Paris

Un goûter au Loir dans la théière

26 janvier 2011
Loir dans la théière - Goûter gourmand

Un conte pour les gourmands qui rêvent de déguster une tarte au citron de la taille d’un fer à repasser…

Alice venait tout juste de terrasser l’effroyable Jabberwocky. Un long et terrible combat qui l’avait mise en fort appétit…
Bluffé par son courage, Tweedle Dee décida de lui offrir un remontant sucré du côté de chez son ami, le Chapelier.

Dans le froid glacial, ils s’en allèrent au cœur du Marais, suivant les Momraths, au fil des rues pavées. Il s’enfoncèrent dans la rue des Rosiers, jusqu’à atteindre la maisonnette arborant fièrement le chiffre 3.

Loir dans la Théière

Quelle ne fut pas leur surprise de voir autant de cartes sagement alignées le long du trottoir. Ils n’étaient pas les seuls à avoir eu cette brillante et gourmande idée. Affamées, les cartes avaient cessé de peindre les roses en rouge et s’étaient réfugiées dans ce chaleureux salon de thé.

Malgré la faim et le froid, Alice et Tweedle Dee persévérèrent jusqu’à voir leur patience récompensée. Au bout de 20 min, ils pénétrèrent, enfin, dans l’antre de l’hyperglycémie.
Leur salive, s’écoulant déjà à la vue de toutes ces friandises dans la vitrine, se déversa en torrents lorsqu’ils passèrent devant la table à desserts : tarte choco-banane, cheesecake aux fruits rouges, tarte tatin, au fromage blanc, chocolat et mascarpone, poires et caramel…
Rien qu’à l’idée de devoir faire son choix, Tweedle Dee fut pris de sueurs !

Tableaux - Loir dans la Théière

Sur les murs, de curieux regards les suivirent alors que le Loir les conduisit à leur table ; une table qu’ils partagèrent avec deux autres convives tout aussi gourmands.
(Rassurez-vous, si vous êtes aussi sociable que la Reine de Coeur, vous pouvez dire « non » et attendre quelques minutes de plus pour avoir un trône rien qu’à vous).

Après maintes hésitations, Tweedle Dee opta pour un menu tout cacao :
– un chocolat chaud, plus proche de la fontaine de chocolat que du Nesquick tant il était onctueux et puissant
– et une tarte chocolat-crumble : imaginez un instant, une fondante tarte au chocolat recouverte d’un mélange craquant de cacao caramélisé.

Chocolat Chaud - Loir dans la Théière

Tarte chocolat-crumble - Loir dans la Théière

Alice, quant à elle, succomba à la spécialité de la maison :
– un mélange conçu par et pour le Loir, aux douces notes sucrées de thé vert au jasmin, rhubarbe, fraise et… j’ai oublié, trop occupée à m’en délecter
– et THE tarte au citron meringuée. En effet, sous l’iceberg de meringue ultra-fraîche, se cache une décadente tarte au citron ; une pointe d’acidité qui se mêle parfaitement à la douceur et à la sucrosité de son chapeau.

Thé - Loir dans la Théière

Tarte au citron meringuée - Loir dans la Théière

Ce défi fut de taille pour Alice et Tweedle Dee…
Si elle a réussi à vaincre le Jabberwocky, Alice ne put venir à bout de ce titanesque gâteau. Qu’à cela ne tienne, la prochaine fois, elle jeûnera pendant 2 jours avant de rendre visite au Lièvre de Mars. Et elle en profitera même pour goûter à ses tartes salées.

L’estomac bien calé, Alice et Tweedle Dee quittèrent la chaumière plus que satisfaits et s’en retournèrent dans les rues glacées du pays des merveilles…

Le Loir dans la Théière
3 rue des Rosiers
75004 Paris
01 42 72 90 61

Vous aimerez aussi

25 commentaires

  • Répondre Châtaigne 26 janvier 2011 at 9 h 00 min

    Rhôôô, comme je salive ! L’année dernière durant notre weekend parisien, je voulais absolument aller dans ce salon de thé, malheureusement la queue à l’extérieur nous avait fait faire demi-tour ! Quel dommage quand je vois cette tarte au citron meringuée (et quelle meringue !)

    • Répondre anneloric 26 janvier 2011 at 11 h 11 min

      Oui c’est toujours plein, qui plus est le week-end ! Mais ça, c’est plutôt bon signe…
      Nous avons dû attendre plus d’une vingtaine de minutes pou entrer et en sortant, toujours autant de gens dehors. Mais ça les valait bien. Et puis, ça met en appétit !

  • Répondre chocoladdict 26 janvier 2011 at 9 h 14 min

    ah je meurs ! il faut vraiment que j’aille dans ce salon de thé quand je viens sur Paris

  • Répondre Tweets that mention Un goûter au Loir dans la théière | Rue Rivard -- Topsy.com 26 janvier 2011 at 9 h 26 min

    […] This post was mentioned on Twitter by SoOhCliché, Rue Rivard. Rue Rivard said: {blog} Un petit post sucré pour bien démarrer la journée… http://t.co/oEnhC8x […]

  • Répondre alapage 26 janvier 2011 at 9 h 51 min

    la tarte au citron est impressionnante. J’avoue que choco-crumble me convient mieux.

  • Répondre Polpette 26 janvier 2011 at 9 h 55 min

    J’y suis allée pour la première fois en automne et je dois dire que j’ai été déçue. Alors c’est vrai que leurs gâteaux sont très bons, mais concernant leur choix de thé, il est très très limité et c’est dommage pour un salon de thé…Et c’est tout de même une gentille petite usine dedans…Mais la tarte poire amandes était divine!

