L'article du mois

En septembre

10 octobre 2016
Marché Bonsecours (Montréal)

En septembre, j’ai découvert…

la magnifique région de Charlevoix lors d’un week-end de trois jours en amoureux. Située au nord de la ville de Québec, cette région est un beau coin de nature et de gastronomie. La forêt recouvre près de 90 % de son territoire. Ce qui en fait un lieu de prédilection pour les randonnées et promenades. En automne, lorsque les couleurs sont à leur apogée, ce doit être tout simplement sublime.

Venise lors d’une escapade italienne éclair pour le boulot. C’était une expérience unique de pouvoir ainsi traverser l’Atlantique! La réputation de la ville ne ment pas. C’est superbe! Les balcons, les canaux, les ponts, les couleurs, le vaporetto, etc. C’est un régal pour les pupilles dès qu’on pose les yeux quelque part. Seule Prague m’avait fait cet effet là jusqu’alors. Par contre, qu’est-ce que c’est rempli de touristes! Puis le genre de touristes qui tripent sur les selfie sticks… Sérieux, faut arrêter avec les selfies!

Mont-Tremblant sous un nouveau jour, à l’occasion du festival Tremblant Gourmand. De la bonne bouffe, des découvertes culinaires et des activités pour se bouger… Un beau programme pour visiter cette station de ski quand la saison n’en est pas encore aux flocons!

Charlevoix (Québec)Parmigiano ReggianoVenise

En septembre, j’ai vu…

Quotidien, la nouvelle émission de Yann Barthès et toute sa clique. Le Petit Journal, c’était notre lien avec l’actualité française ; une façon de se maintenir au courant de ce qui se passe dans l’hexagone, sans devoir se taper le journal télévisé plein de pathos et de déprime. À la première émission, on a donc embarqué. Le ton n’a pas changé. La pertinence et l’impertinence sont toujours là. Mais par contre, le format est bien trop long pour que j’en fasse à nouveau mon rendez-vous quotidien!

les photographies gagnantes du World Press Photo 2016 et c’était instructif, émouvant et saisissant. J’ai revécu les faits durs et percutants de l’année, découvert des sujets tabous qui m’ont révoltée (pourquoi parle-t-on du trauma des soldats américains et occulte-t-on totalement le sort de ces femmes soldats violées au sein même de leur corps d’armée?) et eu quelques lueurs d’espoir. Mais ce qui a le plus résonné dans mon esprit en quittant la salle d’expo du Marché Bonsecours, c’est que l’être humain, au-delà de toutes ses capacités d’évolution et de création, est quand même bien bien con!

Marché Bonsecours (Montréal)

En septembre, j’ai testé…

débusquer mon nouveau manteau d’hiver pour 60 $ dans une vente d’échantillons. Certes, il ne prendra pas le relais de ma grosse doudoune sous les -20°C, mais avec sa coupe et ses couleurs bleu violine et jaune moutarde, je me sentirais moins bibendum pour une bonne partie de la saison froide!

profiter au maximum des parcs et les voir se métamorphoser, feuille après feuille, en un tableau flamboyant.

la gym suédoise de façon plus régulière (écrit la pauvre fille qui s’est faite une élongation dès le second cours!) J’aime beaucoup cette activité qui mêle le cardio, la musique entraînante, les mouvements de step, de pilates et de danse. Et comme on doit se concentrer pour assimiler les gestes rapidement et coordonner nos jambes et nos bras sans tarder, il n’y a pas de place pour le jugement!

visiter les Jardins de lumière du jardin botanique un samedi soir. Mauvais idée, très très mauvaise idée! Il y avait bien trop de monde pour amplement profiter de la promenade. C’était infernal. Ça n’avançait pas et on voyait difficilement les mises en scène lumineuses dans leur ensemble. Je ne sais pas si mettre en place un système de réservation de créneau horaire comme pour les grosses expositions règlerait le problème. Mais en tout cas, dans ces conditions, on ne m’y reprendra plus!

Parc Mont-Royal (Montréal)Jardins de lumière (Montréal)Jardins de lumière (Montréal)

En septembre, j’ai écouté…

Rodriguez live lors de son concert à l’Olympia de Montréal. Un concert intimiste très MTV Unplugged. La star de Searching for Sugar Man, une guitare, un micro, point. On a eu peur en début de concert car le chanteur n’est plus tout jeune et entre ses discours décousus, ses changements incessants de guitare, sa voix frêle et ses reprises de nombreux tubes qui n’étaient pas les siens (ben oui avec deux albums, on ne fait pas tout un concert!), ce n’était pas très glorieux. Mais au fil du spectacle, ça s’est amélioré. Et comme j’imagine que ce sera son ultime tournée, j’étais quand même heureuse de le voir jouer!

