Me, myself and I

Ces drôles de manies gourmandes

7 février 2014
Curly

Après avoir papoté forme, si l’on parlait de gourmandise par ici ? Mais d’une gourmandise un peu atypique…

Dans la vie, on a tous nos petites manies. Qu’il s’agisse de se doucher en musique, de lire le tout dernier mot d’un livre avant d’entamer sa lecture, ou de siroter un jus de citron chaud au réveil. Ce sont ces petites habitudes qui nous confortent dans notre quotidien et font également notre personnalité.

Il s’avère qu’à table aussi, on en a des manies… Scinder les Prince en deux ? Décortiquer les Ferrero Rochers couche après couche ? Se battre pour les croûtons de la baguette ? Des lubies alimentaires qui ne sont pas forcément des plus ragoûtantes pour nos voisins de tablée mais qui pourtant sont un ravissement pour notre palais.

Bon, je vous rassure, il n’est pas question d’aborder le sujet des insectes ou du chien. Du coté de l’assiette, j’avoue, je suis une grosse peureuse. Impossible de goûter aux chapulines mexicaines… Les sauterelles grillées, très peu pour moi, je suis déjà en train de m’enfuir de table ! Par contre, s’il n’était pas servi entier mais plutôt en ragoût sur la table, je me serais bien laissée tenter par ce cuy péruvien, spécialité de la cuisine andine.

Non, revenons-en à des choses tout de même plus appétissantes, à ces mélanges improbables que l’on aime retrouver dans nos assiettes. Comme ces américains qui tartinent du beurre de cacahuète sur des branches de céleri ou cette nouvelle tendance green smoothie qui nous voit avaler une bonne poignée d’épinards frais avec des bananes au petit déjeuner. Des bizarreries qui peuvent rapidement passer du côté de l’exquis.

Si je devais proposer ma carte gourmande improbable, voici les règles qu’elle suivrait :
– le chèvre frais serait toujours accompagné de cornichons ;
– les Curly se dégusteraient mous et non pas croustillants ;
– la tartine de camembert ne serait pas accompagnée d’un verre de vin rouge mais d’un Coca-Cola non millésimé (et en plus il serait fondu d’un petit coup de micro-ondes – le camembert hein pas le Coca) ;
– le sirop d’érable inonderait les plats de viandes comme à la cabane à sucre ;
– les œufs brouillés ne seraient jamais, ô grand jamais, servis sans Ketchup ;
– la mangue fricoterait avec le piment d’Espelette (c’est tellement meilleur) ;
– la purée de pommes de terre ne se passerait pas de moutarde ;
– la pastèque ne se mangerait qu’en version salée avec de la fêta et de la menthe ;
– le Tabasco Chipotle règnerait en maître sur toutes les assiettes.

Bon, je ne suis pas sûre que cette carte plaise à un grand nombre ; mais au moins, elle enchanterait mes papilles !
Et vous, que mettriez-vous à votre carte improbable ? Quelles sont vos petites manies gourmandes ?

Vous aimerez aussi

13 commentaires

  • Répondre Corinne (Couleur Café) 7 février 2014 at 8 h 26 min

    😉

  • Répondre Mathilde A. 7 février 2014 at 10 h 18 min

    J’adore cette liste!
    Je veux tester la mangue au piment d’Espelette et je suis bien d’accord pour la purée moutarde.
    Quand j’étais petite je mangeait mon camembert avec des petits suisses aux fruits mais j’ai arrêté :)
    Ma plus grosse manie culinaire ne concerne pas les mélanges mais par contre si je mange des biscuits aux pépites de chocolat il faut avant que je les trie par ordre croissant du nombre de pépites…
    Oui, le « garder le meilleur pour la fin » prend des proportions assez importantes chez moi…

    • Répondre Anne-Laure 7 février 2014 at 10 h 38 min

      Ah ah ça c’est original le camembert-petit suisse aux fruits. Y’avait un parfum de prédilection ?
      Je retiens le coup des biscuits aux pépites de chocolat… pour ne jamais me mettre en travers du chemin du plus fourni ! 😉
      Au début, j’ai cru que tu triais les pépites pour les garder pour la fin ! ^^

  • Répondre Marjo J 7 février 2014 at 16 h 05 min

    Chez moi, le melon, ne se mange jamais sans fleur de sel… ça fait toujours hurler l’homme !
    Et beaucoup plus traditionnel, je ne peux pas manger une salade d’endives sans pommes…

    :)

    • Répondre Anne-Laure 12 février 2014 at 10 h 27 min

      Mais pareil pour le melon ! Ou avec un pointe de crème de Cassis – ça c’est Dijon qui coule dans mes veines ^^

  • Répondre Guillemette 7 février 2014 at 19 h 01 min

    Trop drôle cette liste il faudrait que je réfléchisse à mes bizarreries culinaires aussi ^_^
    Et je suis tout à fait d’accord pour la pastèque, ce mélange est PAR-FAIT !

    • Répondre Anne-Laure 12 février 2014 at 10 h 29 min

      Hé hé, j’me suis dit que je ne devais pas être la seule à faire de drôles de mélanges… :)

  • Répondre Marie / Madeleines Plumes 9 février 2014 at 15 h 54 min

    Moi aussi je vais tester la mangue piment d’espelette ! Pour ma part, plus jeune je mariais camembert avec cornichons et chocolat en poudre et je mange mes tartines de cancoilotte avec du chocolat chaud :)

    • Répondre Anne-Laure 12 février 2014 at 10 h 32 min

      Tu me diras ce que tu en penses de cette mangue épicée (avec du basilic c’est top aussi !)
      C’est amusant comme on est plusieurs à avoir de curieuses histoires avec le camembert… :p

  • Répondre Pauline 11 février 2014 at 15 h 55 min

    La moutarde dans la purée je ne connaissais pas : c’est vraiment super bon !
    Merci pour la découverte :)

    • Répondre Anne-Laure 12 février 2014 at 10 h 33 min

      Ah ah mais de rien ! Dijon forever <3

  • Répondre La Grenadine 13 février 2014 at 13 h 31 min

    Des curly mous… ? Han mais noooon sacrilège ! xD
    Le curly c’est toute une histoire pour moi. Quand je mange un curly, je mange mon petit frère. Un vieux surnom que je lui avais donné. Moi j’ai écopé de « maïs ». Bref. xD

    Et c’est marrant pour la purée, mon cousin mélange justement sa purée avec de la moutarde. ^^

  • Répondre Lucie 17 février 2014 at 14 h 38 min

    Le fromage de chèvre frais aux cornichons dans la cuisine de Mamie!!! C’est là qu’il est le meilleur!

  • Partagez vos pensées