Beauté et bien-être, Me, myself and I

Je t’ai dans la peau…

13 juillet 2012
Tattoo

Il y a deux ans et demi maintenant, comme pour me réchauffer d’un hiver trop long et trop rude, j’ai adopté un bijou de peau indélébile. Mon poignet s’est imprégné d’encre noire pour un petit bout de temps. Je ne saurais dire pour toujours ; je n’ai pas encore trouvé la fontaine de Jouvence !
Une fois l’estomac bien rempli d’un brownie chocolat-beurre de cacahuètes, comme seule Juliette sait le faire, l’aiguille a entamé son tracé dans mon épiderme pour un souvenir de Montréal qui restera gravé en moi. Si par malheur, un jour, j’oublie le goût de la poutine ou la recette du pouding chômeur (achevez-moi !), je sais que ce souvenir là je ne suis pas prête de m’en défaire.

Pour celles et ceux qui se poseraient la question, mon tatouage représente un arbre de vie, protégé dans un cercle ; symboles de nombreuses légendes, cultures ou religion. Pour leur interprétation, je vous laisserais chercher du côté de notre ami Google. Quant au pourquoi du comment que parce que quand quoi où j’ai choisi ça… je le garde pour moi !

Comme à bon nombre de personnes tatouées, on m’a souvent posé les mêmes questions… Et comment tu feras au travail ? Et quand tu seras vieille ?
J’ai la chance de travailler dans un domaine plutôt créatif et ouvert d’esprit où jamais je n’ai eu à le cacher. Et j’ai envie de dire, il fait désormais partie de moi ; au même titre que n’importe quel grain de beauté. Quant à la vieillitude… Et bien vu le nombre croissant de peaux encrées, on pourra former une chouette communauté de papis et mamies cool !

Comme le voyage, le tatouage est un virus.
Dès la chaleur de la brûlure passée – c’est ainsi que j’ai ressenti la douleur du tatouage, si je puis dire « douleur » (les filles, c’était plutôt comme une épilation à l’épilateur électrique). Dès la sensation de brûlure passée donc, on pense déjà au prochain. Si des idées me trottent déjà dans la tête, je ne suis encore ni sûre de l’emplacement ou du modèle, ni prête à repasser sous l’aiguille.
Alors en attendant, je fouille et je farfouille.

À ce sujet, le premier livre des éditions Noire Méduse, dédiées à la culture Tattoo est une réelle source d’inspiration.
La Veine Graphique
La Veine Graphique présente la crème du tatoueur ; une quinzaine d’artistes talentueux au style audacieux, moderne, inédit et pourtant reconnaissables entre mille.
NoonLionel FahyYann Black

Si je louche sur bien des images de ce bel ouvrage, je ne pense jamais sauter le pas pour de si grosses pièces. Mais les envies ne me manquant pas, je me verrais bien collecter ici et là quelques petits cailloux, semés sur mon corps par le Petit Poucet, au fil des décennies.
Et voici à quoi cette mosaïque pourrait ressembler…

Tattoo Burton

Tattoo Plume

tattoo Hermes

Tattoo Noeud

Tattoo Lines

Tattoo Keyhole

Tattoo Words

Tattoo Birds

Tattoo Pissenlit

Tattoo Circles

Tattoo Hearts

Tattoo Ancre

Et vous, êtes-vous déjà passé sous l’aiguille ?
En avez-vous envie et que vous feriez-vous tatouer ?

Crédits photos : Noire Méduse, We♥it, Pinterest, Laser Tattoo, We♥it, Pinterest, We♥it, We♥it, We♥it, Pinterest, Pinterest, Pinterest, We♥it.

Vous aimerez aussi

43 commentaires

  • Répondre letiziabarcelona 13 juillet 2012 at 8 h 10 min

    un arbre de vie , c’est très beau! moi je ne suis pas prete de passer à l’acte même si certains sont trop chouettes!

