Mexique, Voyager

Road Trip au Mexique #3 – Playa del Carmen

28 février 2011
Playa del Carmen - La Quinta

Allez, courage, le printemps débarque dans pile trois semaines… Alors d’ici là, je vous propose de vous réchauffer en continuant notre périple sur la côte est mexicaine.
Il y a deux semaines, je vous ai laissés dans le petit village de Puerto Morelos, vous vous en souvenez ?
Non ? Alors, le rattrapage, c’est par .
Et pour ceux, qui ont suivi, on prend la direction de Playa del Carmen…

Comme Cancún, Playa del Carmen était à l’origine un petit village de pêcheurs mayas.
Son activité touristique a débuté avec la mise en place d’un service de ferry à destination de Cozumel, une île située à quelques kilomètres des côtes et célèbre pour ses spots de plongée.
Au fil des années, de nombreux visiteurs réalisèrent qu’en plus d’avoir les mêmes atouts paradisiaques que Cancún (eaux turquoises et sable fin), Playa était vraiment calme et bien plus agréable à vivre. Le gouvernement local a donc décidé de développer le capital touristique de la ville mais s’est assuré de préserver son charme et de ne pas tomber dans la folie « cancúnienne ».

Playa del Carmen - Plage

Bon, ne vous méprenez pas, Playa del Carmen reste une destination très prisée des nord-américains. Mais contrairement à notre première escale, je ne m’y suis pas sentie oppressée.
Sachez toutefois qu’il y a peu d’attraits culturels sur place et que le centre touristique s’apparente davantage à Disneyland qu’à un village typiquement mexicain, mais on s’y sent bien.

Playa Del Carmen - Plage

Alors, qu’est-ce qu’on y fait ?
Question facile…

Du shopping
Notamment sur la Quinta (comprenez « la cinquième », joli clin d’oeil à la légendaire avenue new-yorkaise), où les magasins internationaux et les boutiques de souvenirs s’enchaînent. De Converse à Starbucks, en passant par Havaïanas, vous ne perdrez pas vos repères !
Petit conseil d’amie : oubliez cette étape du voyage pour l’achat de cadeaux et de souvenirs ; vous vous en mordriez les doigts par la suite.
Néanmoins, ne faites pas une croix sur une petite promenade. À la tombée de la nuit, elle vous permettra de découvrir des restaurants et bars rivalisant d’imagination côté déco. L’un d’entre eux vous propose même de vous accouder au bar… sur une balançoire.

Playa del Carmen - La Quinta

Des soins
C’est le paradis du massage sur la plage et des formules « deux pour le prix d’un », soit 50$ US pour 2h de massage. La plupart des soins s’effectuent directement sur la plage, sous des tentes où sont alignés 4 à 5 lits.
Je ne sais pas vous, mais moi, je ne suis pas foncièrement fan du tripotage en public. Ça a plutôt tendance à me raidir, non à me détendre. Alors, j’ai opté pour un massage au premier étage d’un hôtel face à la mer. Même prix que la version exhibo mais le soin se prodiguait sur une terrasse avec le bruit des vagues en toile de fond. Rien que d’y penser, ma nuque commence à me titiller…

De la plongée
En effet, la ville ne compte pas moins de 22 centres de plongée PADI. Vous pourrez donc en profiter pour y passer votre baptême ou piquer quelques têtes et admirer les fonds marins et leurs occupants. C’est d’ailleurs ce que l’Homme a fait pendant que moi, je me faisais papouiller.
Pour ceux qui me liraient avec une calculatrice à la main, comptez 110$ US pour un baptême sur une journée : entraînement en piscine et deux plongées de 45 min dans l’eau salée.
Et comme la trempette, ça creuse…

Playa del Carmen - Plage

… Des restaurants
Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.
Après en avoir testé plusieurs, voilà ceux que je vous recommande :
– Doña Tere : dans le centre de la ville, en dehors du centre touristique, la célèbre patronne, pas toujours des plus commodes, vous régalera avec son menu du jour typiquement mexicain. Goûtez sa spécialité : le pozole ; une soupe à base de maïs, poulet, salade et radis rose. À un prix défiant toute concurrence…
– La Tarraya : situé sur le bord de plage, ce restaurant est renommé pour ses délicieux ceviche ; du poisson frais mariné dans du jus de citron vert et des oignons. Miam, mes papilles frétillent. Par contre, n’y commandez pas de cocktails ; ma piña colada était on ne peut plus insipide.
– Vista al Mar : l’établissement est tenu par un français et les nostalgiques pourront s’y faire une raclette ou une salade de chèvre chaud. Moi, je retiens surtout leur apéritif : une sauce au piment chipotle (doux et fumé) accompagnée de légumes frais. Yummy !

Playa del Carmen - La Quinta

Sinon, ne manquez pas de goûter aux tacos vendus dans les kiosques et roulottes en pleine rue (pas de panique, la viande est cuite et recuite ; votre estomac ne risque rien) et aux glaces italiennes des diverses boutiques gourmandes de la Quinta (hmm mon duo Key Lime Pie et Ferrero Rocher me fait encore saliver).

Et pour clôturer la soirée en beauté, rendez-vous au Fusion pour un dernier cocktail les pieds dans le sable. Après votre Platano Colado (équivalent de la piña colada mais à base de banane) et votre Caïpifruta au kiwi, allez donc faire un tour aux toilettes. Vous pourrez y laisser votre empreinte – ouh la, ça sonne weird quand je me relis mais je ne vous gâcherai pas la surprise !

