Me, myself and I

Dessine-moi une maison

5 janvier 2011
Maison Polly Pocket

À nouvelle année, nouveau caprice… Ah ben on change pas une équipe qui gagne !
Non mais attendez, ne partez pas ! Celui-ci, pour une fois est justifié. Bien au delà d’un caprice, je dirais même que ça devient un véritable besoin. J’ai besoin d’un cocon. Non pas pour me transformer en papillon mais tout simplement pour me sentir chez moi.

Voilà maintenant près de 3 mois que je vis dans les valises. L’ordinateur dans une sacoche, l’appareil photo dans une pochette, un bagage à roulettes dans une main et un sac de 60 litres sur le dos. Sans oublié le sac à main spécialement conçu pour trimballer une enclume – certains confirmeront !
Tel un escargot je transporte mon petit barda de jardins en potagers.

Tout a commencé le 15 octobre quand nous avons légué notre appartement de la rue Rivard à Montréal. Le temps de squatter au pied du Mont-Royal une quinzaine de jours, de découvrir l’ustensile qui allait révolutionner mon régime alimentaire – le coupe-pomme – et nous nous envolions pour un voyage de 4 semaines à travers la Floride et le Mexique. Road Trip oblige, c’est parti pour 1 mois de nomadisme. Détrompez-vous, je ne m’en plains pas. Il n’y a rien de mieux pour découvrir un maximum de contrées, de paysages, de coutumes et de personnages.
Une nouvelle petite touche de vagabondage montréalais et un retour aux sources placé sous le signe de Noël : escale à Paris, étape à Lyon, arrêt à Dijon. Les gueuletons s’enchaînent et mes valises suivent la cadence.
Un rythme endiablé qui n’est pas pour me déplaire ; c’est la fête !

Oui mais voilà, aujourd’hui, les vacances sont finies et tout le monde repart à son train-train quotidien. De quoi me laisser le temps de cogiter, le catalogue Ikea entre les mains et l’envie d’un petit nid à moi commençant sérieusement à me titiller.
Les voyages forment la jeunesse qu’ils disent. Oui mais ça fait du bien aussi d’avoir un coin à soi où poser ses bagages.

US Letter Box

Voilà que cette idée me turlupine, bien plus que la perspective de me remettre au travail.
Je veux un toit, un chez moi, un foyer, une chaumière…
…où déposer tout le fourbi qui s’est entassé aux quatre coins de la France, chez les parents, les beaux-parents et la grand-mère.

…où étrenner tous les beaux cadeaux que le gourmand Père Noël a glissé dans mes souliers. Une sorbetière, un blender et des livres de recettes, c’est quand même plus saillant dans une cuisine !

…où traîner en pyj toute l’après-midi depuis le fameux téléfilm de 13h45 jusqu’à la énième rediffusion des Experts.

… où chanter à tue-tête en passant l’aspirateur. Oui, même l’option ménage ne me rebute pas !

…où prendre un bain chaud d’1 heure avec un bon bouquin sur un air de jazz.

…où remplir mon frigo de tous les nouveaux produits apparus dans les linéaires durant mon absence.

…où refaire une déco zen, similaire à cet hôtel magique et merveilleux visité à Tulum (Mexique).

…où me remettre aux fourneaux et concocter de bons petits plats pour nos invités.

…où concrétiser ce projet de livre pour enfants qui pour le moment stagne à la page 7.

…où commencer à exercer mon nouveau boulot.

…où vivre, tout simplement.

Bon j’arrête de vous casser les pieds avec mes projections et je m’en retourne sur PAP. Qui sait, le bonheur m’attend peut-être au détour d’une petite annonce…
D’ici là, je vous souhaite de passer une très bonne soirée dans votre douillette maisonnée !

