Browsing Tag

plaisirs

Me, myself and I

Instantanés d’une hédoniste #8

25 juillet 2014
Chai Latte - Mokxa (Lyon)

Une nouvelle période de flottement a pointé le bout de son nez du côté de notre projet d’immigration… Voilà deux mois que notre dossier s’est envolé pour Sydney (en Nouvelle-Écosse avec les orignaux, pas au pays des kangourous) pour l’étape fédérale et nous sommes toujours en attente de l’accusé de réception. Pour pimenter un peu cette attente, nous nous sommes aperçus qu’un petit malin se servait dans notre boîte aux lettres. Alors je profite de travailler de la maison pour courir au rez-de-chaussée dès que le facteur est passé pour sa tournée. Et hop, quelques pas de plus pour nourrir le Fitbit !

La période de flottement s’invite aussi sur mon compte en banque puisqu’un client rechigne à me payer. Quatre factures, de multiples relances envoyées et plus de 100 jours après la livraison du premier boulot, toujours pas un euro versé. Je suis une gentille nana, mais je n’aime pas me faire prendre pour une dondon. Et si c’est Hulk qu’ils veulent voir, c’est Hulk qui leur fera parvenir une mise en demeure. Non mais !

Cette période de flottement, elle est plutôt coriace… Car la voilà qui s’invite aussi dans mon agenda ! Une mission professionnelle sur le point de démarrer, pour laquelle nous avions sacrifié nos vacances d’été, a finalement été repoussée d’un mois après déjà plusieurs mois de retard. Le mois d’août s’annonce clairsemé côté boulot…

Mais cette foutue période de flottement ne m’aura pas ! Lire la suite…

Me, myself and I

Instantanés d’une hédoniste #7

2 août 2013
Happiness

Ces derniers temps, l’attente pour notre résidence permanente canadienne se fait pénible et me titille le moral. Trop de délais, trop d’incertitude quant à la réception du précieux sésame, trop d’envies de fouler à nouveau le sol montréalais.
Pourtant, je savais dans quoi nous nous embarquions et Immigration Québec aurait raison de me lancer un « C’est le jeu ma pov’ Lucette » de circonstance. Nous n’en sommes qu’au début des démarches et la réponse n’est pas encore pour tout de suite. Patience, patience…

Alors d’ici là, hors de question de mettre notre vie entre parenthèses ! Avant ce nouveau chapitre outre-Atlantique, de nombreuses belles pages sont à écrire.
Nous continuons donc d’apprêter notre petit nid. Nous profitons d’un été enfin présent, même s’il se révèle parfois pesant. Nous l’avons tant attendu celui-ci aussi ! Nous célébrons de précieuses nouvelles autour de nous et assistons à d’émouvants événements dans nos petites bandes respectives.

En bref, la vie poursuit son petit bonhomme de chemin et apporte bon nombre de plaisirs au quotidien… Lire la suite…

Me, myself and I

Instantanés d’une hédoniste #6

3 mai 2013
Bonheur

Même si, en tant que freelance travaillant depuis mon petit nid, les jours fériés n’ont plus la même saveur qu’avant, je me réjouis à l’idée de pouvoir passer des journées entières rythmées par mes envies ; et ce, sans culpabiliser de prendre du bon temps. J’accueille donc le mois de mai les bras grands ouverts. Pour ses nombreux jours fériés, pour un anniversaire et un mariage en vue, et surtout pour trois petits jours de vacances. De vraies vacances, loin du quotidien, des emails et même peut-être du blog. Je dois avouer, il m’est souvent difficile de totalement déconnecter ; alors on va écarter Instagram de la liste !

D’ici là, je compte les jours et je collecte ces petits instants de bonheurs qui rendent la vie si douce… Lire la suite…

Me, myself and I

Instantanés d’une hédoniste #5

12 mars 2013
Petits bonheurs

Dame Nature est parfois bien cruelle… La voilà qui pousse le printemps sur le devant de la scène et le remballe en coulisses aussi sec, avant même qu’il ait fini son numéro. Vilaine va ! Tu n’en as pas assez de jouer avec nos nerfs et notre moral ?!

Que la page hivernale se tourne vers un nouveau chapitre printanier aujourd’hui ou la semaine prochaine, j’ai envie de dire… peu importe. Nous n’avons jamais été aussi proches les amis ! N’entendez-vous pas le chant des oiseaux s’accentuer de jour en jour sur la branche d’en face ? Ne voyez-vous pas les étals des marchés se couvrir de nouvelles saveurs emplies de fraîcheur ? Ne sentez-vous pas l’ami pollen commencer à vous chatouiller les narines ?
Ces signes ne trompent pas. Il est temps de dire au revoir à cet interminable hiver et de dresser le bilans des moments qui ont ponctué cette fin de saison maussade. Des moments qui ont illuminé, aussi chaleureusement qu’un rayon de soleil, mon quotidien… Lire la suite…

Me, myself and I

Instantanés d’une hédoniste #4

21 novembre 2012
Livres

D’habitude, j’accueille le mois de novembre en me cachant dans mon antre, tel un ermite se retirant dans sa grotte. L’envie de plaid et de chaleur sont plus forts que tout ; du moins, jusqu’à l’arrivée des lumières de Noël et le lancement de la chasse aux cadeaux. Là, je fonce dépenser mes derniers deniers.
Travailler de chez soi et décrocher de l’écran alors qu’il fait déjà nuit dehors ne pousse pas forcément à vouloir sortir et s’aventurer dans le froid. Alors j’hiberne. Je me réfugie dans d’autres mondes, parfois plus chaleureux, souvent plus déjantés, en lisant. C’est ma saison de prédilection pour dévorer tout le papier ou l’encre électronique qui me tombe sous les yeux.
Sauf cette année…

Coincée. Je suis coincée du côté de mes lectures.
J’ai entamé deux livres pour lesquels je ne ressens rien si ce n’est de l’indifférence. La vue de leur couverture ne provoque qu’un léger haussement de sourcil dédaigneux. Les papillons qui remuaient dans mon ventre et me poussaient à me coucher à l’heure des poules pour engloutir ces derniers chapitres ne bougent plus. J’ai bien essayé le coup du bain chaud avec ces bouquins pour seule occupation. Total, j’ai fini la tête sous l’eau !
Bref, j’ai commencé à lire Fifty Shades of Grey de EL James et The Casual Vacancy de JK Rowling.

Vous me direz, je n’ai qu’à les abandonner. Mais là est tout le problème, je n’aime pas ne pas finir un bouquin ; surtout quand je l’ai payé. Du coup, je ne lis plus !
À la place, je profite de ces petits bonheurs et plaisirs improvisés que la vie vous offre. Lire la suite…