États-Unis, Voyager

Petit tour régressif à Universal Studios

6 décembre 2010
Universal Studios

De retour à Montréal depuis 4 jours, me voilà enfin remise du décalage horaire et apte à vous compter ma folle aventure à travers la Floride et le Mexique. Bon ok, fausse excuse, de Mexico le décalage n’est que d’une heure. Oh la petite nature…
Bon, si l’écart ne s’est pas fait sentir sur l’horloge, il s’est par contre fait beaucoup moins discret sur le thermomètre. C’est simple : Mexico 27°C  et Montréal -9°C en ressenti. Une belle dégringolade de 36°C dans les dents, disons que ça fait un peu mal !
Mais après une bonne dizaine de tasses de thé bouillant, me voici revigorée et prête à partager quelques souvenirs et bons plans avec vous.

Comme promis, pour la première étape du voyage, nous prenons la direction du parc Universal Studios d’Orlando. Pour commencer, je ne dirai qu’une chose… Début novembre, le timing était parfait. Une météo idéale avec ciel bleu et chaleur appréciable. Juste assez de touristes pour mettre l’ambiance et ne pas se sentir dans un film d’horreur où les zombies auraient pris possession du parc.  Si vous avez la chance de pouvoir y aller hors période scolaire, foncez ! Equipés de nos pass Express Plus (équivalent des Fast Pass chez Disneyland qui vous permettent de griller les files d’attente), nous n’avons pas attendu plus de 15 min pour les attractions.

A l’ouverture du parc, toutes les attractions ne sont pas encore accessibles – certaines demandant un temps de préparation et/ou d’inspection plus important. Nous en avons donc profité pour nous rendre tout au bout du parc, histoire de profiter des différents décors et de se prendre à rêvasser en traversant New York, San Francisco, Hollywood et Amity (rappelez-vous la petite ville côtière dans laquelle sévit le requin barbare du premier « Jaws/Les dents de la mer »).
La journée marathon peut alors commencer et les attractions s’enchaînent les unes après les autres.

Men in Black Alien Attack :

Universal Studios - MIB

Nouvelles recrues du MIB, vous voilà chargés d’une mission : chasser les vilains extra-terrestres de la Terre. Armés de votre fidèle pisto-flingue laser, vous allez leur faire amèrement regretter le jour où ils sont sortis de leur navette. L’issue de l’attraction dépend alors du nombre de points que vous avez atteint en dégommant ces grosses bestioles.
L’attraction s’apparente à celle de « Buzz l’éclair » à Disneyland Paris.
Verdict : on se prend rapidement au jeu et ça en devient vraiment drôle. Et en bonus, vous traverserez les décors du film (dont la salle de contrôle du MIB).

The Simpsons Ride :

Universal Studios - SimpsonsConfortablement installés dans votre petit simulateur, vous partez visiter le fabuleux parc de Krustyland, accompagnés de la famille la plus célèbre d’Amérique. Jusqu’à ce que Tahiti Bob vienne tout saboter… La balade prend une toute autre dimension.
Verdict : j’ai aimé retrouver l’ensemble des personnages de la série et la façade de l’attraction est tout simplement magnifique. A la sortie, la boutique de souvenirs regorge d’objets cultes : des canettes de Duff, des donuts Lard Lad et des peluches d’Itchy et Scratchy. Par contre, bonjour le mal de coeur en sortant du simulateur. A éviter après le déjeuner !

Jimmy Neutron’s Nicktoon Blast :

Universal Studios - BobToutes les stars Nickelodeon (Bob l’éponge, Jimmy Neutron, Hé Arnold…) vous attendent dans ce simulateur géant.
Verdict : je n’ai pas réussi à rentrer dedans ; la salle est beaucoup trop grande pour se concentrer sur l’écran et faire abstraction du reste des spectateurs. Les dialogues en anglais sont difficiles à comprendre lorsqu’on ne connaît pas les voix originales des héros.

Shrek 4-D :

Universal Studios - ShrekVous serez transportés dans une aventure inédite du sympathique ogre vert, où la fiction déborde de l’écran pour se mêler à la réalité. Une version beaucoup plus moderne de l’attraction « Chérie, j’ai rétréci le public » à Disneyland.
Verdict : à tester même si on est pas fan des films (ah bon, c’est possible !). Superbe jeu des cast members à l’accueil dans l’attraction.