Playa del Carmen - Fusion

Côté hébergement, nous avons délaissé les grand complexes et leur lot de touristes venus profiter des formules tout-inclus. On leur a préféré un charmant petit hôtel tenu par une mexicaine et son époux français : le Mar Caribe. Notre chambre était sommaire mais on ne peut plus propre et à 300 pesos* la nuit, quand on passe son temps dehors sur la plage, que demande le peuple ?!

Euh sinon, avant de finir, ne vous inquiétez pas de tous ces crânes et squelettes sur les photos. Il s’agit de vestiges del Dia de los Muertos (la Fête des Morts) : une tradition mexicaine qui a lieu chaque 1er et 2 novembre, en même temps que la Toussaint.
Afin d’honorer la mémoire de leurs chers disparus, les familles mexicaines se rendent dans les cimetières pour pique-niquer sur les tombes des défunts qu’ils auront décorer pour l’occasion. Les villes se parent alors de couleurs vives, de musiques entraînantes et de représentations caricaturales de la grande faucheuse.
Une façon de célébrer la mort dans la joie et la bonne humeur !

Playa del Carmen - Dia de los Muertos
Playa del Carmen - La Quinta
Playa del Carmen - Dia de los Muertos
Playa del Carmen - Dia de los Muertos

* En novembre 2010, 1€ = 16 pesos (pour mes amis québécois, 1 CAD = 12 pesos).

Vous aimerez aussi

11 commentaires

  • Répondre Laurelas 28 février 2011 at 22 h 44 min

    Tu continues à me donner des envies d’évasion. Et faim par la même occasion!

  • Répondre Koyangi 2 mars 2011 at 13 h 49 min

    Toujours très sympas tes carnets de route, on a l’impression de voyager aussi ! C’est une belle image que tu donnes du Mexique en tout cas et qui fait très envie, même si l’actualité n’est pas toujours très rose là-bas : un homme d’affaires suisse a été enlevé dernièrement et personne ne sait où il se trouve :o(

    • Répondre Anne-Laure 2 mars 2011 at 17 h 48 min

      Merci pour le compliment ma Koyangi !
      C’était vraiment un voyage magnifique et ceci à tous les niveaux : culturels, gourmandises, rencontres, paysages, … Même si pour le moment il y a beaucoup de plage dans mes carnets !! Après, c’est vrai que c’est un pays dans lequel il faut faire un minimum attention (ne pas se promener avec ses diamants aux doigts, son nouvel objectif autour du cou,…). Un peu de prudence et il n’y a aucune raison que ça se passe mal.

  • Répondre Un petit tour au Magasin des Suicides… | Rue Rivard 3 mars 2011 at 9 h 07 min

    […] sais qu’entre ça et la Fête des Morts dont je vous parlais lundi, le programme ne semble pas très joyeux. Mais rassurez-vous… Je […]

  • Répondre fahrrad-motorenhersteller 7 mars 2011 at 9 h 04 min

    L’objet de votre article est bien ecrit et je pensais que je devrais laisser un petit compliment ici. Bravo et continuez! J’ai pense a creer un blog WordPress trop. Connaissez-vous des sites ou ils vous enseignent comment?

  • Répondre Faustine 8 mars 2011 at 12 h 57 min

    Tes photos sont magnifiques. Je veux voir la suite ^^

    • Répondre Anne-Laure 9 mars 2011 at 9 h 03 min

      En plus la prochaine étape est ma préférée… Un paradis digne de Pirate des Caraïbes !
      Rendez-vous bientôt !

  • Répondre julie 23 juillet 2011 at 11 h 12 min

    S’il y a bien un endroit qui n’est absolument pas mexicain c’est celui-ci,j’ai détesté!!!
    Tentaculaire,totalement international,ca se construit PARTOUT,plages bondées…
    Le vrai Mexique n’est pas forcément celui que tous les francais vont chercher en faisant le même parcours:México DF,Oaxaca,San Cristobal,Tulum.
    Il faut aller au nord de la capitale,à Zacatecas,Guanajuato,San Miguel de Allende,sur la côte Pacifique,à la Huasteca…
    Sortir des sentiers battus!

    • Répondre Anne-Laure 24 juillet 2011 at 19 h 40 min

      Ah je suis bien d’accord avec toi sur le fait qu’il y a bien plus à découvrir au Mexique que ce circuit touristique.  Mais pour un premier voyage là-bas et sur une période de temps restreinte, il y a des incontournables à ne pas manquer : Chichen Itsa ou Palenque ; même si ce sont des lieux très fréquentés. Et Tulum est juste un splendide joyau. 
      Il reste évidemment toujours de nouvelles choses et endroits à découvrir. C’est une bonne excuse pour y retourner !

      • Répondre Knopp 22 mars 2018 at 17 h 51 min

        Bonjour :)
        Pourriez vous me donner les adresses de massages telles que celui de l’hôtel ou vous avez ete au première étage?
        Un grand merci
        Victoria

        • Répondre Anne-Laure 25 mars 2018 at 18 h 54 min

          Bonjour Victoria!
          Mon voyage commence à dater et je ne me souviens malheureusement plus du nom de l’hôtel en question. Mais les offres sont nombreuses et le mieux est de se balader le long de la plage pour voir directement ce qu’on nous propose.
          Bon voyage!

    Partagez vos pensées