Bonnes adresses, Lyon

Un déjeuner chez Imouto

21 novembre 2014
Imouto - Bonne adresse à Lyon

Avant de nous marier en juillet prochain, l’Homme et moi sommes passés par la case Pacs il y a quelques jours. J’avoue que c’était plus par intérêt fiscal que par romantisme ; mais c’est tout de même une nouvelle étape dans notre belle histoire. Alors un grand merci pour tous vos petits mots remplis de bonheur sur Instagram, Facebook et Twitter. Ils m’ont beaucoup touchée !

Je crois qu’il n’y a rien de moins romantique que la conclusion d’un Pacs. Dans les faits je veux dire, de la façon dont nous l’avons vécu ici à Lyon. Symboliquement, c’est autre chose.
Ce fut une formalité administrative expédiée en 10 petites minutes sans discours officiel, mot chaleureux ou même signature (tous les documents signés ont été fournis lors du dépôt du dossier au tribunal). Alors à ceux qui protestent encore contre le mariage gay en disant que le Pacs c’était déjà bien, j’ai envie de leur dire Crotte (pour rester polie) !

Pour fêter cette jolie avancée, nous avons sauté sur l’invitation de Marjorie à découvrir et redécouvrir le restaurant Imouto.
Situé dans le quartier asiatique de Lyon, à quelques encablures de chez nous, Imouto propose une cuisine franco-nipponne créative imaginée par la chef japonaise Junko Matsunaga. Sa carte évolue au fil des saisons et son propriétaire n’est autre que Gaby Didonna, le chef du restaurant japonais façon izakaya, Oto Oto.

J’avais déjà goûté à la cuisine d’Imouto il y a 1 an alors que je travaillais pour Yelp. J’étais donc ravie de revenir en ces lieux pour suivre l’évolution du restaurant et faire découvrir l’adresse à l’Homme. Retour sur cette expérience…

Attablés dans cette salle lumineuse à la déco raffinée et dominée par le bois, nous prenons le temps de découvrir la carte. Le déjeuner prend la forme d’un menu à 16,50€ comprenant entrée, plat et dessert. Le nombre restreint de plats rime avec fraîcheur et produits de saison. Un bon point !
Et même avec 3 entrées, 2 plats et 4 desserts parmi lesquels piocher, le choix ne se fait pas facilement car tout est tentant.

Imouto - Bonne adresse à LyonImouto - Bonne adresse à Lyon
Le service attentif et attentionné prend notre commande, nous sert de l’eau et nous apporte le pain. Le temps de loucher sur la cuisine ouverte et de papoter dans cette salle remplie mais calme en ce midi, nous voilà servis. L’heure de la dégustation peut sonner !

Imouto - Bonne adresse à Lyon

En entrée, j’ai opté pour le velouté de patate douce asiatique au boeuf et salsifis. Il fait froid dehors, il pleut, cette introduction est parfaite pour me réchauffer et me dorloter. En plus, je n’ai pas mangé de salsifis depuis la cantine. C’est donc une bonne manière de me réconcilier avec ce légume racine et d’effacer ces souvenirs peu ragoûtants. Pari réussi ! Le velouté est onctueux, bien chaud et a très bon goût. La viande coupée en tranches fines est parfumée de saveurs lointaines.

L’Homme a fait le choix d’un bouillon de pot-au-feu vietnamien pour lequel la générosité est au rendez-vous côté garniture.

Imouto - Bonne adresse à LyonImouto - Bonne adresse à Lyon

S’en suivent les plats… Les papilles de monsieur frémissent à la vue d’un magret de canard rôti accompagné d’une purée de potimarron japonais et d’une sauce teriyaki sichuan. La cuisson de la viande a été demandée en amont et est parfaitement respectée. Le canard est rosé et tendre, et sa peau bien croustillante.

Dans mon assiette, le saumon grillé est tout aussi bien cuit. Sa chair fond dans la bouche et la sauce Dubarry au ponzu qui l’accompagne apporte la pointe d’acidité parfaite. Le risotto au marron paraît plus fade à leurs côtés. Il est onctueux, le riz est tendre et les morceaux de châtaignes nombreux mais il manque un petit je-ne-sais-quoi à mon goût. Du poivre ? Du fromage (oui je sais on oublie le fromage au Japon) ? Mais dégusté avec la sauce Dubarry, il passe bien. Mon assiette est repartie quasi-propre !

