Bonnes adresses, Lyon

The Rolling Cantine – le food truck à burgers lyonnais

21 mars 2013
The Rolling Cantine - Food Truck Burger à Lyon

Depuis le temps que nous, lyonnais, bavions à l’écoute des papilles parisiennes vantant leur Camion Qui Fume et autres food truck locaux. Depuis le temps que nous en rêvions, que nous l’attendions et que nous le réclamions, il a enfin tiré son frein à main dans notre belle ville gourmande… Le premier food truck à burgers lyonnais est arrivé.
Son petit nom : The Rolling Cantine
Sa spécialité : les hamburgers
Son lieu de prédilection : les marchés

Quand l’information est passée sous mes yeux, mon sang n’a fait qu’un tour. J’ai relu trois fois le tweet, me suis pincée les cuisses, et, enfin persuadée de ne pas rêver éveillée, mon estomac a grogné d’impatience. Il ne me fallait plus qu’attendre quelques jours pour tester le nouveau phénomène. Autant vous dire que j’avais de grandes espérances pour ce nouveau venu. Et je n’ai pas été déçue !

Premier point positif, la camionnette noire du Rolling Cantine n’a pas d’unique emplacement – la faute à une règlementation municipale stricte. Du coup, elle fait le tour des marchés en fonction du jour de la semaine :
– mardi place Guichard,
– mercredi à la Croix-Rousse,
– jeudi matin à la Croix-Rousse,
– jeudi après-midi quai Augagneur,…
Je vous laisse consulter leur site pour le calendrier complet. Veillez juste à éteindre vos hauts-parleurs, ou vos tympans et collègues seront bercés par la voix de Mick Jagger.
Pourquoi de la musique sur un tel site, pourquoiiii ? Bon, revenons-en à nos moutons, ou plutôt nos burgers…

Deuxième point positif de ce nouveau concept : le Rolling Cantine ne cuisine qu’à base de produits frais et s’approvisionnent chez des fournisseurs locaux. Les légumes viennent d’une ferme de Saint-Martin-en-Haut, le pain d’une boulangerie artisanale de la Croix-Rousse, la viande de bœufs charolais élevés en Saône-et-Loire,…

Enfin, troisième point positif, le menu comporte peu de recettes (garantie de produits frais) mais reste efficace. Il y en a pour presque tout le monde, du classique au plus original, et même du végétarien. Je dis presque car il n’y a pas d’options volaille ou poisson pour les non-végétariens qui voudraient changer du bœuf.
Un burger vous coûtera 7€ et un menu, avec frites et boisson, 10€.

Pour ce premier test, jeudi dernier j’ai donc croqué dans le burger It’s Only Rock’n’Roll. Un pain classique abritant un steak de bœuf haché maison, des épinards frais, du gorgonzola, des noix et de la moutarde au miel.
J’ai accompagné le tout d’une limonade et de coleslaw car la friteuse faisait des caprices pour ce premier jour d’activité.

The Rolling Cantine - Food Truck à Burger à Lyon
Alors alors, ça donne quoi ?
Et bien, j’ai été enchantée par le hamburger. La viande est tendre, sent bien le goût du grill et est cuite comme je l’aime ; c’est à dire saignante. Donc si vous la préférez bien cuite, précisez-le.
Le pain brioché présente une belle croûte dorée, n’est pas sec du tout et ne se mouille pas dès qu’on plonge ses quenottes dans la viande. J’ai aussi aimé qu’il ne soit pas trop épais et ne prenne pas le pas sur la garniture.
J’aurais juste ajouté un peu plus de gorgonzola, car la tranche est fine et fond vite avec la chaleur. Puis, c’est l’un de mes fromages préférés. Mais là, c’est vraiment pour titiller.

Par contre, je n’ai pas apprécié le coleslaw. La portion est généreuse, mais un arrière-goût d’huile d’olive amère m’a dérangé le palais.
Alors la prochaine fois, je pencherai pour les frites. Et je sais déjà de quel burger je les accompagnerai…
 

Edit du 17 avril 2013 : ce week-end, j’ai eu l’occasion de planter mes quenottes dans les frites maison du fameux petit camion noir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je les ai trouvées à mon goût. Coupées au couteau la veille, trempées toute la nuit dans un bain d’eau fraîche, séchées au petit matin avant d’être plongées dans un premier bain d’huile, puis replongées une deuxième fois dans l’huile avant de m’être servies, ces frites dorées et fondantes ont été bichonnées…

Frites maison - The Rolling Cantine

Vous aimerez aussi

28 commentaires

  • Répondre La Grenadine 21 mars 2013 at 8 h 56 min

    Ha, génial, j’avais très envie de le tester, et tu me confortes dans mon idée !
    Je vais tracker le camion pour voir quand je passerai me faire un burger. 😀

    • Répondre La Grenadine 21 mars 2013 at 8 h 57 min

      Le traquer ***
      Je vais pas me mettre au franglais dis donc !

