Suisse, Voyager

Un week-end à Lausanne

1 juillet 2015
Lausanne (Suisse)

Cela faisait des mois, voire des années, que l’idée d’un week-end à Lausanne nous trottait dans le ciboulot. Il faut dire que la frontière suisse n’est pas si loin de Lyon, et qu’en plus, nous étions attendus de pieds fermes en ces contrées helvétiques. Mais le quotidien prenant bien trop souvent le dessus, nous ne faisions que remettre cette escapade à une autre fois, une autre saison, un autre moment. Jusqu’à ce que l’échéance du grand départ de France ne se fasse trop ressentir… Là, il était temps d’y aller. Après le déménagement, l’occasion ne se représenterait pas de sitôt !

Alors quand nous avons pris nos billets d’avion pour notre séjour printanier à Montréal, nous n’avons pas hésité bien longtemps avant de succomber à un petit caprice… Et si au retour du Québec nous atterrissions à Genève plutôt qu’à Lyon ? Banco ! Il nous suffirait ensuite de prendre un train à l’aéroport pour rallier Lausanne en moins d’une heure.

C’est le trajet auquel nous nous sommes livrés avec plaisir, mais non sans quelques valises entre les mains et sous les yeux suite au vol nocturne de retour. J’ai quand même pris le temps d’apprécier la vue sur les montagnes, le lac Léman, les vignes et les collines de verdure durant tout le voyage en train. Ces paysages… Il ne manquait plus que la douce saveur d’un carré de chocolat pour rendre le tableau parfait !

Nous sommes arrivés à la gare de Lausanne un peu déphasés, mais ravis. Sous un ciel au comble du bleu, nous avons vite fait de déposer nos valises chez nos hôtes avant de ressortir déjeuner, histoire de ne pas sombrer sur le premier canapé venu. Nos amis habitant en plein centre-ville, nous étions au cœur de l’action pour profiter des lieux… À commencer par la place de la Riponne qui accueille bon nombre de food trucks sur l’heure du lunch. Un wrap crevettes-guacamole du El Gringo plus tard, nous étions fin prêts à filer au pays des rêves pour une sieste anti-décalage horaire des plus attendues.

Lausanne (Suisse)Lausanne (Suisse)Lausanne (Suisse)Lausanne (Suisse)
Pour notre première soirée à Lausanne, nous avons joué à fond la carte du local… Apéritif au crépuscule sur la terrasse des Arches ; un bar qui, comme son nom l’indique, étend son comptoir et ses terrasses sous les pierres du Grand-Pont. Les lieux sont illuminés par le soleil d’été jusqu’à son dernier rayon. C’était vraiment agréable d’y siroter un Spritz des plus colorés, entourés par les accents de dizaines d’expats.

Les Arches - Lausanne
Et peu importe la saison, pour nous, qui dit Suisse, dit fondue ! On allait quand même pas la manquer celle-là ! Pour la dégustation, nous nous sommes attablés au Café du Grütli, un restaurant traditionnel sans prétention avec une équipe accueillante, souriante et attentionnée.
Au menu : fondue au fromage moitié-moitié (mi-vacherin fribourgeois et mi-gruyère) et viande des grisons arrosés d’un bon Lavaux de la région (oui oui avec modération !). Puis pour assurer une nuit sans réveil, une part de tarte tatin est venue compléter le tout. On n’allait quand même pas se laisser abattre !

Café du Grütli - LausanneCafé du Grütli - Lausanne
Samedi matin, nous avons profité du marché pour nous promener dans les rues du centre de Lausanne. Un détour par un supermarché Coop et le corner food du grand magasin Manor nous a permis de magasiner quelques délices pour le barbecue qui suivrait (je sais enfin d’où vient le nom de « doucette » que ma grand-mère avait l’habitude de donner à la mâche !), et aussi de faire quelques réserves de plaquettes de chocolat suisse, d’appenzeller, de gruyère ou encore de vacherin à ramener au bercail ! Lors de notre séjour, l’euro était à peu près équivalent au franc suisse ; le franc étant même passé légèrement en-dessous. Mais il n’y a pas à chipoter, la vie en Suisse reste relativement chère.

Marché de Lausanne
Au sud de la ville, l’ancienne commune d’Ouchy, devenu un quartier à part entière de Lausanne, offre de beaux espaces au bord du lac Léman. De larges pelouses n’attendent que nos nappes de pique-nique pour un déjeuner sur l’herbe, bercé par les effluves du bbq. Et oui, comme à Montréal, en Suisse, les barbecues sont autorisés dans les parcs. Nous avons pu nous la couler douce en dégustant quelques morceaux de viande grillée, face à Évian, Thonon et les silhouettes altières des Alpes.

