Bonnes adresses, Gourmandises

Mon premier souper vegan chez Antidote

20 novembre 2015
Antidote, restaurant vegan à Montréal

À moins d’une rébellion planétaire des vaches, des chèvres et des brebis, je crois que je ne pourrais jamais être végétalienne… J’aime beaucoup trop le fromage pour ça ! Renoncer à un steak ou me priver d’une tranche de jambon, oui. C’est une chose que je fais régulièrement en essayant de réduire le nombre de mes repas contenant de la viande. Éviter de consommer des oeufs, pourquoi pas. Il existe bien des combines pour s’en passer dans les gâteaux. Mais détourner le couteau d’un saint-marcellin coulant, d’un reblochon bien odorant ou d’un beaufort fruité, ce serait un sacrilège. La faute à l’époisses qui coule dans mes veines !

Il n’empêche, la grande gourmande que je suis aime goûter de nouvelles choses. Et quand il s’agit de découverte gustative, les cuisines végétariennes et végétaliennes sont souvent le point de départ de jolies rencontres. Alors quand Marie m’a proposé d’être sa +1 pour participer au premier souper vegan de l’épicerie comptoir Antidote, mon estomac a crié oui !

Antidote est un joli melting pot situé dans le quartier d’Hochelaga (ce coin de Montréal que je ne connais décidément pas assez). À la fois comptoir où grignoter des sandwiches, soupes et salades fraîchement préparés à partir d’ingrédients biologiques, bar où siroter des jus pimpés de superaliments et autres brins d’herbe de blé, café où se réchauffer autour d’un matcha latte à la belle mousse verte, et épicerie végétalienne où magasiner ses courses de la semaine, c’est un lieu de rendez-vous pour amateurs de bons produits.

Et voilà à présent qu’Antidote dispose d’une nouvelle carte à son jeu gourmand… Les soupers ! Afin de faire découvrir la cuisine végétalienne aux néophytes, mais aussi d’offrir des menus 100% comestibles aux convertis (qui n’ont pas souvent foule d’options dans les restaurants traditionnels), l’adresse proposera des soupers une à deux fois par mois.

C’est dans l’ambiance tamisée des lieux, bercée par la danse enflammée des bougies, que j’ai ainsi eu l’occasion de goûter à mon premier souper 100% vegan. Au programme de ce repas, un menu en 5 services décliné autour des produits de l’automne. Je vous montre ça ?

La dégustation s’est entamée avec un potage parmentier parfumé à la poire, accompagné d’un croûton de fromage bleu.

Antidote, restaurant vegan à Montréal

À la vue du bol qui nous a été servi, mon petit estomac a pris peur. La portion était vraiment généreuse et 4 assiettes devaient encore suivre… Il me fallait adopter une tactique pour être sûre d’avoir encore de la place pour goûter au reste. Puis j’ai plongé ma cuillère dans la soupe et le bol s’est vidé à la vitesse de l’éclair ! Onctuosité, velouté et saveur de poireau prononcée, le potage réconfortant par excellence !
Le croûton n’était bien sûr pas tartiné de fromage bleu tel qu’on l’entend, mais d’un fauxmage réalisé à base de noix et au puissant goût persillé. Une belle introduction !

Seconde entrée, le tartare de champignons à la japonaise et sa vinaigrette crémeuse à la betterave

Antidote, restaurant vegan à Montréal

Je dois avouer que je n’aime pas les champignons. Hormis morilles et truffes (promis, je ne suis snob !), et éventuellement champignons de Paris quand ils parsèment un plat, je n’aime vraiment pas ça. Je m’attendais donc juste à goûter le contenu de mon assiette du bout des lèvres et à la repousser gentiment loin de moi. Et bien non ! Je ne sais pas si c’était le contre-coup de l’annonce des attentats de Paris ou l’assaisonnement bien balancé entre acidité et sucrosité des betteraves, mais j’ai tout dévoré. Bravo le cuistot !

Troisième et dernière entrée, bruschetta au beurre de noix parfumé et perles de balsamique

Antidote, restaurant vegan à Montréal

Une belle dose de fraîcheur pour ce mélange de tomate et d’avocat servi sur des chips de patate douce. Les perles de balsamique étaient surprenantes. Je m’attendais à ce qu’elles explosent en bouche, mais elles avaient plutôt la consistance d’une gelée. Voilà une bonne idée pour les apéros d’été.

