Explorer la catégorie :

Me dévoiler

Me, myself and I

5 ans de Réflexions, 1 an après !

6 janvier 2015
Journal 5 ans de Réflexions

Début 2014, un nouveau petit ouvrage papier débarquait à la maison. Un livre au toucher brut et à la tranche soigneusement dorée. Un livre qui n’allait pas rejoindre la bibliothèque, comme ses compères, mais qui filerait prendre place sur ma table de chevet pour un petit bout de temps… pour 5 ans !

Son ptit nom ? 5 ans de Réflexions. Si vous ne le connaissez pas, laissez-moi vous le présenter…
5 ans de Réflexions est un journal de bord, un compagnon du quotidien, un confident prêt à nous suivre pour un bout de chemin. Contrairement à un journal classique qui laisse aller notre plume au fil de nos pensées, celui-ci conduit et consigne nos réflexions au rythme de 366 questions. 1 question pour chaque jour de l’année – 29 février compris – à se poser au fil des semaines et des mois qui s’écoulent. Sous chacune de ces questions, le champ est laissé libre pour y inscrire nos réponses durant 5 ans. Lire la suite…

Me, myself and I

Joyeuses Fêtes !

22 décembre 2014
Joyeux Noël 2014

Alors que l’heure des vacances a sonné pour beaucoup d’entre vous, que certains partent à la chasse aux derniers cadeaux et que d’autres fignolent leurs jolis paquets avec brio, je profite de ma première heure de tranquillité pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année. Que les gourmandises et les plaisirs partagés soient au rendez-vous de vos réveillons à venir. Que les petits bonheurs vous entourent pour saluer 2014. Que l’arrivée du mois de janvier vous promette de chouettes nouvelles aventures. Lire la suite…

Me, myself and I

Freelance un jour, freelance toujours ?

9 octobre 2014
Travailler de chez soi

Quand nous sommes rentrés en France, il y a bientôt 4 ans, je me suis mise en quête d’un boulot en agence publicitaire sur Lyon. En parallèle, j’ai ouvert mon statut d’auto-entrepreneur pour éventuellement faire quelques missions à gauche à droite, le temps de trouver le job qui me ferait vibrer.

Quatre ans plus tard, je suis toujours freelance. Par dépit plus que par choix, je dois l’avouer.
Si certains jours cette situation me convient très bien, il y a des fois où j’enverrais bien tout bouler. À quelques mois de démarrer une nouvelle vie outre-Atlantique, j’ai décidé de dresser le bilan de cette expérience, pour voir si je la poursuis au Québec ou si je la mets entre parenthèses en apposant ce nouveau visa sur mon passeport. Lire la suite…

Me, myself and I, Plus de culture

Une histoire d’assiettes…

18 septembre 2014
Assiette vintage

Cet été, dix-sept nouvelles assiettes se sont invitées dans notre bureau. Dans cet endroit où s’amassent petit à petit ces choses qui prendront part à notre décoration de mariage. Dans cette pièce qui ressemble à présent davantage à un immense placard qu’à ce lieu où s’entourer de concentration.
Entre les bocaux en verre, les pommes de pin, les sachets en papier, les imposantes jarres, les assiettes chinées et les cadres qui n’ont pas encore rejoint nos murs, dix-sept nouvelles assiettes ont fait leur apparition. Dix-sept assiettes nouvelles, mais pas neuves. Dix-sept assiettes qui en ont vécu des histoires. Dix-sept assiettes qui reviennent de loin… Lire la suite…

Me, myself and I

Instantanés d’une hédoniste #8

25 juillet 2014
Chai Latte - Mokxa (Lyon)

Une nouvelle période de flottement a pointé le bout de son nez du côté de notre projet d’immigration… Voilà deux mois que notre dossier s’est envolé pour Sydney (en Nouvelle-Écosse avec les orignaux, pas au pays des kangourous) pour l’étape fédérale et nous sommes toujours en attente de l’accusé de réception. Pour pimenter un peu cette attente, nous nous sommes aperçus qu’un petit malin se servait dans notre boîte aux lettres. Alors je profite de travailler de la maison pour courir au rez-de-chaussée dès que le facteur est passé pour sa tournée. Et hop, quelques pas de plus pour nourrir le Fitbit !

La période de flottement s’invite aussi sur mon compte en banque puisqu’un client rechigne à me payer. Quatre factures, de multiples relances envoyées et plus de 100 jours après la livraison du premier boulot, toujours pas un euro versé. Je suis une gentille nana, mais je n’aime pas me faire prendre pour une dondon. Et si c’est Hulk qu’ils veulent voir, c’est Hulk qui leur fera parvenir une mise en demeure. Non mais !

Cette période de flottement, elle est plutôt coriace… Car la voilà qui s’invite aussi dans mon agenda ! Une mission professionnelle sur le point de démarrer, pour laquelle nous avions sacrifié nos vacances d’été, a finalement été repoussée d’un mois après déjà plusieurs mois de retard. Le mois d’août s’annonce clairsemé côté boulot…

Mais cette foutue période de flottement ne m’aura pas ! Lire la suite…