Ontario

24 heures à Ottawa-Gatineau, ou le récit d’un week-end raté!

28 avril 2017
Week-end à Ottawa

C’est l’histoire d’une escapade qui aurait pu être parfaite. D’un week-end de trois jours à sillonner les routes de l’Ontario à la découverte de notre pays d’adoption. D’un samedi midi sous le soleil d’Ottawa à admirer cette fameuse colline dominée par le Parlement. D’une soirée sous les étoiles de Gatineau à partager un gourmand souper en amoureux. D’un dimanche entre les vignes du Comté du Prince Edward à siroter un bon vin à rendre cocu notre Chablis d’origine. D’un lundi férié à rouler gaiement, fenêtres ouvertes et radio chantonnant, de Wellington jusqu’à Montréal avant de rempiler pour une nouvelle semaine de travail. Ça aurait pu. C’est ce qui était prévu. Mais la vie en a décidé autrement!

Faut dire qu’on avait été un brin optimistes avec le printemps. Ou disons plutôt qu’on était en avance d’un bon mois. À croire que l’hiver nous a gelé les neurones au point de nous faire oublier qu’ici, le printemps ne se le joue pas au même rythme qu’un printemps lyonnais.

Un peu naïfs, nous nous étions organisés un week-end de Pâques à deux, destination l’Ontario. L’an dernier, nous avions mis le cap sur Toronto. Cette fois, nous irions redécouvrir la ville-capitale d’Ottawa, puis nous pousserions jusqu’au Comté du Prince Edward ; un beau petit coin en bord de lac, reconnu pour sa gastronomie et ses vins. La voiture était louée, les chambres étaient réservées. Ce serait un week-end parfait pour se retrouver après le marathon de l’achat immobilier et cet autre marathon dont je pourrai bientôt vous parler.

Week-end à Ottawa

Même si, à quelques jours du départ, la fatigue s’est faite sentir et la météo se l’est jouée rabat-joie, on ne s’est pas laissé impressionner. Samedi matin, on a donc chargé la voiture, acheté nos Timbits et pris la route. Deux heures plus tard, nous nous promenions dans les rues de ByWard Market, entre les pubs irlandais et les petites échoppes touristiques. Nous avons eu le temps de longer le canal Rideau, de voir le drapeau flotter en haut du Parlement, de s’installer en terrasse, de commander une pinte, d’entamer le déjeuner et là, tout a dérapé. La pluie s’est invitée dans notre week-end pour ne jamais nous quitter.

On a bien essayé de la semer en filant se mettre à l’abri dans un centre commercial, de la dompter en parcourant les rues désertes constellées de travaux, de la fatiguer en se réfugiant faire une sieste à l’hôtel. Mais elle ne s’est pas lassée la maudite. Et quand ses fourbes amis Rhume-des-foins et Grosse-fatigue se sont ajoutés à l’équation, on a décidé de capituler. Tant pis, nous ne rejoindrions pas le centre-ville pour un souper fancy. Nous ne règlerions pas le réveil pour décoller tôt. Nous ne nous promènerions pas dans le comté viticole d’Edward.

Au lieu de ça, on s’est reposé. On a soupé du poulet du KFC et de la crème glacée du Burger King directement dans le lit en regardant des épisodes de Shameless. On a dormi autant que possible, jusqu’à la dernière demi-heure de service du petit-déjeuner. On a avalé des tartines et un café. Puis on a quitté l’hôtel, sous la pluie, pour s’enfermer dans le très chouette Musée canadien de l’histoire. C’est ainsi qu’on en a découvert davantage sur notre pays d’adoption.

Un dernier regard au Parlement arrosé de pluie et encerclé de brume, et on s’en est allé retrouver Montréal et notre canapé pour une fin de week-end à cocooner. Des fois, ça ne sert à rien d’insister… Quand ça veut pas, ça veut pas!

Week-end à OttawaWeek-end à Ottawa

Vous aimerez aussi

8 commentaires

  • Répondre Laura 30 avril 2017 at 5 h 14 min

    Quel dommage, le planning était tellement parfait! Mais ce n’est que partie remise :)! Moi j’avais eu une météo magnifique mais très peu de temps sur place.

    • Répondre Anne-Laure 3 mai 2017 at 17 h 24 min

      Oui au moins, on s’est rendu compte que ce n’était pas si loin. On pourra y retourner à l’occasion cet été. À charge de revanche! ^^

  • Répondre Marie 30 avril 2017 at 9 h 56 min

    Ah flûte de zut! Mais l’objectif de vous retrouver et vous reposer à deux semble atteint lui!
    Pour l’automne prochain, pensez à aller faire un tour aux Mille-îles!

    • Répondre Anne-Laure 3 mai 2017 at 17 h 28 min

      On s’est bien reposé et on a bien ri aussi! Ça ne servait à rien de se forcer. On a toute la vie pour y retourner un jour de beau temps! ^^
      Ça a l’air super joli les Mille-Îles. Je rajoute ça à côté de Sandbanks!

  • Répondre Marie 1 mai 2017 at 11 h 07 min

    Oh zut !
    L’adage « c’est le voyage qui compte, pas la destination » prends ici tout son sens… Ca fait des souvenirs et au fond c’est bien le plus important 😉

    • Répondre Anne-Laure 3 mai 2017 at 17 h 29 min

      Oh oui, tu as bien raison!

  • Répondre Cathy / My Name Is Georges 9 mai 2017 at 8 h 27 min

    J’espère que vous aurez l’occasion d’y retourner pour prendre une revanche sur la pluie! J’ai souvenir d’un long week-end gâché par des torrents de pluie à Milan et autour du lac de Côme! J’en garde un souvenir déplorable alors que je suis certaine que la ville est très belle, mais ça m’a vraiment gâché tout plaisir! Malheureusement la pluie me tient souvent compagnie en vacances mais je finis par relativiser!

  • Répondre Andréanne 2 juin 2017 at 18 h 25 min

    (Bon alors comme je ne vais presque plus sur Hellocoton, j’ai l’impression d’avoir 150 articles de retard, bref :))
    On a prévu d’y aller pour un des WE de 3 jours à venir, j’espère qu’on aura meilleur temps -_-

  • Partagez vos pensées