Le plat a ensuite fait son entrée (sans mauvais jeu de mot…) Feuilleté à l’effiloché de pomme de jacque crémeuse au cognac et poivre vert, courge caramélisée érable et romarin frais, tombée d’épinards à l’ail

Antidote, restaurant vegan à Montréal

La pomme de jacque est l’autre petit nom que l’on donne au fruit du jacquier, ce fruit énorme à la peau recouverte d’écailles que l’on trouve dans les régions tropicales et qui ressemble au puant durian. Cette drôle de pomme avait été travaillée comme un porc effiloché et c’était à s’y méprendre. Je crois qu’on aurait facilement pu m’avoir en me disant que cette pâte phyllo était garni de porc à l’ananas. La sauce crémeuse au poivre vert relevait très bien l’ensemble.

À deux doigts de déboutonner mon pantalon, j’étais prête à découvrir le dessert en compagnie d’un thé vert… Éventail de poire au vin rouge épicé à la mode.

Antidote, restaurant vegan à Montréal

En dehors des compotes, je ne pense pas assez à consommer les fruits en mode cuits. Cette poire fondante au bon goût d’épices automnales m’a rappelée à l’ordre ! Elle était accompagnée d’un sorbet maison à la banane extra-parfumé. Un dessert frais et léger parfait pour finir ce repas sur une touche sucrée (Vous aussi vous avez du mal à sortir de table sans une petite pointe de sucre sur vos papilles ou il n’y a que moi ?)

Antidote, restaurant vegan à Montréal

Comme vous vous en doutez, j’ai beaucoup apprécié cette expérience. Le menu était original. Les assiettes étaient généreuses. L’ambiance était à l’intimité tout en étant chaleureuse. Le service était attentionné. Et bien sûr la découverte et les saveurs étaient au rendez-vous. Même si je ne suis pas prête à renoncer à mon fromage, je suis définitivement convaincue par la cuisine végé. D’ailleurs, j’ai remis le couvert dès le lendemain avec un souper, végétarien cette fois, entre filles.

Et vous, avez-vous déjà goûté à la cuisine végétalienne ? Convaincus ?

Antidote
3459 Ontario Est, Montréal
(514) 303-6300
Du lundi au dimanche, de 9h à 19h
Suivez-les sur leur page Facebook pour être tenus informés des prochains soupers

Vous aimerez aussi

6 commentaires

  • Répondre letizia 20 novembre 2015 at 4 h 56 min

    oh je t’aurais bien accompagnée hihi
    yummy !!!

    • Répondre Anne-Laure 20 novembre 2015 at 9 h 53 min

      Et ça aurait été avec plaisir ! 😉

  • Répondre Mathilde 20 novembre 2015 at 13 h 35 min

    100% convaincue, végétarienne depuis bientôt 4 ans, je limite de plus en plus les produits laitiers ainsi que les œufs dernièrement. Antidote est une véritable pépite du quartier Hochelaga, j’aime beaucoup leurs smoothies mais je n’y vais pas assez souvent à mon goût et pourtant je suis à 15 minutes à pied de la boutique… Aucune excuse !

    • Répondre Anne-Laure 23 novembre 2015 at 8 h 29 min

      Il va falloir que j’y retourne pour goûter ces smoothies alors ! J’ai aussi louché sur le London Fog sur la carte. La bonne boisson réconfortante pour palier au froid !

  • Répondre Mary Singing-Bird 23 novembre 2015 at 23 h 39 min

    Je suis une végétarienne de plus en plus vegetalienne et tant qu’il y a de bons produits qui ne me font pas manquer les fromages ou autres : tout ce passe bien ! Heureusement, Montréal est vraiment riche de restos et de bons produits veganes (les Vromages de chez VegNature que tu peux trouver chez Antidote justement ou encore les pâtisseries complètement décadentes de chez Rose Madeleine !).

    As-tu été chez Crudessence d’ailleurs ? Leur cuisine est végane et « vivante » et…j’ai été bluffée ! Un pur délice !

    • Répondre Anne-Laure 24 novembre 2015 at 10 h 55 min

      Non, je n’ai pas encore été chez Crudessence. On m’en a beaucoup parlé et j’avais emprunté deux de leurs livres à la bibliothèque. Pour le moment côté vegan, j’ai juste tenté Antidote et Aux Vivres. Je me note Crudessence et Rose Madeleine pour les prochaines fois. Merci des conseils ! :)

    Partagez vos pensées