Geekologie

En forme avec Fitbit Flex

4 février 2014
Fitbit Flex

Mais qu’est-ce que c’est que ce truc à ton poignet ? Oh t’as une nouvelle montre ? Tu fais dans le bracelet électronique maintenant ?
Depuis quelques semaines, une drôle de chose orne mon poignet gauche et m’a valu quelques questions saugrenues… Alors non, je ne suis pas en liberté surveillée ! Ce bracelet au look futuriste, qui se met parfois à clignoter voire même à vibrer, est mon nouveau gadget forme. Une sorte de coach électronique qui ne me crie jamais dessus et ne me fait pas culpabiliser, mais qui ne manque pas de surveiller de près mon activité physique et mon sommeil. Son petit nom ? Le Fitbit Flex.

Un nouveau joujou geek offert par l’Homme pour, à l’origine, traquer la qualité de mon sommeil. Cela fait en effet un petit bout de temps que, peu importe l’heure à laquelle je me couche (oui bon avec un Stephen King en cours de lecture, ce n’était pas non plus la meilleure période pour s’endormir tôt) et le nombre d’heures de sommeil que j’engrange en une nuit, je me sens fatiguée quand le réveil sonne. Alors en parallèle d’une cure de smoothies gorgés de vitamines, je me suis laissée gâter et convaincre. Et belle surprise, le gadget s’est révélé être un bon moyen de garder la forme. Laissez-moi vous le présenter !

Petite précision avant de continuer… Si le Fitbit Flex fait partie de ces bracelets capteurs d’activité, au même titre que le Nike Fuelband et le Jawbone Up, je ne me suis pas amusée à le comparer à ses concurrents. Je vous livre donc tout simplement mon expérience dans cet article, sans comparatif aucun.

Le Fitbit Flex, qu’est-ce donc ?

Ce nouvel allié de mon quotidien est en réalité un podomètre d’à peine quelques centimètres. Équipé de 5 petites LED pour seul affichage, il se glisse dans un bracelet en caoutchouc avant de rejoindre notre poignet. Ce bracelet est disponible en 3 couleurs : rose, ardoise ou noir. Il est possible d’acheter en ligne un pack de bracelets supplémentaires pour varier les couleurs. Salut la version mint qui sera parfaite pour l’été !

Que les petits poignets se réjouissent… le bracelet est livré en deux tailles. Il suffit donc d’introduire le podomètre sur celui qui nous va le mieux et hop, pas de problème de Fitbit qui glisse sans arrêt sur sur l’avant-bras.

Et sous la douche ou lors d’une séance de vaisselle intensive, pas besoin de l’enlever. Le gadget résiste à l’eau.

Fitbit Flex

Le Fitbit Flex, à quoi ça sert ?

Alors, comme tout podomètre, ce capteur enregistre notre nombre de pas en temps réel et la distance parcourue. Il suit également le nombre de calories brûlées et notre temps d’activité physique, puis il analyse notre sommeil. Un vrai reflet de nos habitudes de vie.
Pour suivre tout ça, une application mobile (sur iPhone et certains smartphones Android), ainsi qu’un tableau de bord online se synchronisent en temps réel avec le bracelet via Bluetooth. Les données sont conservées dans notre compte pour pouvoir suivre notre évolution et nos progrès au fil des semaines.

Chaque utilisateur peut personnaliser ses objectifs quotidiens en direct depuis l’application. Par exemple, les miens sont de 10 000 pas par jour, au moins 6 km parcourus à pieds, 2 000 calories brûlées. Un tapotement sur le bracelet vous permet de savoir où vous vous situez dans ces objectifs. Lorsque ceux-ci sont atteints, le Fitbit se met à vibrer. Petite victoire de la journée !

Côté sommeil, le Fitbit Flex enregistre votre temps de dodo, le temps qu’il vous aura fallu pour vous endormir, le nombre de réveils au cours de la nuit, les périodes de sommeil agité. À partir de ces données, il détermine votre temps réel de sommeil et la qualité de celui-ci.

Fitbit Flex

Le gadget vous permet également de suivre votre consommation d’eau quotidienne et le nombre de calories absorbées. Pour cela, il vous suffit d’entrer la quantité d’eau bue ou les aliments mangés dans votre appli mobile. Les accros de la balance peuvent même calculer le nombre de calories qu’il leur faudra laisser de côté chaque jour pour perdre le poids dont ils souhaitent se débarrasser.

Fitbit Flex

Et pour le côté pratique, il se recharge via USB et une charge dure environ une semaine. La bestiole est aussi compatible avec plusieurs applications forme comme Lose It ou Run Keeper.

Le FitBit Flex, mon verdict ?

