Bonnes adresses

Brunch à l’anglaise chez Maison Publique

23 octobre 2015
Brunch chez Maison Publique (Montréal) - Oeufs bénédicte

Un jour, je finirai mon carnet de voyage londonien sur ce blog. Un jour… En attendant, je vous embarque jusque dans un village de la campagne anglaise ; dans une bicoque cachée au cœur de la lande où trône un long comptoir en bois brun et des trophées d’animaux chassés par le propriétaire. Oops, à moins que nous ne soyons à Montréal, en plein cœur du Plateau Mont-Royal !

Maison Publique plante le décor… Avec son papier peint désuet, sa vaisselle vintage fleurie et ses suspensions lumineuses jaunies, l’adresse nous transporte tout droit dans un pub rustique du fin fond de l’Angleterre. Aux commandes des lieux, Derek Dammann s’est associé à l’un des plus médiatiques chefs britanniques, Jamie Oliver.

Dimanche matin, 11h – Installés sur une table en bois, une bonne bande sonore rock dans les tympans, nous louchons sur le mur où le menu du jour s’affiche sur des pièces de tableau blanc aux airs de coupures de journaux. La serveuse est là pour nous aiguiller et nous expliquer chaque plat sucré et salé inspiré de la gastronomie anglo-saxonne. Après une longue réflexion, entrecoupée de gorgées de café filtre (servi à volonté) pour monsieur et de jus d’orange (pas pressé, dommage !) pour moi, nous faisons notre choix… Nous y allons avec un plat chacun et 2 extras à partager.

Brunch chez Maison Publique (Montréal)
Pour débuter la dégustation, un superbe scone au fromage et aux oignons, accompagné de crème fouettée salée se glisse sous notre nez. La portion est généreuse. La pâte est friable mais pas trop sèche. Le fromage est bien présent et gratine même le pain. Mes papilles ont un coup de cœur et se trouvent un regain de passion pour cette spécialité so british. Cet hiver, je compte bien essayer tout un tas de recettes de scones, dans les commerces montréalais et dans des versions maison, pour des repas réconfortants.

Brunch chez Maison Publique (Montréal) - Scone fromage-oignon
Le scone nous ayant mis en appétit, c’est la salive aux bords des lèvres que nous accueillons les 3 assiettes suivantes. Elles ont mis un peu de temps pour sortir de la cuisine ; mais maintenant qu’elles sont sous nos yeux, l’attente est oubliée. J’ai opté pour des œufs bénédicte et je suis ravie de découvrir que la version traditionnelle a été revisitée, avec un petit twist sauce british… Le saumon fumé a été remplacé par du gravlax maison coupé en cubes. Des rondelles de concombre et de la menthe ciselée accompagnent les câpres et l’oignon rouge pour un rendu plus frais, tout aussi savoureux. Quant aux œufs, ils étaient parfaitement cuits, bien chauds et coulants. Qu’y a-t-il de plus décevant que des œufs pochés trop cuits dont le jaune ne coule pas sous un coup de fourchette ?

En face de moi, l’Homme a choisi une assiette plus exotique avec des huevos rancheros – un plat mexicain classique pour le déjeuner. Eux aussi ont subi un petit lifting. Pas de sauce tomate par ici ! Les œufs reposent sur de fines galettes de maïs et sont ensevelis sous une montagne superposant haricots noirs, oignon, avocat, crème sûre, amandes et coriandre.

Brunch chez Maison Publique (Montréal) - Huevos rancheros
Comme si nous avions eu peur de mourir de faim à la sortie, nous avons également commandé un bacon thick-cut… Une belle tranche de lard épaisse, bien équilibrée entre viande et couenne, et accompagnée d’une délicieuse sauce HP maison (un genre de sauce barbecue typiquement anglaise). Et la petite flaque que vous pouvez voir sur la photo, ce n’est pas le gras du bacon ruisselant, mais une belle cuillère de sirop d’érable… le mariage canadien par excellence !

