États-Unis, Voyager

Au cœur des Everglades…

12 janvier 2011
Everglades

Au cours de notre voyage automnal, nous sommes partis à la découverte de la Floride. Une petite dose de frissons et un soupçon de Harry Potter du côté d’Orlando et de ses mythiques parcs d’attractions puis ensuite, nous avons suivi une autre piste. Voilà que nous nous sommes lancés à la poursuite de sieurs Dexter Morgan, Horatio Cane et d’Evinrude – mais si vous la connaissez ! La libellule qui conduit Bernard et Bianca sur une feuille à travers les marais et qui finit toujours par cracher ses poumons ça ne vous dit rien ? Mais vous faisiez quoi étant enfant ?! Le rattrapage c’est par ici.

Revenons-en à nos moutons… Ou plutôt à nos reptiles.
Nous avons donc traversé les Everglades, ce parc composé de marais subtropicaux qui s’étend au sud de la Floride. Munis d’un casque anti-bruit, nous avons embarqué à bord d’un hydroglisseur pour une croisière à travers la mangrove. Une croisière loin d’être de tout repos car entre 3 accélérations, 2 bonds sur l’eau et plusieurs éclaboussures, nous avons croisé quelques habitants de ces lieux hostiles – plus ou moins accueillantes les bestioles !

Everglades

Everglades

Everglades

Everglades

Longues de 2,5 mètres, munies de « petites » quenottes et à la dégaine de sacs à main, on fait tout de suite moins les fières quand elles s’approchent du bateau…
Toi l’alligator, t’es bien mignon, mais tu vas rester à bonne distance.
Allez recule…
Recule je te dis !
Bon, il a pas bien l’air de comprendre, j’essaie en anglais ?!

Alligator Everglades

Alligator Everglades

À vrai dire, hormis une bande d’ibis blanc et cet alligator aux yeux sournois, nous n’avons pas vu nombreux représentants de la faune locale. En même temps, vu les rugissements de l’engin à hélice, les lamantins devaient plutôt se cacher sous la vase et les panthères parmi les branchages.
En parlant de panthères, les seules spécimens que nous avons vu sont ceux mentionnés sur les panneaux routiers !

Everglades

Mais la balade vaut quand même le détour, ne serait-ce que pour les paysages irréels aux palétuviers fantomatiques et cette sensation de liberté lorsque le vent vous fouette le visage. Bon pour l’odeur d’oeufs pourris qui surgit de temps à autre, on repassera !

Everglades

Everglades

Ibis Everglades

Everglades

Et pour clore la visite, rien ne vaut un bon repas à Everglades City pour goûter aux spécialités locales : nuggets d’alligators, cuisses de grenouilles et keylime pie pour le dessert.
Pour les palais téméraires, sachez que la viande d’alligator a la texture du porc, un tantinet plus caoutchouteux. Quant à son goût, il s’agit d’un mélange de poulet, poisson et surtout de friture. Rappelez-vous, vous êtes aux States !

Everglades

Everglades

Everglades

Vous aimerez aussi

12 commentaires

  • Répondre celine in paris 12 janvier 2011 at 9 h 07 min

    Merci pour la balade, les photos sont superbes!

    • Répondre anneloric 12 janvier 2011 at 11 h 58 min

      Merci ! Écrire cet article m’a permis de replonger dans de jolis souvenirs :)

  • Répondre AnneLaureT 12 janvier 2011 at 11 h 56 min

    Géniales tes photos !

    Un super souvenir pour moi aussi, les Everglades, mais tellement lointain… 😉 !

    *

  • Répondre Koyangi 12 janvier 2011 at 12 h 18 min

    Super ces regards croisés de compte-rendus de voyage sur nos blogs respectifs ! Les photos que tu nous montres font effectivement penser à Dexter, CSI et à Evinrude, bien entendu, Evinrude ! Qu’est-ce que l’histoire de la petite Penny m’avait fait pleurer… :o( Presque autant que Dumbo l’éléphant quand il est séparé de sa mère qui lui passe une trompe à travers la cage pour le consoler, bouhouhou.

    J’ai aussi eu l’occasion de goûter au crocodile quand j’étais à Sydney, mais le mien n’était pas frit et j’ai moyennement apprécié le léger arrière-goût de vase (ou alors, c’était dans la tête).

    • Répondre anneloric 13 janvier 2011 at 20 h 48 min

      Et oui, j’ai pensé à Evinrude car justement le dessin animé est repassé à la tv pour Noël. Je n’avais jamais percuté que cela se passait dans les Everglades !

      Pour l’alligator, c’est possible que cela ait un goût de vase. De mon côté, il était servi en nuggets donc ça sentait surtout l’huile ! :)

  • Répondre July 19 janvier 2011 at 9 h 58 min

    Et le parc Harry Potter tu vas en parler? Ton article est très chouette!

  • Répondre Faustine 9 février 2011 at 15 h 21 min

    MAGNIFIQUE … Je ne savais même pas qu’il y avait des panthère dans cette partie du globe. Tu viens de m’en apprendre une là !!!

    • Répondre anneloric 9 février 2011 at 21 h 50 min

      Je ne le savais pas non plus. Elles ressemblent plus ou moins à des pumas et sont malheureusement en voie d’extinction.

  • Répondre Cap sur l’Ouest | Rue Rivard 31 juillet 2012 at 8 h 05 min

    […] du Parc Naturel de Brière et ses milliers d’oiseaux. Après les alligators des Everglades, il y a quelque chose de plus rassurant… Même si Cunégonde ne finit pas en nuggets dans […]

  • Répondre Cynthia 31 juillet 2012 at 11 h 12 min

    Tu me donne encore plus hâte d’y aller :)

    • Répondre Anne-Laure 31 juillet 2012 at 19 h 13 min

      C’est magnifique. Par contre, ne sors pas ton bras du bateau hein ?! :p

    Partagez vos pensées