La vie québécoise

39 choses qui t’arriveront si tu t’installes à Montréal

18 août 2016
Vieux Port de Montréal

Emménager dans un pays étranger vient avec son lot de nouvelles habitudes, de nouveaux repères et de nouveaux réflexes. Des changements qui peuvent être anecdotiques, drôles ou de vrais chamboulements. Ça fait partie du jeu de l’expatriation! Voici 39 choses qui t’arriveront certainement si tu viens t’installer au Québec et à Montréal.

1. Tu resteras perplexe face à la température de ton four ou du thermomètre du médecin, toutes deux indiquées en degrés fahrenheit. Heureusement, tu pourras te rattraper devant ton chauffage, ta clim ou la météo, qui eux, sont précisés en degrés celsius. (Dans le même genre, ta taille se mesure en pieds mais les distances sont en kilomètres.)

2. Tu apprendras à respecter les feux piétonniers, sous peine de recevoir une amende bien salée.

3. Tu échangeras les pigeons contre des écureuils et des ratons laveurs. Ce qui, dans les premières semaines, te semblera bien plus cute.

4. Tu ne t’attendriras rapidement plus devant les écureuils. Parce que les écureuils, ce sont des connards! Ils éventrent tes poubelles, rongent tes fils de climatiseur et piquent les tomates de ton potager pour les abandonner à moitié grignotées un mètre plus loin.

5. Tu troqueras petit à petit ta baguette de pain pour des bagels frais. Petits déjeuners, brunchs et sandwichs improvisés, toutes les excuses sont bonnes pour en déguster!

6. Au volant, ton bras droit cherchera sans cesse le levier de vitesse et ta jambe gauche s’engourdira. Vive les voitures automatiques!

7. Tu oublieras le concept de l’entonnoir et tu feras la file pour entrer dans le bus ou le métro.

8. Par contre, tu joueras des coudes pour en sortir, du métro. Étonnamment, les gens ne se décalent pas ou ne sortent pas de la rame pour te laisser passer (la peur de rester coincé sur le quai?)

9. Tu apprendras à vivre sans volets à tes fenêtres.

10. Ton frigo te paraîtra vide, même si tu viens de faire le plein à l’épicerie. Parce qu’il sera immense!

11. Tu mettras un bon 10 minutes à choisir ta brique de lait au supermarché. Les notions de entier et demi-écrémé n’existent pas. Ici, ton lait est écrémé, 1%, 2% ou 3,25%.

12. Tu te rendras compte que les gens attablés au resto à 17h30 ne sont pas là pour le goûter, mais pour souper.

13. Tu achèteras ton shampooing, ton savon, ton coton,… bref tous tes produits d’hygiène, en pharmacie.

14. Tu pourras goûter à la cuisine d’à peu près tous les pays du monde.

15. En soirée, tu surveilleras ta montre pour ne pas louper 23h (l’heure limite pour acheter de l’alcool en magasin).

16. Tu découvriras des saveurs de chips totalement nouvelles… gratin dauphinois, poutine au bacon, cornichon, ketchup ou chocolat.

17. Tu passeras par la SAQ (Société des Alcools du Québec) pour acheter du bon vin ou de l’alcool fort. Monopole de l’État oblige!

18. En hiver, tu expérimenteras le gel de poils de nez avec option buée sur tes lunettes.

19. Tu jongleras avec une amplitude thermique annuelle de près de 80°C. L’hiver au Québec est très froid et l’été peut être très chaud.

20. Tu pourrais même jongler avec une amplitude thermique de 25°C sur une seule journée.

21. Le dimanche matin, tu te convertiras à la religion du brunch.

22. Tu relativiseras le potentiel touristique du Montréal sous-terrain (qui consiste majoritairement à relier des centre commerciaux et des gros buildings au métro).

23. Tu pourras faire des raquettes et du ski de fond en ville.

24. Tu glisseras sur une plaque de verglas au moins une fois par an (sinon, tu es vraiment fort!)

25. Après une soirée bien arrosée, tu ne croqueras pas dans un kebab ; tu plongeras ta fourchette dans une poutine.

26. Tu deviendras un pro du slalom entre nids-de-poule.

27. Tu adopteras vite un nouveau vocabulaire et parfois, tu hésiteras sur des expressions franco-françaises.

28. Tu sentiras l’odeur de la weed (ou de la mouffette – très proche) et du barbecue à chaque coin de rue.

29. Tu connaîtras rapidement les bons plans pour dénicher des fromages coulants pas chers.

30. Tu visiteras le Vieux-Montréal quand tu seras en manque d’Europe.

31. Tu apprécieras le fait que la caution est illégale quand tu loues un appart, et que le principe d’état des lieux n’existe pas.