Edit : sait-on jamais… Vous êtes propriétaires d’un magnifique T3 à Lyon, comportant 2 chambres, une salle de bain avec baignoire et, oh comble de l’extase, un balcon. Tout ça pour moins de 900€. Et en plus, vous êtes à la recherche de locataires exemplaires. Ne cherchez plus, vous les avez trouvés !
Noël est passé mais je continue de croire aux miracles…

Vous aimerez aussi

13 commentaires

  • Répondre My Little Discoveries 5 janvier 2011 at 9 h 17 min

    Tu fais bien de lancer un appel, on ne sait jamais ;o)
    En tout cas je te comprends, j’adore bouger mais j’apprécie aussi énormément mon home sweet home ;o) Bon courage!

    • Répondre anneloric 5 janvier 2011 at 11 h 17 min

      Oui, le petit plaisir quand on rentre de voyage, c’est de savoir qu’on retrouve son cocon !
      Là, je n’ai pas à me plaindre, je retrouvais déjà mon pays et ma famille. Le cocon viendra ensuite. 😉

  • Répondre Memy 5 janvier 2011 at 9 h 43 min

    Comme je te comprends… et pourtant, la maison, je l’ai moi !
    Mais pas cocon, du tout…
    Ca fait d’ailleurs l’objet d’un billet programmé pour demain…
    Je te souhaite de trouver ton bonheur !

    • Répondre anneloric 5 janvier 2011 at 11 h 15 min

      Ah, j’irai lire ce billet demain !
      Et comme quoi, ce ne sont pas les murs qui font le cocon… Je vais bien prendre mon temps pour me décider alors.

  • Répondre Châtaigne 5 janvier 2011 at 10 h 56 min

    Moi je veux bien t’en dessiner une de maison ^^ C’est mon métier ! Ou un appartement d’ailleurs 😉 Tout comme tu veux, un vrai nid !Je comprends que tu ais besoin d’avoir un chez toi, après tout ce temps à bourlinguer (ce qui doit être AWESOME !!!), pour se poser un peu !

    • Répondre anneloric 5 janvier 2011 at 11 h 13 min

      Bon alors, je vais jouer au loto, je gagne et on se fixe un rendez-vous pour que je te parle de la maison de mes rêves ! 😉

      • Répondre Châtaigne 5 janvier 2011 at 12 h 08 min

        Rhôô super ! Je dis banco, je chercher à monter mon agence 😀 J’attends donc que tu ais gagné !

  • Répondre johnie 5 janvier 2011 at 12 h 26 min

    …où prendre un bain chaud d’1 heure avec un bon Rouquin sur un air de jazz…?
    Je suis là baby!

    • Répondre anneloric 5 janvier 2011 at 15 h 45 min

      Ah ah ah ! Je prépare le bain moussant carotte-gingembre.

  • Répondre Mlle Toutouille 5 janvier 2011 at 16 h 00 min

    Tu me donnerais presque envie d’avoir un chez moi 😀

  • Répondre Sophie 5 janvier 2011 at 22 h 32 min

    Et en fait je partage ton avis! J’ai des envies de ‘vrai-chez-moi’ en ce moment! Mais en attendant, mes ‘presque-chez-moi’ me vont pas mal (cette semaine dans l’immense mas des granps!)
    Donc comme je suis adorable, je vais t’arranger: tu peux venir quand tu veux faire un atelier cuisine à la maison :) N’hésite pas à passer l’aspirateur, en chantant si tu veux! On avait envie de refaire la déco mais on te laisse t’en charger, et tu pourras finir dans la baignoire sans pbm! :)
    Sinon, je rentre Vendredi ou Dimanche, et pas de pbm pour le sushis! Bonne année!

  • Répondre Nono 6 janvier 2011 at 16 h 07 min

    Bon tu nous le trouve quand l’appart pour 4 ou plus… de toute manière il faut te faire à l’idée Alore 😉

    • Répondre anneloric 7 janvier 2011 at 0 h 00 min

      A priori, vous serez installés avant nous. Alors je te laisse la liberté de choisir le quartier ! 😉

    Partagez vos pensées