    • Répondre Anne-Laure 13 juillet 2012 at 8 h 17 min

      Oh oui, mieux vaut être bien sûre de soit avant de sauter le pas ! :)
      En attendant, j’ai adoré tes tatouages éphémères ; surtout la plume de paon…

  • Répondre Laeti 13 juillet 2012 at 8 h 20 min

    Oh Yann Black comme référence, très bon choix :) J’ai rdv en septembre pour mon premier tattoo! Même si cela fait plusieurs années que j’en avais l’envie, je ne me suis réellement décidée que maintenant car j’ai enfin trouvé le tattoo qui me correspond et qui est en lien avec cette année 2012, où tant de changements se sont passés dans ma vie :) Les idées ne manquent pas, donc sujette à la même contamination :)

    • Répondre Anne-Laure 13 juillet 2012 at 9 h 23 min

      Génial !!
      Comme ce n’est pas encore fait, je ne te demanderai pas ce que tu as choisi comme modèle ; mais par contre, je meurs de savoir où tu vas te faire tatouer. :p

  • Répondre Gwendy 13 juillet 2012 at 10 h 19 min

    Ah le tatouage, tout un débat. Ça fait bien plaisir de lire un article de quelqu’un qui prend le temps de s’imprégner de différents styles et qui ne jugent pas le tatouage uniquement au travers de certaines « bousilles » – pour reprendre le jargon du milieu – que l’on peut apercevoir dans la rue. :)

    Oui, je suis également tatouée. J’hésitais depuis mes 16 ans et le pas a finalement été franchi l’an dernier, passé 28 ans, en encrant définitivement dans ma peau ma passion pour le Japon. Le déclic final est venu lors du retour de notre voyage de noces, en 2010. J’ai encore réfléchi sur le projet plusieurs mois avant d’aller voir LE tatoueur recommandé par mon cousin, qui a un tigre splendide en dos complet.
    Lorenz a dessiné une ébauche de projet directement sur ma peau aux stylos, suivant les os et les muscles. On était en mars, le rendez-vous définitif était en juin. J’ai eu le temp de réfléchir !
    Ça fait donc maintenant plus d’un an qu’une branche de cerisiers japonais s’étend de ma hanche à mon genou gauches. Une pièce de plus de 30cm de long, entièrement cachée au quotidien….

    Comme toi, je vois le tatouage comme un assemblage de plusieurs pièces. Il se peut que je complète se premier tattoo à des moments charnières de ma vie. 😉

    • Répondre Anne-Laure 13 juillet 2012 at 10 h 25 min

      Wow ton tatouage doit être magnifique ! Sans parler de la symbolique du cerisier japonais mais aussi de ce qu’il représente pour toi. C’est ça que j’aime dans le tatouage ; qu’il soit réfléchis et signifie quelque chose pour la personne qui l’arbore.
      En France certaines mentalités doivent encore changer – allo, le tatouage n’est plus réservé aux prisonniers – mais j’ai l’impression que ça a déjà pas mal évolué. Et puis avec le nombre de personnes tatouées qui arpentent les rues, il n’y a pas trop le choix ! ^^
      Si tu avais vu à Montréal le nombre de tattoos… C’était un défilé chaque été, avec beaucoup de grosses pièces. Je pense qu’il y a quasiment plus de jeunes tatoués que non tatoués là-bas. Une expo vivante à ciel ouvert !!

  • Répondre Zélia 13 juillet 2012 at 11 h 23 min

    Comme tu le sais, je suis passée trois fois sous l’aiguille.
    Chaque fois mon tatouage a une signification particulière : un changement, une rupture, une maladie…

    Le dernier est encore en bourgeon et étonnemment c’est celui qui attire le plus de questions..Quand va t-il éclore ? mais c’est quoi en fait ? Et ça veut dire quoi ?…
    Dur dur les questions auxquels on a pas forcément envie de répondre.

    Pour le prochain j’hésite, j’ai très envie de faire quelque chose dans ce genre : http://abeautifulmess.typepad.com/.a/6a00d8358081ff69e201630181d462970d-800wi

    Ou alors l’inscription  » You are loved » écrit comme sur ce site : http://www.ohhellofriendblog.com/

    A voir donc …

    • Répondre Anne-Laure 13 juillet 2012 at 11 h 25 min

      J’aime beaucoup les inscriptions et j’y pense aussi. Mais je n’ai pas encore trouvé la phrase ou le mot clé qui pourra me suivre toute une vie ! :)

  • Répondre Cynthia 13 juillet 2012 at 11 h 39 min

    Je n’ai jamais franchi le pas, j’ai failli le faire à Miami quand j’avais 17 ans mais heureusement que j’ai attendu parce que j’aurais risqué d’aller un peu n’importe où!

