La résidence permanente

10 ans de vie couchés sur le papier

24 juin 2014
My Adventure Book

Il y a quelques semaines, je vous racontais comment je sautais de joie seule dans mon salon, après la réception de notre Certificat de Sélection du Québec tant désiré et tant attendu. Ce précieux sésame n’a pas été facile à avoir… En plus du kilo de papiers envoyés pour appuyer notre demande en mars 2013, nous avons dû fournir de nouveaux justificatifs au mois de janvier pour prouver que notre activité de freelance était exercée en toute légalité. Notre situation de travailleurs indépendants a quelque peu ralenti les choses.

Mais peu importe le temps qu’il a mis pour nous parvenir, ce CSQ est à présent entre nos mains et confirme que le Québec nous accepte sur son territoire en tant qu’immigrés.
Fin mai, nous avons donc pu nous lancer dans la seconde étape de notre démarche d’immigration… la demande de résidence permanente au fédéral.

Le Québec nous ayant accepté, c’est au tour du Canada de nous donner son go avant que nous puissions préparer nos valises et remplir notre container.
*Joie de monter un nouveau dossier*
Ceci dit, cette nouvelle étape a été bien moins fastidieuse que la précédente au niveau des papiers à fournir. C’est notre mémoire qu’elle a mis à rude épreuve !

Nous avons dû retracer nos 10 dernières années de vie dans un tableau, répertoriant nos périodes de vacances scolaires, nos emplois, nos années d’études, nos boulots d’été, ces semaines à chercher du travail ou encore ces moments à prendre du bon temps. Aucune période vide ne devant apparaître. Heureusement que nous avions deux cerveaux prêts à turbiner et à bouillonner pour lever le voile sur ces souvenirs et dates envolés !

Nous avons également dû lister toutes nos adresses de résidence sur cette dernière décennie, ainsi que tous les voyages effectués en dehors du territoire français. Facile de se rappeler de ces séjours au Pérou ou au Mexique ! Un coup d’oeil dans le passeport et ces coups de tampon appliqués par la douane nous remémoraient nos dates de voyage.
Côté Europe, par contre, c’était une autre affaire. Pas de tampon dans le passeport, pas de visa… Et pourtant, repartir sur la trace de ces escapades européennes a été un vrai petit plaisir. Parce que le meilleur moyen de s’en souvenir, en plus de fouiller la boîte mail à la recherche de vieux billets d’avion, a été d’ouvrir le dossier Photos de l’ordinateur ; un dossier bien trop souvent laissé de côté.

En un clic, nous sommes repartis à Londres, pour une journée en famille ou un week-end en amoureux. Nous nous sommes retrouvés à déambuler à nouveau dans les rues de Prague, à lever la tête pour découvrir tous les détails si esthétiques de la capitale tchèque. Nous nous sommes revus déguster ces succulentes spécialités italiennes sur un marché de Milan.

Laissant nos souvenirs vagabonder, nous sommes sortis de l’Europe pour rejoindre Boston, admirer ses maisons victoriennes et croquer dans ses lobster rolls. Nous sommes remontés sur ces chameaux à Monastir. Nous nous sommes à nouveau perdus dans les souks d’Agadir et dans les petites rues lumineuses de San Cristobal de las Casas. Nous avons pris des couleurs sur les plages de Cayo Santa Maria, avons magasiné à New York et avons longuement médité sur les mystères de Cuzco.

Tulum - MexiqueIslas de los Uros - PerouLac Franc - QuébecJardin Botanique de Deshaies - GuadeloupePragueIslands of Adventure - Orlando
Ces petits saut dans le passé m’ont rappelé combien ces 10 dernières années ont été belles. Elles n’ont pas toujours été faciles, mais ces voyages et escapades les ont ponctuées de découvertes, ont contribué à notre retour au Québec et nous ont rendu la vie plus douce. Comment ne pas les aimer ?!

