Être parent

Ma bucket list pour le premier automne de Nina

24 septembre 2019
Bucket list d'automne pour bébé de 6 mois

Six mois. Notre petite madame aux yeux de chat et au sourire coquin a fêté sa première demi-année à Lyon, juste avant de reprendre l’avion pour Montréal. De plus en plus éveillée, elle confirme son amour des livres et des histoires. Elle bat des pieds de plaisir quand on la dépose dans le bain, s’énerve quand elle n’arrive pas à ramper ou que les cuillères de purée ne s’enchaînent pas assez rapidement, et n’hésite pas à dire à l’infirmière ce qu’elle pense de son dernier vaccin à grands coups de « ta ta ta ta taaaaa! » (Ça promet!)

La semaine dernière, elle a tranquillement commencé son adaptation à la garderie. Elle qui adore être entourée d’enfants – elle rigole rien qu’en en voyant un dans un magazine – elle est ravie.
Du côté de l’établissement, nous avons eu beaucoup de chance. Nous avons obtenu une place en CPE (Centre de la Petite Enfance), un système de garde publique et subventionné, à 10 minutes à pied de chez nous. En gros, c’est le graal!
Seul bémol, comme les groupes sont faits en août, les enfants doivent commencer à fréquenter les lieux à l’automne. Petit coup de couteau dans mon cœur de maman gaga… Je ne reprends le boulot qu’en janvier ; je ne me voyais donc pas la mettre en garderie si tôt. Mais nous ne pouvions clairement pas refuser cette opportunité. On a donc dit « go » et c’est finalement une très bonne chose. On y va à son rythme, quelques heures par-ci par-là. Nina passe du temps avec ses amis et elle est stimulée différemment qu’à la maison. Puis, soyons honnête, je suis heureuse de retrouver un peu de temps pour moi avant de recommencer à bosser. Quand nous nous retrouvons, je me consacre à elle et je ne jongle plus entre son tapis de jeu, les lessives, la cuisine, les réseaux sociaux, le blog (!), etc. C’est tout bénéf pour nous deux!

Avec l’automne qui prend doucement ses aises, je nous ai préparé une liste d’activités et de sorties pour profiter de ces moments ensemble et de cette si belle saison. Voici mon petit programme…

> Aller aux pommes
Chaque automne depuis notre retour à Montréal, nous filons dans un verger de la région pour aller cueillir des pommes. J’adore cette activité. Familles et amis se retrouvent avec leur pique-nique, se promènent entre les pommiers et font le plein de fruits avant de rentrer à la maison préparer de bons desserts. La plupart des vergers ont des jeux pour les enfants, offrent une restauration rapide maison et proposent des mets cuisinés (tartes, conserves de marinades, pains, cretons…) Il y a une belle ambiance, simple et détendue. J’en repars toujours avec le sourire et j’avais hâte de pouvoir partager ça avec Nina.

Comme l’année dernière j’étais enceinte, nous avions choisi de visiter le verger À la croisée des pommes situé à Saint-Joseph-du-lac dans les Laurentides. En plus d’être certifié biologique, son propriétaire a une approche écologique sincère (incitation à utiliser des sacs réutilisables, démonstration de cueillette responsable, explication de son projet…) Avec la perspective de concocter des compotes pour la Mini, nous sommes donc naturellement retournés dans ce chouette endroit avec Nina dimanche dernier!

(Et si vous voulez faire d’une pierre deux coups, non loin de là se trouve le centre d’interprétation de la courge où vous pouvez récolter votre citrouille pour l’Halloween et tout plein de cucurbitacées!)

> Sentir les odeurs automnales
Depuis que Nina s’intéresse au contenu de nos assiettes, j’ai pris l’habitude de lui faire sentir les fruits, les légumes et les fines herbes avec lesquelles je cuisine. Chaque matin, elle renifle mon café ou mon thé du jour. Avec le changement de saison, je compte bien lui faire sentir les odeurs du moment (cannelle, muscade, feuilles, pain d’épices…)

> Goûter la cannelle
En parlant d’épices… pour le moment, je n’en ai pas encore glissé dans les compotes et purées. Mais avec notre récolte de pommes au verger, je vais certainement saupoudrer un peu de cannelle dans un prochain petit pot maison. C’est si représentatif de la saison!

> Visiter les Jardins de lumière
C’est un événement magique au Jardin botanique… les jardins chinois, japonais et des premières-nations se parent de lanternes multicolores pour nous offrir des tableaux lumineux à contempler une fois la nuit tombée. Depuis toute petite, Nina est attirée par les lumières alors je suis sûre que cet événement lui plaira. On va juste attendre que la lune fasse ses sorties un peu plus tôt pour y aller, histoire que la Miss reste éveillée et profite de la visite sans chouiner.

Bon point à noter: face à l’affluence des dernières années qui gâchait un peu l’expérience (bien trop de monde dans les allées!), on doit maintenant choisir un créneau horaire lors de l’achat de son billet. Il est donc conseillé de s’y prendre à l’avance. Mais au moins, cela devrait faciliter la promenade en poussette!

