’honneur de cette fête où elle s’était invitée, c’était à Lyon -et non à Paris – qu’elle avait traîné ses pieds.
Aussi majestueuse la Ville Lumière puisse-t-elle se trouver, Alice, par cette fortuite découverte, fut plus qu’émerveillée !

Vous aimerez aussi

25 commentaires

  • Répondre letiziabarcelona 13 décembre 2011 at 8 h 35 min

    cette nuit est magique ! J’adore la photo avec les ballons que de belles couleurs.

    • Répondre Anne-Laure 13 décembre 2011 at 18 h 33 min

      Oui, on se serait cru dans « Up » au pied de cette statue !

  • Répondre Emma 13 décembre 2011 at 9 h 03 min

    Tes photos sont magnifiques! Tous les ans la fête des lumières de Lyon me donne envie de venir mais bien entendu je ne suis encore jamais venue… L’année prochaine peut-être.

    Et puis, jolie texte!

    • Répondre Anne-Laure 13 décembre 2011 at 18 h 34 min

      Merci Emma !
      J’espère que tu auras l’occasion de venir partager la Fête 2012 et d’en prendre plein les pupilles !

  • Répondre Fay 13 décembre 2011 at 10 h 06 min

    Très beau ton texte. Je n’y suis pas allée cette année. L’année dernière j’y habitais, donc c’était pratique. C’est bien dommage, ç’avait l’air bcp mieux que l’an dernier !

    • Répondre Anne-Laure 13 décembre 2011 at 18 h 30 min

      Merci pour tes compliments !
      L’année dernière, c’était à mon tour de manquer la Fête ; mais d’après les échos que j’ai eu, ils se sont rattrapés sur les Terreaux pour cette édition 2011.

  • Répondre Missfricadelle 13 décembre 2011 at 10 h 13 min

    Très joli texte !
    Nous pourrons faire une comparaison photographiesque, les miennes sont prévues pour demain :).

    mais que j’aime Lyon (et Nowel… :))

    • Répondre Anne-Laure 13 décembre 2011 at 18 h 28 min

      Merci Miss !
      J’ai hâte de découvrir tes photos pour rencontrer les autres créatures qui ont peuplé la ville durant ces 4 jours illuminés. :)

  • Répondre July 13 décembre 2011 at 12 h 14 min

    C’est SUPERBE j’aurais voulu voir ça, surtout pour le côté féérique d’Alice :) merci d’avoir retranscris ça pour nous, bisous bisous!

    • Répondre Anne-Laure 13 décembre 2011 at 18 h 29 min

      Si tu veux venir l’an prochain, je t’accueille avec grand plaisir pour te faire découvrir cette magie !

  • Répondre Ines 13 décembre 2011 at 17 h 07 min

    Tes photos sont de toute beauté, j’aimerai voir un jour de mes propres yeux cette fameuse fête des lumières!

    • Répondre Anne-Laure 14 décembre 2011 at 12 h 35 min

      2012 sera peut être la bonne ! 😉

  • Répondre Faust'in 13 décembre 2011 at 18 h 21 min

    Et après ce délicieux billet, tu n’as pas été contacté pour travailler au service com de la ville de Lyon ? ^^ Non, sérieux, c’est sublime, les photos et ton texte …

    • Répondre Anne-Laure 14 décembre 2011 at 12 h 35 min

      Merci encore pour ce charmant commentaire qui me touche beaucoup et me donne envie de continuer à taper du clavier ! :)

  • Répondre Eva La Brunette 14 décembre 2011 at 12 h 14 min

    Arf, j’ai loupé le feu d’artifice mais sinon, cette soirée du 8 décembre était parfaite.
    J’aime encore plus ma ville ce soir là car j’aime voir tous les lyonnaises et lyonnais déambuler dans les rues, les yeux plein d’étoiles et parler entre eux des différentes animations à voir aux 4 coins de la ville.
    Oui, Lyon est définitivement la Ville Lumière.
    Merci pour ces sublimes photos !

    • Répondre Anne-Laure 14 décembre 2011 at 12 h 34 min

      Ne t’inquiète pas, tu n’as pas loupé grand chose en passant à côté du feu d’artifice… Il ne valait pas celui du 14 juillet !
      Je suis totalement d’accord avec toi ; durant ces 4 soirs magiques, les lyonnais se retrouvent et échangent comme jamais ils ne prennent le temps de le faire. Et qu’est-ce que ça fait du bien de voir une ville vivante un dimanche soir ! :)

  • Répondre La Grenadine 15 décembre 2011 at 17 h 14 min

    Il est super ton article ! :)
    Et tes photos aussi d’ailleurs.

  • Répondre Idée Brunch #7 – Oeufs Cocotte Savoyards (ou comment finir les restes d’une soirée raclette) | Rue Rivard 16 décembre 2011 at 8 h 15 min

    […] en situation… Par une belle soirée de décembre (non, je ne vous refais pas le coup de la Fête des Lumières ; laissons Alice tranquille), la France entière se retrouve devant son petit écran pour élire sa […]

  • Répondre Luxe & Vintage 20 décembre 2011 at 16 h 36 min

    Tous ces ballons me donnent soudainement envie de revoir Là-Haut, pour retrouver Carl, Ellie, Russel, Doug et…Kévin ♥ (qui est une fille ^^)

  • Répondre Laurelas 27 décembre 2011 at 1 h 43 min

    Quel texte inventif, joyeux et bien écrit; un plaisir à lire!

    • Répondre Anne-Laure 29 décembre 2011 at 13 h 09 min

      Merci beaucoup ! J’ai pris du plaisir à l’écrire alors je suis heureuse que sa lecture séduise.

  • Répondre Koyangi 16 janvier 2012 at 13 h 45 min

    Lyon et la Fête des Lumières, cela doit être quelque chose ! Un jour, je le verrais peut-être de mes propres yeux, qui sait ?

    • Répondre Anne-Laure 17 janvier 2012 at 14 h 13 min

      Je serais ravie de t’accueillir dans mon humble chaumière pour que tu puisses découvrir tout ça, entre deux croquants aux pralines :p – comment ça j’essaie de te prendre par les sentiments ?! 😉

  • Répondre Un Génie sort de sa lampe pour la Fête des Lumières | Rue Rivard 6 décembre 2012 at 6 h 26 min

    […] les artistes pressés de partager leurs surprenantes créations. D’ici quelques heures, la Fête des Lumières étendra son voile enchanté sur la […]

  • Répondre Et à Lyon, la lumière fut ! | Rue Rivard 17 décembre 2012 at 17 h 38 min

    […] un peu la magie de cet instant, je vous invite à remonter le temps et vous immerger dans la Fête des Lumières 2011. […]

  • Partagez vos pensées