Voyager

Rêveries voyageuses au Sultanat d’Oman…

11 novembre 2012
Désert © OT Oman

L’Homme et moi, nous aimons rêver. Mieux, nous adorons cela. C’est même devenu un jeu entre nous. Parfois, alors que nous déambulons dans les rues fraîches, la buée se jouant de nous en s’échappant de nos bouches, nous nous prenons à imaginer ce que nous ferions si nous étions les prochains gagnants d’un gros lot. Comment fêterions-nous cette incroyable nouvelle ? Comment transformerions-nous ce pactole ? Avec qui le partagerions-nous ?

Les possibilités semblent infinies. Et pourtant, il y a une constante dans ces rêveries… le voyage.
Nous aimerions visiter tant de pays, fouler tant de terres, contempler tant de paysages, goûter à tant de spécialités et découvrir tant de cultures, que la solution de facilité serait un tour du monde. Dénué de contraintes matérielles, le choix serait bien trop complexe. Attendez, il faut bien trouver un revers à la médaille de la bonne fortune !

Et alors quel serait le point de départ de cet incroyable voyage ?
Là encore, ça se corse. La réponse semble changer aussi rapidement que le vernis recouvrant mes ongles ! Un jour le Japon clignote devant mes pupilles et, le lendemain, c’est Bali qui s’y met ; quand tout mon raisonnement n’est pas perturbé par la lecture de carnets de voyage ou de revues spécialisées…
Ainsi, il y a quelques semaines, j’ai découvert une nouvelle destination phare ; dont la capitale vient d’être élue 2e ville à visiter en 2012 par Lonely Planet.

Corniche de Muttrah

Cette destination, c’est le Sultanat d’Oman. Un pays situé dans la péninsule arabique, au large de l’Océan Indien. Un pays où se côtoient les chaînes de montagnes escarpées, les déserts aux sables de couleurs multiples, les mers turquoises et les héros légendaires. Un pays de plus à ajouter à la, déjà longue, liste des contrées où traîner nos guêtres.

Nous y atterririons en plein hiver, quand la température oscille entre 25°C et 30°C, et irions déposer nos valises dans l’une des 12 tentes de luxe de la réserve naturelle de Ras Al Jinz. Après un petit déjeuner matinal sur fond de lever de soleil spectaculaire, nous irions fouler le sable de la plage et y observer les tortues vertes venues y pondre leurs œufs. La nuit tombée, dans notre bivouac, je dévorerais les légendes qui ont pris source sur ces terres environnantes. Sindbad et la Reine de Saba viendraient alors peupler mes rêves sous la voûte étoilée.

Plage de Ras al-Jinz
Ras al-Jinz - Tortue

Nous mettrions ensuite le cap vers la région du Dhofar et ses 4 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous remonterions le temps jusqu’à l’Antiquité, et nous retrouverions au point de départ des caravanes, au coeur de la Terre de l’encens. Nous y caresserions les troncs des arbres à encens du Wadi Dawkah et visiterions les vestiges de l’oasis caravanière de Shisr, avant de céder à la tentation de ramener ces doux bâtonnets d’effluves parfumés à la maison.

Dhofar © OT Oman
Arbre à encens © OT Oman

À Mirbat, nous embarquerions à bord d’un bateau pour rejoindre un site de plongée. Cette fois, j’accompagnerais l’Homme par-delà les profondeurs. Après avoir salué les tortues, les raies et les coraux, nous irons nous délecter des spécialités gustatives locales ; à mi-chemin entre les cuisines indiennes et libanaises.

bandarkhayran © Euro Divers Muscat
raie guitare © OT Oman
Et peut-être qu’au cours de notre séjour, nous nous croiserions sur un transat d’un hôtel de Mascate. Vous auriez remporté le jeu concours « Les merveilles d’Oman », qui permet de gagner, chaque mois jusqu’au 31 janvier 2013, un séjour au Sultanat. Trois mois de concours, c’est trois fois plus de chances de gagner !

Et si vous aussi, vous vous mettiez à rêver…

Pour en savoir plus sur cette destination, je vous invite à visiter le site de l’office de tourisme du Sultanat d’Oman et rejoindre la Page Facebook Sultanat d’Oman.

Crédits photos : © OT Oman et © Euro Divers Muscat.

Billet Sponsorisé

Vous aimerez aussi

6 commentaires

  • Répondre Pr@line lyonnaise 11 novembre 2012 at 14 h 38 min

    De belles photos pleines de soleil et couleurs, alors que ce dimanche est gris, pluvieux, tristoune. Une belle destination en tous les cas. Merci pour les tuyaux.

    • Répondre Anne-Laure 12 novembre 2012 at 9 h 20 min

      La Terre nous en réserve de belles pépites… Plein d’idées pour rêver ! :)

  • Répondre La Grenadine 13 novembre 2012 at 15 h 42 min

    Haaaa, ça fait envie ! *-*
    Avec le Chéri aussi on est très rêveur, et de même, nous nous demandons ce que nous ferions si on gagnait au loto.

    Et c’est toujours la même chose : 1. avoir notre home sweet home à nous. Parce qu’une fois qu’on est bien installé, le gros des dépenses de la vie est déjà fait… on peut alors ensuite s’évader ! 😀

    (on se fait aussi la remarque qu’on veut bien gagner juste ce qu’il faut pour avoir un bon chez nous, ça nous suffirait déjà bien) (et si on gagnait une méga cagnotte de l’euro-million, on sait aussi que c’est tellement énorme qu’on pourrait largement en profiter pour faire de gros cadeaux à nos amis très proches et notre famille. ^^ )

    • Répondre Anne-Laure 14 novembre 2012 at 10 h 59 min

      Hé hé, pareil pour notre petit nid mais en y mêlant toujours une dimension voyage ; du genre… « on aurait un appartement à Montréal, un petit pied-à-terre en France, un autre ici ou là,… » Enfin bon, pour gagner faut déjà jouer. :p

  • Répondre Mlle Frisette 13 mars 2013 at 15 h 35 min

    Bonjour !
    Quel joli blog ! Je suis tombée dessus par hasard et hop, immédiatement ajouté dans mes liens !
    Je rêêêêve aussi de visiter le sultanat d’Oman, j’ai tenté ma chance… en vain :( !
    A bientôt,
    Lucie

    • Répondre Anne-Laure 14 mars 2013 at 11 h 14 min

      Merci beaucoup et surtout, bienvenue par ici ! :)
      Je suis toujours contente de lire une nouvelle voix dans les commentaires.
      Moi aussi j’avais tenté ma chance pour ce concours ; m’imaginant déjà avec les raies et les tortues. Mais pô gagné. Peut-être une autre fois !

    Partagez vos pensées