> Assister à l’heure du conte
Les bibliothèques municipales proposent de nombreuses activités ludiques pour les tout-petits, comme l’éveil musical ou l’heure du conte durant laquelle des histoires et comptines sont racontées aux enfants. Ce sont de belles occasions de rencontres et de sorties!

> Jouer avec les courges
Pour changer des balles sensorielles de formes et de couleurs différentes, je me suis dit qu’on pourrait jouer avec les courges du marché. Entre la poivrée, la musquée, la red kuri, la spaghetti, la delicata, la hubbard bleue ou encore les coloquintes, il y a de quoi s’amuser!

> Admirer les couleurs au Mont-Saint-Bruno
Ce parc Sépaq situé sur la rive sud est propice aux promenades familiales. Plusieurs sentiers sont accessibles aux poussettes à grosses roues et la boucle autour du lac Seigneurial offre un terrain de balade très agréable. J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce parc envahi par les couleurs chaudes de l’automne (je vous en avais d’ailleurs fait un article truffé de photos colorées par ici.)
On peut souvent y apercevoir des biches entre les arbres. Il y a également un verger sur place où il est possible de cueillir des pommes et un salon de thé où siroter un chocolat chaud.

> Ramasser des feuilles
Pour titiller la vue, le toucher, l’odorat et même l’ouïe de Nina (tu l’entends le cri de la feuille froissée?!), nous pourrions récolter quelques feuilles d’érable et créer un joli bouquet.

> Préparer l’Halloween
Avec la Mini dans nos vies, je pense que je vais prendre encore plus de plaisir à célébrer les différentes fêtes qui ponctuent le calendrier. À commencer par l’Halloween! J’ai déjà trouvé son premier costume et il me tarde de lui enfiler pour une journée spéciale à la garderie. Je ne sais pas encore si nous déambulerons dans les rues de Montréal cette année. J’ai quelques scrupules à aller récolter des bonbons que Nina ne peut pas encore manger… Ce serait comme les voler aux enfants plus grands! Mais en tout cas, on creusera notre citrouille sans hésiter.

> Observer les écureuils faire leurs provisions
Après plusieurs années à Montréal, je ne suis plus une fana des écureuils. Les voir dévorer mes tomates cerises, grignoter les pneus de vélo de Monsieur et fouiller dans les poubelles, ça m’a fait réaliser leur côté obscure!
Mais c’était sans compter sur la nouvelle passion de Nina envers les animaux… Pendant notre séjour en France, elle a bloqué sur les pigeons lyonnais. Alors, elle devrait apprécier les rats montréalais!

> Cuisiner des pancakes
La diversification alimentaire se passe super bien jusqu’à présent. Mademoiselle est curieuse et explore de nouvelles saveurs avec plaisir. Et pour le moment, aucune allergie à déplorer (ouf!) On commence doucement les aliments écrasés et les morceaux fondants. Pour fêter cette nouvelle étape, quelques pancakes à la banane me semblent une gourmande idée.

> Magasiner des habits de neige
Bon, ce point n’augure rien de bon sur ce qui se profile après l’automne. Mais c’est un passage obligé par ici! Entre combinaison doublée, chaussures fourrées, bonnet douillet, cache-cou tout doux et mitaines à semer, il y en a des choses à prévoir pour l’hiver de bébé. On a déjà pas mal de ces items en stock mais il me manque de quoi réchauffer ses pieds. Si vous avez de bonnes marques de chaussures ou chaussons chauds à me recommander (sachant que Nina ne marchera certainement pas avant le printemps et que sa combinaison est pourvue de surbottes amovibles), je suis preneuse!

Et vous, quelle est votre bucket list pour l’automne?

Cueillette de pommes biologiques au QuébecCueillette de pommes biologiques au QuébecCueillette de pommes biologiques au Québec

Crédits: la petite liste à compléter provient du blog A Beautiful Mess.

Vous aimerez aussi

3 commentaires

  • Répondre Lili-Anne 25 septembre 2019 at 12 h 49 min

    Vraiment bravo Anne-Laure pour ton blog rue Rivard (je me permets de te tutoyer…. je suis la mère d’Alex) cela faisait peut-être 2 ans que je ne l’avais pas consulté et je viens de regarder quelques rubriques « voyages »(intéressant et jolies photos), « être parent » (« fille ou garçon » très drôle et « accouchement, post-partum » sans tabou). C’est super bien écrit, plein d’humour… félicitations!!!

    • Répondre Anne-Laure 28 septembre 2019 at 20 h 35 min

      Un énorme merci pour ce message qui me pousse à continuer de chatouiller le clavier par ici! Vraiment MERCI!! ❤️

  • Répondre Louise Grenadine 30 septembre 2019 at 12 h 33 min

    Oh, c’est un programme parfait !
    Goûter les cannelle avec les pommes récoltées… ce sera délicieux. :)

  • Partagez vos pensées