Me, myself and I

Le troisième tatouage

8 avril 2016
Tattoo Bateau

La nouvelle est tombée un midi de janvier. Le jeudi 7 janvier 2016 même, pour être exacte. Je m’en souviens bien car c’était mon premier jour de boulot. Quand le téléphone a sonné, je n’ai pas voulu décrocher. Le découverte d’un nouvel univers, la rencontre de nouveaux collègues et la prise de nouvelles fonctions, ça me paraissait déjà bien suffisant pour cette journée. Quelle que soit la décision portée par cet appel, je n’avais pas envie de la subir à ce moment là.

Pourtant, quand l’icône Message est apparu sur mon écran, je n’ai pas pu m’empêcher de céder à la curiosité. Le cœur battant, les doigts tremblotant, et l’espoir s’infiltrant dans chacune de mes veines, j’ai composé le mot de passe de ma boîte vocale et j’ai tendu l’oreille, fébrile. J’ai écouté chaque mot, relevé chaque intonation du message pour essayer d’en savoir plus. Mais la voix m’indiquait juste de la rappeler. J’ai donc rappelé Gallimard, la boule au ventre!

En décembre, j’avais eu la folle surprise de recevoir un appel de la célèbre maison d’édition pour m’indiquer que mon manuscrit figurait parmi les 3 finalistes du concours Premier Roman Jeunesse. Moi, la rêveuse à la plume et la fille à la confiance peau de chagrin… Et mon Moustique Lagrogne, drôle de petit pirate qui m’avait tenu compagnie pendant mes années de freelance, qui m’avait tenue occupée loin des tracas quand le volume de travail n’était pas au rendez-vous, qui m’avait embarquée dans son monde, présenté sa famille, faite frissonner à ses côtés et permise de me lancer de nouveaux défis… Tous les deux, ensemble, nous avions été choisis parmi plus de 800 plumes. Nous étions parmi les 3 finalistes. Et nous verrions peut-être nos noms imprimés sur la couverture d’un vrai livre de papier à l’issue de ce concours. C’était juste incroyable!

Alors quand Gallimard m’a annoncé, avec toute la gentillesse et les encouragements du monde, que finalement, le jury n’avait pas retenu mon manuscrit comme titre gagnant, forcément, je suis tombée de haut. Je vous mentirais si je vous disais que je n’ai pas été profondément déçue. À la base, lorsque j’ai envoyé ma participation au concours, je n’y croyais tellement pas que c’était comme envoyer une bouteille à la mer. L’annonce des finalistes avait fait remonter mes attentes d’un bond. La chute n’a donc été que plus difficile.

Je sais que c’est déjà génial, super, wow, malade, dingue, incroyable et tous les adjectifs positifs du dictionnaire francophone, d’en être arrivée là. Je le réalise à présent. Mais en ce 7 janvier 2016, mon cœur de rêveuse à la plume a eu mal. Alors j’ai pris le temps. J’ai pris le temps de ces quelques mois où je me devais de taire le résultat par égard pour Gallimard, pour digérer la nouvelle, retrouver ma motivation, reprendre la plume et me raccrocher à ce rêve qui me semblait fou au départ mais qui finalement ne se révèle peut-être pas si inaccessible.

Depuis janvier, j’ai remonté mes manches et rebondi sur les retours du comité de lecture pour me lancer dans une nouvelle réécriture du manuscrit. J’ai encore pas mal de chapitres à revoir. C’est d’autant plus long qu’à présent je travaille à temps plein et en tant que salariée. Mais je ne lâche pas mon rêve. Et je ne lâche pas Moustique. Je m’y accroche fort même. Jusqu’à ce jour où je renverrai mon manuscrit à Gallimard et à d’autres maisons d’édition en France ou au Québec.

Et pour ne pas oublier ce rêve, pour ne pas lâcher ce projet, pour encourager la rêveuse à la plume, pour honorer Moustique Lagrogne, pour souligner cette aventure avec toute cette tripotée de personnages, j’ai décidé de me faire à nouveau tatouer. Comme un joli clin d’œil à tout ça, mon troisième tatouage sera une plume!

Tattoo featherTattoo featherTatouage plumeTattoo plumeTattoo plumeTatouage plume

Crédits photos: Pinterest, Pinterest, Tattooers, Derm Ink, Pinterest, Tattoorary, Pinterest, Pinterest.

