La vie québécoise

Québec 101 #1 – L’épluchette de blé d’Inde

9 septembre 2015
Épluchette de blé d'Inde - tradition québécoise

Chaque fin d’été au Québec, il est une tradition qui réunit petits et grands, familles et amis, autour d’une table qui sent bon le soleil et la bonne humeur. Une tradition qui, autrefois corvée, est devenue une belle façon de célébrer le temps des récoltes et l’arrivée de l’automne. Cette tradition conviviale et chaleureuse porte le joyeux nom d’épluchette de blé d’Inde.

D’août à septembre, dans la cuisine ou dans la cour, chacun relève ses manches pour éplucher un nombre impressionnant d’épis de blé d’Inde* fraîchement récoltés. Leurs feuilles vertes sont arrachées, et leur barbe est délicatement retirée.

Épluchette de blé d'Inde - tradition québécoiseÉpluchette de blé d'Inde - tradition québécoise
Une grande marmite d’eau bouillante accueille alors les épis dénudés pour un bain de 7 à 10 minutes (quand ce n’est pas le barbecue qui les invitent sur sa grille pour une séance de sauna). Pendant ce temps, le beurre rejoint la table. Du beurre doux, salé ou encore aromatisé aux herbes du jardin.

Épluchette de blé d'Inde - tradition québécoise
Les discussions et les sourires vont bon train. Les adultes trinquent à la bière (avec modération !) et les enfants sifflent leurs jus de pommes de saison. Puis, le minuteur sonne ; le blé d’Inde est prêt. Le monde s’affaire autour de la marmite et se brûle les bouts de doigts en attrapant son épi, la salive au bord des lèvres.

Épluchette de blé d'Inde - tradition québécoise
À vos épis, prêts, beurrez ! Les épis roulent à même la plaquette de beurre et se voient saupoudrés de sel et de poivre avant que leurs grains juteux et sucrés ne soient croqués par les gourmands. Chacun se régale, assis à table, debout, ou dans l’herbe. Peu importe le nombre d’épis savourés, la quantité de beurre ingurgité et les peaux coincées dans les dents. L’important, c’est ce beau moment partagé. Vous reprendrez bien un épi ?

Épluchette de blé d'Inde - tradition québécoiseÉpluchette de blé d'Inde - tradition québécoise
* Nom que l’on donne au maïs au Québec. Tout ça parce que Mr Christophe Colomb pensait débarquer aux Indes en posant le pied en Amérique !
 

Vous aimerez aussi

11 commentaires

  • Répondre Cynthia 9 septembre 2015 at 13 h 11 min

    Hihi, petite j’ai souvent été de corvée pour éplucher le blé d’inde !

    • Répondre Anne-Laure 9 septembre 2015 at 9 h 37 min

      Et du coup, tu trouvais ça chouette comme tradition, ou c’était une vraie corvée dans le sens pénible du terme ?

      • Répondre Cynthia 10 septembre 2015 at 6 h 59 min

        Corvée dans le vrai sens du terme! Mais rassures toi, maintenant je trouve ça chouette surtout que la plupart du temps, le maïs est déjà épluché quand j’arrive :)

  • Répondre letizia 11 septembre 2015 at 13 h 40 min

    je ne connaissais pas cette tradition, je veux bien gouter!

    • Répondre Anne-Laure 13 septembre 2015 at 16 h 23 min

      En plus le maïs est vraiment sucré par ici. C’est un délice !

  • Répondre Louise Grenadine 16 septembre 2015 at 9 h 59 min

    Oh tiens, il faudra que je goutte l’épi de maïs comme ça, avec beurre et sel/poivre alors !
    Les parents du Chéri en ont dans leur jardin, et on en mange beaucoup à la fin de l’été. Au barbecue, c’est un régal. Mais quand on est à Lyon, je fais plus « fat » à défaut de barbecue, et je les badigeonne de mayonnaise. xD

    • Répondre Anne-Laure 16 septembre 2015 at 10 h 42 min

      Tu me diras ce que tu as pensé de cette version beurrée !
      Ahah au Mexique aussi ils dégustent le maïs en version fat, ou cochonne comme on dit ici. Ils recouvrent les épis de mayonnaise puis les saupoudrent de fromage râpé ! *_*

  • Répondre Rue Rivard » Blog Archive » 34 choses à faire à Montréal en automne 18 septembre 2015 at 2 h 03 min

    […] livrer à une épluchette de blé d’Inde et savourer les derniers épis de maïs de la […]

  • Répondre Rue Rivard » Blog Archive » La cueillette des pommes 30 septembre 2015 at 2 h 05 min

    […] livrant aux traditions saisonnières ; à commencer par celles qui résonnent en automne. Après l’épluchette de blé d’Inde et les conserves de fin d’été, ce week-end, nous avons mis le cap sur un verger pour […]

  • Répondre Rue Rivard » Blog Archive » Dans mon panier montréalais #1 21 octobre 2015 at 2 h 03 min

    […] aventure montréalaise au gré de nos sorties et de nos activités. La série d’articles Québec 101 vous plonge dans les us et coutumes québécois. Dans mon panier montréalais vous convie à […]

  • Répondre 39 choses qui t’arriveront si tu t’installes à Montréal – Rue Rivard 19 août 2016 at 9 h 33 min

    […] Tu te livreras à des épluchettes de blé d’Inde chaque fin […]

  • Partagez vos pensées