Prague, Voyager

À Prague, on explore…

3 août 2011
Jardin Wallenstein - Prague

Dans la série « Que voir, que faire à Prague », débutons la visite de la plus touristique des façons.
Je vous le promets, dans les jours à venir, on se la jouera accro au shopping et serial gourmande ; mais pour le moment, un peu de sérieux. Dans la capitale tchèque, il y a des incontournables où vos guêtres se doivent de traîner…

Staré Město, la Vieille Ville

Dans ce dédale de ruelles et d’allées pavées, chères à Franz Kafka, le piéton est roi. Et heureusement… Car il sera distrait le piéton !
De magnifiques bâtisses par ici, des dizaines de clochers là-haut, de curieux et envoûtants passages couverts de ce côté. Sachez-le, à Prague, vos pupilles seront mises à contribution. N’hésitez pas à vous échauffer la nuque à la sortie du lit ou à la descente de l’avion car il vous faudra lever la tête pour admirer les moindres détails de l’architecture, les magnifiques portes en bois massif, les sculptures ayant trouvé refuge sur les toits et les peintures inattendues.

Ce quartier prit son essor suite à la fondation du Château de Prague, au IXe siècle, quand les marchands s’y installèrent.
Aujourd’hui, on y trouve principalement des boutiques de souvenirs, des cafés, des absintheries, des auberges et autres restaurants. C’est bien évidemment peuplé de touristes. Mais après tout, nous aussi, nous en sommes ! Alors profitons de ces prix abordables et de ce cadre bourré de charme.

Quand l’art nouveau fricote avec le gothique et s’encanaille avec le baroque…

Vieille Ville - PragueVieille Ville - PragueVieille Ville - PragueVieille Ville - Prague

 

L’Horloge Astronomique

Vous voyez cette foule rassemblée, agglutinée au pied de la façade du vieil Hôtel de Ville ?
C’est le même spectacle, toutes les heures, de 9h à 21h.
N’ayez pas peur, approchez-vous donc un peu plus…

Vous vous tenez à présent devant la fameuse Horloge Astronomique. À chaque heure, celle-ci s’anime pour le plus grands plaisir des badauds. La mort, sur le côté droit du cadran, sonne le glas et retourne le sablier du temps. Alors, les 12 apôtres se mettent à défiler le long des deux fenêtres situées au-dessus de l’horloge. Enfin, le coq chante, mettant fin à cette bien kitsch représentation.
Allez, montre en main, cela n’aura pas duré plus de 30 sec chrono – encore plus fort que Jack Bauer !
Ça a beau être désuet, c’est un passage obligé pour tout voyageur qui se respecte. Pour autant, c’est inutile d’arriver 20 min avant l’heure pile, vous pourrez facilement vous faufiler dans la masse pour admirer le tableau.

Mon bon plan ? Siroter une sangria ou un cocktail (avec modération où vous ne verrez plus 12 mais 24 apôtres !) au Toro Negro. Vous aurez alors une vue dégagée sur l’horloge et le luxe d’un postérieur bien installé. Dommage toutefois que le propriétaire ait fait l’impasse sur les tapas !

Horloge Astronomique - PragueHorloge Astronomique - Prague

 

Le Pont Charles

Autre attraction reine de la ville, ce pont en pierre enjambe la Vltava et vous permettra de rejoindre le Château, le temps d’une magnifique traversée.

Depuis celui-ci, la panorama sur la Vieille Ville d’un côté et le Château de l’autre est hypnotisant. Les portraitistes et caricaturistes installés en quinconce avec les nombreuses statues bordant le pont, ne sont pas sans rappeler la Place des Tertres, à Paris.
Par contre, il faudra jouer des coudes pour vous frayer un chemin à travers les milliers de touristes l’empruntant chaque jour.
Parcourez-le plutôt à l’aube, pour y admirer la douce lumière de l’aurore et éviter l’abrutissant capharnaüm des visiteurs.