Notre demande de résidence permanente au fédéral s’est envolée il y a 1 mois pour la Nouvelle-Écosse. Maintenant, je peux reprendre mon poste d’observation, guetter à nouveau le facteur et me précipiter sur la boîte aux lettres l’espoir aux aguets…

Prochaine étape, l’accusé de réception confirmant l’ouverture de notre dossier et la visite médicale !

Mont-Tremblant - QuébecMarocGuadeloupeSalemPragueEvergladesSidi Bou Saïd - TunisiePérouNew York City
Crédits photo d’entête : Rex in Real Life
 

Vous aimerez aussi

23 commentaires

  • Répondre Xel0u le l0up 24 juin 2014 at 9 h 26 min

    Oh cette vue du parc Universal restera dans ma mémoire tout ma vie <3

    J'en pleurerai (oui, je suis un peu sensible de la Floride en ce moment…)

    Vous avez vu plein de choses! C'est trooop top! Je continue de croiser les doigts pour vous !

    • Répondre Anne-Laure 24 juin 2014 at 9 h 49 min

      Il y a des jours où je m’y téléporterais bien dans cette vue du parc !
      On est comme dans une petite bulle là-bas… Je comprends que la nostalgie te gagne. Mais je suis sûre que d’autres belles découvertes vous attendent tous les deux. <3
      Merci beaucoup pour les doigts croisés !

  • Répondre cherrylou 24 juin 2014 at 9 h 45 min

    Tes photos me font rêver! Je croise les doigts pour la suite, mais j’ai comme le pressentiment que tout va bien se passer pour vous <3

    • Répondre Anne-Laure 24 juin 2014 at 9 h 57 min

      Me replonger dans cette dernière décennie et tous ces voyages m’a bien fait relativiser quant à mon impatience pour la résidence. Du coup, j’essaye de prendre tout ça plus zeeeen. Mais j’espère quand même que ton pressentiment se concrétisera, miss Louise-Irma ! 😉

  • Répondre Faust'in 24 juin 2014 at 9 h 54 min

    Punaise ils ont vraiment besoin de savoir ça ??? Les grandes lignes je veux bien of course, mais quand même … Surtout que je suppose qu’il n’y a pas de preuves (je parle plus pour les trucs qui ne concerne pas les déplacements). Mais bon, point positif comme tu dis c’est de pouvoir se replonger dans ses voyages ^^

    • Répondre Anne-Laure 24 juin 2014 at 10 h 11 min

      En effet, pour le fédéral, on n’a aucun justificatif à donner concernant nos emplois, études, jobs d’été,… Mais parce qu’on les a déjà tous fournis au Québec pour la 1ere étape du dossier. Ça peut paraître super lourd, c’est clair. Mais d’un autre côté, ils fonctionnent à l’immigration choisie et prennent les profils dont ils ont besoin. Puis une fois qu’ils nous ont acceptés, ils déroulent le tapis rouge. Tu n’es pas laissé de côté en mode « et bien maintenant que tu es là, démerde-toi ! ». Après 4 ans de résidence, tu peux même demander la citoyenneté canadienne et avoir la double nationalité. Ils font donc leur sélection en amont, si je puis dire.

  • Répondre July 24 juin 2014 at 14 h 32 min

    Trop choux tu nous fais voyager avec toi dans tes souvenirs et on sent aussi l’excitation et l’impatience monter !!! Quel plaisir de te connaître par ici ou en vrai <3

    • Répondre Anne-Laure 26 juin 2014 at 9 h 36 min

      Merci beaucoup ma belle pour ce petit mot qui me fait chaud au cœur. J’espère pouvoir te faire découvrir Montréal un jour ! 😉

  • Répondre Marie / Madeleines Plumes 24 juin 2014 at 16 h 13 min

    Quel boulot monstre, je serai bien incapable de retracer facilement les dix dernières années … Un grand bravo à vous, mais je suis certaine que cette expérience a été bien sympathique à faire bien qu’ardue ^^

    • Répondre Anne-Laure 26 juin 2014 at 9 h 37 min

      Je peux demander ma licence d’archéologie en validation des acquis de l’expérience maintenant ! :p

