Lecture

Échappées littéraires #3

28 février 2012
Library

Étendue sur la plage, les doux rayons du soleil chauffent sa peau, lui faisant oublier sa couette tellement désirée là-bas, dans ce pays où l’hiver est encore roi. Quelques grains de sable jouent au détour de ses doigts de pieds élégamment peinturlurés, tandis qu’un crabe téméraire ose se glisser en dehors de sa chaumière. Une douce brise accompagne la mélodie des vagues allant et venant, elles aussi, profiter de cette sérénité. Mais c’est une toute autre musique qui la berce et l’emporte… Celle des pages qui se tournent avec appétit et impatience. Celle des mots qui se croisent et s’enlacent pour ouvrir les portes d’un autre monde, remonter le temps ou évoquer une réalité parallèle.
Aaah que seraient ce tableau, les vacances sans quelques kilos de livres dans les bagages ?
À l’occasion d’une échappée dans les nuages ou d’une séance de lézardage, ces univers se sont mêlés sous mes yeux assoiffées de découverte…

Deux sœurs pour un roi – Philippa Gregory
★★★★☆

Deux Soeurs Pour Un Roi - Philippa GregoryDu côté de la couv’ : « Je serai sombre, française, à la mode et difficile ; vous serez douce, ouverte, anglaise et belle. Quelle paire nous formerons ! Quel homme pourra nous résister ? » Tels sont les premiers mots prononcés par Anne Boleyn à l’endroit de sa sœur Marie quand elle la rejoint, en 1522, à la cour d’Angleterre. Introduite au palais de Westminster, à l’âge de 14 ans, Marie Boleyn séduit le roi Henri VIII auquel elle donnera deux enfants. D’abord éblouie par le souverain, elle comprend qu’elle sert d’appât au milieu des complots dynastiques. Quand l’intérêt du roi pour elle s’émousse, Anne est chargée de le séduire à son tour. Désir, haine, ambitions, trahisons.

Mon verdict : poussée par les deux premières saisons de la série The Tudors, j’avais envie d’en savoir davantage sur cette femme manipulatrice et séductrice, mais oh combien intelligente, qui changea la face de l’Angleterre au XVIe siècle. Cette fresque historique m’aura surtout dressé le portrait d’un amour rival entre les sœurs Boleyn ; l’histoire romancée étant racontée du point de vue de son aînée, Mary. Pour les détails historiques qui ne relèvent pas de la couche du roi, on repassera ou on suivra le conseil de Luxe & Vintage et on lira « Une reine pas très catholique » de Dominique Muller. Mais pour se distraire à la cour d’Angleterre, ce livre fait bien l’affaire !

 

The Hunger Games – Suzanne Collins
★★★★★

The Hunger Games - Suzanne CollinsDu côté de la couv’ : Imaginez un lointain futur, des États-Unis dont il ne reste plus que douze districts. Imaginez que tous les ans soient organisés des Jeux de la Faim, que le district vainqueur bénéficie d’un approvisionnement plus favorable en nourriture. Tout cela reste acceptable. Ce qui l’est moins, c’est la nature de ces jeux. Deux enfants de 12 à 18 ans sont tirés au sort dans chaque district et livrent combat dans l’arène. Il n’y a qu’un seul gagnant : celui qui survit… Le tout organisé comme un grand spectacle, une véritable télé-réalité de l’horreur, et imposé à la population. Katniss s’est portée volontaire pour remplacer sa petite sœur tirée au sort et va refuser de se plier à cette mascarade sordide.

Mon verdict : une saga qui n’est pas sans rappeler le film japonais Battle Royale et dont l’histoire prenante, la tension omniprésente, le rythme effréné et les personnages attachants et combatifs m’ont scotchée aux pages. Les émotions sont là, sans jamais tomber dans le sirop sentimental de Twilight ; et l’essence de ces terribles jeux nous ramène à notre société, dans laquelle la télé-réalité a fait de nous des voyeurs, parfois sans pitié. En espérant que la première adaptation cinématographique qui pointe prochainement le bout de son nez sur nos écrans conserve cette dynamique et que l’action (comprendre le triste sort et la fin violente de certains participants) n’ait pas été trop lissée au profit d’une audience plus jeune et plus large. Mais quand on sait que la scénariste n’est autre que l’auteur de l’œuvre, nous voilà presque rassurés !
Ce livre est le premier opus d’une trilogie, dont j’ai dévoré le deuxième tome en quatre jours, avant de m’attaquer, avec un certain pincement au cœur, au dernier volet. Je me garderai bien de vous en livrer les synopsis, pour ne pas spoiler certains rebondissements !

 

Maintenant c’est ma vie – Meg Rosoff
★★★★☆

Maintenant C'est Ma Vie - Meg RosoffDu côté de la couv’ : A l’en croire, la vie n’a pas été rose pour Daisy, jeune américaine : sa mère est morte en la mettant au monde puis sa marâtre l’expédie chez des cousins inconnus, au fin fond de l’Angleterre, pour son bien naturellement ! En fait, il s’agit d’assurer la tranquillité de son père, de la belle-mère et de leur nouveau-né. Arrivée en terre inconnue, elle découvre une famille où il fait bon vivre, un milieu fantasque mais empreint de spontanéité et de douceur. Mais la guerre arrive bientôt, une guerre sans visage, d’abord lointaine. Dépourvue de figure parentale, la fratrie, dans un premier temps, vit cette période de confusion dans une bulle de bonheur absolu, loin du monde, hors de toutes conventions morales…
Bientôt, cette guerre les rattrape, les sépare et montre sa vraie nature.