Pont Charles - PraguePont Charles - Prague

 

Le Jardin Wallenstein

Le Palais Wallenstein, actuel siège du Sénat tchèque, abrite un curieux jardin secret à l’imaginaire fantastique…
Laissez-vous guider par ses hautes haies impeccablement taillées, ses fontaines ruisselantes, ses statues de dieux grecs tout de bronze vêtus et ses paons, seigneurs du domaine, vagabondant à leur bon vouloir.
Là-bas, tout au fond, s’étend un étonnant mur de stalactites artificiels où se cachent êtres extraordinaires et animaux.
Une visite au cours de laquelle des dizaines d’histoires ont germé dans mon esprit rêveur…

Jardin Wallenstein - PragueJardin Wallenstein - PragueJardin Wallenstein - PragueJardin Wallenstein - Prague

 

Château de Prague

Comment passer à côté du plus grand château fort au monde (en terme de superficie) ?!
Bon, j’avoue l’avoir imaginé plus féérique, plus « Belle au Bois Dormant » qu’il ne l’est en réalité. Mais il n’en est pas moins majestueux.
Belle initiative (assez rare pour le noter) : vous pouvez entrer dans l’enceinte du château et vous balader d’un bâtiment à l’autre sans dépenser la moindre couronne. Si vous préférez explorer ses différents éléments, vous devrez alors vous acquitter d’un laisser-passer dont le prix varie en fonction du parcours effectué.

De notre côté, nous avions opté pour la « short visit » à 250 kč (environ 10€). Celle-ci comprend la visite du Palais Royal (ancienne résidences des Princes de Bohème), la stupéfiante Cathédrale Saint-Guy (de style gothique, elle nous offre de somptueux vitraux – même que les spectres de Tom Builder et Jack Jackson courraient sur son parvis), la curieuse Basilique Saint-Georges habillée de rouge et la charmante Ruelle d’Or (ancienne artère commerçante peuplée d’orfèvres puis d’artisans qui, malheureusement, recèle aujourd’hui de boutiques de souvenirs).

L’occasion de jouer les princes et princesses pour quelques heures.

Château de PragueCathédrale Saint-Guy - Château de PragueCathédrale Saint-Guy - Château de PragueCathédrale Saint-Guy - Château de PragueCathédrale Saint-Guy - Château de PragueCathédrale Saint-Guy - Château de PragueBasilique Saint-Georges - Château de PragueBasilique Saint-Georges - Château de Prague

 

Josefov, le quartier juif

Ce quartier, témoin de la ségrégation du peuple juif à Prague, m’a laissé un souvenir assez mitigé. À l’issue de cette visite, je suis restée sur ma faim ; comme si ma soif de connaissance, de curiosité n’avait pu être étanchée.

Le cimetière utilisé jusqu’en 1787, où s’enchevêtrent des milliers de stèles et où se superposent jusqu’à 12 couches de tombes, est chargé d’émotions. Ici et là, des petits cailloux et papiers sont disposés sur les pierres en guise de prières.

La visite de la Synagogue Pinkas est, quant à elle, déchirante. Sur l’ensemble de ses murs intérieurs sont inscrits les noms des 77 297 hommes, femmes et enfants qui furent emprisonnés à Terezín avant d’être déportés et tués dans les camps de concentration. À l’étage, des dessins relatent ces tragiques événements à travers les yeux des enfants retenus prisonniers. Difficile alors d’en sortir indemne.

Le tour des autres synagogues (nous n’avons pu visiter la Vielle-Nouvelle) est assez décevant. Y intégrer des expositions détaillant l’histoire, les us et coutumes de la culture juive était une bonne idée mais tout cela est décrépit et peu ludique : ici et là, s’étalent des dizaines de pages uniformes à lire, certaines vitrines ne sont même plus éclairées, les gens se bousculent pour voir quelques chose.

Bref, si c’était à refaire, j’opterais plutôt pour une visite guidée !

Cimetière de Josefov - PragueCimetière de Josefov - PragueCimetière de Josefov - PragueCimetière de Josefov - Prague

Allez, c’est tout pour aujourd’hui.
Un dernier petit conseil : mettez-vous à la diète d’ici le prochain article… Vous risqueriez de prendre quelques kilos rien qu’en regardant l’écran !

Vous aimerez aussi

16 commentaires

  • Répondre Memy 3 août 2011 at 8 h 15 min

    Merci pour cette sympathique visite virtuelle… tes photos sont vraiment belles, ça donne encore plus envie d’y aller !^^

  • Répondre chocoladdict 3 août 2011 at 8 h 41 min

    ça fait partie des destinations que j’aimerais faire en amoureux !