Rock it :

Universal Studios - Rock It

Universal Studios - Rock ItL’attraction phare du parc… Une montagne russe deluxe au début de laquelle vous serez invités à choisir la musique qui vous accompagnera à travers les vrilles et les loopings. Il y en a pour tous les goûts : de Daft Punk aux Black Eyed Peas, en passant par NERD et ZZ Top. Chaque siège est affublés de ces propres haut-parleurs et d’une webcam fixée devant vous. Elle ne vous lâchera pas d’une semelle durant tout le voyage et enregistrera vos moindres faits et cris. Il vous sera même possible d’acheter le DVD de vos exploits à la sortie de l’attraction.
Verdict : vous débutez la promenade en montant à la verticale l’équivalent de 17 étages. De l’autre côté, vous dévalerez une pente à quelques 105 km/h. Ca décoiffe ! A ne pas manquer.

Twister : mettez vous à la place des acteurs principaux du célèbre film catastrophe et endurez les souffrances qu’ils ont rencontré lors du tournage.
Verdict : l’intro est longuette mais ne vous échappez pas ! La suite est vraiment impressionnante, bien que parfois un peu trop kitsch.

Revenge of the Mummy : embarquez pour une croisière sur le Nil tout sauf paisible. Imhotep s’est une nouvelle fois fait la mal et compte bien vous faire profiter de sa malédiction.
Verdict : une ambiance sombre et ténébreuse, des effets à couper le souffle et des rebondissements inattendus. Mon attraction préférée !

Disaster : dans cette attraction qui tient aussi du spectacle, participez à la réalisation du prochain film catastrophe du réalisateur Frank Kincaid.
Verdict : drôle et à recommander pour se détendre entre deux manèges à sensation.

Jaws :

Une petite balade en bateau avec papi pour pêcher quelques sardines, ça vous tente ? N’oubliez pas votre gilet de sauvetage car la promenade risque d’être mouvementée !
Verdict : attraction sympathique grâce au décor dans lequel vous naviguez et la prestation de votre accompagnateur. Pour les sensations, on repassera.

E.T. Adventure :

Universal Studios - ETSuspendus dans vos nacelles, comme si vous aviez emprunté le vélo volant d’Eliott, échappez aux vilains scientifiques qui veulent disséquer votre ami et partez à la découverte de la planète Brodo Asogi. Même principe que l’attraction « Peter Pan » à Disneyland.
Verdict : une balade magique à ne pas louper !

Fievel’s playland et Woody Woodpecker’s Nuthouse Coaster :

Universal Studios - Fievel

Universal Studios - WoodyChenille, toboggans et jeux d’eau réservés aux lutins trop jeunes ou trop petits pour les autres attractions.
Verdict : j’ai bien essayé d’y pénétrer mais on m’en a empêchée ! Je n’ai alors pu que profiter du décor et des musiques. Mais cela à suffit à me faire faire un petit saut de 20 ans en arrière.

Terminator 2 3-D : spectacle alliant projection 3-D et véritables cascadeurs.
Verdict : des explosions à tire larigot et un scénario mou du genou. En introduction, très belle performance de l’hôtesse qui joue parfaitement la godiche écervelée.

Prochaine escale : le parc Universal’s Islands of Adventure et son quartier dédié à Harry Potter. Une brillante réussite !

Vous aimerez aussi

10 commentaires

  • Répondre Koyangi 6 décembre 2010 at 6 h 48 min

    Cela fait du bien de voir du soleil sur un blog alors qu’il neige partout ailleurs (comme sur le mien, en bonne brebis que je suis, bêêêêêh). J’adore les parcs d’attraction US par leur taille et leur diversité, même si tu ne me feras jamais monter sur une montagne russe ! Mais bon, il y a toujours d’autres activités à faire aussi, pour les trouillardes comme moi ! ;o)

