Gourmandises

Première danse au bal gourmand avec Actifry

24 janvier 2012
Actifry - test in progress

Par un bel après midi de décembre, dans une pièce voûtée dominée par l’éminent épineux et où la tentation d’une armée d’oursons en guimauve et d’escargots chocolatés se faisait salivante, le Père Noël me remit entre les mains cet énorme paquet.
Sous le papier que l’on déchire toujours avec regret (non pas de découvrir ce qu’il s’y planque, mais de s’en prendre à un si joli papier cadeau), je découvris ce drôle d’ovni…

Actifry

Des rondeurs aux allures de soucoupes ; une baie vitrée pour satisfaire ma curiosité ; des mots qui plaisent à mon oreille – « plaisir », « diététique », « vitalité » ; une face de lune qui semble se délecter ; quelques touches de vert et cette étrange cuillère. Cette unique cuillère qui nous promet monts et merveilles gustatifs pour peu qu’on la nourrisse de quelques millilitres d’huile de notre choix.
Vous l’aurez compris (et puis mon titre dévoilait un peu l’affaire !), ce gourmand de Père Noël a déposé une friteuse Actifry SEB sur mon plan de travail.

ActifryActifry

1 kilo de frites fraîches moyennant une cuillère d’huile ?
Voilà une affaire qui semble rouler !
Oh, mais le paquet cacherait-il une deuxième cuillère… On m’aurait menti sur les quantités de gras à fournir ?
Que nenni ! Cette petite réplique du doseur n’est autre qu’une clé USB recelant d’une soixantaine de recettes. Frites à la noix de coco, poutine plus diététique et autre chaudrée de palourdes me remémorent mes lubies gustatives du moment, ces deux années outre-Atlantique et cette escapade bostonienne le temps d’un week-end pascal.
Mais Père Noël, le livre était-il ciblé ? Il semble avoir été écrit pour mon estomac !

Bon, c’est pas qu’on s’ennuie… Mais vient le temps de danser ; le moment tant attendu d’ouvrir le bal qui ravira peut-être mes papilles et celles des convives. Même si ce cavalier semble paré pour des dizaines de chorégraphies, pour l’instant, restons-en au pas de base… la frite !
Mais ancienne vie montréalaise oblige, celle-ci virevoltera au rythme de la poutine (après, promis, j’arrête d’en parler !).

Comme énoncé plus haut, SEB propose une recette à sa façon, que vous retrouverez ici. Mais ayant fait le plein de provisions avant de quitter le territoire québécois, nous nous lancerons avec notre propre musique.

Après une bonne douche et un costume de rigueur, 750 g de pommes de terre entrent en scène, sous une brise d’huile de tournesol. Elles se déhanchent et tournoient lors d’un ballet de 40 minutes, se parant d’un appétissant voile hâlé sous le coup de l’effort. Pendant ce temps là, la sauce s’échauffe et le fromage s’étire. Puis quand retentit la fin du spectacle, l’heure de la révérence a sonné !

Actifry - test in progressActifry - Slurp

À l’oeil, les frites, qui ressemblent davantage à des wedges, sont bien dorées. Si leur peau est craquante, leur cœur, lui, est fondant et goûteux. Fini la saveur omniprésente de végétaline sur le palais. Les papilles ne sont plus enveloppées de gras mais de saveur !

Alors pour ceux qui aiment leurs frites vraiment croustillantes, il va sans dire qu’une cuillère d’huile ne suffira pas. L’Actifry n’est peut-être pas votre partenaire de danse idéal. Pour les amateurs de patates, qui font un minimum attention à leur artères, c’est le cavalier idéal des soirées « fondues belges » !

Du côté de l’odorat et du toucher, les murs ne sont plus imprégnés d’un voile brillant et vous n’avez plus l’impression de vivre chez Ronald. Squatter le balcon avec votre appareil n’est plus qu’un lointain souvenir. Et chez les tympans, le moteur est bavard, certes ; mais bien moins crécelle qu’une sorbetière.

Voilà donc une première danse dénuée de faux pas et qui prédit un bal des plus gourmands !

Allez puis pour la peine, voici l’ostie de poutine home-made…

Poutine in progressÀ taaable

Ceci n’est pas un article sponsorisé ! (ou alors, seulement par ma gourmandise…)

Vous aimerez aussi

17 commentaires

  • Répondre Corinne (Couleur Café) 24 janvier 2012 at 8 h 33 min

    Serais-tu une écrivaine ? Je suis sidérée comment tu parles d’une friteuse et de frites avec des mots qui sonnent poétiques !! Chapeau ma grande ! Bises.

    PS : Même les titres de tes billets sont toujours bien trouvés !

    • Répondre Anne-Laure 24 janvier 2012 at 8 h 37 min

      Oh merci Corinne encore pour ces beaux compliments !
      Je ne suis pas écrivaine mais de tels projets titillent mes méninges, mes doigts et mon clavier. Alors tes mots me vont droit au cœur. Merci, vraiment !