    • Répondre Anne-Laure 3 août 2011 at 9 h 03 min

      Je confirme ! Et sur un week-end de 3 jours, ça se fait très bien. Y’a plus qu’à caser les enfants chez papi/mamie ! 😉

  • Répondre letizia 3 août 2011 at 9 h 50 min

    depuis le temps que j’entends parler de Prague il faudra que j’y prévois un week end!
    Le Pont Charles est impressionnant !

    • Répondre Anne-Laure 3 août 2011 at 9 h 51 min

      Le Pont Charles est une véritable fourmilière. Si tu emprunte celui juste à côté, tu as toute la traversée pour toi toute seule ! ^^

  • Répondre Ines 3 août 2011 at 9 h 52 min

    Superbse photos ça me rappelle de très bons souvenirs…j’ai passé 2 WE à prague et j’ai été conquise par le charme de cette ville…J’ai bien sur visité tous les endroits dont tu parles. J’ai eu une impression de malaise dans la synagogue Pinkas avec les noms de tous ses juifs déportés inscrits sur les murs…Vivement la suite;)

  • Répondre Cécile 3 août 2011 at 10 h 57 min

    Très bel article et belles photos.

    « Alors profitons de ces prix abordables » comme quoi tout est relatif, j’ai toujours trouvé Prague cher car j’y suis venue après d’autres villes lors de plus ou moins longs séjours, ayant aussi vécu plus ou sud du pays. 😀

    L’horloge m’a déçue, j’ai trouvé que de 1) si on est pas en face on voit pas grand chose et 2) quand on me dit horloge astronomique je pense Strasbourg, j’ai préféré celle d’Olomouc aussi à celle de Prague

    • Répondre Anne-Laure 3 août 2011 at 11 h 14 min

      Oui, c’est sûr, cela dépend du point de vue depuis lequel on se place. En débarquant de France, les prix des restaurants sont très abordables. Par contre, si on revient du Pérou… ^^
      Prague étant la capitale et la ville la plus touristique du pays, j’imagine que ce doit être assez différent dans le reste de la République Tchèque. Tu as vécu où là-bas ?
      Et pour l’horloge, je confirme, c’est beaucoup d’attente pour un spectacle décevant.

      • Répondre Cécile 3 août 2011 at 15 h 17 min

        J’ai vécu à Brno, j’ai aussi avant passé 1 mois à Podebrady à une cinquantaine de kilomètres de Prague, c’est là que j’ai visité la capitale pour la 1ère fois, alors forcément quand près du chateau on voit le coca à 2€ alors qu’on le paie 50cts dans notre petite ville… avant de se dire ouais en France dans une grande ville tu le paierais bien plus cher 😉

  • Répondre July 3 août 2011 at 11 h 51 min

    Tu m’as convaincue d’y aller au plus vite et tes photos sont très belles, merci pour cette visite guidée, vivement la suite!!! Bisous ma belle!

    • Répondre Anne-Laure 3 août 2011 at 11 h 53 min

      Oh oui, offrez-vous une petite escapade avec l’Amoureux !

  • Répondre comme une grande 3 août 2011 at 11 h 54 min

    oooh ton article me rappelle de beaux souvenirs.
    J’avais été très impressionnée par le cimetière juif.

    céline

  • Répondre Koyangi 3 août 2011 at 12 h 46 min

    Je suis ravie de voir en image ce que Lui m’a raconté de Prague où il a été plusieurs fois mais n’a pas été fichu de ramener une seule photo (remarque qu’il y allait pour son travail, alors, je peux comprendre) ! Et cela confirme ce qu’il m’avait dit : c’est une ville de toute beauté ! Mais voilà, je pense que ça ne lui dira rien qu’on y aille ensemble puisqu’il connaît déjà… :o( Je me réjouis de lire la suite !

  • Répondre Julie 3 août 2011 at 18 h 19 min

    aaa Prague! ça a l’air vraiment joli ! J’espère pouvoir y aller d’ici quelques années :)

  • Répondre Faust'in 4 août 2011 at 12 h 49 min

    Une destination que je dois faire depuis un bon moment déjà. Tu me redonnes envie d’y aller.

  • Répondre Laurelas 4 août 2011 at 23 h 12 min

    Prague est sur ma liste de villes à visiter, cette liste remplie à raz-bord. Chouette entrée en matière :)

  • Partagez vos pensées