    • Répondre anneloric 6 décembre 2010 at 11 h 14 min

      Héhé, c’est parce que sur Montréal, nous n’avons pas encore eu droit au gros tapis blanc. Donc pour l’instant, pas de mouton mais ça ne devrait pas tarder !! Tellement magique décembre sous la neige.
      Je t’avoue que je fais aussi souvent ma peureuse devant les montagnes russes. Mais là, avoir fait tout ce voyage pour ne pas tester toutes les attractions, je ne pouvais pas ! :)

  • Répondre Luxe & Vintage 8 décembre 2010 at 9 h 07 min

    Ce parc me fait rêver (avec tout le complexe WDW également^^), j’irais un jour j’en suis sûre 😉

    • Répondre anneloric 8 décembre 2010 at 9 h 58 min

      Je ne peux que t’encourager. C’était vraiment fantastique… Sont forts ces américains !

  • Répondre Quelques bons tuyaux pour Universal Studios | Rue Rivard 29 décembre 2010 at 9 h 58 min

    […] mes autres articles sur Universal Studios Orlando ici et […]

  • Répondre Au coeur des Everglades… | Rue Rivard 19 janvier 2011 at 10 h 13 min

    […] cours de notre voyage automnal, nous sommes partis à la découverte de la Floride. Une petite dose de frissons et un soupçon de Harry Potter du côté d’Orlando et de ses mythiques parcs […]

  • Répondre Lukas 27 avril 2011 at 11 h 09 min

    Moi j’y suis allé le 16 avril. J’ai adoré Harry Potter and the forbidden journey, l’hypogriffe était pour les gamins de 6 à 8 ans à peu près. T’as vu la taille de l’attraction Hulk? Incroyable! T’as fait doctor doom’s fear fall? Comme la tour de la terreur mais un niveau au-dessus. Les magasins étaient très bien faits. J’ai passé des heures chez Honeydukes ( je suis très gourmand )et chez Ollivanders. La 3D de amazing adventures of spider-man était bien. Mais franchement, moi je vais vous dire que j’ai un petit peu flippé dans l’attraction de Harry Potter. Surtout les détraqueurs qui vous viennent nez à nez, et les arignées, chuis un petit peu comme Ron, j’ai peur des araignées. Moi j’y suis allé une mauvaise semaine, il y avait à peu près 2 heures d’attente pour chaque bonne attraction! J’y reviens toujours pas! Et toi Anneloric, il y avait beaucoup de queue quand tu y es allée? Merci de me répondre.

    Lukas

    • Répondre Anne-Laure 28 avril 2011 at 13 h 29 min

      Oui en effet, tout le nouveau monde « Harry Potter » est vraiment bien pensé et ce, dans les moindres détails ; même dans les boutiques, on s’y croirait. Et ils n’ont rien oublié, les malins ! Je n’avais pas eu l’occasion de visiter la boutique Ollivander’s ; il y avait une file d’attente monstre pour y entrer !
      Par contre, pour les attractions, ça allait tout seul car nous y étions en pleine période creuse. Nous n’avons jamais attendu plus de 15/20 min. Mais bon, nous avions aussi opté pour les pass Express.
      Je comprends tes coups de frayeur pendant Harry Potter and the Forbidden Journey ! Je les ai aussi ressenti avec les araignées et puis le dragon qui nous réserve quelques petites surprises… :)

  • Répondre Lukas 29 avril 2011 at 20 h 31 min

    Oui, tu as plutôt raison. Moi j’ai pu aller chez Ollivander’s, je pense qu’il y avait une queue de 45 min. Le truc c’est que Ollivander’s t’accueille dans sa boutique, puis il choisit quelqu’un et il lui demande pleins de questions, il lui fait essayer plusieurs baguettes et ensuite, il lui donne une baguette qui, bien sûr marche parfaitement. Et puis après tu rentres dans la vraie boutique qui est à côté de chez Ollivander’s. Et il y a aussi une entrée à l’arrière où il y a 10 min d’attente. Moi, j’ai pas pris de pass Express (trop cher) alors c’était comme si j’ai fais plus de queues que d’attractions. Mais, bref, c’est vrai que c’était vachement cool. Un truc à refaire sans doute.

  • Répondre Perrine 1 avril 2016 at 12 h 50 min

    Rip Ride Rock It est fou !!!! Un excellent roller coaster, tout comme Hulk !!!!
    Gros kiff aussi sur la Momie !!

  • Partagez vos pensées