    • Répondre Anne-Laure 13 juillet 2012 at 11 h 42 min

      Oh oui, mieux vaut ne pas se glisser sous l’aiguille de n’importe qui !
      J’ai été me faire tatouer chez Tattoo Lounge à Montréal, sur St Laurent. L’une des raisons de mon choix était notamment la propreté du salon ; bien loin de l’image glauque et poussiéreuse de certains. ^^

  • Répondre Marie 13 juillet 2012 at 11 h 46 min

    Moi je suis trop chochotte pour le faire et l’envie qui passe par ci par là est loin d’être chevillée au coprs. Par contre je trouve que certains sont magnifiques et très bien portés. J’aime particulièrement la plume derrière l’oreille, les hirondelles sur le poignet et les petits coeurs aux coudes :)

    • Répondre Anne-Laure 13 juillet 2012 at 11 h 53 min

      C’est que tu n’est pas encore prête. Quand tu es sûre du tatouage, le côté « chochotte » s’efface. :)
      J’ai adoré comme les tatouages que tu cites jouent avec le corps et épousent leur emplacement.

  • Répondre La Prune 13 juillet 2012 at 12 h 15 min

    J’y passe le 25 juillet pour un premier, j’ai hâte, mais j’ai peur aussi ! Je vais faire une licorne et une citation latine qui me parle bien… pour des raisons à moi, bien sûr…

    Je pense que le tatouage, s’il est fait pour de bonnes raisons, est personnel, qu’il fait parti de nous, donc moi ça ne me choque pas. Je prends ça comme quelque chose à l’intérieur de nous qui remonterait à la surface.

    et à mon boulot, ils sont prouprout (ils m’ont demandé de « faire un effort sur ma tenue » parce que jean et baskets, même si je vois personne de ma journée et que je fais que des photocopies, quand même quoi) mais je m’en fout… mon boulot ne sera pas éternel, mon tatouage, si !

    • Répondre Anne-Laure 13 juillet 2012 at 12 h 23 min

      Oh j’espère voir le résultat sur ton blog ! ^^ À quel endroit tu te fais tatouer ?
      J’aime ta vision du tatouage, et y adhère totalement !

      • Répondre La Prune 16 juillet 2012 at 9 h 56 min

        Merci bien !
        Je vais faire à l’intérieur du bras droit, un peu en dessous du poignet (un peu comme toi quoi :-) )
        Pruneau il est plutôt contre, mais il trouve que mes raisons sont bonnes, alors il va même jusqu’à me le payer :-) C’est une grande aventure quoi… j’ai hâte !

  • Répondre Audrey 13 juillet 2012 at 12 h 36 min

    Aah, j’ai lu ton article et ça m’a fait pensé à des photos de tatouages qui m’ont marqués ^^! J’aime bien m’en faire un, mais j’ai vraiment trop peur des aiguilles… donc bon.
    Je te fais partager par lien les photos de ces tatouages 😀 Bon, ils sont vraiment compliqués, et vraiment gros, mais je trouve le travail superbe !

    https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc7/577697_4032837941383_2118676559_n.jpg

    Estimation du temps de réalisation du tatouage : 2500 ans.

    https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/555345_4032844061536_2054421371_n.jpg

    https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc7/481308_4032846421595_1207093254_n.jpg

    https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/526157_4032846181589_493141058_n.jpg

    https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/522385_4032847461621_660478752_n.jpg

    Voilà, je ne sais pas si tu aimes ce genre de graphiques, mais au pire je partage ^^

    • Répondre Anne-Laure 13 juillet 2012 at 15 h 38 min

      Je trouve ces tatouages magnifiques et j’apprécie le travail des artistes. Par contre, je ne pense pas qu’un jour je me fasse tatouer quelque chose d’aussi gros. Comme je souhaite en faire plusieurs, je privilégie les petites pièces. 😀

  • Répondre Marjo 13 juillet 2012 at 19 h 46 min

    comme je connais bien cette dépendance!
    J’en ai déjà un et la j’en ai trois autres à faire mais je ne suis pas encore certaine des endroits.
    En tous cas bel article et ton tatouage est superbe 😉

    • Répondre Anne-Laure 13 juillet 2012 at 20 h 36 min

      Merci Marjo !
      Et je prends plaisir à découvrir ton blog et tes premiers pas dans la vie montréalaise. ♥

  • Répondre Freya 13 juillet 2012 at 21 h 58 min

    J’adore l’arbre de vie. J’ai déjà songé à m’en faire tatouer un avec un pentacle entremêlé à l’arbre de vie. Cependant, je n’ose pas franchir le pas, j’ai peur de regretter un jour mon acte.

