Guadeloupe, Voyager

Guadeloupe – Ces paysages que l’on n’oublie pas

6 avril 2012
Pointe des Châteaux

Comme chaque petit coin et recoin de la planète, la Guadeloupe offre des paysages inoubliables. Des tableaux façonnés par le temps, la nature, l’érosion et les désirs de la Terre et qui, en un instant, imprègnent vos pupilles et s’immiscent dans vos souvenirs. Comme si vous aviez contemplé le soleil trop longuement, vous fermez les yeux, ils sont toujours là ; gravés sur les murs intérieurs de vos paupières. Même après les avoir quittés. Même à des milliers de kilomètres, quand un océan vous sépare.

La Pointe des Châteaux est l’un d’eux. Panorama extraordinaire situé au bout du bout de la Grande-Terre ; là où l’océan Atlantique grignote la côte et où le vent souffle tel un géant haletant. On se prend à regarder au large, à scruter l’horizon à la recherche d’un signe d’une Europe lointaine. La silhouette qui se dessine face à nous est celle d’une île foulée par un certain Christophe en 1493… La Désirade.

Pointe des Châteaux

On retient son chapeau, de peur qu’il ne s’envole, attiré par l’appel des sirènes. On se sent alors tout petit, orné d’une fragilité nouvelle. On vibre aussi, au rythme des vagues qui viennent fouetter la pierre, se fracasser sur les rochers. Les plus téméraires se mesurent à leur force sur la dangereuse plage des Grandes Salines. Tandis que les autres, le sourire aux lèvres, préfèrent jouer de l’objectif et se délecter des embruns.

Pointe des Châteaux

Ici, le temps est suspendu et votre esprit transporté. Ici, vous vous évadez.

Pointe des ChâteauxPointe des ChâteauxPointe des Châteaux

Enfoui dans une jungle humide et luxuriante, il est un autre spectacle à la réputation hypnotisante. L’admirer demande son lot d’efforts car la belle se laisse désirer.

Les prétendants véhiculés doivent grimper le long d’un chemin escarpé, avant d’abandonner leur bolide et de s’enfoncer dans la forêt tropicale. Ils empruntent alors une promenade balisée et descendent, descendent durant une vingtaine de minutes qui paraissent éternelles. Une passerelle étire ses planches de bois devant eux et un bruit sourd se fait entendre. Le tonnerre ? Une fusée ? Superman ?

Non, l’une des fameuses chutes du Carbet – trio de sœurs puissantes – annonce sa présence toute proche. Les cœurs tambourinent dans les poitrines à mesure que son cri s’intensifie.
Et là, alors que les chasseurs d’émotion s’attendent à être pris de vertiges à la vue des hauteurs, un arbre déploie ses branches devant la belle… #FAIL !

Chutes du CarbetChutes du Carbet

On serait tenté de dégainer la tronçonneuse pour alléger un peu le décor. Mais après tout, la nature est ici reine ; laissons-la maîtresse en son domaine.

Et pour les aventuriers un brin frustré, il reste toujours ses deux soeurs à visiter. (accès possible en fonction de l’avancée des travaux de restauration et des conditions météorologiques – renseignez-vous avant !)

Chutes du Carbet

Vous aimerez aussi

19 commentaires

  • Répondre Zelda 6 avril 2012 at 12 h 28 min

    J’ai passé 8 mois quand j’avais 6 ans en Guadeloupe et j’ai de très bons souvenirs de cette île ! C’est vrai que parfois les vagues sont énormes, parfois même la mer est toute calme, puis tout d’un coup un énorme vague arrive, elle est très imprévisible la mer des Caraiïbes !
    Très jolies photos.
    Bises

  • Répondre Cynthia 6 avril 2012 at 12 h 47 min

    C’est vraiment superbe, c’est une chance qu’ils n’aient pas massacré les littoraux comme dans certaines îles des caraïbes.

