Recettes

Biscottis abricot et pistache

27 janvier 2012
Biscotti Pistache Abricot

Attention révolution ! Bousculons un peu les habitudes et les traditions…
Ce vendredi reste placé sous le signe de la gourmandise, mais nous délaissons les recettes de brunch au profit d’une friandise qui se déguste tout au long de la semaine. Pour le thé ou le goûter, ces petits biscuits, d’origine italienne et très prisés en Amérique du Nord, sont garantis sans beurre. Vi vi, la pâtisserie sans matière grasse, c’est possible !

Traditionnellement truffés d’amandes, ils s’apparentent aux croquets de Provence ou aux croquants aux pralines lyonnais. Pour changer et à l’occasion d’une après-midi en compagnie de Miss Fricadelle, j’ai décliné la recette en version abricot-pistache. Mais libre à vous d’improviser selon vos goûts et vos envies… Chocolat, pignons de pin, canneberge, orange confite, noisettes, café, pain d’épices, … les combinaisons n’ont de limite que votre appétit !

Allez, on enfile le tablier…

Pour une vingtaine de biscottis :
-160 g de sucre en poudre
– 2 œufs
– 1 cuillère à café de levure
– 1 pincée de sel
– 320 g de farine
– 60 g de pistaches non salées, grossièrement hachées
– 75 g d’abricots secs

Pistaches DéasaléesAbricots

1. Préchauffez votre four à 180°C.
À l’aide d’un fouet électrique, battez les œufs entiers et le sucre dans un saladier jusqu’à ce que le mélange pâlisse et épaississe (environ 3 minutes).

2. Dans un autre saladier, incorporez le sel et la levure à la farine. Ajoutez le mélange aux œufs, les pistaches grossièrement hachées puis les abricots secs coupés en petits morceaux. Remuez avec une cuillère en bois qu’à obtention d’un mélange homogène.

3. Transférez la pâte sur un plan de travail fariné et façonné une bûche d’environ 25 cm. Si la pâte est trop collante, ajoutez une pincée de farine ; si elle est trop sèche, humidifiez la avec de l’eau.

Biscotti - BûcheBiscotti - Bûche

4. Enfournez la bûche à mi-hauteur pendant 20 minutes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, ou jusqu’à ce qu’elle soit ferme au toucher. Retirez-la du four et laissez-la tiédir sur une grille durant 10 min.

Biscotti - Bûche

5. Baissez la température du four à 160°C.
Coupez la bûche en tronçons d’1 cm puis placez les biscottis à plat sur la plaque de cuisson. Enfournez 8 min, retournez les biscottis et poursuivez la cuisson 8 min supplémentaires où jusqu’à ce qu’ils se parent d’une couleur dorée.
Laissez refroidir avant de déguster avec un bon thé fruité.

BiscottiBiscotti

Astuce : si vous avez du mal à trouver des pistaches non salées, ne faites pas une croix sur la recette ! Il suffit de retirer les pistaches de leur coquille, de les passer sous un filet d’eau à l’aide d’une passoire et de les sécher dans un torchon propre. Et hop, c’est comme si elles n’avaient jamais fricoté avec le sel !

Info gourmande : les biscottis se conservent plusieurs semaines dans une boîte en métal hermétique.

Vous aimerez aussi

20 commentaires

  • Répondre Corinne (Couleur Café) 27 janvier 2012 at 8 h 46 min

    Je ne connaissais pas ! Merci pour cette recette, ma grande ! Bises.

    • Répondre Anne-Laure 27 janvier 2012 at 16 h 04 min

      J’espère que tu auras l’occasion d’y goûter et que cela te plaira ! :)

  • Répondre letiziabarcelona 27 janvier 2012 at 8 h 56 min

    ABRICOT PISTACHE!! le rêve, 2 gouts, 2 saveurs que j’adore, et en plus tes photos sont trop belles, je craque encore une fois!

    • Répondre Anne-Laure 27 janvier 2012 at 16 h 10 min

      Merci merci ! Si seulement je pouvais t’en passer un à travers l’écran… :)

  • Répondre Fay 27 janvier 2012 at 12 h 21 min

    Oh ça a l’air super bon, et original !!

    • Répondre Anne-Laure 27 janvier 2012 at 16 h 14 min

      Merci !!
      Et tu peux les décliner à l’infini, selon tes envies ! :)

  • Répondre CécileLo 27 janvier 2012 at 12 h 21 min

    Joli goûter en perspective !

  • Répondre Aurore 27 janvier 2012 at 13 h 21 min

    Original et ça donne drôlement envie !!

  • Répondre Isa 27 janvier 2012 at 13 h 59 min

    Ça semble succulent !

  • Répondre mari 28 janvier 2012 at 10 h 12 min

    miammm ces biscotti sont bien gourmand =D mhghhh

  • Répondre July 28 janvier 2012 at 11 h 26 min

    Mmm cette recette est très intrigante! Bisous!

  • Répondre La Grenadine 29 janvier 2012 at 11 h 01 min

    Hop, ta recette passe dans mes favoris « cuisine ». 😀
    ça a l’air drôlement bon héhé. Merci pour la recette.

    • Répondre Anne-Laure 30 janvier 2012 at 9 h 35 min

      Tu peux aussi varier la cuisson selon si tu aimes le croquant ou le moelleux, et varier les plaisirs avec tout plein d’autres ingrédients ! :)

  • Répondre Missfricadelle 29 janvier 2012 at 11 h 58 min

    Je suis contente d’avoir la recette de ces bonnes petites douceurs que j’ai adoré MANGEEER !
    Je les testerai d’ici pas trop longtemps je pense !!!

    • Répondre Anne-Laure 30 janvier 2012 at 9 h 34 min

      Pour une pause goûter improvisée entre deux dossiers ! :p

  • Répondre Une porte sur deux continents 30 janvier 2012 at 22 h 26 min

    Je n’aurais pas pensé à associer l’abricot au pistaches. Très bonne idée !

  • Répondre Luxe & Vintage 6 février 2012 at 17 h 02 min

    Ce fut un véritable supplice que de lire cet article alors que je meurs de faim (mais je reste forte jusqu’à ce soir^^) ! Mais c’est une recette pour moi, la mordue de pistache sous toutes ses formes :p

    • Répondre Anne-Laure 6 février 2012 at 17 h 09 min

      Ah toi aussi tu te piquerais à la pistache ? ^^
      J’habite non loin du quartier arabe à Lyon et c’est toujours un supplice de passer devant les montagnes de patisseries orientales !
      En plus t’as vu, aucune matière grasse dans cette recette… Alors, pourquoi s’en priver ? :p

  • Répondre Zélie 8 février 2012 at 21 h 14 min

    ça a l’air bon! ça donne envie!

  • Répondre Rue Rivard » Blog Archive » Biscottis chocolat, épices et amandes 9 juillet 2014 at 8 h 03 min

    […] dimanche calme, je me suis donc mise aux fourneaux pour concocter des biscotti. Après une version abricot et pistache, j’ai voulu essayer quelque chose de nouveau et, puisant dans mes placards, je me suis […]

  • Partagez vos pensées