      • Répondre Anne-Laure 21 mars 2013 at 9 h 05 min

        Attention, tu vas faire râler les hautes instances québécoises de protection de la langue française !
        Paraîtrait que nous petits français utiliserions trop de termes anglophones. Allons donc ! ^^

    • Répondre Anne-Laure 21 mars 2013 at 9 h 03 min

      Oui, il faut que tu essayes ; j’ai vraiment aimé !
      Après, vas-y relativement tôt. J’ai plusieurs fois lu qu’à 12h15, ils étaient déjà à cours de stock. J’espère que c’est dû aux débuts, le temps de revoir leurs estimations de provisions… Sinon, ça aura un goût plus amer ! 😉

  • Répondre Iris Klimt 21 mars 2013 at 12 h 44 min

    Bon, bon, bon… on râle contre les québécois frileux des mots anglais? Rahlala…

    Ceci dit, hâte que l’administration de Montréal se décoince et tolère la bouffe de rue aussi… on doit être la seule grande ville au monde qui interdit ça ou qui le permet lors d’événements bien spécifiques! Je rêve encore du sandwich au porc effiloché (pulled pork pour les français ^^)du Grumman mobile mangé l’été dernier pendant le festival Juste pour rire… vivement qu’il revienne!

    • Répondre Anne-Laure 21 mars 2013 at 12 h 59 min

      C’est l’éternelle chamaillerie entre français et québécois ! 😉
      Quand je suis arrivée à Montréal, ça me faisait rire qu’on me dise que les français utilisaient beaucoup d’anglicismes, comme parking au lieu de stationnement et drive au lieu de service au volant. Surtout quand juste après la personne s’exclamait « oh il est trop cute » devant un petit chien. Hi hi !

      Pour le moment, les camions de bouffe n’ont le droit de vendre que sur les marchés. Mais c’est déjà pas mal tu me diras.
      C’est clair que cela manque à Montréal. Je croise les doigts pour que cela change. En tout cas, tu m’as mis l’eau à la bouche avec ton porc effiloché !

      • Répondre Iris Klimt 21 mars 2013 at 13 h 26 min

        Au plaisir d’en déguster un en ta compagnie pour fêter ta 2e immigration canadienne! :o)

  • Répondre Sandrine | Fraise Basilic 21 mars 2013 at 13 h 35 min

    Ca fait plaisir de voir que ce genre de concept arrive enfin à Lyon (enfin petite correction, ce n’est pas vraiment le premier, il y a en un très bon du côté de là où je travaille – vers champagne au mont d’or-)

    J’ai vu qu’il était du côté de la croix rousse le mercredi, ça tombe bien j’y habite et je ne travaille pas le mercredi… Un raison de plus de faire le marché alors !

  • Répondre Delphine 21 mars 2013 at 14 h 36 min

    Il ne me semble pas que se soit le premier food truck a Lyon …
    D’hamubugers sûrement mais on peut aussi trouver des camions a couscous, des camions a empanadas … Ils bougent sur les marchés lyonnais parce que bon pas d’emplacement précis mais ils sont bien là !

    • Répondre Anne-Laure 21 mars 2013 at 14 h 45 min

      Je suis d’accord avec toi ; et il y a bien sûr nos amis pizzaïolos aussi.
      C’est pour cela que j’écris « food truck à burgers ». ^^

      • Répondre Delphine 21 mars 2013 at 18 h 13 min

        Toutes mes excuses alors, j’étais sur mon iphone, j’avais point lu (gommette qui rougit) !

        • Répondre Anne-Laure 21 mars 2013 at 18 h 58 min

          Hé hé pas de souci. Tu as bien raison de rappeler que les autres camions sont là ! 😉

  • Répondre Marie 21 mars 2013 at 16 h 19 min

    Ooooh voilà qui a l’air délicieux. Je note au cas où je passe par là.