  • Répondre Corinne (Couleur Café) 6 avril 2012 at 13 h 27 min

    Superbe paysage en effet !! Tu as dû savourer chaque seconde de tes vacances là-bas !!

    • Répondre Anne-Laure 6 avril 2012 at 13 h 54 min

      Oui, je te le confirme ! :)
      Tout ça me semble tellement loin et irréel aujourd’hui, comme si j’avais rêvé ce voyage.

  • Répondre Stacey 6 avril 2012 at 14 h 03 min

    C’est que mon île a du succès sur Hellocoton ces temps-ci ! Et je ne peux m’empêcher de cliquer dès que je lis « guadeloupe »… Merci pour les photos! Ca me rend toute chose, de voir mon île qui est si loin de moi et qui me manque tellement. Je suis heureuse aussi de voir qu’elle plaît tant :) Karukera, mon île papillon!

    • Répondre Anne-Laure 6 avril 2012 at 14 h 53 min

      Ton île est décidément un magnifique paradis. J’espère que l’on continuera à entretenir et protéger ses superbes sites !

  • Répondre LadyMilonguera 6 avril 2012 at 15 h 43 min

    Quels sites extraordinaires !

    • Répondre Anne-Laure 6 avril 2012 at 16 h 51 min

      On se sent tout petit, toute chose face à eux ! :)

  • Répondre Faust'in 6 avril 2012 at 22 h 58 min

    Du bleu, du vert … Tes photos sont sublimes et donnent envie de partir tout de suite !

    • Répondre Anne-Laure 7 avril 2012 at 9 h 50 min

      Merci ! J’espère qu’elles t’auront autant fait voyager que tes billets en Tunisie pour moi !

  • Répondre letizia 8 avril 2012 at 11 h 45 min

    c’est superbe; j’aime ce coté indompté et sauvage!

    • Répondre Anne-Laure 8 avril 2012 at 12 h 48 min

      Ces paysages sauvages sont trop rares par ici ; qu’il s’agisse d’une jungle, d’une forêt ou d’un littoral laissés au naturel. Ça fait du bien de pouvoir se ressourcer auprès de tels coins de temps en temps ! :)

  • Répondre Laurelas 9 avril 2012 at 19 h 47 min

    C’est si joli.. Notre belle planète ♥

    • Répondre Anne-Laure 9 avril 2012 at 20 h 45 min

      Ça fait réfléchir lorsqu’on croise d’aussi beaux coins que nous n’avons pas encore dénaturés ou recouverts de béton !

  • Répondre Koyangi 10 avril 2012 at 13 h 56 min

    Hé bien, je peux dire après avoir passé 4 jours à Gênes là d’où Christophe Colomb est parti que le bougre n’a rien perdu au change !!! Il est parti d’une ville moche pour arriver au paradis d’après tes magnifiques photos, sacré veinard !

    PS : Va savoir comment je vais sublimer les photos de Gênes à présent, moi… ;o)

    • Répondre Anne-Laure 12 avril 2012 at 9 h 44 min

      Aaaah tout s’explique… Voilà pourquoi il a fui l’Europe et attrapé la fièvre du voyage ! 😉

  • Répondre claire 23 juin 2012 at 20 h 05 min

    félicitation pour votre site , je décolle pour la Guadeloupe en octobre et je prend qu’un aller …
    merci pour tout vos conseils sur l’ile

    • Répondre Anne-Laure 25 juin 2012 at 8 h 23 min

      Merci beaucoup et bon voyage !
      La Guadeloupe est une région magnifique et j’espère que vous y trouverez votre bonheur. :)

  • Répondre Petit guide pratique d’une escapade en Guadeloupe | Rue Rivard 6 mai 2014 at 19 h 50 min

    […] d’aventures situées à Malendure). – Admirer la vue sur l’Océan Pacifique depuis la Pointe des Châteaux. – Se régaler autour de plats typiques et cocktails à base de rhum ou fruits […]

  • Partagez vos pensées