32. Tu te prendras rapidement au jeu des promotions en magasin, que l’on nomme spéciaux.

33. Tu te livreras à des épluchettes de blé d’Inde chaque fin d’été.

34. Tu mangeras du homard sans te ruiner.

35. Tu assisteras à un nombre incalculables de festivals.

36. Tu dégusteras du bacon à toutes les sauces.

37. Tu tutoieras.

38. Tu recevras ton salaire toutes les 2 semaines.

39. Tu feras confiance aux gens, même à ceux que tu ne connais pas.

Et tout ça, ce n’est qu’une petite partie de l’iceberg!

Vous aimerez aussi

17 commentaires

  • Répondre Marie / Madeleines plumes 19 août 2016 at 6 h 04 min

    « les écureuils, ce sont des connards! » cette phrase vaut de l’or :)

    • Répondre Anne-Laure 29 août 2016 at 18 h 12 min

      Ils cachent bien leur jeu ces ptits cons! 😉

  • Répondre Cam. 19 août 2016 at 8 h 59 min

    28. Tu veux sûrement parler de mouflette 😛

    • Répondre Anne-Laure 29 août 2016 at 18 h 13 min

      Ahahah, ça doit être çla!

  • Répondre Sophie 19 août 2016 at 12 h 06 min

    38. Ou alors même toutes les semaines suivantes ton employeur :)

    • Répondre Anne-Laure 29 août 2016 at 18 h 14 min

      Et pour l’avoir testée lors de mon précédent emploi ici, c’était bien bien chouette!

  • Répondre J'ai ecrit 21 août 2016 at 16 h 19 min

    Non mais comment remplacer une bonne baguette juste sortie du four ? Impossible, je dis non non et non !
    Et les fenêtres sans volets, quel horreur ! Mine de rien je e suis apercue que c’était le cas dans beaucoup de pays, mais pourquoi ? comment ? 😀

    • Répondre Anne-Laure 29 août 2016 at 18 h 18 min

      Ahah quand tu n’as pas de très très bonne baguette dans les alentours, et qu’en plus ces baguettes moyennes coûtent presque 3 $ chaque, tu t’acclimatent aux spécialités locales! 😉
      L’affaire des volets manquants au Québec, c’est tout simplement une question de climat.

  • Répondre Iris Klimt 21 août 2016 at 17 h 05 min

    Ahahah le numéro 22…. Je suis contente que tu en parles. Parce qu’en tant que bonne travailleuse du centre-ville, y a pas 3 mois qui passent sans que je me fasse demander par des européens tout excités « Je suis bien dans le Montréal souterrain??? » ou « Par où j’accède au Montréal souterrain??? »… Alors que j’ai jamais trouvé ça très fascinant. Bien souvent ça pue, y fait chaud, c’est interminable. Mais j’avoue l’apprécier parfois à -30 degrés pour me déplacer du point A au point B!

    • Répondre Anne-Laure 29 août 2016 at 18 h 19 min

      Mais oui mais c’est une vraie légende ce Montréal souterrain. Tu nous imagines vivre dans des galeries comme les nains du Seigneur des Anneaux? ^^ Je ne sais pas d’où cette idée est venue!

  • Répondre Anaïs 23 août 2016 at 16 h 05 min

    Merci pour cette nostalgie !! Je me suis reconnue dans les 39 points !!!!

    • Répondre Anne-Laure 29 août 2016 at 18 h 20 min

      Merci d’être passée par ici!

  • Répondre Camille 5 septembre 2016 at 7 h 40 min

    Je viens de découvrir ton blog, et je l’adore déjà ! Tu me fais découvrir Montréal, j’aimerais tellement y aller ! Tu m’as fais rire avec les écureuils, nous en France c’est très rare d’en croiser un, et dès que j’en vois un je suis comme une enfant de 2 ans toute émerveillée !

    • Répondre Anne-Laure 6 septembre 2016 at 18 h 02 min

      Merci beaucoup Camille pour ton petit mot qui me donne le sourire! Je comprends l’émerveillement face aux écureuils. J’étais un peu comme ça les premières semaines ici… et puis j’ai vu mes poubelles éventrées! ^^

  • Répondre Laury - WeWashTrash 5 septembre 2016 at 18 h 07 min

    C’est tellement ça ! Il me manque l’expérimentation des poils de nez gelés, je vais vivre mon premier hiver à Montréal j’ai hâte de voir ce que ça va donner ! En tout cas ton blog est une jolie découverte :)
    A bientôt,
    Laury
    wewashtrash.com

    • Répondre Anne-Laure 6 septembre 2016 at 18 h 00 min

      Bienvenue par ici! Tu vas voir, les poils de nez qui gèlent et la première respiration par -20°C, celle qui t’indique clairement où se trouvent tes poumons, sont deux expériences assez drôles. On s’en reparle dans quelques mois! 😉

  • Répondre Marie 29 novembre 2017 at 10 h 10 min

    Tout, absolument tout est dit, les écureuil, la poutine, les spéciaux, le tutoiement etc :) Ayant passé 2 ans à Montréal, tout n’est que bon souvenir et nostalgie ! Quel beau pays, quelle belle ville !

  • Partagez vos pensées