  • Répondre chocoladdict 24 janvier 2012 at 8 h 41 min

    excellent ton billet
    et en mettant un peu plus d’huile tu arrives à avoir ce qui ressemble le plus à des frites maison ou pas ?
    °

    • Répondre Anne-Laure 24 janvier 2012 at 10 h 22 min

      Je suis heureuse qu’il t’ait plu
      Je n’ai pas essayé avec plus d’huile car les frites fondantes étaient parfaites pour moi. Mais d’après les échos que j’ai pu avoir, les amateurs de frites vraiment croquantes sont plutôt déçus. Peut-être qu’avec des frites congelées cela fait une différence ; je ne sais pas. :)

  • Répondre mArie 24 janvier 2012 at 13 h 17 min

    rhaaaaaaaaaaaaa, ça fait trop envie !(allez je demande ça pour mon annif … dans 4 mois ^^)
    par contre, ça prend pas trop de place ?

    • Répondre Anne-Laure 24 janvier 2012 at 13 h 28 min

      Et l’appareil est bien plus qu’une simple friteuse ; tu peux y cuisiner plein de plats et desserts gourmands. D’ailleurs, tu peux avoir un aperçu des recettes proposées juste ici : http://www.seb.fr/recettes/recherche/15_Actifry
      Pour ce qui est de la taille, c’est comme une grosse cocotte et c’est assez lourd (à cause de son moteur situé à l’arrière). Et encore, je n’ai pas le format familial !

  • Répondre Koyangi 24 janvier 2012 at 13 h 38 min

    Ta description de l’Actifry de Seb est on ne peut plus juste ! Tu as su bien mieux exprimer que moi ce que j’ai ressenti la première fois quand mon Frangin m’a servi tout fier ses frites avec « l’étrange cuillère » ;o) En poutine, ça doit être top ! Allez, la prochaine fois au Festival de la Cité à Lausanne, il faudra que je goûte !

    • Répondre Anne-Laure 24 janvier 2012 at 14 h 30 min

      Oh oui oui, je plussoie et j’applaudis avec anticipation… Il te faut goûter la poutine !
      S’il fait trop chaud, garde l’option pour la soirée plutôt qu’en journée ! 😉

  • Répondre July 24 janvier 2012 at 15 h 52 min

    Hihi j’ai vu un bout de ta tête dans le couvercle! Et comme tu m’as donné envie de frites!!!! J’en ai fait récemment au four et ça se défendait bien! Mais rien à voir avec cet appareil miraculeux j’imagine 😉

  • Répondre Cynthia 24 janvier 2012 at 20 h 29 min

    Je rêve d’en avoir une, si seulement on avait la place!

    Par curiosité tu utilises quel fromage pour la poutine?

    • Répondre Anne-Laure 25 janvier 2012 at 9 h 33 min

      Malheureusement, nous n’avons pas trouvé de fromage en grain dans le coin. :(
      Nous nous sommes donc rabattus sur la mozzarella. L’aspect est au rendez-vous, les fils de fromage fondu aussi ; mais l’effet squich squich n’a pas suivi !

  • Répondre Gaëlle 24 janvier 2012 at 22 h 25 min

    Encore joliment dit tout ça !!
    Ma mère s’est offert ce petit « bijoux » également, les frites sont vraiment à tomber et surtout pas grasse !

    • Répondre Anne-Laure 27 janvier 2012 at 16 h 05 min

      Oui, ça ça fait plaisir. Plus de raison de culpabiliser et de se priver !

  • Répondre Châtaigne 24 janvier 2012 at 23 h 35 min

    Merci pour ce retour rapide sur ce bel objet que j’aimerais bien voir dans ma cuisine 😉 En plus, tu as fini de me convaincre 😀 A pluche

    • Répondre Anne-Laure 27 janvier 2012 at 16 h 12 min

      J’espère que tu te rends compte de l’effort que j’ai dû faire pour t’apporter ce retour. Pfff obligée de manger une fournée de frites maison. Quelle plaie ! :p
      J’espère que tu ne regretteras pas ton future achat ! ^^

  • Répondre La Grenadine 26 janvier 2012 at 14 h 59 min

    Mes parents en ont une, mais c’est vrai que j’aime aussi le côté croustillant des fois, et ça malheureusement, on ne le retrouve pas assez.

    En revanche, avec des pommes de terre fraîches, avec un peu de peau dessus, si ça la dore bien, ça doit être bon !! ^^

  • Répondre Actifry addict 10 mars 2012 at 9 h 09 min

    Merci pour cet article bien détaillé, j’adore cette friteuse et je suis étonné du nombre de recettes qu’on peut faire avec ! (Merci le petit livret de recettes ^^)

    En tout cas tes frites ont l’air délicieuses :)

  • Partagez vos pensées