Mon verdict : un roman jeunesse écrit simplement mais qui n’en est pas moins dur et bouleversant. J’ai mis un certain temps à me plonger dans le récit, gênée par le ton parfois trop juvénile et familier de l’écriture… jusqu’à ce que celui-ci me rattrape, ne me lâche plus, me file la chair de poule, imbibe mes yeux de quelques larmes salées et me laisse silencieuse dans la chaleur de ma confortable chambre, alors que les atrocités de la guerre sont livrées à cru et sans détour par le personnage.

 

La reine des lectrices – Alan Bennett
★★★☆☆

La Reine Des Lectrices - Alan BennettDu côté de la couv’ : Que se passerait-il outre-Manche si Sa Majesté la Reine se découvrait une passion potin la lecture? Si, d’un coup, rien n’arrêtait son insatiable soif de livres, au point qu’elle en vienne. à négliger ses engagements royaux? C’est à cette drôle de fiction que nous invite Alan Bennett, le plus grinçant des comiques anglais. Henry James, les soeurs Brontë, Jean Genet et bien d’autres défilent sous l’oeil implacable d’Elizabeth, cependant que le monde so British de Buckingham Palace s’inquiète. Du valet de chambre au prince Philip, tous grincent des dents tandis que la royale passion littéraire met sens dessus dessous l’implacable protocole de la maison Windsor.

Mon verdict : une légère déception comme première impression. Après en avoir tant entendu parler et avoir lu tellement de billets à son sujet, je m’attendais à une petite bombe humoristique. Mais l’écriture d’Alan Bennett est bien plus fine que cela… Elle met en lumière le pouvoir de la lecture qui, peu à peu, envahit ses plus récents disciples, qu’ils soient domestiques ou Reine d’Angleterre. À méditer. Quant à la chute, elle est si habile. Mais chuuuut ! (oui, j’ai avalé un clown au petit-déjeuner…)

Ma table de chevet a encore de quoi se nourrir quelques temps avec le troisième tome des Hunger Games Mockingjay, l’intégrale des contes de Grimm qui est toujours là et La Couleur des Sentiments de Kathryn Stockett ; mais si vous avez des escapades littéraires à me recommander, je suis toute ouïe !

Crédits photo d’entête : We♥it

Vous aimerez aussi

10 commentaires

  • Répondre letizia 28 février 2012 at 9 h 06 min

    je suis dans une période de non lecture en ce moment à part mon bouquin sur Marilyn qui se lit assez facilement, j’ai des périodes comme ca et toi?
    « maintenant c’est ma vie » est le seul que je pourrais lire sans décrocher je crois!
    bise

    • Répondre Anne-Laure 28 février 2012 at 9 h 42 min

      Oui ça m’arrive aussi ; généralement j’alterne les périodes 100% lecture et 100% série quand je suis crevée. Ces temps-ci, c’est lecture ! Mais je n’ai aucun mérite, j’étais en vacances :)

  • Répondre Marie 28 février 2012 at 11 h 03 min

    Moi aussi j’ai du mal à lire en ce moment, pourtant ça n’est aps faute d’avoir de quoi faire, j’ai un gratte ciel sur ma table de nuit mais je n’arrive pas à m’y mettre

    • Répondre Anne-Laure 28 février 2012 at 11 h 11 min

      Il y a un temps pour tout ; tu te rattraperas plus tard. Rien ne sert de se forcer…

  • Répondre Faust'in 28 février 2012 at 11 h 12 min

    Hunger Games est sur ma table de chevet. A force d’entendre Luxe and Vintage me venter les mérites de cette trilogie, j’ai fini par succomber ^^ Et sinon pour éviter la tonne de bouquin pour tes voyages, pense au Kindle Mouahhhh ^^

    • Répondre Anne-Laure 28 février 2012 at 12 h 45 min

      Ah ah, mais elle a raison la miss Luxe and Vintage ! 😉
      Pour le Kindle, t’inquiète j’y pense très très fort depuis ton article… Et euh, mon anniversaire est dans 2 mois et demi… Jdis ça, jdis rien. Héhé

  • Répondre Laurelas 29 février 2012 at 23 h 59 min

    Extremement fort & incroyablement près! Bon, je triche, j’ai pas fini de le lire… Comme si j’avais le temps!

    • Répondre Anne-Laure 2 mars 2012 at 16 h 05 min

      C’est pas grave, si tu me le recommandes en cours de lecture, c’est qu’il est sûrement top. Et hop, dans ma PAL !

  • Répondre Luxe & Vintage 20 mars 2012 at 15 h 05 min

    Tout d’abord : merci pour la mention ! (c’est dire depuis combien de temps je n’étais pas venue sur cet espace…je pars me cacher très loin !) Effectivement, je n’ai pas aimé, voire carrément détesté le portrait d’Anne qui est brossé dans ce roman (mais dès qu’il s’agit d’Anne, je perds toute notion de rationnalité ^^). En lecture, je te conseillerais A la croisée des mondes (et non pas l’horrible film à l’origine de la faillite de « New Line »…) Il y a plusieurs niveaux de lectures et pour des romans dits « jeunesse », je les trouve très adultes 😉 C’est la première fois que j’ai eu du mal à dire au revoir à des personnages :(

    • Répondre Anne-Laure 21 mars 2012 at 23 h 02 min

      De rien pour la mention ! Merci à toi pour tes conseils. Quand on ne connaît pas son histoire, on pourrait gober le livre tel quel. Alors je suis heureuse que tu m’aies donné ton avis.
      Pour l’instant, j’ai juste lu le premier tome de « À la croisée des mondes ». J’ai mis un certain nombre de pages à rentrer dans l’histoire et une fois Lyra partie pour le Nord, je l’ai dévoré. Il faut que je file découvrir les deux autres tomes. Mais à chaque fois, un petit malin me les pique sous le nez à la bibliothèque ! :)

    Partagez vos pensées