Pérou, Voyager

Périple au Pérou #3 – Arequipa

25 avril 2013
Volcan Misti - Arequipa (Pérou)

Après avoir flâné au bord de l’océan Pacifique à Paracas et avoir paressé à l’ombre de l’oasis de Huacachina, le moment est venu d’enfiler vos chaussures de rando, direction Arequipa ! Au cœur des Andes péruviennes, cette escale est l’un de mes coups de cœur du périple.

Deuxième ville la plus peuplée du pays, elle est réputée pour sa gastronomie. Son centre historique a été déclaré Héritage Culturel de l’Humanité. Chaleureuse et culturellement riche, elle n’en est pas moins fragile. Située à plus de 2 335 mètres d’altitude au pied du volcan actif Misti, Arequipa est une ville qui tremble… En 2001, un séisme de magnitude 8.4 la toucha de plein fouet et fut suivi d’un tsunami. En juin dernier, un nouveau tremblement de terre se fit ressentir sur son sol.

Après une nuit complète de bus, déposez vos sacs à dos dans l’une des nombreuses auberges du centre-ville. Pour cet arrêt, je ne peux vous recommander d’hébergement ; nous avions la chance d’être logés par des amis de la famille de l’Homme.

Prenez le pouls de la ville en vous promenant dans son centre historique. Faites un détour par le musée Santuarios Andinos qui présente l’histoire précolombienne de la région. À la clé, une rencontre troublante avec Juanita… Une momie retrouvée congelée en 1995, sur le Mont Apato. Jeune inca âgée de 12 ou 14 ans, Juanita fut donnée en sacrifice à la montagne. Délicatement enveloppée dans des couches de laine, elle est particulièrement bien conservée.

Arequipa (Pérou)Danseuses péruviennes - Arequipa (Pérou)

Pour vous remettre de vos émotions, faites une pause gourmande pour goûter à l’une des spécialités culinaires de la région… Le rocoto relleno, un piment farci d’un mélange de viande, de pomme de terre et de tomate ; l’ocopa, un plat de pommes de terre bouillies recouvertes d’une sauce à la cacahuète, au piment et au huacatay (une plante aromatique locale) ; le cuy, un cochon d’Inde rôti accompagné de ses frites maison ; ou encore un tournedos d’alpaga, une viande tendre et goûteuse.

Tournedos d'alpaga

Prenez ensuite la direction du couvent Santa Catalina, le plus grand couvent au monde. D’une superficie de plus de 20 000 m², classé au patrimoine mondial de l’UNESC0, ce couvent a hébergé 450 nonnes dominicaines coupées du monde extérieur jusqu’en 1970.
Il s’agit d’une véritable ville dans la ville ; un festival de couleurs resplendissantes. Depuis la terrasse, vous accédez à une vue imprenable sur le volcan Misti.

Couvent Santa Catalina - Arequipa (Pérou)Couvent Santa Catalina - Arequipa (Pérou)Couvent Santa Catalina - Arequipa (Pérou)Couvent Santa Catalina - Arequipa (Pérou)Couvent Santa Catalina - Arequipa (Pérou)Couvent Santa Catalina - Arequipa (Pérou)

Rentrez vite vous reposer car demain, nous partons pour un trek de 3 jours dans le Canyon de Colca.
Nous avions réservé cette excursion auprès d’une agence locale. Aussi, à 5h30 du matin, nous avons eu le plaisir d’entendre un chauffeur tambouriner à la porte pour nous conduire jusqu’à la gare routière. Sur place, nous avons emprunté un bus en direction de Cabanaconde, village d’où partira notre randonnée. Accompagnés de 2 guides et de 7 autres aventuriers, nous nous sommes lancés à l’assaut de ce canyon de 3 400 m de profondeur.

Premier jour, le moral est au beau fixe et vous entamez votre descente durant une marche de 3h30. Avant la tombée de la nuit, vous atteignez San Juan, un petit hameau à mi-chemin du fond du canyon. Ici, les quelques hospedajes pour backpackers se comptent sur les doigts d’une main. Après une bonne soupe et un alpago saltado (viande d’alpaga cuite avec des oignons, des poivrons et des frites), prenez possession de votre « magnifique » chambre à coucher faite de pierre, de torchis et de terre battue. Pour ce trek, prévoyez votre sac de couchage ; il est toujours plus confortable de s’y glisser avant de se recouvrir des couvertures prêtées par les hôtes des lieux.

Canyon de Colca (Pérou)Canyon de Colca (Pérou)Canyon de Colca (Pérou)Canyon de Colca (Pérou)San Juan - Canyon de Colca (Pérou)

Deuxième jour, les genoux tirent un peu mais le soleil brille et motive les troupes. Un pancake à la confiture dans le gosier, vous vous dirigez vers le fond du canyon. Trois heures de descente glissante parmi les cailloux et vous voici dans une oasis toute mignonnette, où se dressent de petits cabanons au centre d’une grande pelouse, et surtout une piscine ! L’occasion de se rafraîchir et de se nettoyer en même temps. Profitez de l’après-midi de détente à venir pour faire le plein d’énergie avant l’éprouvante journée qui vous attend !
Un repas autour du feu et il est temps de filer dans votre case en bambou pour tenter de dormir quelques heures.