Brunch chez Maison Publique (Montréal) - Bacon thick-cut
Avec ça, nous étions refaits et n’avions plus qu’à rouler jusqu’à la maison !
Blague à part, l’ensemble de notre brunch chez Maison Publique était tout bonnement excellent. J’ai beaucoup aimé l’ambiance des lieux, tant musicale que visuelle. On s’y sent bien, l’atmosphère est chaleureuse, presque familiale. Notre serveuse était attentive et ne nous a pas pressés une fois notre repas terminé. Niveau tarifs, on est au-dessus des brunchs classiques (si ma mémoire est bonne, on en a eu pour un cinquantaine de dollars) ; mais l’originalité et le goût sont là. Alors, on reviendra… pour un autre brunch ou pour un souper. God save the Queen!

Maison Publique
4720 Marquette, Montréal
(514) 507-0555
Ouvert du mercredi au dimanche à partir de 18h
Brunch les samedis et dimanches de 10h30 à 14h
Réservation pour le souper seulement
 

Vous aimerez aussi

8 commentaires

  • Répondre Camille 23 octobre 2015 at 10 h 51 min

    LE SCONE !
    Alors pour avoir déjà entamé une recherche active du meilleur scone de Montréal, il y en a des très bons dans une micro boutique de brocante avec un coin pâtisserie sur Fairmount, je vais essayer de retrouver l’adresse de cet endroit parfait.
    Les scones salés aux oignons du Pain dans les Voiles, sur de Castlenau sont très bons aussi et le scone coco-rhum-choco de Mamie Clafoutis (je crois qu’il n’est dispo que dans la boutique sur Van Hornne) se défendent bien, même si ce ne sont pas les meilleurs.
    Au Pikolo espresso bar, sur Mont-Royal, ils sont très bons aussi (mais je n’en ai pris qu’une fois, donc je ne peux pas encore établir de généralité !) et j’ai entendu que ceux du salon de thé Le Cardinal sont environ parfaits !

    Pour les faire toi même, petit tip, la farine d’épeautre est parfaite ! ^^

    (C’était mon ôde aux scones, je retourne travailler !)

    • Répondre Anne-Laure 23 octobre 2015 at 12 h 44 min

      MERCI Camille !!! Je sens que je vais poursuivre ma recherche du côté de tes bonnes adresses. D’ailleurs ça me donne faim tout ça… Scone pour le lunch ce midi ? 😀

  • Répondre Melodie 24 octobre 2015 at 4 h 17 min

    Oh wow ça a l’air absolument délicieux! Et les scones au fromages… <3 Je suis une grande fan des scones (sucrés et salés) mais je n'ai jamais réussi à trouver une bonne recette (c'est soit trop farineux soit pas assez) :-(
    Bisous

    • Répondre Anne-Laure 26 octobre 2015 at 9 h 06 min

      Alors promis, si je trouve une bonne recette de scone, je te l’envoie !

  • Répondre Châtaigne 24 octobre 2015 at 11 h 08 min

    Olala, il envoie du lourd ton brunch ^^ J’achète le même pour demain 😉 Des bises

    • Répondre Anne-Laure 26 octobre 2015 at 9 h 06 min

      Héhé, à quand un petit bouton sur le clavier pour faire surgir des gourmandises de son écran ?! 😉

  • Répondre Une semaine enfin – Rue Rivard 18 avril 2016 at 1 h 04 min

    […] bleu dominé par le soleil, j’ai rejoint des amies pour bruncher à l’anglaise chez Maison Publique. Comme à l’automne dernier, la cuisine de cet établissement ouvert par Derek Dammann et […]

  • Répondre Une semaine bougie gâtée – Rue Rivard 15 mai 2016 at 19 h 39 min

    […] brunch à deux chez Maison Publique, cette adresse qui tend à devenir l’une de mes pépites locales en matière de déjeuner […]

  • Partagez vos pensées