    • Répondre Anne-Laure 13 juillet 2012 at 23 h 35 min

      Je te comprends. Même si aujourd’hui, il y a des techniques pour effacer les tatouages (douloureuses !), c’est une décision qui n’est pas à prendre à la légère.

  • Répondre July 14 juillet 2012 at 12 h 04 min

    J’aime beaucoup ton tatouatge et sa signification! Hâte de le voir en vrai!!

    • Répondre Anne-Laure 14 juillet 2012 at 14 h 26 min

      Merci ma belle ! :)

  • Répondre Julie 14 juillet 2012 at 18 h 28 min

    Je me tatouerai cinq hirondelles si j’ose.

    • Répondre Anne-Laure 14 juillet 2012 at 18 h 32 min

      J’adore les envolées d’oiseaux. ^^

  • Répondre Brunette n°1 14 juillet 2012 at 18 h 39 min

    Arrrgrhhh!!
    Ils sont tous trop beau ces exemples, moi aussi depuis un moment j’y pense, se sera le poignet, gauche, j’ai le dessin, mais pas encore trouvé le tatoueur avec qui accrocher pr le réaliser! (Je sais ça parait stupide de vouloir « accrocher avec le tatoueur, mais sinon je ne pourrais pas avoir confiance) !!!

    • Répondre Anne-Laure 14 juillet 2012 at 20 h 25 min

      Ça ne paraît pas stupide du tout ! Choisir son tatoueur, c’est choisir son style… Comme pour un artiste à qui l’on commanderait un tableau.

  • Répondre cherrylou 15 juillet 2012 at 16 h 14 min

    Il est très beau ton tatouage ♥
    Et on va faire un super club quand on sera vieilles!

    • Répondre Anne-Laure 15 juillet 2012 at 20 h 22 min

      Yeaah, des supers mamies qui déchirent ! :p

  • Répondre Missfricadelle 16 juillet 2012 at 13 h 53 min

    Je ne te cache pas que j’y pense depuis près de 10 ans, sans oser faire le pas… Pourtant je bave sur tous les tatoués qui croisent mon chemin…
    Peut-être un cadeau pour mes 30 ans ?

  • Répondre Faust'in 16 juillet 2012 at 18 h 02 min

    J’aime beaucoup les traits bleus et rouges sur le poignet. Mais j’ai déjà donné à cet endroit là alors pour le prochain je vais tenté de trouver un autre lieu :-)
    J’adore le tien en tout cas …

  • Répondre Ophélie 19 juillet 2012 at 17 h 21 min

    J’aime beaucoup ton article et ton tatouage par la même occasion et le canada aussi :)
    Le mien fait parti de moi depuis octobre de l’année dernière… une longue réflexion pour un grand pas en avant et depuis je ne pense qu’à une seule chose : recommencer et vite :)
    J’aime les envolées d’oiseaux, les mots (mais c’est ce que j’ai déjà fait), les plumes, et l’univers de Burton.. A voir :)
    des bises

    • Répondre Anne-Laure 24 juillet 2012 at 8 h 53 min

      Te voilà aussi atteinte par le virus !! Bienvenue au club 😀

  • Répondre Koyangi 25 juillet 2012 at 12 h 19 min

    Bon, je ne vais plus dire que je ne me ferai jamais tatouer vu que je suis en train de changer plein de petits trucs dans ma vie que je pensais impossible et immuable… ;o) Pour l’instant, j’aime mieux les tatouages sur les autres que sur moi, mais il faut dire que je n’ai même pas de trous aux oreilles pour porter des boucles, donc, j’ai encore plein d’étapes à passer devant moi pour transformer mon corps ! ;o)

  • Répondre Ismérie 5 août 2012 at 5 h 24 min

    hooooo mais tu as vécu à Montréal en fait… bon ben tu n’as pas besoin de mes adresses alors ah ah ah ah tu connais!!