Rodriguez en concert à Montréal

Oasis, feu Oasis, en boucle de leur premier album jusqu’au dernier. Le groupe anglais a bercé toute mon adolescence alors c’est un vrai voyage dans le temps dès que j’entends les premières notes de Stand by me, Live Forever ou The Masterplan. L’équipe du film Amy, primé aux oscars, a réitéré l’expérience du documentaire musical avec une nouvelle oeuvre consacrée au groupe d’arrachés de Manchester. Parfait pour le retour en force des années 90!

En septembre, j’ai mangé…

un burger chez Five Guys. Et dans le genre fast-food, c’était vraiment bon! Ici, avec les nombreux restaurant qui nous servent de bons burgers, on oublie le McDo. Rien à voir avec la version française! Burger King, c’est guère mieux. Alors quand l’envie nous prend de croquer dans un bon burger pas trop cher, Five Guys est une bonne option!

le végéburger de La Panthère Verte. Avec sa galette à base de quinoa et de riz brun, ses crudités croquantes, ses cornichons, son ketchup maison et son pain pita, ce burger végétarien me ferait presque oublier les recettes carnivores. Nous habitons à quelques pas d’un des restaurants de cette chaîne végétalienne et je me demande bien pourquoi je n’y vais pas plus souvent! Leurs falafels sont parfaits pour une boîte à lunch de dernière minute sans s’embêter à cuisiner.

une tarte aux bleuets faite maison (ma première!) avec les petites perles bleues ramenées de Charlevoix.

les tapas du Sorocco. Enfin un bar à tapas qui n’abuse pas sur les prix! Pour la déco, ne vous attendez pas à quelque chose de branché. On est plutôt dans la version formelle avec nappe blanche en tissu sur les tables. Mais l’ambiance est décontractée, on s’entend parler, et les croquetas et les calmars frits sont un délice!

un brie fondu généreux et délicieux avec ses canneberges séchées, ses noix et son filet de sirop d’érable au bistro du Magasin Général du Vieux-Montréal. Franchement pour 12,50 $, en comparaison avec certains bars du Mile End, il n’y avait rien à dire. La moitié m’a fait mon souper!

Burger Five GuysBrie fondue

Bon puis avant de vous quitter, je vous rassure… Je mange parfois santé aussi! Mais vous parler de ma dernière soupe chou-fleur et maïs, de mes salades aux nouilles de légumes ou de mes aubergines farcies, je trouve ça quand même beaucoup moins drôle!

Sur ce, bon mois d’octobre!

L'automne à MontréalL'automne à MontréalVenise

Vous aimerez aussi

4 commentaires

  • Répondre Laurelas 11 octobre 2016 at 8 h 25 min

    Oh, Venise! Je rêve d’y aller un jour :)
    Un article dessus de prévu..?

    • Répondre Anne-Laure 16 octobre 2016 at 17 h 27 min

      Oui je prévois un petit article dans les prochaines semaines! Mais ce sera plus un article photos que bons plans car comme j’y étais pour le boulot, notre séjour était pas mal balisé.

  • Répondre Refuse to Hibernate 15 octobre 2016 at 16 h 56 min

    Coucou ma belle,
    Merci encore car grâce à toi nous avons également découvert Charlevoix sous ses belles couleurs automnales.
    J’allais aussi à la Gym Suédoise, tu vas à la salle au Studio Bizz en face la station Mont Royal ? Je dois dire que j’étais assez déçue des profs… Je pense que ma prof de Paris était la meilleure prof du monde et c’est difficile de la remplacer dans mon coeur :( lol
    Bises et à bientôt.
    Audrey

    • Répondre Anne-Laure 16 octobre 2016 at 17 h 27 min

      Super! Je suis vraiment contente que vous ayez pu profiter de Charlevoix. C’est une superbe région et avec les couleurs de l’automne, ça devait être fou!
      Oui je vais au Studio Bizz pour la gym suédoise. J’aime beaucoup l’ambiance de ces cours mais je regrette juste un peu qu’on n’ait pas plus d’indications quant à notre position et la façon de se protéger car je me suis déjà fait mal plusieurs fois. Et je comprends le coup de la prof ; ça m’a fait exactement la même chose avec le yoga! :)

    Partagez vos pensées