Gourmandises

Une semaine sous le signe de la gourmandise

9 juin 2015
Chicorée Leroux X Pourcheresse

Juste avant de partir pour un long séjour à Montréal, Lyon a tenu à me rappeler combien elle était une ville gourmande. Sa façon à elle de me retenir ? Plutôt une belle façon d’en profiter ! Au lieu de mettre à jour mon portfolio et de préparer ma valise, j’ai passé mes dernières soirées d’avril à goûter, grignoter, manger et déguster. Et du dicton de ce joli mois de printemps, je n’ai choisi de garder que le mot « découvrir » pour l’interpréter dans un tout autre sens… Celui des rencontres et des découvertes !

Découvrir la chicorée

Je dois l’avouer, pour moi, la chicorée c’était juste cette alternative un peu floue au café, cet « ami du petit déjeuner » que certains choisissent d’adopter. Mes connaissances en la matière n’allaient guère plus loin. Je ne savais pas vraiment d’où la chicorée provenait, à quoi elle pouvait ressembler ni même ce qu’elle pouvait goûter. Alors quand j’ai reçu cette invitation de Chicorée Leroux à venir découvrir ses produits à l’Atelier des Chefs, dans des recettes concoctées par le chef Nicolas Pourcheresse (le lillois de la dernière saison de Top Chef, celui-là même avec son passé de globe-trotter et son look de viking), ma curiosité gourmande a pris le dessus.

Chicorée Leroux X Pourcheresse
Salade de tomates Green Zebra à la sauce chicorée-soja, sardine crue et carpaccio de fraise, mousse de merlan à l’huile de noisette, crème de châtaigne au crumble de chicorée ou encore décadente mousse au chocolat maxi fondante aux noix de pécans caramélisées (mais pas très photogénique)… Au travers de dégustations généreuses et surprenantes, j’ai pu découvrir que la chicorée n’était pas seulement cette solution déshydratée prête à se glisser dans nos tasses. Sous forme liquide, elle joue les assaisonnements pour s’associer à nos recettes d’entrées, de plats ou de desserts, en y laissant une pointe d’amertume.

Chicorée Leroux X PourcheresseChicorée Leroux X Pourcheresse

Découvrir la table d’hôte 2.0

Le temps d’une soirée, Antoine, gourmand blogueur surnommé Le Glouton, s’est emparé des cuisines du Geek and Food de Quentin pour faire voyager nos papilles à travers ses périples autour du globe. De sa Bourgogne natale et de ses diverses escapades en Italie, Espagne, Louisiane ou Roumanie, il a ramené des recettes à se rouler par terre… Courgettes marinées au citron et farcies de ricotta à la menthe, roulés d’aubergines grillées ricotta-parmesan-huile de truffe blanche, zacusca (caviar de poivrons rouges rôtis au miel), crevettes rémoulade ou encore arancini à la moelle. Dans un bel appartement croix-roussien, nous avons été une belle brochette de chanceux à pouvoir goûter ces délices, tout en découvrant Vizeat.

Découverte de Vizeat
Et oui, si Antoine a joué les hôtes pour cette soirée, c’était dans le cadre d’une présentation de Vizeat… Une start-up française qui propose à travers son site web de mettre en relation des hôtes aimant cuisiner et des gourmands adorant déguster. Un genre d’AirBnB où le lien ne se créerait pas autour d’une nuit chez l’habitant, mais d’un repas chez celui-ci. Vous adorez préparer de bons petits plats et faire découvrir vos recettes ? Vizeat est l’occasion d’inviter chez vous un épicurien curieux de goûter de nouvelles choses. À l’inverse, vous adorez découvrir la cuisine locale lorsque vous voyagez ? Vizeat est actuellement présent dans de nombreux pays, vous permettant de vous inviter à la table d’un hôte local. Un chouette concept pour faire de nouvelles rencontres et découvertes gourmandes !

Découverte de VizeatDécouverte de VizeatDécouverte de VizeatDécouverte de Vizeat

Découvrir le jambon de Parme

Jeudi, jour du… jambon ! Si, si je vous assure. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai rejoint les alléchantes Halles Paul Bocuse sur l’heure du déjeuner. Au comptoir de la boutique Ciao Ciao, bercée par les odeurs et les couleurs de produits italiens, je suis partie à la découverte du jambon de Parme. Un jambon sans conservateur ni additif. Un jambon affiné durant 18 ou 24 mois ; ce qui ne lui donne définitivement pas la même saveur (Logique vous me direz ! Mais je n’y avais jamais prêté attention et surtout, je n’avais jamais dégusté les deux à la suite pour remarquer ces différences gustatives. Mais ça, c’était avant !) En bref, un jambon qui m’a donné encore plus envie de passer quelques jours en Italie après la folie du mariage et du déménagement, et avant de quitter ce bon vieux continent !

Dégustation de jambon de Parme

Découvrir la Jambonista qui sommeille en moi

Quand je vous écrivais que jeudi était le jour du jambon… À l’heure où d’ordinaire je sue à la salle de sport comme une pomme de terre en robe des champs dans les braises du barbecue (oui, je sais j’ai été très inspirée, j’avais le ventre vide en tapant ces mots !), j’ai retrouvé l’équipe pleine de bonne humeur de Geek & Food pour une soirée Aoste entre Jambonistas. La Jambonista est cette femme active, épicurieuse et gourmande qui ne se contente pas de quelques morceaux de légumes crus en guise d’apéro. Bonne vivante, elle dit oui à la charcuterie et déniche de belles idées pour agrémenter ses soirées, brunchs ou pique-niques de quelques jambons crus, viande des Grisons et chorizo. Un profil qui me parle ! Sans oublier que la Jambonista, elle est bourrée d’humour et sort des catchphrases en partance pour devenir des phrases cultes…

Soirée Jambonista
Dans un sublime appartement avec vue sur la Saône, nous nous sommes livrés à une dégustation de jambons affinés et de tapas originaux que j’ai bien hâte de refaire à la maison. Surtout ces tartelettes à la crème de petits pois, menthe et ricotta, surmontées de rubans de chorizo. Une belle dose de saveur et de fraîcheur. Et puis, nous avons eu droit à un très chouette atelier DIY… Customisation de planches en bois. Une idée géniale. J’ai peinturluré ma précieuse avec les couleurs du mariage et je compte bien lui faire traverser l’Atlantique pour mes futurs 5 à 7 (comprendre apéros et afterworks hein ! Pas un plan câlin…) montréalais. Et pour prolonger ce marathon gourmand, c’est avec un sac rempli de produits que nous sommes repartis.

Soirée JambonistaSoirée JambonistaSoirée JambonistaSoirée JambonistaSoirée JambonistaSoirée Jambonista

Une sacrée belle semaine !

Vous aimerez aussi

4 commentaires

  • Répondre Melodie 10 juin 2015 at 9 h 45 min

    Découvrir de nouvelles adresses/évènements gourmands est vraiment le meilleur moyen de faire ses adieux à une ville! Et quelles dégustations!

    • Répondre Anne-Laure 11 juin 2015 at 8 h 53 min

      Ouiii ça me permet d’en profiter à fond ! :)

  • Répondre letizia 10 juin 2015 at 20 h 01 min

    miam miam je veux des semaines comme ca tout le temps!

    • Répondre Anne-Laure 11 juin 2015 at 8 h 54 min

      J’avoue, je poursuivrais bien aussi ce marathon gourmand ! J’ai d’ailleurs commencé une liste des adresses à tester avant de déménager… #gourmandeinvétérée

    Partagez vos pensées