Canyon de Colca (Pérou)Canyon de Colca (Pérou)Canyon de Colca (Pérou)Canyon de Colca (Pérou)

Troisième jour, réveil difficile à 2h du matin. À peine le temps de sauter dans vos chaussures et de replier le sac de couchage, vous voilà partis pour une ascension de 4 heures. De nuit, lampes frontales en place, c’est parti pour quelques 1 000 m de dénivelé ; l’estomac vide, sinon c’est triché ! Heureusement, en fin de parcours, une petite dame accompagnée de ses mules vous propose chocolats, bananes et maté de coca pour reprendre un brin de force. Le mate de coca est une tisane faite à partir des feuilles de coca séchées (oui les mêmes qui sont à l’origine de la fameuse boisson gazeuse et de la poussière d’ange).

Votre montre sonne 6h, vous voilà de retour à Cabanaconde pour un petit déjeuner revigorant.
Déjà courbaturé, mais si fiers de vous, vous montez dans un bus en partance pour Cruz del Condor ; un mirador naturel d’où vous pourrez observer les condors planer. Bon j’avoue, arrivée là-haut, vous n’aurez peut-être pas la tête aux condors. Mais ouvrez l’oeil…

Cruz del condor (Pérou)Cruz del condor (Pérou)

Et ne croyez pas que l’aventure s’arrête ici ! Il vous faut maintenant rentrer à Arequipa. Pour cela, partagez un bus avec les indiennes et leurs sacs de marchandise, pour rejoindre Chivay. Celui-ci étant plein à craquer, profitez de l’heure et demie de route, debout dans le couloir du véhicule, pour étirer vos jambes endolories. Surtout, ne râlez pas ; cela vous fera de belles anecdotes à raconter ! La preuve avec ce billet…

Arrivés à Chivay, attendez patiemment 16h, que votre bus vous ramène enfin à Arequipa.

Arequipa (Pérou)
Sur ce, je vous laisse vous reposer et vous donne rendez-vous pour une prochaine escale à Puno, juste au bord du fameux Lac Titicaca…

Vous aimerez aussi

11 commentaires

  • Répondre letiziabarcelona 25 avril 2013 at 8 h 43 min

    j’adore ces paysages de montagne..c’est à couper le souffle, j’espere y aller avant mes 40 ans;)

    • Répondre Anne-Laure 25 avril 2013 at 9 h 20 min

      Alors je croise les doigts à ce voyage de trentenaire ! 😉

  • Répondre Ines 25 avril 2013 at 9 h 12 min

    C’est vraiment magnifique et grandiose comme paysages, j’adore! Une belle aventure!

    • Répondre Anne-Laure 25 avril 2013 at 9 h 18 min

      J’avoue, j’ai parfois souffert durant ces 3 jours (enfin, surtout le dernier) ; mais les paysages méritaient bien quelques courbatures et suées ! ^^

  • Répondre Flo 25 avril 2013 at 9 h 29 min

    Je rêve de faire un treck en Amérique latine. Merci de partager ça avec nous et chapeau pour ce long périple 😉

    • Répondre Anne-Laure 25 avril 2013 at 9 h 31 min

      Avec plaisir ! J’espère que tu pourras réaliser ce rêve.

  • Répondre Peregrine 28 avril 2013 at 11 h 02 min

    Je résiste depuis des années à l’appel de l’Amérique du Sud, mais ton article me donne envie de m’y pencher sérieusement!

    • Répondre Anne-Laure 29 avril 2013 at 10 h 02 min

      Si tu peux poser le pied en Amérique du Sud, n’hésite vraiment pas ! C’est l’un de mes plus beaux voyages, autant au niveau de la culture et des découvertes que des rencontres. J’espère pouvoir traîner mon sac à dos dans d’autres pays du continent. ^^

  • Répondre Marie 30 avril 2013 at 16 h 26 min

    Et ben en voilà un beau voyage, merci pour ces belles photos dépaysantes :)

  • Répondre Marie 22 février 2016 at 6 h 07 min

    Hello !

    Je suis entrain de préparer mon road trip de 3 semaines au Pérou pour cet été.
    Ton blog est très bien écrit, il a été très instructif ! Pourrais-tu me dire quel a été ton budget (hors billet d’avion) pour ces 3 semaines ?

    Merci

    • Répondre Anne-Laure 22 février 2016 at 19 h 30 min

      Merci beaucoup Marie! Tu me fais penser qu’il faut que je termine ces carnets de voyage péruviens. :)
      Cela fait 10 ans que nous avons voyagé au Pérou et nous avons souvent logé dans de la famille de mon chéri qui est franco-péruvien. Du coup, j’avoue que je ne me souviens plus de notre budget et à mon avis, il n’est plus vraiment au goût du jour.

    Partagez vos pensées