Voilà bientôt trois semaines que le Fitbit Flex ne quitte plus mon poignet et l’on peut dire que je suis accro. Ce gadget me pousse réellement à me dépasser et à me bouger. C’est son principal atout !
La prise en main est vraiment simplissime. Si vous n’avez pas envie de lancer l’appli dans la journée, deux petites tapes sur le bracelet vous permettent de savoir où vous vous situez par rapport à vos objectifs. J’aime aussi particulièrement le suivi de l’eau consommée car je sais que je ne bois pas suffisamment dans la journée. Du coup, hop, un ou deux thés de plus et l’objectif est atteint sans difficulté.

Fitbit Flex

Bien sûr, il a quelques petites faiblesses… Son système d’accroche tout d’abord n’est pas des plus simples. Même après une bonne période d’utilisation, je force encore sur les attaches du bracelet pour qu’elles rejoignent sans caprice les encoches.
Il n’est pas facile d’établir ses objectifs de départ. J’avoue, je ne suis pas une folle de fitness et autres considérations tournées vers la dépense calorique ; aussi à part les 30 minutes d’activité physique quotidienne que l’on nous rabâche depuis plusieurs années, je n’avais aucune idée des objectifs à me fixer. Mais pas de panique. Rien ne presse ! Au fil des semaines d’utilisation, on peut réajuster ses objectifs pour qu’ils conviennent à notre mode de vie. Inutile de se fixer du 15 000 pas par jour si vous bossez à la maison ou que tous vos trajets se font en voiture. Soyez réalistes !
Enfin, son prix (99,95€), même s’il est inférieur à celui de ses principaux concurrents, peut se révéler un peu indigeste pour un gadget. Surtout si l’on s’en lasse au bout de quelques mois. À voir donc si l’intérêt est toujours le même sur la longueur.

Bilan de ces premières semaines d’utilisation : le Fitbit Flex, ça booste un max !
Quand je n’ai quasiment pas bougé de la maison de la journée, pour cause de travail à domicile, et que le nombre de pas est ridiculement petit, cela me pousse à sortir. Ne serait-ce que pour aller faire une course. Et sinon, quelques abdos, une séance de yoga et c’est tout bon. Bon parfois, ça peut aussi virer à l’obsession… quand il ne me reste qu’une centaine de pas pour atteindre mon objectif, je suis bien tentée de faire quelques allers/retours dans le salon ; même si j’ai bien l’air ridicule !
Nul doute que ce petit gadget va nous suivre jusqu’en Thaïlande pour voir combien on arpente les temples et les food markets !

Fitbit Flex

J’espère ne pas vous avoir assommés avec ce long billet mais j’avais vraiment envie de vous parler de ce nouvel objet connecté qui est entré dans ma vie.
Alors, l’aventure Fitbit et autres traqueurs d’activité, ça vous tente ? Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Vous aimerez aussi

26 commentaires

  • Répondre Gaëlle 4 février 2014 at 9 h 46 min

    Très belle découverte que tu as là !
    En ce moment je suis en pleine période, je surveille tout et je modifie ce qui cloche.
    Ce petit gadget m’aiderai bien, mais le prix est tout de même conséquent…
    j’hésite, j’hésite !

    • Répondre Anne-Laure 4 février 2014 at 10 h 09 min

      Oui c’est clair, il faut être sûr de l’utiliser avant de se lancer ; sinon ça fait cher le gadget. J’attends de voir ce que ça donne sur la longueur, si je me lasse ou s’il reste toujours à mon poignet.
      Mais sinon, ça peut être une chouette idée de cadeau pour la prochaine belle occasion ! 😉

  • Répondre Xel0u le l0up 4 février 2014 at 9 h 55 min

    Et du coup tu as appris des trucs sur ton sommeil ?

    • Répondre Anne-Laure 4 février 2014 at 10 h 11 min

      Oui j’ai pu voir que j’avais un sommeil relativement agité et surtout que je ne dormais pas assez. Maintenant, c’est à moi de me discipliner pour lâcher l’écran ou le bouquin à une heure décente ! :)

  • Répondre Cynthia 4 février 2014 at 10 h 53 min

    Je trouve ton billet super intéressant car je croyais que c’était un gadget pour les grands sportifs!

    Je trouve ça très intéressant de pouvoir suivre comme ça ses habitudes sans devoir tout noter à la main!

    • Répondre Anne-Laure 5 février 2014 at 0 h 05 min

      En fait cela dépend des bracelets. Certains se focalisent davantage sur le sport (comme le Nike Fuelband) et d’autres sur la vie quotidienne. C’est assez amusant de suivre ainsi ses habitudes et d’essayer de les améliorer !