  • Répondre Do 21 mars 2013 at 17 h 00 min

    Merci du tuyau, je travaille Place Guichard, excellente nouvelle non ?

    • Répondre Anne-Laure 21 mars 2013 at 17 h 59 min

      Je dirai même que c’est un signe, une invitation ! 😀

  • Répondre Cyl 23 mars 2013 at 10 h 08 min

    Il me tarde d’essayer!

    • Répondre Anne-Laure 26 mars 2013 at 9 h 20 min

      J’espère que tu seras autant conquise que moi !

      • Répondre Cyl 26 mars 2013 at 13 h 48 min

        Ca y est! Et effectivement, je suis conquise :)
        J’avais goûté le burger du Réfectoire à Paris, et bien je trouve que les lyonnais font mieux! Et je suis objective, promis :)

        • Répondre Anne-Laure 27 mars 2013 at 9 h 06 min

          Ah génial !! Tu as goûté leurs frites ?
          Je n’ai pas eu l’occasion et ça me fait une bonne excuse pour rendre une nouvelle visite au camion !

  • Répondre Elodie (La P'tite Bulle d'Elo) 23 mars 2013 at 10 h 43 min

    Super chouette! Ca me tente trop, je suis contente que l’on ait enfin notre food truck et qui est bon en plus apparemment :) merci de ton avis et bon week end :)

    • Répondre Anne-Laure 26 mars 2013 at 9 h 21 min

      Oui depuis le temps qu’on louchait sur les cousins parisiens ! ^^

  • Répondre Cyl 30 mars 2013 at 9 h 27 min

    Anne-Laure, pour répondre à ta question, oui j’ai goûté les frites! :)
    Je les ai trouvées très bonnes, salées comme je les aime, et croustillantes (comparées à celles du Réfectoire, food truck parisien). Le seul bémol, c’est qu’elles étaient tièdes voir froides quelques minutes après avoir été servies, à cause du froid qu’il faisait ce jour là. Mais j’y retournerai quand même avec plaisir!

  • Répondre Trouvailles et jeunes créateurs au Marché de la Mode Vintage 2013 | Rue Rivard 16 avril 2013 at 8 h 05 min

    […] caractère parfois très casanier en fin de semaine. Après nous être délectés des hamburgers du Rolling Cantine face au Rhône, et avoir rempli notre panier de produits frais au marché du quai Augagneur, nous […]

  • Répondre Le camion burger 22 avril 2013 at 17 h 39 min

    Bonjour à tous!
    Nous sommes le camion burger de champagne!
    Tout d abord merci à Sandrine :)
    Si vous aimez les burgers élaborés avec des produits frais, du pain du boulanger et du bœuf label rouge: venez gouter les nôtres sur le parking de Ucar location au 2 avenue général de Gaulle à champagne. Nous y travaillons effectivement tous les midi du lundi au samedi depuis le 15 janvier et serons également présents le soir à partir du moi de mai.
    Nous envisageons peut être de nous installer le jeudi midi dans la zone d activité du bois dieu.
    Et nous sommes également présents les samedi et dimanche soirs sur le parking de la station Total à brignais!
    Voilà je crois avoir tout dit.
    Notre page Facebook: le camion restaurant.
    Sur ce bonne fin de journée et à bientôt j espère!

  • Répondre Le camion burger 22 avril 2013 at 17 h 43 min

    Ah et j oubliais un point important: nos frites sont biensur faites maison!

  • Répondre Instantanés d’une hédoniste #6 | Rue Rivard 3 mai 2013 at 8 h 03 min

    […] de l’unique week-end printanier pour déjeuner avec vue et déguster un burger du Rolling Cantine au bord du […]

  • Répondre argone 3 mai 2013 at 12 h 18 min

    Oh j’avais loupé ton article sur le Rolling Cantine ! Je n’ai pas encore testé, je vais plutôt aller d’abord voir le Camion Restaurant qui n’est pas trop loin de mon lieu de travail, et pourquoi pas en parler sur mon blog aussi ! bizzoux

    • Répondre Anne-Laure 6 mai 2013 at 21 h 38 min

      Tu me diras ce que tu as pensé du Camion Restaurant ; ça fait un peu loin pour moi. :)

    Partagez vos pensées