    • Répondre Anne-Laure 6 août 2012 at 10 h 52 min

      Oui, j’y ai vécu durant un peu plus de deux ans. Mais nous sommes rentrés en décembre 2010 alors il y a sûrement de nouvelles bonnes adresses à connaître. Et je suis toujours preneuse de découvertes… 😉

  • Répondre Marie 23 janvier 2013 at 11 h 41 min

    Bonjour!

    J’ai adoré ton article, et j’avoue que savoir que ça ne fait pas « si mal que ça » me réjouit!
    Je pense sérieusement m’en faire à la rentrée prochaine. J’hésitais, mais en en parlant avec des amies avec qui j’habite, on a découvert que ça nous tentait toute les trois. Depuis que je me dis que je ne passerai pas ce « cap » toute seule, je suis plus sereine, et l’hésitation c’est envolée :)
    Je pense me faire la fleur de pissenlit qui se « transforme » en oiseau. Mais en plus petit, et plutôt à la base des cheveux. Je ne sais pas trop si ça donnera bien… Mais j’adore la symbolique!

    • Répondre Anne-Laure 24 janvier 2013 at 9 h 44 min

      Ravie d’avoir pu te rassurer un peu !
      Après, la douleur dépend de chacun, de son seuil de tolérance, de la taille du tatouage et surtout de son emplacement. C’est chouette de pouvoir faire ça à plusieurs. Ça aide à relâcher un peu de pression.
      En tout cas, je te souhaite une belle expérience et tu verras… cela devient vite addictif. :)

  • Répondre Nos amours encrées | Rue Rivard 28 mai 2013 at 15 h 44 min

    […] nous ne sommes pas les seuls ! Voici quelques images inspirantes de tatouages amoureux, croisées au détour de nos […]

  • Répondre Marie 30 mai 2013 at 17 h 03 min

    Magnifique arbre. Il me fait penser à un pendentif petit arbre en bois d’olivier que j’ai acheté à Nice il y a bien longtemps.
    Mosaïque super jolie (et la serrure est presque flippante de réalisme !)
    J’ai souvent pensé à m’en faire, mais je n’ai pas sauté le pas et maintenant je crois que l’Homme n’est pas fan des tatoos…

  • Répondre Lili 3 juin 2013 at 23 h 51 min

    Ah.. Juliette! Le meilleur chocolat chaud de toute ma vie! Tout simplement merveilleux! Je passe un peu en touriste mais ton blog est vraiment merveilleux et me rappelle trop de souvenir du Québec! Merci pour ça!

  • Répondre Marinette 24 août 2013 at 15 h 53 min

    Bonjour, je trouve ton tatouage très sympa . Concernant la symbolique , c’est très intéressant. L’arbre de la vie, l’existence , les valeurs profondes ancrée dans la terre , le renouvellement perpétuel , on lui trouvera chacun un sens . Je ne sais pas d’ou t’es venu l’idée de te faire tatoué celà , pour ma part, c’est la rencontre d’un magnifique pendentif ( arbre de vie ) qui m’a fait m’attacher à se symbole . Comme un centre d’énergie, il m’est désormais essentiel au cou , et c’est assez rigolo car ça intrigue énormément de personne.
    Je n’ai pas encore de tatouage, mais j’y réfléchit très sérieusement. La représentation des 7 chakras sur la colone vertébrale est une idée. J’aimerai que mon tatouage fasse partie intégrante de ma personne et de ma philosophie de vie. J’aimerai qu’il represente la sagesse , la pureté et le beauté de la vie . Comme une hommage à celle ci .

  • Répondre julie 24 août 2013 at 16 h 14 min

    j’ai un faible pour le pissenlit avec l’envolé des oiseaux qui suit. Je voudrait l’avoir seulement en bas du dos et qui remonte legerement le seul probleme est que je n’ai que 15 ans et que je crains fort que l’idée déplaise à mes parents :/ j’avais aussi pensé a une petite étoile noir au creux du poignet :)

  • Partagez vos pensées