Vous aimerez aussi

16 commentaires

  • Répondre Fanny 8 avril 2016 at 10 h 40 min

    tu vois, je n’aime pas trop les tatouages, mais ces motifs de plume pourraient presque me faire changer d’avis… Je suis forcément aussi un peu déçue pour toi mais je suis sûre que ce n’est qu’une petite étape de plus avant la big news… tu fais bien de t’accrocher à ton rêve

    • Répondre Anne-Laure 11 avril 2016 at 18 h 32 min

      Je m’accroche fort fort fort! Il me reste une bonne cinquantaine d’années pour y parvenir! :p

  • Répondre Laurelas 8 avril 2016 at 12 h 13 min

    Oh, je suis désolée pour cette nouvelle, mais effectivement, ne perds pas espoir et si tu y crois assez fort, ton rêve finira par se réaliser :) C’est tout ce que je te souhaite <3
    (Belle idée de tatouage soit-dit en passant!)

    • Répondre Anne-Laure 11 avril 2016 at 18 h 33 min

      Merci beaucoup Yasmine. Et au pire, je me dis que ça fera un joli cadeau pour mes enfants!

  • Répondre Samsha 8 avril 2016 at 16 h 07 min

    J’imagine ta déception, j’ai également envoyer un manuscrit dans le cadre du concours et si j’avais reçu LE fameux coup de téléphone … Je n’ose même pas imaginer. Mais je te félicité! C’est incroyable, il ne faut surtout surtout pas lâcher l’affaire!! Mon tout premier tatouage a été une plume dans la nuque en l’honneur de ma passion pour l’écriture et de mon rêve qui se réalisera peut-être un jour :-)

    • Répondre Anne-Laure 11 avril 2016 at 18 h 34 min

      Oh je te souhaite que ton rêve se réalise aussi! Je sais ce que c’est que d’être passionnée par la plume et de mettre tout son cœur dans une histoire. Alors… #fingerscrossed!

  • Répondre Tara B. 8 avril 2016 at 20 h 34 min

    Bravo pour cette sélection Gallimard, même si ça n’est pas allé jusqu’à la publication quelle incroyable reconnaissance d’être remarquée et sélectionnée par une si prestigieuse maison ! Tout espoir n’est pas perdu pour Moustique ou pour un autre roman, à suivre donc… 😉

    • Répondre Anne-Laure 11 avril 2016 at 18 h 35 min

      Merci pour tes encouragements Tara!

  • Répondre Iris Klimt 9 avril 2016 at 14 h 45 min

    Très jolie idée la plume à jamais sur ta peau de jeune femme accomplie et pleine de talent! On a hâte de le voir, mais surtout de rencontrer Moustique, dans un avenir rapproché, j’en suis convaincue!

    • Répondre Anne-Laure 11 avril 2016 at 18 h 35 min

      Hihi promis, dès qu’il y a du nouveau, je vous dis touuuut! 😉

  • Répondre Lemon June 11 avril 2016 at 16 h 17 min

    Ohhh.. Je suis déçue pour toi, on en parlait sur Snap il n’y a pas si longtemps en plus..
    C’est deja énorme d’avoir fini sur le podium et je suis sûre que ça finira par payer et que je pourrais lire les aventures de Moustique à mon Sacha <3

    • Répondre Anne-Laure 11 avril 2016 at 18 h 36 min

      Merci merci Julie! Je me console en me disant que pour un premier essai c’était quand même pas pire. Le prochain sera peut-être le bon! ^^ Bisous à toi et ton petit Sacha trop chou!

  • Répondre En août – Rue Rivard 6 septembre 2016 at 20 h 59 min

    […] à mon coude droits. Un clin d’oeil indélébile à ma passion pour l’écriture et à ce projet de roman jeunesse qui se concrétisera peut-être un jour. C’est une réalisation de Sarah-Jade Beauregard, […]

  • Répondre Kinatas 23 octobre 2016 at 5 h 06 min

    Hello,
    J’ai atterri sur cette page en cherchant des exemples de tatouage de plume. Définitivement la dernière photo servira de modèle.
    Avez vous fait le tatouage ? le quel ?
    Bon courage pour vos écrits.

    • Répondre Anne-Laure 1 novembre 2016 at 20 h 13 min

      Bonjour! Oui, je me suis faite tatouée au mois d’août. Je n’ai pas choisi l’un de ces tatouages ; j’ai opté pour un dessin original que vous pouvez voir juste ici.
      C’est Sarah-Jade Beauregard de chez MTL Tatto qui s’en est occupée.

  • Répondre Ce rêve un peu fou – Rue Rivard 2 mai 2017 at 0 h 13 min

    […] donc remonté mes manches, je me suis faite tatouer et j’ai profité des week-ends et de l’horaire d’été à mon travail pour […]

  • Partagez vos pensées