  • Répondre julie 4 février 2014 at 10 h 57 min

    Cela fait une semaine que j’ai le Flex au poignet et je confirme que l’on devient accro. Surtout quand il vibre pour me dire que les 10000 pas ont été atteints et que la journée n’est pas terminée !
    Très chouette billet en tout cas !

    • Répondre Anne-Laure 5 février 2014 at 0 h 06 min

      Ah ah c’est clair… Les samedis de shopping ont souvent tendance a vibré d’ailleurs. Bizarre ! 😉

  • Répondre shalima 4 février 2014 at 11 h 24 min

    J’ai la version Décathlon (le ONdaily MyGeonaute) qui ne quitte pas ma poche depuis 3 mois, il est certes moins cher, mais beaucoup moins complet (pas étanche, pas d’analyse du sommeil et tu ne peux que compter tes pas, pas d’ajout d’activités par exemple), du coup tu me tentes bien. Mais il y a aussi le Nike Fuelband, et le Misfit Shine, argh, trop de choix tue le choix ! 😉

  • Répondre Myrtille 4 février 2014 at 13 h 50 min

    Super article, très complet, j’avoue avoir un avis similaire au tiens après 15 jours d’utilisation …
    J’avais longuement hésité avec le Jawbone Up, et j’avoue que c’est le prix ET le bracelet plat qui m’ont décidés. (après avoir lu maintes et maintes comparatifs).

    Pour moi,
    les plus :
    – l’appli iPhone
    – le suivi du nombre de verre d’eau / boisson (pour les mêmes raison que toi)
    – le réveil silencieux
    – l’autonomie

    les moins :
    – l’accroche du bracelet (effectivement !)
    – le suivi du sommeil, qui dans mon cas n’est pas très réaliste, vu que je mets tjrs une plombe à m’endormir et que lui il se dit : pas de mouvements = sommeil)
    – il manque l’affichage de l’heure, je sais que c’est pas le but, mais ajouterune montre à mon poignet gauche devient difficile avec le bracelet du flex déjà en place (et ça permetrais de dire que c’est « juste » une montre 😉 )
    – des fois, surtout quand je cuisine, il passe en mode « sommeil » (oui je suis une peu brutale quand je cuisine parfois)
    – il manque un mode « sieste »

    De mon côté mes objectifs sont effectivement plus bas que les tiens car en bossant à la maison c’est parfois difficile de se bouger … en été ça doit être plus simple, on doit être plus motivée pour une balade d’après boulot 😉

    voilà, voilà …

    PS : je crois qu’il existe une balance de la même marque qui se connecte au bracelet ..

    • Répondre Anne-Laure 4 février 2014 at 23 h 51 min

      Je n’ai pas encore testé le réveil ; tu viens de m’y faire penser. Je vais programmer ça tout de suite pour demain matin ! ^^
      Pour ce qui est du suivi du sommeil, je pensais comme toi (et comme toi je mets un max de temps à m’endormir). Mais en préparant l’article, je me suis penchée sur la tableau de bord online que je n’avais encore jamais consulté (me contentant de l’appli). Et en fait, le Fitbit nous y indique le temps qu’il nous a fallu pour nous endormir. Du coup, c’est un peu plus précis que ce que je pensais à l’origine – bon même s’il n’est pas capable de faire la différence entre sommeil léger et sommeil profond. Aaaah s’il pouvait prendre notre pouls !

  • Répondre piouPiouM 4 février 2014 at 15 h 07 min

    Sympa ton retour !

    Je possède un Fitbit One depuis plus d’un an maintenant, et il ne quitte jamais ma poche / ceinture :)

    Le petit challenge personnel qu’il lance fait que je favorise la marche aux transports en commun, lorsque je n’ai pas d’impératifs temporels bien évidemment.

    Un aspect que j’apprécie particulièrement dans le service proposé par FitBit, mais qui n’a pas encore été abordé ici, est sa dimension sociale. Ajouter des amis et voir la progression de chacun est une bonne source de motivation pour enfiler ses baskets et tenter de les dépasser.

    À noter que l’interface web a bien évoluée et est un peu plus claire qu’il y a quelques mois. Ce qui augure du bon pour l’évolution du service !

    Mon profil, au cas où : http://www.fitbit.com/user/24D4CY

    • Répondre Myrtille 4 février 2014 at 16 h 05 min

      Han piouPiouM, j’avais juré de ne pas montrer mes médiocres scores fitbit à mes amis, mais si tu insistes ^^

    • Répondre Anne-Laure 4 février 2014 at 23 h 54 min

      Mais oui mais oui, tu as raison sur le volet social ! Du coup pour le tester, je viens de t’ajouter Msieur Piou !