  • Répondre Et Voilà Coralie 24 juin 2014 at 18 h 50 min

    Félicitations pour l’obtention du si précieux CSQ !! Je m’y lance à mon tour… patience ! Bonne chance pour la suite et au plaisir de te croiser « bientôt » à Montréal 😉

    • Répondre Anne-Laure 26 juin 2014 at 9 h 38 min

      Merci beaucoup et bon courage à toi pour la préparation du dossier. Du coup, tu passes par le PEQ ?
      À très bientôt j’espère !

      • Répondre Et Voilà Coralie 27 juin 2014 at 1 h 56 min

        Non malheureusement je ne peux pas car je fais un DESS – qui n’est pas un « diplôme de grade » comme la maîtrise et qui ne permet donc pas de faire le PEQ :/ Obligée de passer par le long Programme régulier !

        • Répondre Anne-Laure 27 juin 2014 at 9 h 12 min

          Oh zut ! :( Bon plein de courage pour les papiers alors. Et si tu as des questions, n’hésite pas !

          • Et Voilà Coralie 28 juin 2014 at 1 h 07 min

            Merci beaucoup 😀 Je n’hésiterai pas !

  • Répondre Blogomaman 24 juin 2014 at 19 h 09 min

    Et dire que nous avons fais le PVT et on a faillit franchir le cap de la RP j’avais monté le dossier mais voilà, on a racheté une entreprise et tout c’est enchaîné… mais ça nous manque énormément!!! Quel bonheur j’imagine de recevoir son CSQ!!! Il doit te tarder la suite!!!

    • Répondre Anne-Laure 26 juin 2014 at 9 h 44 min

      Ah la la, quand le destin se mêle de nos projets… 😉
      C’est clair, on a vraiment hâte de pouvoir se mettre en chasse d’un boulot là-bas et de préparer notre déménagement ; même si en attendant la vie est belle aussi par ici ! Mine de rien, on a pris la décision de repartir il y a presque 2 ans. Ça commence à faire long.

  • Répondre Sisco 24 juin 2014 at 20 h 21 min

    Ce bonheur d’avoir ce précieux sésame pour le canada… 5ans déjà pour moi, et dans ma tête c’est comme si c’était hier.
    Et puis, le fait de rouvrir ce dossier montre bien que monter des dossiers n’est pas que embêtant… et que d’autres méga hyper belles aventures arrivent tout bientôt!

    • Répondre Anne-Laure 26 juin 2014 at 9 h 45 min

      C’est clair. Et puis même si c’est long de réunir des papiers et de fouiller dans son passé, on sait pourquoi on le fait !

  • Répondre Laulinea (Laurène) 27 juin 2014 at 1 h 30 min

    Tes photos sont sublimes, j’adore !!
    Ça fait du bien de savoir qu’on peut être indépendant et obtenir le CSQ, je ne pensais même pas que c’était possible !
    Bon courage pour la suite !!!

    • Répondre Anne-Laure 27 juin 2014 at 9 h 12 min

      Oui, heureusement que le Canada fait preuve d’intelligence et ne se la joue pas à la française, à considérer que seuls les gens en CDI ont un « vrai emploi » ! À partir du moment où tu as le profil pour t’intégrer sur leur territoire et que tu exerces dans un domaine où ils ont besoin de monde, c’est bon. :)
      Merci pour tes encouragements !

  • Répondre La Grenadine 30 juin 2014 at 13 h 56 min

    C’est dingue ce retour dans le passé qu’ils demandent. Sympa à faire pour se remorer de beaux souvenirs, mais sûrement très fastidieux !
    Je croise les doigts pour vous : dernière ligne droite ou presque ! (:

    • Répondre Anne-Laure 4 juillet 2014 at 8 h 54 min

      Merci beaucoup pour les doigts croisés. J’espère que ça arrivera vite, que tu évites les crampes ! 😉

    Partagez vos pensées