Plus de culture

Skin Jackin’ : les pirates passent à l’attaque !

14 juin 2011
Capitaine Tracasse - Skin Jackin

Inutile de planquer vos bijoux et autres trésors, moussaillons… Ceux-là, c’est après votre peau qu’ils en ont !
Voguant sur les mers montréalaises, parisiennes et bordelaises, ces gars-là n’ont de limites que celles fixées par les réservoirs de leurs mystérieux crayons.

Hein ?! Mais de quoi qu’elle nous cause encore ?!
Pas de panique, toujours pas de champignons à l’horizon ; si ce n’est ceux qui squattaient ma pizza l’autre soir (aaaah, ce serait donc ça !)
Aujourd’hui, je tiens juste à vous présenter une bande de joyeux bandits épidermiques…

Skin Jackin’ est un collectif d’artistes (illustrateurs, graffeurs ou encore typographes) s’adonnant aux joies du body painting.
Attention, là on jette tous ses préjugés en pâture aux requins !
L’univers de Skin Jackin’ est coloré, fluo-pop, piquant et bourré d’humour. On est loin de la beaufitude de certaines kermesses.

En véritables professionnels de l’illustration et dompteurs de calembours, ces dermo-pirates prennent d’assaut vos soirées et événements avant de kidnapper vos convives. Armés de leurs Posca (des marqueurs de peinture à base d’eau), ils transforment une partie de leurs corps en toile éphémère.
S’ils sont assez courtois pour laisser le choix de l’emplacement à leur prisonnier, le tableau lui, est entièrement conçu par le maître.
Seul mot d’ordre : respectez le thème défini pour la soirée et se lancer dans la création de pièces uniques et originales.
Une animation bien plus ludique que de faire tourner sa serviette, n’est-ce pas ?

Mister Tea - Skin Jackin'

Je dois d’ailleurs vous avouer quelque chose…
L’été dernier, j’ai été prise en otage dans les rues de Montréal. Comme ça, sous un grand ciel bleu, par un bel après-midi de juillet, en plein boulevard Saint Laurent. Et depuis, c’est le syndrome de Stockholm !
Mon corps réclame à nouveau cette explosion de couleurs.
Mon épaule se sent nue.
Ma peau est redevenue quelconque, terne, banale.
Même les tattoos chinés chez Malabar n’y font rien…
Oh, nous avons beau nous être démenés comme des fous, l’eau et le savon ont eu raison de cette fragile parure. Diable, pourquoi la douche a t’elle été inventée ?!

Voilà l'été - Skin Jackin'

Bon, je m’arrête là, sinon on va encore dire que je suis du genre à exagérer ; ce qui n’est pas du toooout le cas. Non, non, non ! Et pour ceux qui y aurait songé, mon père ne s’appelle pas Gepetto !
Allez, sur ce, je vous laisse en compagnie de quelques abordages made in Skin Jackin’.

Girl next dort - Skin Jackin'

Bikini Manjaro - Skin Jackin'

Mario Kart - Skin Jackin'

Lady Gagarine - Skin Jackin'

C'est les vacances - Skin Jackin'

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site et la page Facebook du collectif.

Crédit photos : Skin Jackin’

Vous aimerez aussi

20 commentaires

  • Répondre 24 hours of sunshine 14 juin 2011 at 9 h 28 min

    Oh, c’est super sympa !!! Moi qui suis totalement rétive au tatouage, le Posca me conviendrait bien, et j’adore le graphisme, les couleurs… Veux bien leur filer mon bras !

    • Répondre Anne-Laure 14 juin 2011 at 12 h 01 min

      Et je suis sûre qu’ils seraient ravis de le prendre en otage !

  • Répondre letiziabarcelona 14 juin 2011 at 9 h 49 min

    c’est génial !! je veux un tatoo Baraccuda moi aussi !
    de belles créations, et rigolotes!

    • Répondre Anne-Laure 14 juin 2011 at 12 h 01 min

      C’est ce qui me plaît dans leur travail… Leurs créations sont toujours truffées de références, d’anecdotes et blindées d’humour !

  • Répondre Nikit@ 14 juin 2011 at 9 h 54 min

    Excellent !! Merci pour cette belle découverte ;o)

    • Répondre Anne-Laure 14 juin 2011 at 12 h 04 min

      C’est toujours avec joie que je partage mes coups de cœur !

  • Répondre July 14 juin 2011 at 10 h 32 min

    Hihi j’adore! Tu avais eu quel dessin toi?

    • Répondre Anne-Laure 14 juin 2011 at 10 h 36 min

      Le verre d’orangeade, c’est moi ! 😉

  • Répondre Memy 14 juin 2011 at 11 h 00 min

    Super sympa ! =)
    Ca tient longtemps ? (question purement pratique oui… désolée…)

    • Répondre Anne-Laure 14 juin 2011 at 11 h 59 min

      Les dermo-pirates passent à l’attaque pour des prestations live d’une soirée.
      Le lendemain matin, leurs œuvres se sont dont estompées et après une bonne douche, elles ne sont malheureusement plus que de bons souvenirs. :)

  • Répondre Koyangi 14 juin 2011 at 13 h 16 min

    Oh, super concept ! Et ouf, ils te laissent le choix de la zone à « graffer », ouf ! Et ils font ça gratuitement ? Moi, j’ai eu droit au « free hug » dans la rue, mais je préférerai largement être dermo-piratée plutôt que d’avoir à nouveau un inconnu qui me saute dessus pour me faire un câlin ! ;o)

    • Répondre Anne-Laure 14 juin 2011 at 19 h 08 min

      L’équipe intervient pour des animations lors de soirées privées ou d’événements publics. Dans ce cas, elle est rémunérée par les organisateurs.
      Ainsi, j’ai été skinjackée lors d’une vente-trottoir géante à Montréal où les dermo-pirates avaient leur propre emplacement.
      Et, parfois, tu peux aussi avoir la chance de les croiser lors de démonstrations publiques, comme celle-ci : http://www.facebook.com/event.php?eid=137677189640603
      Mais quoi qu’il en soit, les « toiles » se font kidnappées gratuitement ! :)

  • Répondre Roodkapje 14 juin 2011 at 22 h 00 min

    ça a l’air très sympa en tout cas, pleins de couleurs !

  • Répondre July 15 juin 2011 at 11 h 28 min

    Roooh c’est ce que je pensais, j’adore!!

  • Répondre Faust'in 15 juin 2011 at 13 h 16 min

    J’adore, je vais regarder leur page FB de plus près …

  • Répondre La Grenadine 15 juin 2011 at 19 h 53 min

    C’est tout simplement excellent !
    Moi aussi je veux être otage !! 😀

  • Répondre Luxe & Vintage 19 juin 2011 at 20 h 09 min

    J’adore ! 😀 Il faudrait qu’ils viennent sévir du côté de chez moi 😉

  • Répondre Laurelas 22 juin 2011 at 21 h 00 min

    Oh c’est sympa comme tout, qui peut leur dire non? 😉

  • Répondre gaston 18 mai 2012 at 11 h 03 min

    trop cool, j’en veux aussi un.Où peut on le faire

    • Répondre Anne-Laure 21 mai 2012 at 17 h 43 min

      Les pirates et leurs stylos fluos sont assez actifs du côté de Montréal, Paris, Rennes et Bordeaux. Il leur arrive de jeter l’ancre dans d’autres ports… Tu trouveras plus d’infos sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/SKINJACKIN
      Bon abordage !

    Partagez vos pensées