Imouto - Bonne adresse à LyonImouto - Bonne adresse à LyonImouto - Bonne adresse à Lyon

Pour terminer en beauté, je peux compter sur un dessert tout en fraîcheur : une crème yuzu et fruits exotiques. La crème, d’une belle consistance d’appareil à crème brûlée, goûte essentiellement le yuzu et ça tombe bien, j’adore cet agrume asiatique. C’est la note parfaite pour finir ce repas car après le plat, je n’avais déjà plus faim. Lors de ma dernière visite, j’avais été déçue du manque de saveur asiatique dans mon dessert. Cette fois, j’ai bien choisi !

L’Homme achève sa dégustation par une assiette moins dépaysante en terme de saveurs mais bien surprenante du côté du dressage. Sa tarte tatin fait la part belle au fruit !

Imouto - Bonne adresse à LyonImouto - Bonne adresse à Lyon

Le bal gustatif s’est déroulé en 1h30 chrono en main. Un bon rythme pour un déjeuner.
Imouto propose une cuisine travaillée, délicate et goûteuse, dans un cadre zen qui a su nous séduire. Sa formule à 16,50€ le midi est un très bon rapport qualité-prix.
Et quand je vois la proximité du restaurant par rapport à chez nous, je me dis que ce peut-être un chouette dépannage haut-de-gamme en cas de flemme en cuisine ou de jolie occasion à fêter !

Imouto
21 rue Pasteur
Lyon 7 (métro Guillotière)

Repas offert

Vous aimerez aussi

11 commentaires

  • Répondre annouchka 21 novembre 2014 at 8 h 37 min

    J’ai souri car mon homme et moi sommes pacsés et effectivement je crois qu’il n’y a rien de moins romantique :) Je me souviens de la queue dans le couloir à la mairie en attendant notre tour… Ça nous avait fait beaucoup rire ! Une fois dans le bureau pour signer le fameux papier, cela nous avait pris la bagatelle de 5 min montre en main. Et je ne parle même pas du bordel ambiant dans le bureau où nous étions, ça ne faisait pas franchement rêver cette moquette kaki du sol au plafond !

    Vous avez bien raison de vous marier !
    Et 17 euros à peine pour une formule restau aussi haut de gamme, ça me fait rêver ! C’est pas demain la veille qu’on trouvera un tel rapport qualité / prix à Paris :(

    • Répondre Anne-Laure 21 novembre 2014 at 10 h 03 min

      Ahah, on n’a pas eu droit à la belle moquette kaki à Lyon, zut ! Mais on pouvait loucher sur les balcons des apparts en vis-à-vis. C’est fou tout ce qu’on stock sur un balcon ! :p En tout cas, comme vous, on a passé plus de temps à aller au tribunal (alors qu’on vit juste à côté) et à poireauter dans la salle d’attente qu’à nous faire délivrer le papier.

  • Répondre Emilie 21 novembre 2014 at 9 h 00 min

    Tout à l’air délicieux !

    • Répondre Anne-Laure 21 novembre 2014 at 10 h 05 min

      Je rêve encore de ce velouté onctueux… Qui aurait pu parier sur les salsifis ? Pas moi ! :)

  • Répondre Corinne (Couleur Café) 21 novembre 2014 at 9 h 35 min

    C’est un prix plus-que-correct pour cette qualité !! Une très bonne adresse assurément !

    • Répondre Anne-Laure 21 novembre 2014 at 10 h 05 min

      Oui je me dis qu’on a bien de la chance à Lyon avec toutes ces petites pépites gourmandes.

  • Répondre anneso 21 novembre 2014 at 12 h 26 min

    Encore + envie de tester!!!!

    • Répondre Anne-Laure 25 novembre 2014 at 9 h 31 min

      J’espère que tu auras bientôt l’occasion d’y aller, et surtout que tes papilles en ressortiront enchantées ! 😉

  • Répondre La Grenadine 30 novembre 2014 at 19 h 21 min

    Mmmh, avec tes photos ultra appétissantes, tu me donnes envie d,y retourner !
    On y est allé un soir il y a quelques quelques mois, et on avait adoré. ^^

    • Répondre Anne-Laure 2 décembre 2014 at 9 h 05 min

      Il faudrait que j’aille tester la version dîner. Je crois avoir lu plusieurs articles dans lesquels ils disaient que le soir, la fusion franco-nippone est encore plus poussée. À suivre… :)

  • Répondre Rue Rivard » Blog Archive » Un déjeuner comme à Tokyo chez Oto Oto 16 avril 2015 at 8 h 03 min

    […] le 7e arrondissement de Lyon et à pousser la porte de ce restaurant, petit frère du gastronomique Imouto. Pensez à réserver pour déguster votre repas dans l’un des cocons. Et prévoyez quelques […]

  • Répondre à Corinne (Couleur Café) Annuler le commentaire