  • Répondre La Grenadine 4 février 2014 at 19 h 53 min

    Je t’imagine bien faire les cents pas dans ton salon pour avoir ton quota de pas. xD

    C’est vrai que le prix rebute un peu, mais j’avoue que ça me plairait bien de pouvoir tracker ce que je bois (j’arrive péniblement à un verre d’eau par jour quand je me force, peut-être que ça me motiverait plus ?) et voir ce qu’il se passe dans mon sommeil (je suis somnambule, ça serait intéressant de connaître la fréquence) (et puis comme toi, je suis fatiguée dès le lever. ‘^^ )

    • Répondre piouPiouM 4 février 2014 at 22 h 44 min

      @La Grenadine : haha, j’avoue les avoir fait au début pour atteindre mon objectif les jours à sédentarité aigüe ^^’

      Pour suivre ta consommation d’eau, tu peux t’inscrire gratuitement à un service comme http://www.myfitnesspal.com/fr qui offre, entre autres choses, de tracker le nombre de verre d’eau bu. D’ailleurs, il est possible de coupler son compte MyFitnessPal à son compte Fitbit pour avoir une idée plus précise du nombre de calories consommées.

      Concernant le sommeil, c’est juste génial. Mais clairement, le Fitbit Flex est plus adapté que le One pour cette tâche. En effet, le One doit être glissé dans un brassard à porter au poignet la nuit. Rien de gênant, les six premiers mois : le scratch de mon brassard n’accroche plus grand chose, si bien que je me retrouvais chaque matin à chercher mon Fitbit dans le lit (ou comment imiter son un chat la couette…).

      • Répondre Myrtille 4 février 2014 at 22 h 50 min

        Je m’incruste dans la conversation … pour le sommeil j’avais testé une appli gratuite sur iPhone, hyper précise mais un peu lente lors de l’analyse, car carrément elle enregistrait les ronflements (mais non je ne ronfle pas du tout !!!) et surtout la respiration et du coup c’était très précis sur le moment de l’endormissement (et elle alerte lors de l’analyse si tu fais des aphnés du sommeil) … par contre faut être seul(e) dans son lit car tu pose ton iphone sur ton metelas à côté de ton oreiller … et si y’a 2 dormeurs, ça déconne ^^

        • Répondre Myrtille 4 février 2014 at 22 h 51 min

          Oups >>> iSommeil c’était son petit nom

      • Répondre Anne-Laure 4 février 2014 at 23 h 58 min

        Vas-y, comment tu fais le chat ?! 😉

    • Répondre Anne-Laure 4 février 2014 at 23 h 58 min

      (non, je n’avouerai pas que j’ai sillonné le salon devant Top Chef hier soir pour mes 142 pas manquants… :p)
      Pour compléter la réponse de Myrtille et piouPiouM, tu as aussi l’appli Water Your Body qui te permet de traquer ta consommation d’eau. The Green Geekette en parle juste là : http://www.thegreengeekette.fr/detox-alimentation-equilibre-eau-citronnee/

  • Répondre The Green Geekette 5 février 2014 at 5 h 26 min

    Oh ba merci pour le lien, je l’avais même pas vu avant de décider de commenter ton article. 😉 Il tombe à pic, je vient d’offrir un Fitbit Flex à mon papa pour son anniversaire. En effet il a fait une flébite à Noël alors je trouvais que c’était une bonne idée pour le motiver à se bouger et à marcher suffisamment chaque jour. Je vais voir si ça lui est autant utile qu’à toi et si ce n’est pas trop geek pour lui. ^^

    • Répondre Anne-Laure 12 février 2014 at 10 h 35 min

      De rien pour le lien ! Elle a l’air bien pratique cette appli.
      J’espère que ton papa s’est bien remis de cette petite mésaventure des fêtes. En tout cas, c’est une bonne idée le Fitbit Flex pour le booster !

  • Répondre Ces drôles de manies gourmandes | Rue Rivard 7 février 2014 at 8 h 06 min

    […] avoir papoté forme, si l’on parlait de gourmandise par ici ? Mais d’une gourmandise un peu […]

  • Répondre Fitbit Flex pour perdre mes grosses fesses! | Sur un Boeing Bleu de MerSur un Boeing Bleu de Mer 27 mai 2014 at 17 h 48 min

    […] dès les premiers jours du printemps. Et puis, j’ai lu le billet de Anne-Laure sur Rue Rivard vantant les mérites de son Fitbit Flex pour les non-sportives et c’est comme ça que je me suis intéressée à ces nouveaux […]

  • Répondre Rue Rivard » Blog Archive » Fitbit Flex, le bilan 8 mois plus tard 16 septembre 2014 at 8 h 04 min

    […] début d’année, je vous présentais l’étrange bracelet traqueur d’activité qui ornait mon poignet gauche. Depuis, le Fitbit Flex est toujours à sa place. Il a changé de […]

  • Partagez vos pensées