BBQ à OuchyBBQ à OuchyBBQ à Ouchy
Depuis les berges du lac, une jolie balade nous amène, d’un côté jusqu’à Vidy et son petit port, et de l’autre jusqu’à la Vuachère, en passant par le Luna Park et le Parc Olympique. Une jolie promenade paisible au fil de l’eau…

Ouchy / VidyOuchy / VidyOuchy / VidyOuchy / VidyOuchyOuchyOuchy
La fondue bien loin derrière nous, pour cette deuxième et dernière soirée lausannoise (mon dico est mon meilleur ami !), nous avons mis le cap sur l’Italie… ou plutôt, les pieds sous la table de Chez Mario. Un restaurant italien où les pizzas ne se conçoivent pas sans pâte fine et sans passage sous le feu de bois. Encore un délicieux moment qui n’a fait que conforter mon envie de filer visiter l’Italie !

Chez Mario - Lausanne
Dimanche, avant de prendre notre train pour rentrer dans notre belle ville de Lyon, nous nous sommes régalés d’un brunch maison à base de produits locaux et nous sommes partis à la découverte des vignobles suisses. Je n’imaginais pas un paysage avec autant de vignes sur les coteaux et les flancs de collines. La vue des ceps parfaitement alignés dans ces grandes étendues vertes dominant le lac est tout simplement magnifique !

Brunch maison à LausanneBrunch maison à LausanneGrandvaux (Suisse)Grandvaux (Suisse)
À Grandvaux, nous avons fait halte au Caveau Corto. Accueillis par une sculpture du célèbre Corto Maltese d’Hugo Pratt, nous avons siroté un verre face à cette vue sur les Alpes dont il est difficile de se lasser. Et comme ce dernier week-end de mai voyait se célébrer le Festin d’Escargots au caveau, mes voisins de tablée ont pu se livrer à une dégustation toute en persillade !

Caveau Corto - GrandvauxCaveau Corto - GrandvauxCaveau Corto - Grandvaux
C’est sur ces belles images que s’est achevé ce week-end à Lausanne tant attendu. Un week-end paisible et gourmand dans une charmante ville qui vaut la peine d’être connue !
(bon par contre, ne faites pas comme nous. Achetez bien tout vos billets de train depuis la France. Car si vous les prenez au guichet en Suisse, vous aurez la belle surprise de payer 20€ en plus pour « frais de dossier international ». Avec ça, j’aurais préféré m’acheter quelques tablettes de chocolat supplémentaires !)

Grandvaux (Suisse)Grandvaux (Suisse)

Vous aimerez aussi

9 commentaires

  • Répondre Mon petit nuage 1 juillet 2015 at 9 h 56 min

    Ça a l’air si paisible, ça donne vraiment envie d’aller y faire un tour.
    Mais la vie plus chère doit vite ramener les pieds sur terre ! 😉
    Sympa l’assiette hibou 😉

  • Répondre Raf 1 juillet 2015 at 11 h 34 min

    ça tombe bien j’y vais surement pour le 14 juillet. Je retiens les adresses :-)

  • Répondre Melodie 1 juillet 2015 at 12 h 25 min

    Ca à vraiment l’air d’être une très jolie ville!

  • Répondre Julycocoon 1 juillet 2015 at 13 h 56 min

    Ca avait l’air super :) Mmm le bon chocolat ! Et le Spritz me donne diablement envie !!!

  • Répondre Laurelas 3 juillet 2015 at 13 h 52 min

    Oh, tu me parles de fondue, et je veux y aller illico presto (même s’il fait théoriquement trop chaud pour manger de telles choses en ce moment!)

    La Suisse ça me dit bien quand même, d’autant qu’après tout, c’est juste à côté :)

  • Répondre Louise Grenadine 6 juillet 2015 at 16 h 07 min

    Ha, pas sympa les frais de dossier international. ‘^^

    Mais sinon, la Suisse est vraiment un beau pays. J’y suis allée deux fois seulement (et pourtant, c’est si proche !), et j’ai beaucoup apprécié les paysages, mais aussi la convivialité des habitants. (:

  • Répondre Maé 6 juillet 2015 at 19 h 16 min

    Tes photos sont magnifiques ! Ça donne très envie !

  • Répondre letizia 6 juillet 2015 at 19 h 29 min

    tu me donnes trop faim là! meme s’il fait super chaud, tu sais quoi, je dévorerais moult fromages comme une dingue ahah
    jolis paysages.

  • Répondre DIY mariage – Des fanions pour les numéros de table – Rue Rivard 1 juin 2016 at 19 h 44 min

    […] y a 1 an, nous revenions de Montréal et de notre escapade en Suisse pour nous lancer dans la dernière ligne droite des préparatifs du mariage. Une dernière ligne […]

  • Partagez vos pensées