    • Répondre anneloric 26 janvier 2011 at 11 h 16 min

      J’avoue que c’est davantage un « salon de goûter » qu’un « salon de thé ». Il vaut mieux y aller pour tester leurs pâtisseries ; pour le thé, je recommande le Mélange du Loir… Très bon.
      Pour le côté « usine », c’est sûr que les gens défilent, de nouveaux gâteaux sortent sans cesse de la cuisine mais je n’ai pas du tout ressenti de pression. On ne nous a jamais poussé vers la sortie comme ça a pu être le cas ailleurs !

  • Répondre Lalex 26 janvier 2011 at 10 h 13 min

    Woaaaa c’est de la tarte au citron de compét’ là *_* !

  • Répondre Hélène (Cannes) 26 janvier 2011 at 10 h 17 min

    Délicieux endroit, hein ? ;o)
    Bonne journée
    Hélène

  • Répondre anneloric 26 janvier 2011 at 11 h 08 min

    Je vois que je ne suis pas la seule à avoir la dent sucrée !! ^^

  • Répondre Faustine 26 janvier 2011 at 12 h 21 min

    Non mais ton billet est tout simplement délicieux. Je ne parle pas que des photos, mais ton texte est une pure merveille. Bon, c’est décidé. En plus des cadenas à accrocher, je note ma seconde visite dans ce magnifique lieu ^^

    • Répondre anneloric 26 janvier 2011 at 14 h 36 min

      Merci pour le compliment. La tarte était très inspirante… :)

  • Répondre Koyangi 31 janvier 2011 at 13 h 25 min

    Oh là là, fantastiques ces gâteaux !!! Mazette ! Cela me rassure que tu dises que le côté « usine » ne t’ait pas dérangée, moi qui ais tendance à me méfier a priori des « it-endroits » où tu dois être absolument… Merci pour ce très beau et délicieux reportage.

  • Répondre Laurelas 6 février 2011 at 2 h 53 min

    Haha, tu as tellement bien raconté ton escapade! Figures-tu que je n’y suis toujours pas allée. Mais bientôt, bientôt.. :)

    • Répondre anneloric 8 février 2011 at 21 h 25 min

      Tu m’en diras des nouvelles !

  • Répondre Luxe & Vintage 9 février 2011 at 15 h 28 min

    Mon Dieu, tout à l’air absolument délicieux :p
    Mention spéciale à l’Énorme meringue de la tarte au citron 😮

    • Répondre anneloric 9 février 2011 at 21 h 50 min

      Un vrai défi pour l’engloutir… Même à 2, ça n’a pas été possible !

  • Répondre La Grenadine 11 février 2011 at 20 h 48 min

    Hmmmmm !!
    Tu me fais saliver avec cette énorme part de tarte au citron meringuée !! *-* Dommage que je sois sur Lyon, parce que j’aurais couru goûter ça !

    • Répondre anneloric 12 février 2011 at 14 h 07 min

      Allez, je me donne la mission d’en trouver une aussi bonne sur Lyon… Gros défi ! ^^

  • Répondre clémence 19 janvier 2012 at 8 h 17 min

    waouh la vue de cette meringue, j’en reste bouche bée! Mon granola matinal me paraît bien fade à côté!

  • Répondre Blog de Châtaigne » Blog Archive » Tartelettes au citron meringuées 27 décembre 2012 at 15 h 08 min

    […] la semaine dernière et l’article d’Anneloric sur le salon de thé parisien “Le loir dans la théière“, je n’ai qu’une envie : manger de la tarte au citron Malgré mon amour pour le […]

  • Répondre Xel0u le l0up 8 mars 2013 at 8 h 02 min

    C’est marrant, je cherche un salon de thé sympa à paris et tu es dans le dossier Hellocoton dédié !

    Je déteste littéralement ce salon de thé, voilà, il fallait que je le dise ! Le service est nul, les gens pas aimables, le resto est en plein courant d’air, c’est horrible… Alors oui, j’avoue, leur gâteaux sont bons mais ça ne fait pas tout…

    Et j’y suis allée plusieurs fois avant de me faire un avis, je ne dis pas ça en l’air ^^

    • Répondre Anne-Laure 8 mars 2013 at 9 h 33 min

      Hé hé, je me glisse partouuuuut ! :p
      J’avais bien aimé mon petit goûter dans ce salon – bon hormis le fait d’attendre je ne sais plus combien de temps dehors qu’une table se libère. Mais bon, ça c’est l’effet Paris et lieux du moment.
      Mais je te comprends. Il me suffit d’un service prétentieux et irrespectueux pour mettre une croix sur une bonne adresse.

  • Répondre Escapade parisienne | Blog de Châtaigne 29 décembre 2013 at 20 h 18 min

    […] avoir salivé devant mon écran chez Chocoladdict et Rue Rivard, ça y est : I did it ! Nous sommes -enfin- allés prendre le thé et LA fameuse tarte au citron du […]

  • Répondre Escapade parisienne | Blog de Châtaigne 6 novembre 2016 at 8 h 49 min

    […] avoir salivé devant mon écran chez Chocoladdict et Rue Rivard, ça y est : I did it ! Nous sommes -enfin- allés prendre le thé et LA fameuse tarte au citron du […]

  • Partagez vos pensées