Explorer la catégorie :

Me dévoiler

Me, myself and I

Freelance un jour, freelance toujours ?

9 octobre 2014
Travailler de chez soi

Quand nous sommes rentrés en France, il y a bientôt 4 ans, je me suis mise en quête d’un boulot en agence publicitaire sur Lyon. En parallèle, j’ai ouvert mon statut d’auto-entrepreneur pour éventuellement faire quelques missions à gauche à droite, le temps de trouver le job qui me ferait vibrer.

Quatre ans plus tard, je suis toujours freelance. Par dépit plus que par choix, je dois l’avouer.
Si certains jours cette situation me convient très bien, il y a des fois où j’enverrais bien tout bouler. À quelques mois de démarrer une nouvelle vie outre-Atlantique, j’ai décidé de dresser le bilan de cette expérience, pour voir si je la poursuis au Québec ou si je la mets entre parenthèses en apposant ce nouveau visa sur mon passeport. Lire la suite…

Me, myself and I, Plus de culture

Une histoire d’assiettes…

18 septembre 2014
Assiette vintage

Cet été, dix-sept nouvelles assiettes se sont invitées dans notre bureau. Dans cet endroit où s’amassent petit à petit ces choses qui prendront part à notre décoration de mariage. Dans cette pièce qui ressemble à présent davantage à un immense placard qu’à ce lieu où s’entourer de concentration.
Entre les bocaux en verre, les pommes de pin, les sachets en papier, les imposantes jarres, les assiettes chinées et les cadres qui n’ont pas encore rejoint nos murs, dix-sept nouvelles assiettes ont fait leur apparition. Dix-sept assiettes nouvelles, mais pas neuves. Dix-sept assiettes qui en ont vécu des histoires. Dix-sept assiettes qui reviennent de loin… Lire la suite…

Me, myself and I

Instantanés d’une hédoniste #8

25 juillet 2014
Chai Latte - Mokxa (Lyon)

Une nouvelle période de flottement a pointé le bout de son nez du côté de notre projet d’immigration… Voilà deux mois que notre dossier s’est envolé pour Sydney (en Nouvelle-Écosse avec les orignaux, pas au pays des kangourous) pour l’étape fédérale et nous sommes toujours en attente de l’accusé de réception. Pour pimenter un peu cette attente, nous nous sommes aperçus qu’un petit malin se servait dans notre boîte aux lettres. Alors je profite de travailler de la maison pour courir au rez-de-chaussée dès que le facteur est passé pour sa tournée. Et hop, quelques pas de plus pour nourrir le Fitbit !

La période de flottement s’invite aussi sur mon compte en banque puisqu’un client rechigne à me payer. Quatre factures, de multiples relances envoyées et plus de 100 jours après la livraison du premier boulot, toujours pas un euro versé. Je suis une gentille nana, mais je n’aime pas me faire prendre pour une dondon. Et si c’est Hulk qu’ils veulent voir, c’est Hulk qui leur fera parvenir une mise en demeure. Non mais !

Cette période de flottement, elle est plutôt coriace… Car la voilà qui s’invite aussi dans mon agenda ! Une mission professionnelle sur le point de démarrer, pour laquelle nous avions sacrifié nos vacances d’été, a finalement été repoussée d’un mois après déjà plusieurs mois de retard. Le mois d’août s’annonce clairsemé côté boulot…

Mais cette foutue période de flottement ne m’aura pas ! Lire la suite…

Me, myself and I

Un week-end surprise pour mes 30 ans

20 mai 2014
Week-end surprise des 30 ans

Un matin de mai au ciel indécis, le réveil se mit à sonner dans la chambre d’un appartement lyonnais où dormaient paisiblement une néo-trentenaire et son homme dans-la-vingtaine-pour-encore-quelques-mois. Alors qu’elle s’étirait sous la couette, chassant le reste de sommeil troublant encore ses pensées, la néo-trentenaire sentit une boule se former dans son ventre. Ce n’était pas une boule de stress, ni une boule créée par l’idée d’avoir franchi une nouvelle dizaine. Non, cette petite boule se révéla être une pointe d’excitation. Dans quelques heures, la néo-trentenaire partirait pour un week-end surprise à l’occasion de son anniversaire. Une perspective qui la rendait plus qu’impatiente et placardait un sourire sans fin sur son visage.

Le temps de clôturer quelques dossiers et de fignoler les bagages en vue d’une destination inconnue, la néo-trentenaire et son futur-ex-vingtenaire quittèrent leur appartement ; laissant Lincoln le chinchilla s’occuper des lieux durant leur absence. Après une session gourmande ultra-calorique chez un clown roi du fast-food, ils prirent le volant de leur voiture de location. Lire la suite…

Me, myself and I

La trentième bougie

14 mai 2014
Happy Birthday

Et bien voilà, ça y est ! Je suis passée du côté trentenaire de la bougie.
Enfin, presque ! Officiellement, je n’ai 30 ans qu’à 20h20… Oui, je sais, l’heure de Groland. On a la classe ou on ne l’a pas ! Lire la suite…